Mélenchon, Ruffin et les Insoumis sont les pires ennemis des Gilets jaunes

Publié le 24 novembre 2018 - par - 23 commentaires - 3 095 vues
Share

Il y a quelques jours, j’ironisais sur Clémentine Autain, qui avait annoncé qu’elle ne participerait pas au mouvement des Gilets jaunes parce que la malheureuse ne voulait surtout pas risquer de côtoyer le Front national.

https://ripostelaique.com/et-clementine-autain-abandonna-ces-connards-dautomobilistes-a-lextreme-droite.html

Manifestement, la direction des Insoumis a dû tanguer quelque peu sur la question. Il faut rappeler que les seuls qui ont soutenu, dès le début, ce mouvement, s’appellent Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan. La première a une légitimité supplémentaire, puisqu’elle est la seule candidate qui avait annoncé, dans son programme présidentiel (hélas peu connu), qu’elle était favorable à l’abrogation du permis à points et à la remise en cause de la répression routière, permise par la multiplication des radars.

L’ensemble de la gauche avait donc misé sur l’échec de ce mouvement et avait mis une pince à linge sur son nez pour mieux prendre ses distances avec une révolte populaire de petits Blancs, qui dépassait le seul côté social et évoquait les causes de la montée du prix de l’essence : la dictature écologique, l’imposture des taxes carbone et de la nécessité de sauver la planète en danger, et le coût exorbitant de l’immigration, qui se répercute sur le prix du litre d’essence.

Mais devant le résultat inespéré de la mobilisation, et surtout devant le fait qu’elle a survécu au week-end du 17 novembre, les Insoumis, les organisations gauchistes et les syndicats, notamment la CGT (dont le secrétaire, Martinez, a gravement insulté le mouvement), ne pouvaient pas rester absents plus longtemps d’un tel phénomène.

Il leur fallait donc entrer dans la mobilisation… pour mieux en prendre le contrôle et mieux la dévoyer. Pour cela, on a vu des militants, absents depuis le départ, apparaître sur les barrages et, dans quelques endroits, en prendre le contrôle (Nantes et Saint-Nazaire) pour se livrer à des surenchères sociales et surtout évincer les militants patriotes et nationalistes qui animaient le mouvement depuis le départ.

François Ruffin incarne jusqu’à la caricature cette volonté de récupération. Certes, il réussit, face à Ruth Elkrief, quelques beaux effets de manche, disant, 50 ans après mai 68, que la chienlit, c’est Macron.

Mais il n’a pas un mot pour défendre les Gilets jaunes quand la journaliste, dont on se souvient de son « check » amical avec Macron dans un train en pleine campagne électorale, salit les manifestants, les accuse de « racisme », de « populisme », « d’homophobie », « d’islamophobie » et autres gentillesses. On sent que Ruffin est d’accord avec la journaliste mais qu’il se sent obligé, quand même, de dire qu’ils ne sont pas tous comme cela et que, même, des Gilets jaunes seraient de gauche sans le savoir. Quelle morgue ! Quel mépris ! Quelle arrogance !

Sommet de la honte, Ruffin, qui se dit républicain, ose stigmatiser les Gilets Jaunes qui ont livré aux gendarmes des clandestins cachés dans une remorque de camion. Il dit qu’ils lui font honte. Et ce type est député ! Il est vrai que la CGT a osé déposer plainte contre les GJ pour racisme, ils auraient dû, selon ces vaillants gabelous, les remettre à une association humanitaire et pas aux gendarmes. Et ces gens sont payés pour protéger nos frontières !

https://www.huffingtonpost.fr/2018/11/22/francois-ruffin-pas-fier-du-tout-des-gilets-jaunes-de-sa-circonscription-qui-ont-denonce-des-migrants_a_23596844/

Mais le pire n’est pas là. Il se fait professeur, donneur de leçons, et attribue des bons points aux Gilets jaunes qui parlent social et des mauvais points aux Gilets jaunes qui osent parler « immigration ». Il entend, du haut de son statut de parlementaire qui se déplace sur les barrages en Harley Davidson (très rebelle tendance), interdire aux GJ d’aborder cette question. L’argument utilisé par Ruffin paraît sans appel : pas le droit d’opposer des pauvretés à d’autres pauvretés, il faut attaquer les grands patrons et le grand capital.

Sauf que… camarade Ruffin, ce sont les ouvriers les plus modestes, les retraités les plus pauvres, les chômeurs les plus démunis, qui n’ont pas les moyens de se payer une Harley Davidson, qui subissent, au quotidien, les conséquences de l’immigration de masse que les Insoumis et tous les immigrationnistes leur imposent.

