Mélenchon va-t-il garder Obono et ses propos racistes ?

Publié le 30 novembre 2017 - par - 8 commentaires - 1 213 vues
Share

Des différences d’appréciation auraient éclaté sur les bancs de l’Assemblée Nationale entre Jean Luc Mélenchon et Danielle Obono.

Différences sur le fait que Mélenchon aurait applaudi à la déclaration du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, sur l’organisation et l’insulte de SUD93, tandis que l’ineffable Obono, chef d’escadrille de la bêtise raciste assumée, aurait, par une main directive sur son épaule, signifié son opposition aux applaudissements de son chef de file. Il semble bien qu’il ne soit pas dans l’escadrille susnommée.

Petit rappel : à l’Assemblée, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, condamne sévèrement les propos et la démarche de SUD-93, ce syndicat gauchiste islamisé, et annonce une plainte pour « diffamation » contre ce syndicat, qui dénonce un prétendu « racisme d’Etat ». A ces propos, la grande majorité des élus se lève ! Il ne faut pas s’étonner que les gauchistes du NPA s’affolent dans leur torchon politique face à ces applaudissements  : Enfin, en s’attaquant à SUD-éducation 93, c’est à l’ensemble du mouvement antiraciste que Blanquer et le gouvernement s’en prennent, et l’on ne s’étonne guère que les députés du Front national aient chaleureusement applaudi l’intervention du ministre à l’Assemblée nationale. Ils sont bien seuls dans ce déni de réalité. C’est bien l’ensemble des élus, ceux du Front National et les non inscrits qui ont salué et applaudi les propos du Ministre de l’éducation. Face à des Obono, des PIR et autres gauchistes malveillants, il faut refuser et combattre.

Tout à gauche de l’Hémicycle, aucun élu de La France insoumise ne se lève ni ne participe aux applaudissements. Cependant, Jean-Luc Mélenchon tout en restant calé sur son siège, applaudit lui aussi le ministre, tout comme son bras droit Alexis Corbière. Danièle Obono, assise juste derrière eux, met la main sur l’épaule de Mélenchon et lui dit quelque chose. Mélenchon se retourne et ils s’engueulent pendant deux ou trois minutes, rapporte un député « Les Républicains » présent.

Faut-il croire ce que la presse caïman imagine comme un bon coup ? Une rupture, un clash. Les vélociraptors médiatiques s’avancent et supputent la bonne affaire. Va-t-il la retourner, l’envoyer dans son antre ? La baffer, lui faire manger son racisme anti blanc, sa haine des Français ? Ce serait bien mal connaître le Tyrannosaure mélenchonite ? Lui qui déteste vivre entouré de blancs aux yeux bleus ?

Il se contente de grogner, rugir dit une députée des Républicains. Hélas, elle ne comprend pas le langage saurien des « Insoumis » (sauf à l’islam) !  Alors, la petite Obono se couche, baisse les yeux, grogne bien un peu, mais attendra son heure ! Car le Mélenchon a encore la peau dure, il est et reste le chef du troupeau des sauriens, le mâle dominant, et tout saurien qu’elle est, il lui apparaît encore trop difficile à aborder de front. Elle est déjà là grâce à lui, à l’Assemblée, au nom du PIR/pire, et elle a encore quelques années devant-elle ! Patience… il finira bien par se casser les dents, et les BlackPowers seront là !

Cette femme députée de la Nation (quelle horreur je sais), est dans la place, elle peut cracher son venin. Elle est invitée sur tous les plateaux pour ça. Il y a des journalistes pour l’encenser, et d’autres pour la mettre en contradiction, aucun pour lui rabattre le caquet.

Tous lui permettent de se faire voir, l’autorisent à émettre des opinions négatives, sa haine anti-française, son penchant pro islamique au nom de la liberté et des droits de la femme noire, mais pas de ceux de la femme blanche, sauf si elle porte le voile !

Dans le même temps, on interdit les manifestations de patriotes comme pour les Identitaires, on condamne le petit blanc agressé par des représentants de la mixité, qui se défend. On traîne devant des tribunaux des responsables de sites patriotes, on emprisonne un policier parce qu’il a frappé sur dénonciation d’une greffière un clandestin qui se rebellait. Ce qui rappelle cette policière dénonçant son propre collègue, Sébastien Jallamion qui, selon sa hiérarchie, aurait commis la broutille d’avoir mis le chef de l’état islamique comme cible sur Facebook. La policière fut promue et je suis certain que la greffière aura son sucre également. Dans la même foulée, on interdit des manifestations de patriotes et on autorise celles de pseudo féministes haineuses.

Bref, rien ne va plus dans ce pays des droits de l’homme qui ferait vomir Voltaire lui-même.

Si vous avez aimé cet article, alors partagez-le avec vos amis.

Gérard Brazon (Libre expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Pol Haupot

Embarqué désormais dans cette aventure politique qu’est la prise éventuelle de pouvoir, il se prête au jeu de cette conquête !
C’est un homme âgé à qui l’on aurait offert un joujou !

Nemesis

Mélenchon et Obono ont la haine de la France. Il ne dit rien et laisse faire donc il pense pareil … Voilà donc une belle association d’anti-français.

patphil

mais oui, il va garder tout le monde, l’amalgame tient encore

wolfred

les plus cons ce sont ceux qu’ils l’ on élue ! tous des gauchos et dire que je paye des impôts pour cette vipère venimeuse

Crixus

Jean-Luc Mélenchon, le candidat qui s’oppose aux puissances de l’argent affiche un patrimoine plus élevé que celui d’Emmanuel Macron ou de François Fillon. Avec des biens estimés à 1,131 million d’euros et un endettement d’à peine 165.722 euros, son patrimoine net atteint 965.278 euros. Un seul autre candidat à la présidentielle affiche ainsi un patrimoine supérieur: Nicolas Dupont-Aignan.
https://img15.hostingpics.net/pics/260486images.jpg

Mélenchon le Marocain fils de fonctionnaires coloniaux est tout aussi raciste qu’Obono-bo :
-« Je me sens mal quand il y a trop de grands blonds aux yeux bleus » en France !!!
-« Il n’y a pas d’avenir sans les Arabes et Berbères du Maghreb »

Chavez n’était pas mal comme prolétarien, sa fille est la personne la plus riche du Vénézuela.

cri

il faut la virer

pauledesbaux

à CRI il faut crier plus fort pour qu’on entende !