Même avec Wauquiez, il n’y aura plus jamais de vraie droite

A l’heure où la droite cherche à se reconstruire et où Laurent Wauquiez passe pour un facho dans son propre camp, on ne peut s’empêcher de revenir en 1990, époque où la droite n’avait pas encore honte de ses valeurs et peur de son ombre.

Elle parlait alors comme Viktor Orban, le patriote hongrois devenu le chien galeux de toute l’Europe occidentale.

Lors des états généraux sur l’immigration de 1990, à Villepinte, le RPR et l’UDF ne rasaient pas les murs et exprimaient sans complexe un discours musclé sur l’immigration et l’islam, discours que le FN de 2017 n’oserait même plus prononcer, de peur de subir les foudres du tribunal de la pensée !

Quelle régression en une seule génération ! Comment tout un peuple, et la droite en particulier, ont-ils pu moralement s’effondrer au point de renier leurs convictions et de perdre tout instinct de survie ?

Car nous en sommes là. La France se prépare à un véritable suicide collectif.

En 1990, VGE, Chirac, Juppé, Bayrou, MAM, Bachelot, Longuet, Madelin ou Sarkozy, partageaient les conclusions d’un compte-rendu, qui, aujourd’hui, serait considéré comme un brûlot.

Tous, comme un troupeau bien docile, ont retourné leur veste et sont devenus de fervents mondialistes immigrationnistes pour plaire à Bruxelles.

Patriotes en 1990, fossoyeurs de la France en 2017. Des félons.

Voici ce que disait la droite avant de virer à gauche ( Valeurs Actuelles de 2011 extraits )  :

« La France ne peut plus être un pays d’immigration », elle « n’est pas en mesure d’accueillir de nouveaux immigrants »…

« la France ne doit pas être considérée comme un simple espace géographique sur lequel plusieurs civilisations pourraient coexister » et dénonçant le « faux antiracisme militant », la droite en appelait alors clairement à « la fermeture des frontières » et à la « suspension de l’immigration ».

Pas question non plus de « régularisation au cas par cas » pour les « clandestins »

« On ne peut tolérer que des clandestins puissent rester en France. Il faut tout mettre en œuvre pour que les décisions de reconduite à la frontière soient effectives. »

« La très grande majorité des dossiers déposés à l’Ofpra s’avère injustifiée (de l’ordre de 90 %), ces demandes n’étant qu’un prétexte pour bénéficier des avantages sociaux français. »

« Il faut conditionner le séjour des étudiants étrangers en France à un déroulement normal du cursus universitaire : le titre de séjour doit être renouvelé annuellement en tenant compte des résultats obtenus »

« Le regroupement familial, qui pose par son ampleur des problèmes très réels de logement, de scolarisation  et d’encadrement so­cial. » est dans le collimateur.

« Corriger l’automaticité du regroupement familial et la réserver aux immigrés titulaires d’une carte de long sé­jour (10 ans) »

Briser le “tabou” de « notre système de protection sociale », dont il faut « éliminer les points faibles qui créent une incitation artificielle à l’immigration ».

C’est ainsi, notamment, que doivent être « vigoureusement combattus l’accès aux soins médicaux et hospitaliers par des étrangers en situation irrégulière »

Quant à « l’immigré chô­meur, il percevrait alors non des allo­cations chômage mais une allocation pour le retour sous forme de capital ou de rente ».

Flirtant avec la “préférence nationale” prônée par le FN, la droite allait jusqu’à s’interroger « s’il ne convient pas de réserver certaines prestations sociales aux nationaux » :

« Dans ce domaine, rap­pelle-t-elle, le législateur a admis dans le passé le bénéfice des prestations aux seuls nationaux : être étranger en France, ce n’est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française. »

“Ce n’est pas aux pouvoirs publics d’organiser l’islam”

N’hésitant pas à pointer « la fécondité des étrangères très supérieure à celle des Françaises (3,2 enfants contre 1,84) et spécialement celle des Maghrébines (entre 4 et 5 enfants) », la droite de 1990 estimait que « l’automatisme actuel d’acquisition de la nationalité pour les jeunes nés en France de parents étrangers n’est pas bon » :

« la nationalité doit être demandée par le jeune étranger : elle n’est plus accordée automatiquement »

Particulièrement sévère dans le ta­bleau qu’il dresse des banlieues, où « la lutte des races  remplacerait maintenant bien souvent la lutte des classes », le document de ces états généraux pro­pose de lutter contre la « concentration des populations immigrées » par la mise en place de quotas – mais sans utiliser le mot

« Les élus peuvent intervenir efficacement [et] les collectivités locales doivent avoir leur mot à dire quant au nombre d’immigrés qu’elles accueillent sur leur territoire », afin de « tenir compte du seuil de tolérance qui existe dans chaque immeuble ».