Sauf que… camarade Ruffin, c’est bien beau de dire qu’il faut que les patrons paient, mais en attendant, les 50 000 euros par an que coûtent les prétendus mineurs isolés, l’AME gratuite pour les clandestins, les 850 euros par mois pour les migrants en situation irrégulière, les repas gratuits, les 80 milliards d’euros que coûte l’immigration tous les ans, ce sont les Français qui les paient, et principalement les classes moyennes et les classes populaires. Si cet argent allait dans les poches des citoyens les plus modestes, ils vivraient sans doute mieux.

Sauf que, camarade Ruffin, c’est ta faute si les clandestins, majoritairement hommes seuls musulmans, continuent à déferler sur la France à raison de 400 par jour (12 000 par mois). C’est ta faute si des villageois voient leur mode de vie remis en cause parce que les préfets de Macron, avec ton accord, les imposent aux populations rurales. On ne peut pas se dire de gauche et être mondialiste et immigrationniste.

Idiots utiles de Macron, Ruffin comme son mentor Mélenchon ont remplacé le socialisme par l’écologie. Résultat, ils sont d’accord avec le discours dominant. Ils sont pour les taxes de la COP21. Ils sont pour la transition écologique. Ils sont pour le remplacement du diesel par les voitures électriques. Ils sont pour la réquisition de nos chaudières. Ils ne disent pas un mot contre l’interdiction de brûler du bois dans son jardin. Ils ne défendent pas les automobilistes contre la répression routière.

Ils sont les complices de la politique de Macron et des écolos, ils essaient de se distinguer, simplement, en réclamant que ce soient les grands groupes qui la paient et pas les classes populaires. Requête qu’ils savent inutile mais qui leur permet de faire illusion.

Mélenchon (qui ne s’est jamais affiché avec les Gilets jaunes) peut parler d’une nouvelle Révolution et faire croire qu’il est au cœur des manifestations, Ruffin peut faire semblant de se joindre au mouvement au dernier moment, ils ne sont, avec leurs Insoumis, que les dernières roues de secours du système. Nous n’oublierons jamais qu’il y a quelques jours, alors que les attentats islamistes menacent la France, ils ont osé demandé une commission d’enquête parlementaire contre l’ultra-droite. Ce faisant, ils se font, là encore, les complices de Macron qui, pour mieux favoriser l’islamisation de la France et dissimuler les crimes des soldats d’Allah, invente une menace terroriste de l’ultra-droite qui n’existe pas, quand il dissimule la réalité de la menace islamiste qu’il renforce en accentuant l’immigration.

Voilà une fois de plus la preuve de l’utilité des Insoumis comme béquille d’un système qui a besoin de l’imposture écologique et de l’invasion migratoire pour détruire encore plus vite la France : empêcher les mécontents de rejoindre le camp des patriotes et le combat identitaire, et diviser la résistance au mondialisme.

On peut donc faire confiance aux médias, en cette période de montée de la lutte des Gilets jaunes, pour donner la parole aux Insoumis d’opérette. Et si par extraordinaire le pouvoir était à prendre, on peut, là encore, imaginer toutes les magouilles possibles autour de Mélenchon et des siens pour empêcher que le recours ne s’appelle Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan qui incarnent la seule alternative possible à la dictature du mondialisme.

Quand Castaner cible l’ultra-droite et nous fait le coup d’un nouveau 6 février 1934, il sait que, sur ce registre, les Insoumis lui ont remarquablement préparé le terrain. Donc, tout cela joue ensemble et est complice.

On ne le dira jamais assez : les Insoumis mondialistes et écologistes sont les pires ennemis des classes populaires et donc des Gilets jaunes.

Joël Locin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Odette Lejeune

Alors là je suis dégoutée moi qui avant prenais la défense de Ruffin et bien c’est terminé c’est un vendu j’étais loin de m’imaginer que ce gars était aussi faux et bien continu ton chemin de faucheton je te dis adieux

BOURGOIN

Non, l’immigration ne coûte pas 80 milliards d’euros par an mais 130 à 140 soit largement le montant de l’augmentation de notre dette chaque année ! ! !

Zanzibar

Pour moi tous les insoumis sont d’anciens communistes extreme gauche extra gauche et toute la basse classe des banlieux de crasseux Melenchon roule pour liu et c’est un GRAND MENTEUR UNE ORDURE DE LA SOCIETE

Philippe

Amusant, cet article et ces commentaires haineux… quant on voit bien que FI et RN seront amenés à se rapprocher pour tenter de former une coalition à l’italienne….

DUFAITREZ

Qui sont les  » Vrais Insoumis » ? Moi, je les vois tous en Jaune !!
Refusant le mouroir programmé du Champ de Mars, pour des Champs plus glorieux !
Les « 18 » (bien nommé) Insoumis sont des « pyromanes », qui veulent sauver le budget de l’immigration, source de nombre de nos maux. Leur électorat d’appoint.
L’Extrême Droite, devenue « Ultra », est le signe de la panique orale du Pouvoir !

