Ménard passe à l’ennemi : Il n’y a jamais eu de massacre le 17 octobre 1961 !

Dénonçant la dégradation d’une œuvre artistique de la ville d’Ivry, en hommage aux victimes algériennes du 17 octobre 1961 à Paris, Robert Ménard a déclaré :

« La bêtise de certains est sans borne… Oui, la répression du 17 octobre 1961 a été d’une violence inouïe et a fait des dizaines de morts. Assumer nos pages sombres fait honneur à notre pays. Soutien à l’artiste ! »

Un jugement partial sur ces évènements vieux de 60 ans, un acte de repentance à sens unique comme toujours, culpabilisant une nouvelle fois la France sans tenir compte du contexte de l’époque. Ménard nous fait  du Macron pur jus et sort des âneries.

Il n’est pourtant pas interdit de s’informer auprès de vrais historiens !

https://francais.rt.com/france/91697-propagande-victimaire-droite-fustige-propos-macron-17-octobre-1961

Pas étonnant que de plus en plus d’immigrés crachent sur la France, avec des élites qui s’imaginent grandir le pays en le rabaissant et en le salissant régulièrement. Des mea-culpa à sens unique évidemment.

À quand la reconnaissance par les autorités algériennes du massacre de centaines de pieds-noirs le 5 juillet 1962 à Oran ?

À quand la reconnaissance par le pouvoir algérien du génocide de 150 000 harkis, suppliciés par des barbares assoiffés de sang  et ivres de cruauté ?

Ménard ferait mieux de se taire. Il passe son temps sur les plateaux à refaire le monde ou à critiquer ses « amis », retournant sa veste au gré des évènements et se rêvant en faiseur de roi.

Il démolit Marine pendant des années, mais quand son grand ami Zemmour lui demande son parrainage, il le donne à celle qui n’a aucune chance de gagner la présidentielle.

C’est cela Ménard, un type qui dit tout et son contraire, mais qui a besoin de la ramener à tout propos.

Mais revenons au « massacre » du 17 octobre 1961, qualifié de « crime inexcusable de la République » par Emmanuel Macron.

Voilà un Président qui aura passé 5 années à faire pénitence devant l’Algérie. Il ne sait qu’humilier et salir la France.

Bernard Lugan, historien africaniste connu de tous, a parfaitement démontré que le prétendu massacre n’est qu’une manipulation de l’opinion, savamment orchestrée par le Système, en France comme en Algérie.

S’appuyant sur le rapport d’enquête de 1999, après que Jospin eut déclassifié les archives de la guerre d’Algérie, Bernard Lugan a fait une ultime mise au point à propos de cette fable, le 12 octobre 2021.

https://www.lesalonbeige.fr/macron-et-le-17-octobre-1961-nouvelle-repentance-pour-un-massacre-imaginaire/

Le contexte de l’époque

En 1961, nous sommes en guerre et le FLN mène la sienne aussi bien en Algérie qu’en métropole, tuant des Français sur notre sol, mais aussi des Algériens opposés au FLN et des harkis. Le véritable massacre, soigneusement mis sous le tapis par les falsificateurs de l’Histoire, il est là :

Le territoire français fut le théâtre d’un affrontement meurtrier entre le Front de libération nationale (FLN) et son rival, le Mouvement nationaliste algérien (MNA)

L’enjeu ? Prendre le contrôle de la communauté algérienne de métropole et s’emparer de la manne que représentait l’impôt pour la « guerre de libération », prélevé sur les salaires.

Bernard Lugan nous rappelle qu’entre 1956 et 1962, le FLN a commis 10 223 attentats sur notre sol. Au total, de 1955  à 1962, le FLN a assassiné 6 000 Algériens et en a blessé 9 000 autres. Mais la sphère bien-pensante préfère monter en épingle le 17 octobre 1961.

« Face à ces actes de terrorisme visant à prendre le contrôle de la population algérienne vivant en France, le 5 octobre 1961, un couvre-feu fut imposé à cette dernière afin de gêner les communications des réseaux du FLN et l’acheminement des armes vers les dépôts clandestins. »

C’est dans ce contexte que le FLN tente un coup de force pour s’imposer définitivement face à son rival. Le 17 octobre 1961, il passe outre le couvre-feu et lance une vaste manifestation. 

