Même Tareq Oubrou donne raison à Éric Zemmour !

Pascal Praud tombe souvent dans le panneau. Cette fois encore, à l’heure des pros où il recevait le grand imam de la mosquée de Bordeaux.
Où Praud s’est fait enfumer par Tareq Oubrou, qui se proclame grand théologien de l’islam pour la République.

Pour mémoire, ce Tareq Oubrou est celui qui a instillé la dhimmitude prosternée à Alain Juppé, lequel l’a travestie en « identité heureuse » par ignorance irresponsable ou calcul inavouable.
https://ripostelaique.com/juppe-la-gueule-de-lidentite-heureuse.html

Lequel Juppé continue à avaler des couleuvres pour ses basses oeuvres au Conseil constitutionnel.
Ainsi la légalisation arbitraire et liberticide du passe sanitaire, mais c’est un autre débat.

Voilà donc en ce 27 octobre, qu’en grand serviteur du Coran, sous des airs bien présentables avec son costume cravate mais son sourire d’hypocrite, ce Tareq « Taqiya » Oubrou se lance dans un enfumage dont il est coutumier, qui ne trompe que ceux qui ne connaissent pas son inclination existentielle à restaurer le Califat.

Pascal Praud et son plateau de condescendants ignorants de la réalité concrète de l’islam conquérant sont donc tombés dans le panneau, en ne comprenant pas la perversité du discours à double sens de cet « imamenteur » patenté.
Dix huit minutes à voir ou à revoir :

https://www.youtube.com/watch?v=HuBPtFpG7ds

À partir de la quatrième minute Tareq Oubrou borne le sujet et confirme l’analyse d’Éric Zemmour :

« Parfois, on fait des distinctions entre islamisme et islam, pour moi c’est une distinction qui n’est pas pertinente…le noeud du problème c’est séparer le temporel du spirituel ».

Mais sans que cette affirmation ne suscite la moindre réaction de Praud qui a l’habitude de dire qu’il ne faut pas amalgamer islam et islamisme.
Car Praud croit comme nombre de crétins ou d’islamo-collabos que l’islamisme dévoie l’islam, religion dite d’amour, de paix et de tolérance.

D’autant que Tareq Oubrou qui se prend aussi pour un imam militant des caves, enfume le plateau par des élucubrations qui laissent à penser que les musulmans ont la liberté de se fondre dans le milieu ambiant, en dépit des exhortations coraniques.

D’autant qu’il a aussi prétendu que « Monsieur islam n’existe pas, il existe à travers ses théoriciens et ses docteurs », laissant ainsi à penser aux ignorants que l’interprétation du Coran est ouverte aux barbus de son acabit qui pourraient transcender l’obscurantisme en lumière.

Et Praud qui n’imagine pas la perversité du personnage, n’a pas compris que la vision « Oubrouesque » de « l’assimilation du musulman majoritairement de couleur en cours à travers le mariage mixte », ne se fait qu’au détriment de l’autochtone converti, en piétinant nos valeurs civilisationnelles et particulièrement le « rapport à la femme pas fondamentalement canonisé », tout en accroissant le nombre de la descendance musulmane, dont on voit un peu partout aujourd’hui comment trop souvent elle se comporte.

Quand l’hypocrite Oubrou dit qu’il faudra trente ans pour cette assimilation, Praud a-t-il compris que l’objectif caché de cette taupe des Frères musulmans, est de faire de la France une république islamique ?

Car pour Tareq Oubrou les textes coraniques sont sacrés, donc immuables.

Alain Lussay

image_pdfimage_print
20

22 Commentaires

  1. Les journalistes et les polémistes français ne pourront jamais débattre sérieusement avec des musulmans, tant qu’ils ignorent la réalité de l’islam. S’ils sont sérieux, pourquoi n’organisent-ils pas des débats entre Oubrou et Pascal Hilout, ou entre Oubrou et Pierre Cassen? Pourquoi n’invitent-ils pas sur les plateaux des télévisions françaises le Frère Rachid auteur des « Piliers cachés de l’islam » ou Wafa Sultan auteur de « L’islam fabrique des déséquilibrés »? Que de journalistes français manifestent leur ignorance de l’islam, de ses mensonges, de ses contradictions, de ses légendes et de ses rafistolages!

    • lire le coran, mais plume en main en notant tous les versets qui vous choquent, c’est une corvée, certes mais infiniment instructive

      • Peut-être mais c’est soporifique de lire un torchon pareil. Comme tout livre religieux d’ailleurs. Il n’y a jamais de suspense car le Seigneur s’en sort toujours à la fin.

        • Allah n’est pas le Seigneur, mais une, simple idole satanique sortie de l’esprit dérangé d’un chamelier pédophile et sanguinaire.L’étude de l’islam ne peu intéresser que des psychiatres désoeuvrés.

    • Ces confrontations existent au Royaume Uni avec Mr. Murray qui organise
      des débats entre 2 musulmans et 2 chrétiens ou autres non musulmans avec
      un public de tous bords assez fourni qui vote au début et à la fin du
      débat. le vote porte sur l´idée que se fait le public sur l´islam.
      Au début le public ayant une idée positive de l´islam donne 80 % en faveur de l´islam, A la fin du débat les chiffres sont inversés soit seulement 20 %
      en faveur de l´islam. A vous de vous faire une idée sur ce qui s´est passé
      ou dit au cours du débat qui dure plusieurs heures.
      Suédois des Cévennes.

