Mélenchon, Roussel !

Cauchemar,
Me suis levé tard,
Dans la rue,.. des bruits
M’ont tiré du lit
Des bruits .. ?
Des bruits de bottes,
Des bruits de chiotes,
Dans la rue, et des cris !
Cauchemar.. !

Un défilé.
Non, deux !
Un à droite
L’ autre, encore plus à droite,
Plus à droite de la droite !
Deux, lors la rue très étroite,
À peine un mouchoir
Malgré leur mordant,
Les séparant,
Trouvait force au pas de l’oie
À se mouvoir,
À faire mordre poussière
Au tenant du sceptre
Le roi de l’enculomètre
Lui,.. ayant tous les droits,
L’autre plus à droite de la Droite
Étant, hors la loi !

Le parti de Droite
Perdant la priorité
Se voit dépassé
Par la Droite plus à droite,
Dès lors la peur
La torpeur,
Pétain
Mussolini,
Hitler,
Renaîtraient de leurs cendres .. !
« Putain ! »
« Sonnez le tocsin ! »
Quel ramdam,
L’autre de Droite
En appel au ciel.
Draguant mosquées,
Imams pour sa réélection
« Promis ! »
Après ma réélection
« Ferais, aussi Ramadam ».

Avant même la bataille,
Il faut envoyer la grenaille,
La peur et son salaire.
Relents de vomi,.
Une politique de scolopendre,
Voilà déjà brossée
Sur les merdias
Ne pas aller au-delà de la droite
« Vite ! Vite ! En boîte.. ! »
La France honnie dans le caca !
Si la droite de la Droite
Arrivait à franchir les barrières,
De la loyauté,
De l’honnêteté,
De l’intégrité,
Toutes ces valeurs si respectées,
Par l’autre marron
L’autre du perron,
À la moralité
Sans comparaison,
Sans nom !

Mélenchon Roussel
Face caméras
Jamais ne fustigent
Les optimisations fiscales,
Normal,
Ils font même état
Se dédouanant, du sort mauvais
Du sort peu ragoûtant
Mélenchon Roussel
Demain, 5 ans,
Aux Français !…
Mélenchon Roussel
Ne justifient la victoire de l’autre sur le RN,
Que sur la défaite du RN,
En un mot,
Voire en deux,
Mélenchon Roussel
Si les Français pendant 5 ans
Sont dans la rue,
Et le seront,.. vociférant,
Leurs colères ouvrières,
Leurs misères manouvrières,
Mélenchon Roussel
Ne peuvent admettre,
Se soumettre,
À l’idée,
Qu’elles pourraient leur être imputées,
Reprochées, incriminées,
Irritations
Inflammations,
Mélenchon Roussel
S’en fichent,
S’en contrefichent,
En un mot,..
Voire en deux,
Pendant 5 ans
Jamais ne les trouverez dans la rue… !

La droite de la Droite annoncée,
Espérance du RIC,
Envolée,
Espérance du RIP,
Envolée,
Rétablir l’Impôt sur la fortune (ISF).
Envolée,
Exonérer de droit de succession
Envolée,
Privatiser l’audiovisuel public
Espérance envolée,
Augmenter tous les salaires de 10%
Espérance envolée,
Baisser les péages de 10 à 15%
Espérance envolée,
Remettre la demi-part fiscale aux veufs et veuves
Envolée,
200 euros aux étudiants validant leurs semestres
Espérances envolées.

Dites merci ! Merci !
Aux deux protagonistes
Mélenchon Roussel
Préfèrent livrer la France
Au fascisme,.. aux fascistes,
Mélenchon Roussel
Remplis de condescendance,
De complaisance,
Demain espérer,…
Être les premiers ministres,
D’un si grave annoncé, sinistre.
Mélenchon Roussel… !

image_pdfimage_print

4 Commentaires

  1. Dédier un poême à quelqu’un relève en général de l’admiration…Le couple Mélanchon-Roussel ne mérite ni cela, ni un regard complaisant. S’ils disparaissaient, ce serait fort appréciable pour beaucoup de gens sensés…

    • Ah bon ? Victor Hugo et Les Châtiments alors ? Tout ce qu’il y dédie à Napoléon III n’est pas une marque d’admiration…

Les commentaires sont fermés.