1658 membres des forces de l’ordre sont mobilisés.

À partir de ce moment, le FLN et ses porte-valises communistes vont fabriquer la plus belle fable de la guerre d’Algérie, encore entretenue aujourd’hui par Emmanuel Macron, virtuose de la repentance à sens unique.

« Jouant sur les dates, additionnant les morts antérieurs et postérieurs au 17 octobre, pour eux, tout Nord-Africain mort de mort violente durant le mois d’octobre 1961 est une victime de la « répression policière »… Même les morts par accident de la circulation comme nous le verrons plus loin !!! »

Il fallut attendre 1999 pour que la commission d’enquête, voulue par Lionel Jospin et présidée par le conseiller d’État Dieudonné Mandelkern, fasse la lumière sur cette journée du 17 octobre 1961.

https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/984000823.pdf

Au paragraphe 2-3-5, le rapport de cette commission d’enquête précise que 7 morts sont à déplorer au cours de cette journée, mais une seule victime se trouvait dans le périmètre de la manifestation. Les 6 autres victimes n’avaient rien à voir avec l’évènement qui nous intéresse. Il n’y a donc jamais eu de massacre.

Mais pour les Algériens, où qu’ils résident, la guerre d’Algérie n’est toujours pas terminée. Entretenir son perpétuel souvenir permet aux prédateurs de l’Algérie de masquer le naufrage de l’Indépendance et le saccage du pays depuis 1962.

Rappelons qu’en 60 ans, la Chine est partie du Moyen Âge pour se hisser jusqu’au  deuxième rang mondial ! Et sans pétrole ni gaz, ou presque, puisque Pékin en est le premier importateur mondial. À chacun sa culture…

Mais un Chinois, ça ne pleure pas sur son passé, ça construit l’avenir.

On mesure ainsi l’ampleur de cette légende du 17 octobre 1961, que gobent tous nos dirigeants pour ne pas déplaire au gouvernement algérien et à la communauté immigrée, toujours bien disposée quand il faut accabler son pays d’accueil.

Bilan réel

Le 17 octobre 1961 il n’y eut qu’une seule victime dans le périmètre de la manifestation. Ce n’était pas un Algérien mais un Français, qui eut le crâne fracassé.

Où sont les dizaines de morts et de noyés ?

Ni les hôpitaux parisiens, ni la morgue, n’ont fait état de corps de Nord- Africains enregistrés ce jour-là.

Selon le rapport Mandelkern, sur les 41 cadavres de Nord-Africains enregistrés à la morgue du 17 octobre au 4 novembre, 16 n’ont rien à voir avec la manifestation du 17.

Pour les 25 autres, voici la liste que rappelle Bernard Lugan :

Corps identifiés :

– 6 furent tués par le FLN (strangulation, arme blanche, arme à feu)
– 2 décès sur la voie publique (troubles mentaux et alcoolisme)
– 1 décès par crise cardiaque le 21 octobre
– 1 décès par accident de la circulation
– 1 mort à l’hôpital Boucicaut des blessures reçues le 17 octobre
– 2 morts dont les causes ne sont pas élucidées.

Corps non identifiés

– 7 tués par le FLN (1 arme blanche, 2 noyades, 1 noyade nu, 2 armes à feu, 1 strangulation)
– 1 mort de blessures à la tête. Blessures reçues le 17 octobre ? Nous l’ignorons
– 1 mort des suites de blessures reçues place Saint-Michel
– 3 morts dont les causes ne sont pas élucidées.

La conclusion tient dans le paragraphe ci-dessous.

La fable du 17 octobre 1961 ne sert qu’à masquer le massacre, bien réel quant à lui, perpétré par le FLN contre ses ennemis. Une tuerie que tous les prétendus historiens vendus à la cause algérienne préfèrent taire.

