Mélenchon veut que les flics désarmés désarment les Tchétchènes !

Le patron tyranique des Insoumis, scandalisé par ce qui se passe à Dijon et réclamant l’ordre, milite paradoxalement pour « une police aussi désarmée que possible ». C’est un « en même temps » que le Président Macron lui-même aurait pu pratiquer. Alors que la ville de Dijon fait face à plusieurs affrontements entre communautés d’une hallucinante violence, Méluche demande à ce que l’ordre soit rétabli, ce lundi. Quelques jours auparavant, il appelait à ce que la police de ce pays soit « aussi désarmée que possible ».

https://twitter.com/JLMelenchon/status/1272621857750102016

« Inacceptable chaos à Dijon. Les bandes armées doivent être dissoutes. Les gangs désarmés », a donc écrit Méluche sur son compte Twitter ce lundi. Samedi, ce dernier déclarait, pendant la grotesque manifestation à Paris pour dénoncer un soi-disant racisme et les « horribles » violences policières : « Il doit y avoir une police à peu près partout, mais ça doit être une police pensée, organisée, disciplinée, obéissante à l’État républicain et ne se constituant pas comme une sorte de forteresse à part. Une police aussi désarmée que possible pour qu’elle inspire le respect des citoyens. »

Un drôle d’écart en terme d’idéologie que certains politiques et observateurs n’ont pas hésité à souligner. « Et pendant ce temps, certains expliquent qu’il faut désarmer la police », a publié, sur son compte Twitter, l’eurodéputé Les Républicains François-Xavier Bellamy, illustrant ses dires par une vidéo montrant des délinquants avec des armes, à Dijon. « On fait comment du coup ? On envoie des recommandées ? » a de son côté demandé Frédéric de Lanouvelle, journaliste, via son compte Twitter, réutilisant le tweet de Méluche.

https://twitter.com/fxbellamy/status/1272597747783348230

https://twitter.com/fdelanouvelle/status/1272647719249723392

Conclusion, on peut dire que Méluche est désarmant de stupidité… Ceux qui votent pour lui ne peuvent être que des déséquilibrés. La rue n’est pas une opérette avec des policiers en tutu et de sympathiques voyous dansant sur Grease. Qui peut croire encore en Méluche pour 2022 ? Il s’est définitivement tiré une balle dans la tête. En essayant de satisfaire son nouvel électorat antifrançais, il se met à dos tous les autres citoyens. La bande à Méluche doit être dissoute.

https://twitter.com/Enzo_Alias/status/1270418393531920385

Méluche le clown, c’est un chaos à lui tout seul.

Jérôme Moulin

image_pdfimage_print