Mélenchon souffre du syndrome de Diogène, il a peur du peuple!

Diogène vivait seul, dans une jarre, ayant pour seules possessions un manteau et une écuelle ; asocial il critiquait ses contemporains qui n’étaient pas de vrais hommes selon lui… et surtout les « grands hommes » comme Platon…

 

 

 

Mélenchon a une peur bleue des microbes. Mélenchon a une peur bleue des maladies.

Mélenchon a donc une peur bleue des gueux. Les gueux ? Vous, moi, nous…

Image surréaliste que cette video de quelques secondes tournée il y a quelques jours, alors que le masque n’est plus obligatoire… « je viens de dire qu’il faut éviter de me toucher, dit-il à la « gueuse » qui veut faire un selfie avec lui :

Mélenchon n’aime pas les contacts, c’est peut-être pour cela qu’il est si agressif à l’état naturel. Il ne supporte pas les autres… Et il a peur de mourir.

Cette petite vidéo m’a fait étrangement penser à Howard Hugues, ce multi-milliardaire qui, par peur panique des microbes, a passé les dernières années de sa vie enfermé dans son appartement, ne voyant plus personne, finissant sa vie dans un état cachectique tel que l’on n’a pu identifier son corps que grâce à ses empreintes digitales…

Or, on sait que Howard Hugues souffrait du syndrome de Diogène. En voici les principaux signes selon cette source. Mes commentaires en italique et en orange entre crochets.

  • une carence affective dans le plus jeune âge, notamment en raison de l’absence de son père ; [ en l’occurrence il a souffert de l’absence de sa mère patrie, le Maroc, obligé qu’il fut dans son enfance de quitter le paradis pour venir vivre dans la France qu’il a appris à détester]
  • une personnalité unique et forte, une intelligence au-dessus de la moyenne ; [l’intelligence je ne sais pas, mais en tout cas la rouerie, la capacité à manipuler, et une personnalité forte n’hésitant pas à clamer « la République c’est moi ».]
  • une obsession à vouloir compenser en amassant. Dans le cas de Howard Hughes, il ne s’agit pas d’entasser des objets, mais de collectionner les relations amoureuses pour combler le manque affectif . [Il a pas mal amassé, le soi-disant ami du peuple et ennemi des possédants, sans jamais avoir jamais travaillé de ses 10 doigts, se contentant de faire de la politique. Un patrimoine de 1,2 million qui dit mieux ? ]
  • une relation aux autres compliquée, et ce, depuis son enfance ; [Brel chantait « ne me quitte pas », Méluche hurle « ne me touchez pas »,  il est capable de colères démesurées il a moult fois prouvé à quel point il était difficile pour lui d’avoir des relations normales avec autrui.] On se souvient de cette scène incroyable où il hurle « dégage » à un gars qui n’est pas d’accord avec lui et donne l’ordre à son garde du corps « de péter la gueule » à un autre. On n’ose pas imaginer de quoi ce fou serait capable avec le bouton nucléaire…]
  • une phobie grandissante, ici envers les microbes ; [c’est nouveau, cette peur des autres, des microbes, la peur… peur du Covid ? peur de mourir ? Pourtant le Mélenchon doit être triplement vacciné ! Mais il sait bien que le vaccin ne sert à rien…ce qui ne l’empêche pas de militer pour le « vaccin » covid obligatoire. Il avait ainsi répondu à une non vaccinée que si lui avait été au pouvoir la vaccination aurait été obligatoire et qu’il lui aurait couru derrière pour l’y contraindre…Tant la peur des microbes et l’amour de la dictature font bon ménage chez les psychotiques comme Méluche.]
  • une négligence extrême de l’hygiène corporelle et domestique à partir des années 1965 allant à l’encontre même de sa phobie ;[je n’ai jamais côtoyé Mélenchon, ni de près ni de loin mais personne n’a fait état d’odeurs suspectes, de personnage se négligeant . On peut penser qu’il n’en est pas encore arrivé à ce stade. Cela a pris Howard Hugues vers une soixantaine d’années…à moins qu’il ne souffre pas de syndrome de Diogène mais d’atrabilisme allié à la misanthropie ? Pour un homme politique qui, de plus, prétend défendre autrui et notamment les plus faibles, ça fait désordre.]
  • une vie allant jusqu’à proscrire tout contact avec les autres (misanthropie). [curieusement, dans le syndrome de Diogène, la phobie -ici des microbes- va avec une certaine misanthropie, que l’on retrouve dans la violence évoquée plus haut et le refus d’être touché. En tout cas, ceux qui souffrent de ce symptome sont tous difficiles à vivre…]

En tout cas, il semble que l’immense majorité des gens souffrant du syndrome de Diogène vivent seuls… je ne dis pas que Méluche est un moine mais on ne lui connaît ni amant, ni maîtresse officiels, ni épouse, ni enfant… comme Diogène, à part la Chirikou qu’il « hébergeait » le jour de sa perquisition…

Pour en savoir plus sur ce syndrome de Diogène :

https://www.syndrome-diogene.fr/comprendre/

Vous avez tous compris, amis lecteurs, que,  syndrome de Diogène ou pas, on a mille raisons,  et excellentes,  pour tout faire afin que le fou furieux Mélenchon ne parvienne jamais au pouvoir en France.

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/04/01/je-comprends-tout-melenchon-souffre-du-syndrome-de-diogene/

image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. « Diogène vivait seul, dans une jarre, »
    Il vivait dans une jarre un peu spéciale, un PITHOS, et non comme représenté sur la peinture qui montre un DOLIUM (version romaine du pithos).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pithos
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dolium
    La différence de taille entre une jarre et un pithos (ou dolium) est la même que celle entre une bouteille ou un jerrycan et une citerne.
    De nos jours, Diogène vivrait probablement dans une épave de wagon citerne.

  2. Melenchon le Bourgeois franc-maçon est allergique au Peuple Français.

  3. la vieillesse est un naufrage, mélanchon sur le radeau de la méduse

  4. Comparer Melenchon a Diogène le cynique est un trop grand honneur pour le guignol politique pro islamique…

    Diogène n’avait pas peur des hommes, il avait peur des cons, nuance…

    « Je cherche un homme » (voulant dire un homme « vrai », bon et sage), phrase qu’il lançait à ses concitoyens en parcourant les rues d’Athènes, brandissant sa lanterne allumée en plein jour et qu’il approchait du visage des passants…

    Plus intelligent que Diogène, cela n’existe pas…

  5. le Peuple commencera à admirer son dirigeant quand la mode jeff bezos elon musk prendra fin et qu’un équivalent de bill les portes décidera d’abandonner sa fortune pour vivre dans la rue démuni comme un saddhu 20 ans avant de mourir ; devenir le + riche du monde ne peut atteindre que 20% d’un parcours humain quand il s’agit du but finalisé reposant sur un contentement qui provoque l’humiliation des moins pourvus.

Les commentaires sont fermés.