« Pour toute l’année 1961, 308 cadavres de « N-A » entrèrent à l’IML, dont plusieurs dizaines de noyés. Or, toujours après enquête, il fut établi que la quasi-totalité de ces morts étaient des victimes du FLN (harkis, partisans de la France, individus ayant refusé d’acquitter « l’impôt de guerre », membres du MNA etc.). Or, une des méthodes d’assassinat du FLN était l’étranglement ou l’égorgement suivi de la noyade… »

Avec les falsificateurs de l’Histoire et tous les valets qui les servent, par conviction ou par ignorance comme l’inénarrable Ménard, les mythes anti-français ont encore de beaux jours devant eux.

Colporter une fable anti-française, voilà qui ne risque pas de grandir qui que ce soit !

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
38

45 Commentaires

  1. Ayant vécue la guerre d’Algérie je confirme ce qu’écrit Jacques Guillemain et « ras le bol » de tout mettre sur le dos de la France et
    pour y être repartie sept années après en dehors des dirigeants FLN,
    qui vivaient bien, pour les autres c’était loin d’être le bonheur

  2. Monsieur autant votre idolâtrie pour Zemmour est d’une bêtise absolue ;autant votre article sur la guerre d’Algérie est d’une justesse absolue .Cantonnez-vous dans ce genre d’article qui vous honore.

    • Zemmour ne fait que dire la vérité. Vous n’y êtes pas habitué ;c’est ce qui vous paraît donc absurde

      • Amusant, sur Zemmour vous mélangez vérité comme vous dites et constats que Zemmour, et on le répétera sans cesse, en copiant systématiquement le programme du RN. Rien de nouveau chez ce personnage dirigé en coulisses par des banquiers tout en étant le complice du pouvoir macroniste.

    • « idolâtrie pour Zemmour d’une bêtise absolue » !! c’est votre commentaire qui est d’un « bêtise absolu » (et je suis polie !) …Mais de quel droit pouvez-vous juger cette personne par une insulte parce que son opinion politique serait contraire à la vôtre ?
      Ca rappelle les heures sombres de Staline, qui en pleine dictature conseillait à ses partisans de « traiter de fasciste tout ce qui ne serait pas communiste » et ce, pour éviter de répondre et ainsi taire toutes idées d’oposition, avant de les envoyer en prison (pour haute trahison !)
      Donnez-nous le nom de votre « idole » ou « prétendant politique » pour qu’on puisse juger de la même manière si vous êtes dans la « non-bêtise absolue » !!

      • Pour vous « instruire », prenez le temps si vous le souhaitez de lire mes commentaires dans RL et vous aurez la réponse. Votre curiosité est légitime de la part d’une personne de la secte Zemmourienne.

  3. Effectivement le massacre du 17 octobre 1961 est une imposture ;personne n’a vu les cadavres et pour les services d’urgence, ce fût un jour comme un autre.

  4. Manuel Gomez, qui poste regulierement sur RL, a raconté sa version des faits. A l’époque il etait journaliste, apres cette manifestation, il a fait son travail de journaliste et visité toutes les morgues de Paris et la région, aucune entrée de morts en relation avec la manifestation. Ce jour la, les seules personnes decedés et enregistréés sont je crois 2 ou 3 personnes mais sans rapport avec l’évènement. Si M. Menard à l’occasion de lire RL, il pourra obtenir toutes les vraies informations et ne pas aller ajouter son grain de sel sur un fait dont il ignore semble t’il totalement la verité ou alors il a une idée en tete ??

    • et, en plus, de tous ces morts jetés dans la Seine, combien ont reparu ???
      Paris est loin de l’embouchure, et même, la mer aussi rejette certains morts
      les morgues de toutes les villes en aval de Paris auraient été saturées…

  5. Colporter en connaissance de cause en sa qualité de Président de la république une thèse contraire à la vérité et l’honneur de la France constotue le crime de haute trahison

  6. ménard historien comme benjamin stora, deux piednoirs honteux, totu comme bhl, attali dans le camps des antisémites

  7. Le journaliste Robert Ménard qui fait de la politique est très bien dans son rôle de propagandiste. S’agissant du trotskiste Jospin, plus précisément du Lambertiste, il n’aura été qu’un profiteur et un traître. Cela se porte bien chez les gauchistes.

