1

Mennel Ibtissen : le vrai scandale, c’est son voile, qui annonce ses tweets !

TF1 paraît dans la tourmente, à cause de ce qui devient l’affaire « The Voice », ou le scandale Mennel Ibtissen. Tout le monde (et surtout la concurrence) leur tombe dessus. Même chez Hanouna, cela s’est déchaîné contre « The Voice », contre TF1, et contre la chanteuse, qui a fait un rétro-pédalage peu convaincant.

Le conseiller régional Philippe Vardon (FN), s’appuyant sur ses origines niçoises, réclame l’exclusion de l’émission de la chanteuse, à cause de ses tweets contestant l’origine du massacre de Nice, et qualifiant le gouvernement français de terroriste. Françoise Laborde, ancienne du CSA, se permet d’interpeller TF1 et The Voice, pour avoir des explications.

On pourrait se réjouir de ce soulèvement médiatique, si les faits reprochés à l’islamiste n’étaient pas l’arbre qui masque la forêt. Car soyons clair, dans cette affaire, si cette militante de l’islam s’était contentée de chanter voilée, en anglais et en arabe, dans une émission qui comporte un titre anglais, sur une audience de grande écoute, personne, parmi ses censeurs actuels (sauf nous) n’aurait trouvé à redire.

Et pourtant les faits sont fort simples, et montrent que la chanteuse s’est conduite, depuis deux ans, comme une bonne musulmane, et rien d’autre. Elle cherche donc, comme tous les musulmans interrogés au lendemain des attentats de Nice, à innocenter l’islam de ce massacre commis au nom d’Allah. Sauf qu’elle ne fait pas la partition habituelle « Pas en mon nom », « Ne confondez pas islam et islamisme », « Les musulmans sont les premières victimes de ces crimes » et autre enfumage classique. Elle joue dans un autre registre, et joue la partition conspirationniste, un mot par ailleurs utilisé à toutes les sauces.

Dans la continuité, elle impose son voile à l’émission, et se montre fière d’être la première « bâchée » à passer à l’émission, même si ce signe d’oppression des femmes est plus moderne que le voile noir à l’iranienne. Et, histoire de faire la totale, elle nous interprète, non pas une chanson française, comme au bon vieux temps de Jean Nohain ou de Guy Lux, mais des paroles anglaises et arabes. Et naturellement, les nunuches du jury, au bord des larmes, tombent en extase devant la bougresse : une voilée qui chante dans The Voice en anglais et en arabe, cela c’est tendance, coco ! Après, qu’on vienne nous dire que l’immigration n’est pas une chance pour la France, et que l’islam n’est pas une religion de paix ! Après l’exploit de « Mercy », hymne aux migrants, représentant la France au prochain concours de l’Eurovision, on était dans une propagande du multiculturaliste digne des pires pays totalitaires.

Bien évidemment, les tweets cela fait désordre, et la bougresse, cornaquée par les communicants de TF1, multiplie les contre-feux, crie son rejet du terrorisme, et son amour de la France. Cela s’appelle un parfait numéro de takkya, parfaitement dans la continuité de ses tweets et de son passage à The Voice. Mennel Ibtissen, qui se vante d’être née à Besançon, poursuit son numéro d’agent de l’islam, et de rouage de l’islamisation de notre pays.

Remarquons que le fait qu’elle chante voilée n’a  ému aucune féministe, à une époque où, en Iran, des centaines de femmes défient les ayatollahs pour avoir le droit de ne pas le porter, 38 ans après la victoire de Khomeiny.

D’autre part, les arguments donnés par tous ceux qui tombent sur la chanteuse peuvent être redoutables. Imaginez une chanteuse adhérente de Résistance républicaine subir une campagne pareille, de la part de Bourdin et de toute la bien-pensance à cause de tweets dénonçant l’islamisation du pays, et le refus de l’invasion migratoire. Même si elle a un talent fou (ce qui est loin d’être le cas de la voilée), elle sera victime d’un délit d’opinion.

J’ignore comment TF1 va se sortir de ce bourbier, puisque je crois savoir que toutes les émissions sont enregistrées de longue date, et que virer l’islamiste, c’est abandonner tout le projet. J’avoue que cela me réjouit, même si l’angle d’attaque n’est pas le bon, de voir que les médias bien-pensants s’unissent pour démolir leur confrère, et la chanteuse copine de Ramadan et de toute la clique militante musulmane.

Par ailleurs, tout le monde nous raconte qu’elle aurait une voix exceptionnelle. Les jurés bobos paraissent tous prêts à tomber dans les pommes, et une pimbêche parait au bord de l’orgasme. Faut pas exagérer !

On est loin de la grande Edith Piaf, même en fin de carrière, tout de même !

https://www.youtube.com/watch?v=3YVyIHB_GoE

Si on me reproche d’être trop Gaulois, parfait, alors écoutons La Callas nous chanter « Ave Maria »… Bah c’est autre chose que l’Halleluyah de la voilée, non ?

Et je suis même capable de pardonner des paroles anglaises, quand l’interprète est Susan Boyle, et qu’elle chante I Dreamed a Dream. D’abord méprisée et moquée à cause de sa silhouette, elle retourne la salle et déclenche un enthousiasme exceptionnel dans la salle. J’avoue qu’à chaque fois que je l’entends chanter, les larmes me montent aux yeux.

Alors, désolé, mais à côté de tout cela, relativisons le petit talent de la musulmane militante Mennel Ibtessen, et sachons la traiter comme elle le mérite : elle est d’abord un agent de l’islam, parfaitement cohérente dans l’ensemble de ses actions quotidiennes. Le vrai scandale, c’est qu’en période de guerre, TF1 ait voulu nous faire un numéro de propagande politicienne, en utilisant cette islamiste pour mieux enfumer les Français.

Cette fois, c’est raté, et j’attends la suite du feuilleton en me délectant !

Lucette Jeanpierre