Tout aussi décomplexée promettait d’être la droite concernant l’école, où « l’importance numérique des enfants d’immigrés est trop forte dans certains secteurs géographiques » :

« L’école, avançait-elle, n’est pas un lieu d’expression multiculturelle. »

Alors que Jean-François Copé proposait, à la fin 2010, des « cours d’ara­be », et Fabienne Keller l’introduction de « cours sur l’histoire de l’Afrique », la droite d’alors était sur une ligne 100 % in­verse : « Les cours de “langues et cultures des pays d’origine” doivent être facultatifs et déplacés en dehors des horaires scolaires. »

Concernant l’islam, nul besoin à l’époque de “débat” pour assumer que « l’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français » :

« Il y a bien incompatibilité entre l’islam et nos lois. » Les choses, en 1990  étaient on ne peut plus claires : « C’est à l’islam et à lui seul de s’adapter afin d’être compatible avec nos règles. »

Aux antipodes de la voie suivie en 2007 avec la création du Conseil français du culte musulman (CFCM), la droite affirmait en 1990 que « ce n’est pas aux pouvoirs publics d’organiser l’islam ».

« On n’intègre pas des communautés mais des individus », estimait-elle : « Il convient de s’opposer  à toute tentative communautaire qui viserait à instaurer sur le sol français des statuts personnels propres à certaines communautés. »

Pas question, non plus, d’associations musulmanes – permettant aujourd’hui de financer les mosquées : « Les activités cultuelles doivent être exclues de la compétence des associations relevant de la loi de 1901. »

Et d’ajouter que « la mainmise de l’étranger sur certaines de ces associations est tout à fait inacceptable », au point de proposer d’« abroger les dispositions socialistes de 1982 supprimant l’autorisation préalable pour les associations étrangères » – qui ne l’ont jamais été.

Enfin, « la création de lieux de culte doit se faire dans le respect du patrimoine architectural de la France » – ce qui exclut les minarets !

Nicolas Sarkozy l’écrivait dans sa pré­face : cette « véritable politique alternative de l’immigration répond aux préoccupations des Français et pourra soustraire enfin ce dossier aux extrêmes qui se le sont accaparé ».

Mais de tout cela, il ne reste rien. Même le mot “race” a disparu du vocabulaire officiel, remplacé par “prétendue race” !

Comme si cette décision éminemment stupide allait faire disparaître le racisme, qu’il soit anti-immigrés ou anti-Blancs !

Une génération plus tard, la France est islamisée comme jamais, à l’école, à l’hôpital, dans les entreprises et tout l’espace public.

Les revendications communautaristes sont légion et la capitulation des autorités est devenue la norme. Leur soumission est totale.

Les mosquées fleurissent dans toute la France avec la bénédiction des maires, qui donnent les terrains  et financent les “centres culturels” avec l’argent du contribuable. Boubakeur en réclamait 2000 de plus en 2 ans !!

Nos élus achètent leur tranquillité présente en sacrifiant celle de leurs enfants, par lâcheté, égoïsme criminel et inconscience sans nom.

Politiques, policiers, enseignants, patrons, journalistes, tous rasent les murs devant l’islam et se plient de plein gré à la dictature du politiquement correct.

Et c’est cette droite poltronne, qui a trahi ses propres valeurs et renié ses convictions, qui a aujourd’hui la prétention de gouverner le pays en prétendant faire mieux que Hollande ou Macron.

Elle ne fera que se soumettre à Bruxelles et à Berlin.

Elle ouvrira les frontières et déroulera le tapis vert à l’islam comme elle l’a fait de  2002 à 2012.

Car si Wauquiez veut rassembler son camp pour rafler la présidence des Républicains, il devra se recentrer et jurer qu’il ne fera jamais d’alliance avec le FN.