  8. « Un jugement partial sur ces évènements vieux de 60 ans, un acte de repentance à sens unique comme toujours, culpabilisant une nouvelle fois la France sans tenir compte du contexte de l’époque. Ménard nous fait du Macron pur jus et sort des âneries. »
    Très bien analysé !

     » Assumer nos pages sombres fait honneur à notre pays  » cette déclaration de Menard en forme de slogan est typique de la propagande marxiste. Ce type est une taupe.

  9. Il y a tellement de bougnes dans la ville qu’il administre que ce tocard essaye de plaire à cette communauté, même en racontant des bobards, il a tombé le masque, maintenant, on sait à qui on a affaire, une planche pourrie.

    • Il a des arabes dans son éuipe qu’il considère comme ses « compatriotes  » pas étonnant qu’il préfère MLP.
      Zemmour, lui,tend la main aux musulmans.
      Nous voilà bien. ….

  10. Se baser sur Lugan est excellent, c’est pas un politicard ni un charlot de gauche ou de droite
    je pense aussi qu’il faut éviter avec lui un duel au sbre et à cheval !!

  11. Bravo Menard; si j’en crois les vrais journaux qui ne mentent pas, tu es bien né le 6 juillet 53 et donc pour la manif du 17 OCT 61, tu n’avais que 8 ans… BRAVO

  12. Chassez le naturel…. Ménard n’est qun médiocre cafard opportuniste et carriériste. N’oubliez jamais qu’il vient de la gauche mortifère, membre fondateur de RSF ! Espérons que les vrais Français de souche sauront s’en souvenir en temp utile….

  13. —-Chasser le naturel il revient au galop en fait ménard n’a pas changé et son côté soixante huitard refait surface.—–
    —-Ce type est de plus en plus décevant—–

  14. Ménard futur ministre de la propagande dans le prochain GVT Macron ? (si par malheur la tarlouze est réélue en 2022)

  15. C’est drôle comme de nombreuses impostures perdurent dans le temps et finissent par devenir vérités… Ce massacre sans cadavres en est une ;autrefois il y eût et pendant 30 ans, le parti des 75 000 fusillés, s’agissant du PCF…le resistant
    Guy Mocquet… Marchais déporté du travail. ..

  16. Journée ordinaire dans les services d’urgence… les victimes du massacre se sont volatilisées.

  17. Merci Monsieur Jacques Guillemain,
    Rien à rajouter, sinon que ce Monsieur Ménard en qui j’avais de l’estime
    m’a profondément déçu.
    Sommes sur la même longueur d’ondes.
    Cordialement à vous,
    Jacques

  18. Sans compter l’appui du parti des 75 000 fusillés !.Leurs excès cachent leurs turpitudes et crimes aussi ne tiennent ils pas à ce que cela apparaisse sur la place publique et donc tant qu’on peut en rajouter sur ces évènements…..

  19. il a de plus en plus une gueule de zombie-déterré ce Ménard
    et que les fossoyeurs auraient exhumés de son trou tombal
    et qu’il y retourne au plus dans sa tombe ce Maure-vivant

  20. Je confirme qu’il n’y a eu aucun (massacre) aux abords et sur le pont de Neuilly à cette date. Une foule immense descendait de NANTERRE se dirigeant vers PARIS, femmes et enfants en entête de cortège, je précise. Ce cortège a été bloqué à l’entrée du pont de Neuilly. Autant que je me souvienne,témoin direct de cette manifestation en qualité de fonctionnaire de la police nationale,en intervention sur les lieux, il y a eu un individu qui est tombé en Seine du haut de pont sans raison bien établie. L’usage de la force n’a pas été utilisé pour interdire l’accès au pont.

  21. Il y a eu plus de morts et de blessés graves lors des répressions des « Gilets jaunes » par Macron que lors de la manifestation des ennemis de la France à Paris le 17 octobre 1961.