Jotab

Les FI ont la cote auprès des journalistes. Leur couverture médiatique est disproportionnelle par rapport a leur poids électoral (+11% selon dernier sondage pour les Européennes)

ven85

qu’attendez vous de stroskistes dont leur modele sont cuba et maduro du venezuella,les insoumis se sont fait elire leurs deputes 14 par les musulmans de seine st denis sauf la merluche qui a ete a marseille se faire elire dans la circonscription a majorite immigre, le RN DE MARINE LE PEN a progresser avec 7 deputes un miracle avec les election majoritaire a 2tours ce qui permet aux 2tours de tous voter contre le RN,comme aux regionales ou au 2 tour les socialistes se sont retirer pour faire elire la droite estrosi et bertrand,les socialistes n’auront aucun elu pendant 6ans… lire la suite

Nuch

Insoumis a rien complice à100% du gouvernement insoumis d’opérette meluche cet intolérable faux cul qui est allé se faire élire à Marseille par Les crouilles autain elle ne mérite qu’une chose aller au 2ème REP pour une tournante çà lui remettra les idées en place et garrido et corbieres dans une tente quechua pour récupérer l’argent du logement social qu’ils ont abusés toute cette clique est pourrie et à vomir 🤮 ils ne méritent qu’une chose être jugée pour haute trahison à lEtat

Vent d'Est, Vent d'Ouest

ruffin en félicitant les pandores d’opérette de la douane de porter plainte contre les Gilets Jaunes dans les circonstances déjà relatées, n’en a pas mesuré la véritable portée ; faire réaliser à ceux d’entre les Gilets Jaunes et de la population qui n’avaient pas encore compris les dangers de l’immigration,et qui sauront dès lors additionner 2 et 2. Encore une fois, on remarque que castaner et ruffin par leurs accusations délirantes et sans fondement font le jeu de l’opposition. Dans tous domaines, on s’aperçoit le peu de réflexion immuable et un manque total de discernement tout aussi constant des soutiens… lire la suite

patphil

eh l’insoumis qui a voté (au 2/3 ) macron?

claude

Quand Castaner cible l’ultra-droite et nous fait le coup d’un nouveau 6 février 1934,
tout comme la saloperie de yann moix dans l’émission salut les terriens hier soir!

Une patriote

Macron a choisit Castaner pour remplacer Collomb parce que ce dernier est en adoration devant lui, il le met sur un piédestal, le porte aux nues, il est béat d’admiration devant Macron. Ce type est près à tout pour plaire à son gourou afin qu’il soit fière de lui, entre cinglés ils se sont bien trouvé, ils vont être extrêmement dangereux, les gilets jaunes peuvent donc s’attendre au pire !

Anne-Marie G

En effet, Castaner, comme dit Pierre Cassen, c’est Rantanplan, il en a l’air obtus et il parle de façon monocorde comme un cancre qui récite sa leçon. Bref, c’est un minable, un invertébré.

Zanzibar

Ttout a fait raison un Salopart comme le reste des incapables ministres ramasses OU dans ses amis

Brocéliande

AH oui ce Moixe moisi sale gueuele en +!

ner !hein !

ardisson ne vaut pas mieux ,il va bientot glissé sur une Banane !

Emile

Il faut d’abord préciser quand on parle de ces gens là, insoumis sauf à l’islam….

kancau1

J’ai effectivement entendu sur les ondes ce connard se féliciter que la CGT douanes ait porté plainte contre les gilets jaunes, çà défend le peuple cette sorte d »enflure?

patphil

oui, quel mépris des gens qui ont essayé de faire respecter la loi que les douaniers n’ont pas faite!
ça me fait penser à ce procureur de la république qui a inculpé des jeunes pour avoir « violé le domicile » de squatteurs à cayenne. (ils avaient déménagé des squatteurs)

Anne-Marie

Merci .Tout est dit !

Boadicea

Qui peut croire encore aux arguties débiles de la socialopathie ? Je me marre comme le disait si bien notre Coluche national. Le ridicule ne tue pas !

Fomalo

Bravo Joël, et particulièrement pour l’information en copie de la « proposition de résolution » à l’AN en fin d’article, édifiante….
Tout est dit surtout depuis que j’ai lu ici – en 2017 je crois?- comment une critique devenait forfaiture ou trahison….. Vive la liberté d’expression ( y compris pour ceux qui ne sont pas de « gôche »)

Dupond

La FI collabo de premiere est indifferente a la spoliation des FDS pourvu que cette spoliation soit distribuée a ceux qui ne sont pas blonds aux yeux bleus !!! ils vont rejoindre les socialos et wauquiéristes tout autant leches babouches et anti France . Le peuple se réveille et voit qu’il est exploité pour entretenir la vermine ….la démotivation au boulot va se ressentir de jour en jour et le gouvernement devra revoir sa copie !!!