Autant dire que qu’il n’y aura jamais plus de vraie droite. Elle s’est dissoute dans la mondialisation.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

39 Commentaires

  1. le curseur pour savoir si Waukiez est sincère et surtout libre , gaulois , patriote et un vrai chef franc avec des couilles en bronze , c’est quand il dira à la racaille islamique et gauchiste de tous poils : je m’allie avec le FN , avec la Russie , la Hongrie , la Pologne la Serbie et les Cosaques et avec tous les courants nationalistes francais et européens de l’extrême droite la plus extrême pour niquer la Goche et mettre en prison les Hidalgo et toute la merde du PS qui a ruiné la France ET POUR EXPULSER L’ISLAM et il dira en termes auvergnats a peu près ceci : non seulement je m’allie avec JM Le Pen , RL ou le GUD MAIS JE VOUS EMERDE ET JE VOUS CRACHE A LA GUEULE SALE RACAILLE

  2. Je suis Wauquiez à 100 %. Ses diplômes (qui ne veulent rien dire ?) en font un Homme rare. Je passe… Son discours (assistanat, immigration, éloignement du Centre, etc) en fait un homme nouveau à Droite. Face aux C… molles !
    Que le Centre se débrouille, que la Droite vive, ENFIN ! Après le décès du FN…

  3. Si Wauquiez veut décoller il doit monter oser dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas en faisant fi des commentaires qui ne manqueront pas d’être proférés sur son compte. En parlant vrai il réussira sinon ce n’est même pas la peine qu’il y aille. Le fera-t-il ?

    • Il aura des communiquants autour de lui qui le prépareront avec des argumentaires convaincants.

      Mais il sera vite stopper par le politiquement correct et après, il sera obligé de faire marche arrière et de redorer son image auprès de la communauté suédoise au nom du pas d’amalgame. Tous des lopettes !!!

      N’est pas Eric Zemmour ou Natacha Polony qui veut.

  4. Imaginez Wauqiez à la tribune des ripoublicains déclamant votre texte …
    En rêve.

  5. Il n’y a pas de vraie droite mais il n’y a pas non plus de vrai Front national .Marine Le Pen a osé dire que l’idéologie islamique était compatible avec la civilisation chrétienne occidentale.Elle ne parle jamais de remigration, ni même de stopper l’immigration musulmane.Wauqiez sera sur ce point assez facilement aussi performant que le FN avec en plus plus de pragmatisme au niveau économique.Il est aujourd’hui la personne la mieux placée pour résister un minimum en attendant un véritable leader.

  6. Macron demande aux propriétaires de diminuer les loyers de 5 euros pour compenser la baisse des APL

    Afin de compenser la baisse des APL, qui entrera en vigueur fin 2017 sur décision du gouvernement, le président a appelé «tous les propriétaires à baisser les loyers de cinq euros» par mois, lors d’un discours devant les préfets à l’Elysée.

    https://francais.rt.com/france/42824-macron-demande-proprietaires-diminuer-loyers-5-euros-compenser-apl

    J’ai cru à un hoax au début ! Quelle incompétence ! Il ne sait plus comment se sortir de cette situation. L’oligarchie commence à promouvoir Wauquiez. Ils ont déjà l’intention de le remplacer?

    • Quand comprendrez vous qu’un banquier, un boutiquier, n’a qu’une seule idée en tête:
      Vous faire les poches.
      Un banquier, un boutiquier, ça ne crée rien, ça ne produit rien, ça ne court aucun risque, ça joue avec votre, mon, pognon, quand il m’en reste un peu, et s’il se rate, c’est à vous, clients, électeurs, de payer l’addition (Crédit Lyonnais).
      C’est ça Macron, c’est ça que vous avez élu (cela ne s’adressant qu’à ceux qui ont voté pour lui).

    • il a fait une énorme connerie qui peut amener les étudiants dans la rue après manipulation des syndicats qui mettront de l’huile sur le feu.

      C’est sa hantise et si la loi travail passe sans trop de heurts, les 5 euros peuvent tout faire capoter.

      Et ça, ça lui fait peur.

  7. « Elle (la droite) ouvrira les frontières et déroulera le tapis vert à l’islam comme elle l’a fait de 2002 à 2012. »
    Erreur de dates. Cela a commencé en 1973.

