1

Mélenchon, le millionnaire insoumis, n’aime pas les châteaux français

Cela doit être un vice inqualifiable, selon Mélenchon qui fustige Macron pour avoir passé un week-end à Chambord, mais j’adore les châteaux. J’ai beau lutter contre cet entraînement pervers et faire de mon mieux pour les détester, je n’y arrive pas. Je les aime depuis ma plus tendre enfance. C’est grave, docteur ?… dois-je être flagellée, mise au pilori, passer devant la 17ème chambre correctionnelle pour cela ?…

Pourquoi, comme un nombre écrasant de Français, j’aime les châteaux ?… Nul rêve de royauté en nous. On les aime tout simplement parce qu’ils permettent de rêver. Et d’apprendre l’Histoire, et l’art. D’apprendre nos origines. Mélenchon sans doute n’aime rien de ce qui rappelle nos origines souchiennes.

J’ai d’abord rêvé devant le château crénelé de la Belle au bois dormant, sur papier glacé. Plus tard, j’ai rêvé au détour des routes, devant des tours fugitives, des petits châteaux familiaux, en plus ou moins bon état. Il faut savoir que le plus souvent les propriétaires privés totalement fauchés tirent le diable par la queue pour conserver ce patrimoine, mais ne voudraient pas échanger leur place contre un HLM, par un étrange entêtement, tel le Capitaine Fracasse (œuvre de Théophile Gauthier) dans sa tour ouverte à la lune et aux oiseaux de nuit, faute de moyens financiers pour la colmater. Mais M. Mélenchon ignore probablement ce dévouement aux vieilles pierres, qui n’a rien de royaliste.

A ce sujet, Comment ne pas penser au film « Le Tatoué » dans lequel Louis de Funès promet à Jean Gabin de lui retaper son cabanon, lequel se révèle être un beau château…

https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=D36ULWH9EWs

Mais Mélenchon n’a pas dû voir ce film.

Puis j’ai aimé les châteaux de notre Histoire de France : le château de Versailles bien sûr, celui de Pierrefonds, celui de Fontainebleau, celui de Rambouillet. Et celui de Chambord, construit il y a près de cinq siècles sur un caprice du roi François Ier (1494-1547). Que serait la France sans ces châteaux ?

Emmanuel Macron a loué un gîte dans le domaine du château de Chambord le temps d’un week-end et a fêté ses quarante ans dans un salon du château.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/12/15/emmanuel-macron-fete-ses-40-ans-au-chateau-de-chambord_5230587_823448.html

Mais cela n’a pas été du goût de Mélenchon qui s’est empressé de dire de Macron : « Pourquoi est-ce qu’il s’en va célébrer son anniversaire à Chambord ? Quelle drôle d’idée ! Je suis tellement républicain que tout ce qui touche aux symboles royalistes m’exaspère, je trouve cela ridicule », Il aurait ajouté que le président ne pouvait pas faire n’importe quoi avec sa vie privée, mais que « ça donne de lui une image monarchique qui me semble correspondre à l’idée qu’il se fait de lui-même ».

http://www.bfmtv.com/politique/melenchon-tacle-macron-sur-son-anniversaire-a-chambord-1329561.html

Faut-il rappeler à M. Mélenchon que le château de Chambord reçoit près d’un million de visiteurs par an et qu’il appartient à l’Etat ? C’est donc de l’argent qui rentre dans les caisses de l’Etat. Si Emmanuel Macron a envie d’y ajouter son obole, pour reprendre les arguments chers à Mélenchon c’est une participation de solidarité républicaine. Et puis en quoi cela regarde-t-il Mélenchon, cet esprit grognon ?…

Macron a répondu plutôt mollement que cette polémique ne l’intéressait pas beaucoup, mais que Chambord avait épousé la tradition républicaine, avec ses liens avec la nature, la chasse…

Comme quoi nos rois n’avaient pas nécessairement des goûts royaux, mais avaient aussi des goûts républicains puisqu’ils aimaient la chasse et la nature…

Inversement, les Français, dits républicains, aiment bien les dorures des rois, et sont très bons spectateurs des fastes de la couronne anglaise ou de la principauté de Monaco, qui remplacent au mieux l’absence actuelle de spectacle royal ou princier en France…Les mariages de Charles et Diana, de William et de Kate, ou de Charlène et Albert, ont été suivis par des millions de Français, toute honte bue. Le fait que les Français appellent ces gens-là par leurs prénoms montre bien leur familiarité avec ces têtes couronnées…mais cela ne les empêche pas d’être tout à fait républicains.

D’autre part, Mélenchon est le millionnaire des Insoumis, avec un patrimoine de plus d’un million d’euros…

https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blog/250317/jean-luc-melenchon-le-millionnaire-des-insoumis

Ne devrait-il pas pour être cohérent renoncer à ses richesses, qui valent bien un château ?…

Heureusement que Mélenchon n’a pas été élu président de la République, peut-être aurait-il fait raser les fleurons de notre patrimoine culturel, architectural, historique. Le château de Rambouillet, à la casse. Chenonceau, aussi. Et que deviendraient les petites routes de la campagne française sans ces points de repères hors du temps que sont les 40 000 châteaux de France et de Navarre ?…

Ces 40 000 châteaux dont beaucoup, comme Chambord, abritent des gîtes qui sont des activités commerciales qui permettent à leurs propriétaires de les entretenir et qui font entrer en France chaque année des millions de devises, bonnes pour notre balance commerciale.

M. Mélenchon semble ne pas savoir que sous la féodalité, si les seigneurs se construisaient des châteaux, ils avaient l’obligation d’y recevoir et d’y loger leurs serfs et autres inféodés plébéiens, pour leur donner un abri en temps de guerre ou de peste. Où la République abrite-t-elle les sans dents en cas de besoin ?…

Rappelons que Mélenchon avait dit que s’il était élu président de la République, il n’habiterait pas l’Elysée…

http://lelab.europe1.fr/video-jean-luc-melenchon-ne-veut-pas-habiter-a-lelysee-sil-est-elu-president-ou-alors-en-payant-ses-factures-3295382

C’est selon moi, un manque de goût que de faire la fine bouche devant l’Elysée. Devant les ors de la République. Les journées du patrimoine y font entrer des foules, dont certainement beaucoup d’Insoumis, avides de le découvrir.

Mélenchon a déclaré qu’il voulait payer lui-même ses factures. Mais rien ne l’en aurait empêché s’il avait été à l’Elysée. Il oublie que Coty, de Gaulle, étaient très pointilleux là dessus et que Madame de Gaulle faisait ses courses elles-même dans le quartier de l’Elysée, allant chez le boucher du coin, et sortant pour cela son propre petit porte-monnaie…

Mélenchon est un frustré, c’est évident. Pour le guérir de ses manques, je lui suggère de… réserver pour Noël…à Chambord. Avec les 35 000 euros au bas mot qu’il gagne par mois, cela ne devrait pas être un problème pour lui. Par ici M. Mélenchon pour la réservation :

http://chateaudechambord.tickeasy.com/fr-FR/accueil

Sophie Durand