Méluche couillonné : un parti muzz présentera des candidats aux législatives

***

En faisant jusqu’à plus soif du gringue aux populations allogènes, Méluche pensait être devenu le roi du pétrole : « A moi, les voix des djellabeuses et djellabeurs ! ». Une stratégie qu’il avait clairement exposée dans son discours d’Epinay-sur-Seine, le 18 novembre 2018, à l’occasion des rencontres nationales des « quartiers populaires » (comprendre « quartiers ethniques ») :

https://www.politologue.com/videos/video.VOICI-LA-NOUVELLE-FRANCE-MELENCHON-A-EPINAY-SUR-SEINE.pjwA

Vers 29’47 :

« Et je vais parler avec vous encore plus franchement et plus directement. Je veux vous dire la chose suivante : je sais quelles sont les populations qui sont là, dans ces quartiers. Eh bien moi, je veux les nommer ! Je n’ai pas peur, je n’ai pas honte de le dire : ceux que vous voyez là, c’est la nouvelle France, ce sont les nouvelles populations, c’est elles qui constituent la patrie aujourd’hui ! (…) Voici la nouvelle France, celle sur laquelle nous nous appuierons pour construire et faire tout ce qu’il y a à faire dans ce pays, demain, pour tout changer. Oui, pour tout changer, nous aurons besoin de milliers d’ouvriers et d’ouvrières hautement spécialisés, d’ingénieurs, d’architectes, de gens sachants (…) La masse qui participera à la transition écologique, la masse qui va participer au changement des procès de production, d’échange et de consommation, elle est là ! C’est le peuple ! Rien d’autre ni personne d’autre que lui ne sait le faire aussi bien et autant en masse que grâce à cette nouvelle France qui est là et qui attend son heure. La révolution citoyenne, elle est d’abord appuyée sur la nouvelle France »

***

Plus lèche-babouche, tu meurs. Appel du muezzin reçu 5 sur 5 : alors qu’ils n’étaient que 37% à voter Mélenchon en 2017, 69% des électeurs musulmans ont voté pour le lider maximo de LFI au 1er tour de la présidentielle 2022 (+32 points…). Un joli magot dans l’escarcelle du père Jean-Luc. Ça n’a pas encore suffit pour qu’il se retrouve au second tour , mais « c’était pas loin, hein ? »

Seulement voilà, cette « nouvelle France » est aussi travaillée par un tropisme religieux que Mélenchon ignore superbement parce que ce n’est pas son truc et qu’il n’y comprend rien : cette « nouvelle France » se dit qu’entre un blanc, athée, franc-mac, et un musulman fidèle à la parole d’Allah, le choix est quand même vite fait : toujours préférer l’original à la copie.

***

Décidément, Allah est vraiment grand et fait très bien les choses : mardi 10 mai, l’Union des Démocrates Musulmans de France (UDMF), un parti communautaire ouvertement islamiste, a annoncé avoir investi une centaine de candidats aux élections législatives de juin prochain, essentiellement sur les territoires où l’islam impose désormais sa loi, les fameux « territoires perdus de la République », justement là où se concentre le vivier électoral de LFI.

***

Naturellement les 69% d’électeurs musulmans qui ont voté Mélenchon le 10 avril dernier ne vont pas reporter leur vote comme un seul homme sur l’UDMF. Mais s’ils n’étaient « que » 50%, ce serait une sacrée perte sèche pour LFI et ses candidats.

Créé en 2012 par Nagib Azergui, un ingénieur en télécommunication, l’UDMF avait présenté une dizaine de candidats aux élections législatives de 2017. Le mouvement avait également présenté quelques candidats aux élections européennes de 2019, aux municipales de 2020, et aux régionales de 2021. Avec plus de 100 candidats aux prochaines législatives, UDMF passe incontestablement à la vitesse supérieure.

***

Sur son tract de campagne, l’UDMF ne se cache pas derrière son petit doigt : on y voit une femme portant fièrement le hijab, le voile islamiste. Le parti entend faire sa priorité de la « lutte contre l’islamophobie et la xénophobie ».

L’UDMF est proche de la Confrérie des Frères musulmans, un mouvement islamiste considéré comme terroriste dans de nombreux pays du globe, entre autres des pays musulmans (Égypte, Emirats arabes unis, Syrie,…). Nagib Azergui avait d’ailleurs dénoncé la dissolution par le ministère de l’Intérieur en 2021 de deux associations, le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) et BarakaCity, toutes deux également proches de la Confrérie.