  2. Je n’ai jamais compris pourquoi montrer leurs chevelures pour les femmes étaient un acte impudique ; en revanche je considère que les hommes qui se rasent volontairement le crane l’était pour l’analogie fantasmatique à caractère sexuel qu’ils engendrent…

  3. les échanges sont rasoirs comme d’habitude, et sans rire il fait penser à jean reno, juif ; quant aux causasiens, ils lui parlent comme si eux se trouvaient en un pays musulman ; je suis ignorant… est ce que vous trouvez que…les citoyens ont de la chance de vous avoir……réponse « heureusement que le front national a évolué », tout est dit ; l’islam ne s’installe pas, « on » l’installe.

  4. Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
    10:38 le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les monde
    39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité afin qu’ils deviennent pieux
    (il n’est donc pas possible d’interpréter le coran, on doit l’accepter au premier degré)
    15:92 nous enverrons le chatiment sur ceux qui diviseront le coran en morceaux

  5. L’islamisme n’a aucune raison valable d’avoir aucune autre définition que : Ensemble des discours, actions et moyens tendant à promouvoir l’islam et son expansion dans ou autour d’un espace donné, que ce soit par la densification de ses pratiquants, l’accroissement de ses pratiques et doctrines ou sa propagation vers l’extérieur. Par conséquent, il est évident qu’établir un distingo qui séparerait une pratique acceptable de l’islam d’une autre à rejeter est totalement infondée et inepte. C’est un artifice de langage qui n’a pas d’autre objet que de disculper l’islam des crimes qu’il entraîne par les actes de ses pratiquants en les faisant passer à tort pour des excentriques qui en déforment les prescriptions. Et sur ce point, Tarek Oubrou fait preuve d’honnêteté intellectuelle, malheureusement pas soulignée par P Praud, qui a loupé une occasion de l’ouvrir, c’est bien vrai.

  6. Ennuyeux à souhait, aucun intérêt blablabla. Je décroche au bout de 2 minutes.

  7. Tareq Oubrou c’est ! « AUTANt EN EMPORTE LE VENT » = La taqîya, un moyen stratégique de dissimuler sa foi dans un contexte de conquête.

    • Éric Zemmour à raison ! Le peuple français, lui, est presque unanimement d’accord sur le fait que les musulmans commencent sérieusement à nous gonfler avec leur religion.

    • Éric Zemmour a réussi à faire sortir de leur trou les parasites qui polluent la FRANCE et les Français. Vivement le réveil du peuple !!!

  8. la taqiya dans toute sa splendeur : et le nombre de braves français qui s’y font prendre est ahurissant – l’islam n’a rien à faire en france c’est tout simple et fondamental

  9. Tareq Oubrou a fui le Maroc car c’était un fanatique musulman et avec Hassan II il risquait le bagne de Tazmamart…alors qu’en France il a put faire son trou comme un rat, il a fini par sodomiser psychiquement le voyou de Bordeaux l’inégalable imbécile Juppé qui parlait d’or sur le Coran sans en avoir lu une page, reconnaissant même qu’il avait tenter de le faire mais qu’il n’y comprenait rien ! La France et les Français continuent de confier leur destin et celui de leur pays à des vendus, des incapables, des corrompus, des cosmopolites, des fumiers qui déclarent que tout ce qui est français leur est étranger et odieux ….

  10. Charon parle d’un islam en France ou d’un islam de France, thématique datant du quinquennat de Sarkozy. Mais cette problèmatique est complétement imbécile. Il ne pourra jamais exister un islam DE France. D’abord l’islam est né en Arabie et non en France. D’autre part si cet islam « français » doit, pour être soluble dans la Republique, s’adapter et devenir différent de l’islam d’arabie et d’ailleurs, l’islam français deviendra un islam hérétique ouvrant une voie aux guerres de religion. Il doit donc rester un islam EN France.

    • Plutôt un islam en « islamie ».Retour dans son pays d’origine, les autres pays musulmans ayant été islamisés par le fer et par le feu, par la violence, le pillage, le massacre et l’esclavage.

  11. Etant de Bordeaux, j’ai pu croiser quelques fois cet imam dans des centres commerciaux. Une fois dans un Auchan accompagné de sa femme…Voilée. Puis, j’ai pu assister quelques années plus tard à un colloque autour de René Guénon (converti à l’islam soufi et figure citée comme référence par de nombreux universitaires et francs-maçons!). Colloque dont ce même Tark était invité à présenter une conférence avec Jean-Pierre Laurent.

  12. Etant de Bordeaux, j’ai pu croiser quelques fois cet imam dans des centres commerciaux. Une fois dans un Auchan accompagné de sa femme…Voilée. Puis, j’ai pu assister quelques années plus tard à un colloque autour de René Guénon (converti à l’islam soufi et figure citée comme référence par de nombreux universitaires et francs-maçons!). Colloque dont ce même Tarek Oubrou était invité aux côtés de Ghaleb Bencheikh à présenter une conférence avec Jean-Pierre Laurant.

  13. La place de l’islam dans la République française ? Aucune. La France n’est ni une poubelle, ni un asile psychiatrique pour des bédouins victimes d’insolation dans leur désert.

Les commentaires sont fermés.