Menace terroriste d’extrême droite : Montbrial nous avait habitués à mieux

Le politologue Thibault de Montbrial vient de découvrir qu’il existe désormais une nouvelle menace terroriste, qui ne vient pas des quartiers islamisés, qui ne vient pas des fous furieux d’extrême gauche prêts à tout casser, qui ne vient pas de ci ou de là, mais qui vient… de l’extrême droite ! Et il développe curieusement cette idée chez l’un de nos respectables confrères, dont l’on pouvait attendre des points de vue disons… plus élaborés, pour parler charitablement.

Disons-le franchement : Thibault de Montbrial nous avait habitués à des développements plus lumineux. Au moment où s’ouvre la campagne électorale, le brillant politologue semble vraiment se tromper de cible. Cela pour plusieurs raisons.

Première raison : lorsqu’il parle de l’extrême droite, Montbrial doit tout d’abord définir ce qu’elle est. Prenons un exemple. Le plus d’un million de manifestants contre la loi Taubira, en 2013, était assimilé à l’extrême droite, et les médias du système claironnaient qu’il s’agissait de fascistes dangereux pour la République. Le sinistre, ultra gauchiste et très pervers Berger avait déclaré que si une bombe explosait au milieu des manifestants, cela ne lui poserait aucun problème. Ainsi donc, les vrais fascistes étaient à l’extrême gauche et prononçaient des mots d’une violence inouïe contre la France simplement conservatrice. Le terrorisme était bien à gauche…

Seconde raison : Thierry de Montbrial doit comprendre que ce que le système qualifie d’extrême droite correspond rigoureusement à la France conservatrice des années 1990. Il faut qu’il soit bien mal informé pour que, se mettant à la remorque des chiens aboyants du système, il semble indiquer que la droite conservatrice, qui se reconnaît aujourd’hui chez Zemmour ou Marine, est une droite extrême, constituant une menace terroriste.

Troisième raison : oserais-je rappeler à cet excellent Montbrial que la menace terroriste prend évidemment son origine dans les banlieues interdites, ou dans les flux constants d’immigrés qui affirment publiquement leur mépris absolu pour la France, ou chez les Black Blocs d’extrême-gauche dont la violence n’est plus à démontrer, ou dans les élites islamo- gauchistes qui alimentent le feu qui couve ?

Thibault de Montbrial devrait tout de même le savoir : il n’y a pas de risque terroriste venant de l’extrême droite, il y a seulement des conservateurs authentiques qui se battront pour ne pas laisser la France entre les mains des terroristes de gauche qui la détruisent méthodiquement.

 François Billot de Lochner

https://libertepolitique.com/

image_pdf
15
0

10 Commentaires

  1. J’avoue que les bras m’en sont tombés quand j’ai entendu l’intervention de ce monsieur au sujet du « terrorisme » d’extrême droite … Comme disait l’autre : « Avec des amis comme ça, t’as pas besoin d’ennemis » !

  2. Je préfère Godefroy de Montmirail à Thibault de Montbrial. Godefroy est beaucoup moins déconnecté de son époque et il sait aussi s’adapter plus facilement à la nôtre.

  3. Même quand il s’agit de notre chanteur(euse) préféré(e), il arrive quand même un moment où, de toujours écouter la même chanson, ça fini par devenir lassant. Le bon sens veut alors que l’on change de disque. Mais, visiblement, force est de constater que chez certains…

  4. Montbrial n’est qu’un traite de plus ! invité régulièrement sur les plateaux TV ? et lorsque l’on voit avec quelle complaisance la Ruth Elkrief (porte parole du psychopathe) l’interviewe on comprend aisément la supercherie du personnage

    les VRAIS FACHOS de l’extrême gauche (NPA, RANCE SOUMISE, CGT) étaient en manif hier à Lyon (non pas sur le PASS NAZITAIRE qui ne les dérange pas)
    ces sombres crétins se mobilisaient contre « les violences IMAGINARES d’extrêmes droooite) MDR ! VIDEO

    https://youtu.be/3XFbMVlXa7A

    https://francais.rt.com/france/91917-lyon-mobilisation-contre-violences-dextreme-droite

  5. trois blancs non homos, c’est déjà une réunion de dangereux complotistes

  6. ça un politologue!? plutôt un toutou du nazi de la kommandantur de l’Élysée!

    • Partout dans le monde occidental est appliquée la même tactique, à savoir qualifier de terrorisme interieur l’adhésion au mode de vie et modes de pensée traditionnels qui ont cours depuis des millénaires, modes fondés sur l’appréhension logique du fonctionnement des humains.
      Aux Usa, le ministre de la justice a qualifié de « terroristes domestiques » les parents qui s’opposent à l’enseignement de la « théorie critique de la race » et à la fréquentation par des adolescents « transgenres » des toilettes féminines, et a demandé au Fbi de les surveiller. Un père d’une adolescente violée dans les toilettes par un garçon déguisé en fille a même été emprisonné pour avoir dénoncé ce viol qui avait été caché par les dirigeants de l’établissement scolaire concerné.
      Nous avons affaire à une révolution bolchevique bis et non à un quatrième reich nazi comme trop de commentateurs font mine de le croire en utilisant la rhétorique employée par la gauche depuis des décennies « nazi », « Gestapo », « Kommandatur » etc…

Les commentaires sont fermés.