1

Mensonges de l’OTAN, de l’UE et des USA : ils veulent humilier la Russie

La Serbie bombardé par l’OTAN

Suite aux tensions qui règnent actuellement aux frontières de la Russie, aux discours de l’Union européenne, aux pressions des USA et aux folies malheureuses de l’OTAN comme sur la Yougoslavie, je me dis que rien ne change dans ce monde de désolation.

La France de Chirac, l’Allemagne et les USA bombardaient la Serbie 

En France, avec un peuple terrorisé par ce qui se révèle être, in fine, une très forte grippe, une France effrayée par la propagande gouvernementale, relayée par une presse mainstream qui aura finalement provoqué une véritable catastrophe économique pour tous, au profit, il faut bien le dire, d’intérêts financiers et particulièrement ceux d’entreprises et laboratoires pharmaceutiques, en France disais-je, nous assistons à la mise en place d’un discours alarmiste posant de nouvelles bases de terreur concernant la méchante Russie de Vladimir Poutine.

Une terreur virale chassant une autre militaire. Un ennemi invisible contre un possible ennemi bien réel celui-ci.

Depuis plusieurs années déjà, l’OTAN aurait dû – comme l’affirme Éric Zemmour, être supprimée. Depuis plusieurs années et contrairement à la parole donnée en 1990, l’OTAN pousse ses pions vers la Russie.

Depuis plusieurs années, les pays de l’Union européenne sont intoxiqués par la propagande de l’OTAN qui se prétend ange de la paix. Cette organisation poursuit – à la demande de son véritable maître, les USA – un jeu dangereux. De provocations en mensonges de plus en plus gros, les USA, à travers l’OTAN, poursuivent leur guerre contre la Russie.

L’Europe (et singulièrement la France) se retrouve à poster des soldats en Roumanie et fait, à travers Emmanuel Macron, des déclarations incendiaires. Il y a encore peu, c’est le ridicule ministre des Affaires étrangères qui s’est autorisé à dire que si la Russie devait franchir la ligne rouge (à déterminer), elle subirait des effets de répliques de masse.

J’imagine que Vladimir Poutine, face aux rodomontades du pitoyable ministricule Le Drian, a déjà cherché un lieu de repli pour échapper à l’ire de ce nain politique. 

J’ai honte, je dois le dire, de ces ministres de France, de ce minable président de notre si beau pays qu’est la France. Je demande à Vladimir Poutine d’excuser le peuple de France d’avoir élu ce jean-foutre, mais surtout de comprendre qu’il n’a été élu que grâce au système électoral français qui lui a permis cette honteuse élection.

Grâce à Dieu ou à la Providence, nous devrions être débarrassés de ces marionnettes des USA à la fin d’avril.

L’OTAN est une association des États-Unis qui exerce une véritable dictature sur sa conquête européenne. De Gaulle s’en était écarté à juste titre. Il a construit une force de dissuasion, fait des armées de défense réputées partout dans le monde, valorisé le ministère de la Défense et pu agir comme le porte-parole des « non-alignés ».

La France, 5e puissance économique et nucléaire, est assise comme membre permanent à l’ONU, là aussi grâce au général de Gaulle, n’en déplaise à certains. Qu’en est-il aujourd’hui grâce à des Sarkozy et autre Macron ? Elle s’efface peu à peu et même, suprême insulte, dégringole à la 7e place des puissances économiques, derrière l’Inde et se retrouve incapable de poursuivre un conflit au-delà de 8 jours, sans avoir besoin de se réapprovisionner en munitions aux USA (on ne les fabrique plus en France), et fait fabriquer ses armes légères en Allemagne.

Belle prouesse des héritiers du général de Gaulle depuis sa mort.

Faut-il rappeler ce qu’est l’OTAN ? Voici ce qu’en dit le général Dominique DELAWARDE dans Revue Méthode des prouesses de l’OTAN :

Les prétextes avancés ont souvent été fallacieux. Le mensonge a régné en maître, le plus souvent relayé par les médias mainstream. Que ce soit

  • la fausse histoire des couveuses du Koweït en 1990,
  • le faux massacre de Racak de 1999 pour le Kosovo,
  • la fiole de poudre de perlimpinpin présentée en 2003 par Colin Powell à l’ONU censée représenter l’arme de destruction massive de Saddam Hussein,
  • les faux massacres de Bengazi pour justifier l’intervention en Lybie,
  • les attaques au gaz sous faux drapeau en Syrie pour justifier la ridicule frappe conjointe US-UK-FR de 2018,
  • le faux combat contre un terrorisme que nous avons contribué à créer en Syrie,
  • le terrorisme que nous avons instrumentalisé, financé et soutenu, directement ou indirectement avec la collaboration de nos « bons alliés du Golfe », pour renverser Bachar et démembrer la Syrie (…).

Voici ce que Macron défend, ce qu’a défendu Sarkozy et que défendra demain, les Pécresse et consorts du LR. Madame Le Pen n’en dit pas un mot ! Éric Zemmour dit clairement qu’il sortira de l’OTAN et tendra la main à la Russie.

Nous devons, en tant que Français patriotes, comprendre que les conflits prochains que fomentent les planqués financiers, les guerriers des salons dorés des différents pouvoirs, que ce soit éventuellement en Ukraine ou en Chine, que tous ces conflits de demain ne sont pas nos affaires.

La France doit tendre à la main à la Russie. Elle doit quitter l’OTAN, elle doit retrouver sa place auprès des non-alignés si c’est possible, et soutenir ce qui est juste, et non les envies de guerroyer de certains qui hument le sang et le jaugent à la hauteur de leurs possibles bénéfices.

Gérard Brazon