  8. comme Marine l’avait dit très justement…..il n’y a plus de droite et de gauche,maintenant il y a deux camps distincts ,deux France ! les vrais patriotes qui veulent sauver notre France et les autres qui font tout pour la détruire .

  9. La cause de cette décadence s’appelle « progressisme » issu du formatage marxiste depuis 1945
    Ceci étant la vraie droite existe encore et elle est représentée par des mouvements tels le PDF;la ligue du Sud, la ligue du Midi, le SIEL…
    Le FN n’est plus de droite depuis 2011

  10. Je demande à ceux qui défendent Wauquiez :

    Est-ce que ce dernier est prêt à endosser les conclusions des états généraux de Villepinte en 1990, ou bien les renie t-il ?

    On connaît la réponse. Wauquiez c’est Juppé en plus jeune avec le discours de Sarkozy en 2007 !!

    • Faut dire aussi que la droite s’est gauchisée avec l’accession de Chirac à la présidence de la république en 1995… C’est à partir de là qu’elle n’a plus osé parler immigration, criminalité, islam…

      • C’est vrai. Tout a fait juste.

        Les années 90 ont été épouvantable en matière de laïcité où on assistait à la forte montée du communautarisme avec les voiles islamiques, les boucheries et restaurant rapide Halal, etc…

        Puis le 11 septembre 2001 est arrivé et à partir de là, il y a eu un avant et un après. Ca ne sera plus jamais comme avant.

        Puis les attentats ont suivi, toujours avec la communauté « scandinave », des blonds aux yeux bleus qui tuent au nom du Dieu Krysproll. Rires.

        J’aimerais tellement rire et que tout ceci soit un cauchemar mais malheureusement, nous vivons dans une triste réalité où la France est défigurée dans cette quartier. C’est vraiment terrifiant.

  11. De toute manière, tant que les partis politiques dits de droite,ne voudront pas se séparer de leurs couilles molles et de leurs collabos, nous seront dans une impasse;

  12. Une fois de plus M. Guillemain je suis totalement d’accord avec votre édito
    Je ne comprends pas qu’il reste encore des irréductibles des traites UMP/LR ????
    Wauquiez n’est qu’un opportuniste de plus du genre SARKOZY et plus récemment du traite FILLON qui n’a pas hésité une seule seconde aux second tour des Présidentielles à cocufier son électorat en appelant à voter pour le mondialiste immigrationniste MACRON et LEUR Wauquiez comme vous le dite si bien devra donner des gages à son parti se recentrer et jurer qu’il ne fera jamais d’alliance avec le FN.
    DE GRACE ELECTEURS DE CE PARTI MAFIEUX NE CONTINUER PAS A CROIRE A LEUR PAROLE CREUSE ET VIDE ils continueront leur travail de sape avec leurs amis gauchistes !

    • Wauquiez est un opportuniste et un hypocrite. Il est en mode séduction de l’électorat du FN.

      Moi j’aurais aimé une Nadine Morano ou un Geoffroy Didier, très patriote et sincere tous les deux.

  13. Il n’a aucune chance de rénover un parti en loques, qui ne représente plus rien depuis que celui-ci a volontairement sabordé Fillon qui lui faisait une ombre reléguant ses adhérents aux oubliettes de la petite histoire.

  14. « Parce que tu n’es ni bouillant ni froid, je te vomirai »!***
    C’est la seule vraie définition du centrisme mou, partagé par toutes les Pécresse jupéistes, qui n’attendent qu’un signe pour aller à la soupe ni gôche ni droate de Macron, en crachant déjà sur la droite dure de Wauquiez.
    La droite, vous l’aviez avec F.Fillon et vous l’avez rejeté. Laurent Wauquiez s’annonce un peu plus à droite, alors, ne hurlez pas contre lui avec les chacals centristes.
    Et puis, si vous ne le savez pas, apprenez qu’il n’est pas encore élu.

    ***C’est la seule phrase que j’ai retenue de ma lecture besogneuse de la bible et de ses accessoires , dont une quinzaine d’évangiles avec les 4 canoniques, l’ apocalypse, etc.
    C’est un certain Jean, qui fait dire cette phrase à Jésus, plus d’un siècle après sa mort.

    • Soixante ans après sa mort. L’an zéro de notre ère correspond à la naissance du Christ.