  22. Ménard aurait fait un très bon éditorialiste chez Echourouk, Enahar et El Khabar. Il se prétend sans étiquette mais sent très fort le coco rouge (LCR 1973-1979) ou le socialo bon teint (PS 1979-1981) ce qui revient au même. Les cocos, ce sont ceux qui crachaient (réellement ! ) sur les soldat blessés d’Indo qui étaient rapatriés par trains de Marseille vers Paris et même qui les frappaient. Les mêmes qui s’en prenaient aux rapatriés d’Algérie. Les descendants de ceux qui avaient déposé les armes lors du pacte germano-soviétique entre cocos et nazis ! Ménard, c’est tout ça ! Rien que de la merde !

  23. Je pensais que le Ménard était qu’elqu’un d’autre… Comme quoi avec le temps on retourne sa veste … Il a certainement reçu de la part de Macaron une planche à billets… Rien que de voir sa sale gueule, je vomis… J’espère que ses électeurs ne le rééliront plus, et il ira se faire voir avec sa morue… C’est incroyable ce que les gens avec le temps peuvent changer de direction… Prochaine élection… No pasaran!!! J’espère que Zemmour, ou Marine ou Martinez passeront, et qu’ils lui feront fermer son clapet de traître, de profiteur… De collabo…

  24. BRAVO pour cet article documenté… vous avez mille fois raison, connaissant bien la guerre d’Algérie et ses effets délétères (mon père me l’a raconté tant de fois), tout ce que vous avez décrit est parfaitement exact …
    Il est vrai que Robert Ménard, devient le collabo de service, très très déçue par ses revirements d’opinion, s’alignant dans la bien-pensante à la repentance anti-france évidente, lui soi-disant « ami » de Zemmour, tellement risible et ayant tellement critiqué à la limite de l’insulte Marine le Pen, aujourd’hui la brosse dans le sens du poil, je me demande comment elle fait pour lui accorder encore du crédit…il est temps pour lui de prendre sa retraite et surtout ne plus le voir sur les plateaux tv des chaines publiques (on comprend mieux son revirement)

  25. « Il passe son temps sur les plateaux à refaire le monde ou à critiquer ses « amis », retournant sa veste au gré des évènements et se rêvant en faiseur de roi. » C’est exactement ça, Jacques. Ménard est comme son ami De Villiers, en qui je n’ai pas non plus confiance. L’aigreur de n’avoir pas réussi à se hisser sur les hautes marches du pouvoir sans doute… Pour le reste, très bonne mise au point.

    • Menard et comme tous ceux qui l on fait elire c est à dire comme sa ville envahie de musulmans il pratique la taquia.

  26. On ne réécrit pas l’histoire.
    Un couvre-feu, interdisant les manifestations étrangères en France, avait été décrété lorsque les agents du FLN ordonnèrent aux algériens vivant en France, de manifester dans Paris.
    La police, qui avait déjà eu 50 morts dans ses rangs, assassinés par le FLN en France avait eu la consigne de réprimer cette manifestation interdite. Et elle l’a Fait.
    17 morts officiels, un massacre?
    50.000 jeunes de 20 ans, conscrits, tués en algérie, souvent dans des conditions barbares, inhumaines, par les mêmes tueurs du FLN, ceux là que Macron vénère, ça ne compte pas?
    Et le plasticage du barrage de Malpasset par le FLN, 700 morts à Fréjus, (CF archives allemandes déclassifiées) ça ne compte pas?

  27. Pour avoir l’envie de savoir, et connaitre la vérité, regardez cette vidéo jusqu’à la fin. L’histoire commentée par ceux qui l’ont vécu.
    LA VALISE OU LE CERCUEIL
    Enfin un vrai film sur l’Algérie Française qu’ils n’ont pas réussi à censurer !
    https://www.youtube.com/watch?v=-7zcx1TD2D4

  28. Il y a les Macarons d’Amiens, les Bêtises de Cambrai, la choucroute alsacienne et aujourd’hui les Ménardises de Béziers !

  29. JACQUES Guillemain le maigretiste et qui soutient zemmour le clone de Sarko envoyé par Bollore Znwes pour déstabiliser Marine pauvre France les français de souches qui se bouffent entre eux pendant que la racaille et les barbus islamistes occupent le terrain

Les commentaires sont fermés.