***

La fulgurante montée en puissance de l’UDMF (s’il n’avait pu présenter que 10 candidats en 2017, le mouvement islamiste peut en présenter une centaine en 2022, et ne doutons pas qu’en 2027, il pourra présenter un candidat sur l’ensemble des 577 circonscriptions que compte notre pays) est incontestablement une mauvaise nouvelle pour LFI.

Une solution peut-être : virer au plus vite Méluche de son siège patriarcal (après tout, à 70 balais, le vieux aurait parfaitement le droit de prendre une retraite bien méritée) et installer à sa place un Taha Bouhafs, juste en un peu plus présentable.

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. je vous l’avez posté 2 ou 3 fois ici mémes….les muzz ont votés mélenchon pour réellement faire barrage a MLP a cette présidentielle,mais quand aux législatives les muzz ne se rebougeront pas leurs culs pour voter LFI et mélenchon,la priorité aux muzz c’etait éliminer au maxi le RN et MLP ,et donc coomme je le dit mélenchon va tomber de haut aux résultats de ces legislatives,le RN peut éffectivement etre la 1ere opposition a macron au sénat….ce qui fera chier mélenchon tout vert.

  2. faut être con pour croire qu’en putassant un groupe dans le but « secret » de le diriger ensuite ce groupe grossissant acceptera de se voir dominé par un type qui ne le représente pas du pt de vue ethnique ; c’est pas lui qui les instrumentalise c’est eux qui manipulent mélenchon et apparemment ça n’a même pas l’air de vouloir l’effleurer.

  3. Mélanchon venant de chez les bougnes ,croyait les connaitre (mdr) il n’y a pas plus traitre qu’un melon . Si ya pas le « flouzz » ya pas le bulletin a momo et momo a compris que merluche s’était fait élire a Marseille par calcul ,pas pour transformer les quartchiers nord en résidence de luxe . Les arabes de France n’ont pas de convictions politiques …..chez eux non plus d’ailleurs et leurs dirigeants ce ne sont pas ceux qui leur filent de la tune ,mais ceux qui les matraquent le plus fort (ils ont peut etre raison …et c’est ce qui devrait etre mis en vigueur dans l’éxagone)

  4. Kabout, puissiez-vous avoir raison… mais qu’on admette à un parti autant éloigné de la culture française et des principes républicains de présenter des candidats, ça montre bien hélas qu’on a encore descendu une marche vers l’abîme !

  5. Ne peut on pas dissoudre l’udmf qui n’a rien à faire chez nous ??

  6. A GIVORS les coco on elevées du muz pendant des années construit 6 mosquée maintenan c est un maire muzz

  7. Excellente nouvelle que l’ avènement de partis muzz , tout ce qui peut créer des frontières étanches entre nous et ces sales métèques est bon à prendre : finies l’ intégration ou l’ assimilation !😁😁😁😁
    En outre , cela tuera les partis gauchistes qui n’ auront plus leurs larbins bicots pour leur assurer la réelection et créera les conditions de la guerre civile sanglante mais libératrice .
    Tirez les premiers , muzz

  8. Tu crois te servir d’eux, mais ils se reproduisent plus vite que toi, et tu leur sers juste d’idiot utile en attendant qu’ils aient leurs propres partis… comme c’est sans aucune surprise en train d’arriver. Mais tu es intelligent, tu sais très bien tout ça. Tu fais juste SEMBLANT de t’étonner. Tu pars à la retraite, tu n’as pas d’enfants, donc… Après moi le déluge hein ?

  9. C’est une mauvaise nouvelle pour tous les français. Je ne parle pas de ceux qui ont un prénom et un nom arabes, parlent arabe, pratiquent une religion arabe avec les mœurs qui vont avec. C’est la poursuite du grand remplacement qui nous mènera à un président islamiste ou même juste musulman.
    J’aimerais croire que cela tuera la NUPES, qui est en état de gangrène avancée quoiqu’il en soit, au profit du RN pour qu’il dispose d’une majorité à l’AN. Là effectivement je me réjouirai de l’effondrement de JLM et même de tous ces élus de gauche dont les valeurs universalistes conduisent à la désincarnation et au-delà à l’annihilation de la France parce qu’ils dévoient, voire rejettent un héritage qui relève d’une histoire européenne pluri millénaire.

Les commentaires sont fermés.