      • Désolé, ami Pierre, mais Jésus n’est pas né l’an Un de notre ère, mais 6 années plus tôt. Erreur d’appréciation d’un transcripteur qui a été reconduite depuis. Par ailleurs, il n’y a pas d’année Zéro. le 1er siècle va de 1 à 100.L’an 101 est la première année du second siècle, comme l’an 2001 est la première année du XXIème siècle.
        Pour revenir à jean, rédacteur d’un évangile et de l’apocalypse, entre autres, il a vécu réellement un siècle après la mort de Jésus et il ne pouvait pas être le Jean,l’ apotre et n’a donc pas été témoin du vivant de Jésus.
        Il a inventé le concept de la « bête » et la croyance numéroligique, puisqu’il est à l’origine du chiffre « démoniaque » 666. Son apocalypse, la phrase citée exceptée, est une montagne d’absurdités « monstrueuses ».
        Amicalement.

  15. ON ne saura sans doute jamais quelles pressions ont subi ces gens de la droite parlementaire pour retourner leur veste a ce point!

  16. De toute facon le fn n est pas a droite non plus.Wauquier est notre seul espoir. Alors essayons de l aider a acceder au pouvoir pour mener une politique moins pire que celle que l on vit actuellement. On a plus le temps des etats d ames. Vive wauquier qui a du courage et qui cherchera des vrais alliances a droite

    • Arrêtez de nous bassiner avec votre WAUQUIEZ comme vous l’avez piteusement fait avec votre FION qui vous l’a rendu au centuple lors des dernières Présidentielles en vous cocufiant aux 2e t en appelant à voter pour l’abominable MACRON
      Arrêtez d’être AUSSI NAIF (heureusement pour LUI que son électorat) en majorité cathos et prêt à tendre l’autre joue et à GOBER une fois de plus ses salades EN TOUT CAS PAS MOI !!! pauvre FRANCE !!!!

      • « Aussi naïf » @Chantal ! Mais quand Marine pose avec une voilée ou bien célèbre sa cuisante défaite en dansant, qui est naïf? Qui est cocu?

  17. La création du CFCM est pour moi une énorme connerie. Merci Sarko de nous avoir mis dans le caca !

    • Sarko nous a grossièrement menti lorsqu’il « promettait » de nettoyer la racaille des banlieues au Karcher. Peu après, il ouvrait grande la porte de nos institutions laïques au salafistes de l’UOIF, avec son CFCM. « La République ne reconnait ni se finance aucun culte »! Tu parles, Nicolas!
      Sarko a surtout créé la commission Machelon, pour « aménager » la laïcité contre les lois qui la protégeaient encore. Il n’a supprimé la Halde scélérate et antilaïque chiraquienne qu’à la fin de son mandat.Et il a insulté « l’instituteur », en vomissant sur notre école Laïque, devant le chef de guerre sunnite de Riad. Notez qu’hollande a fait 100 fois pire, en nommant Taubira à la justice, ou en créant la DILCRA…. que Macron n’a toujours pas dissoute.

    • Dans son livre sur les religions Sarkozy déclare :  » j’organise cette religion , mais je n’en connais rien  » (  » je ne me pique pas de la connaître « ) . » Discrimination positive » , Peuple français maltraité depuis 40 ans .

  18. Wauquiez a bien résumé que le FN est un cul de sac, et Marine représente la haine et l’incompétence depuis son débat désastreux. Il est dommage que Mr Guillemain soit à mettre dans le même lot. Oui la droite s’est effondrée et ses responsables ont trahi ses valeurs, mais non il n’y a pas que le FN et si il reste une vraie droite (qui soutient RL) mais qui pense aussi qu’une Europe des Nations reste possible !! y a pas que le FN… de Phillipot !débouchez vous les yeux de sectaire !

    • Wauquiez appartient à LR, un parti dit « de droite ». Le malheur pour le paysage politique Français, c’est qu’il n’y a que des partis de gauche … et il y en a même qui se disent « de droite » ! En conséquence Wauquiez est il fiable ? Je pense que Guillemain a bien raison.

    • philippot est un enarque de gauche et c’est lui qui drive marine lepen avec ces deux là le fn est bien mort ! dommage que marion marechal ne reprenne le flambeau !

    • Oui, mais le problème avec les élections est qu’il faut convaincre une majorité d’électeurs…

Les commentaires sont fermés.