Mensonges guerriers, pénuries et sortilèges : les caves se rebiffent

Il suffit de lire le rapport d’Amnesty International du 4 août 2022 pour se dire que la récente tirade de Ségolène Royal (1/9/22) n’est pas uniquement théâtrale (pas plus que celle du maire de Butcha fin mars 2022 se félicitant que tout aille bien dans sa localité après le départ des troupes russes…) ; de même les passe-droits de l’extrême-centre remplaçant, de fait, le Parlement par des comités de “défense” farfelus  servent à édifier des “mesures” illégitimes visant plutôt à contrecarrer celles qui ont été prises par les mêmes extrémistes ou comment la “schizo-analyse” chère à Deleuze est devenue le bréviaire dominant.

À savoir créer le chaos (au sens nihiliste de type néo-léniniste) et ensuite en accuser l’Autre : depuis cinquante ans le CO2 (alors que le nucléaire n’en produit pas mais il sera détruit et que les plantes en ont besoin, mais il faut réduire le nombre d’humains, tout en niant les cycles climatiques) bien sûr Poutine (comme s’il avait été le seul à inventer “l’État profond” et cracher sur les accords de Minsk 2) n’oublions pas “l’hétéro blanc” (il se reproduit ce salaud et prétend même continuer son horrible civilisation qui pourtant attire tant de par le monde -pas assez selon ses détracteurs) etc…

Nos cuistres (car ce sont aussi les “nôtres” hélas, preuve supplémentaire que la civilisation “blanche” crée aussi ses propres démons) pérorent, portent plainte, gémissent parce qu’ils ont été élus grâce à l’abstention massive ou cooptés par leurs complices miliciens dans les institutions politiques scolaires et médiatiques qu’ils sont pourtant en train de couler dans l’incrédulité générale tant la crétinerie est devenue la seule denrée produite et même exportée.

Les jeunes dindes et coqs qui fabriquent ce nouveau “soleil vert” et le répandent sur les ondes ont certes encore l’avantage de leurs années : leur chair est tendre et peut apaiser un temps les adeptes de La Familia Grande et de l’anti-barbecue primaire.  Mais le combat de Karl Zéro étant maudit, le sortilège “complotiste” en effet a été prononcé à son encontre (on attend “extrême-droite” en extrême-onction) les dénoncer relève de plus en plus du “suicide” avec une balle dans le dos ou dans trente centimètres d’eau ou encore avec défenestration, toute une (fausse) monnaie des plus courantes lorsque l’on regarde de plus près les affaires de cette Secte -sans foi ni loi- au Pouvoir.

Certes, celle-ci se gausse d’avoir “regagné” l’Alaska sur Sarah Palin  (mais il s’agit plutôt d’une défaite locale et provisoire) et puis la planche à billets endort le manant, du moins pour l’instant, la grande masse moutonnière reste en effet insensible à son égorgement progressif sécularisé ; l’extrême-centre française reste même en tête, pour garder ses privilèges d’endettement infini, à sacrifier, en échange d’un peu de flouze, sa filière énergétique pour les beaux yeux des alter-verts allemands (d’un totalitarisme l’autre) encore une victoire posthume (indirecte) du nazisme canal historique….

Pendant ce temps ladite “Opposition” s’enfonce dans les mêmes rengaines par exemple antinucléaires (comme si elle ne connaissait pas la technique des bassins de rétention pour consolider le refroidissement des réacteurs nucléaires au cas où…) tout en oubliant également que prendre “aux riches” pour donner “aux pauvres” reste un expédient qui a vu ses limites en 1919 à Moscou ; bizarre d’ailleurs que les dirigeants post-staliniens n’aient guère renoué avec cette mesure ; négligeant enfin qu’il ne sert à rien de rouspéter contre la mise en congé du Parlement si des mesures énergiques et spectaculaires  (pacifiques) ne sont pas prises comme s’enchaîner à ses grilles jusqu’à son ouverture, ou bloquer les portes des chaînes de propagande du service public afin qu’une réelle pluralité y soit enfin présente.

Mais il faudrait en avoir pour cela, ce qui devient difficile lorsque le “trans” fait führer.

Lucien Samir Oulahbib

image_pdfimage_print
14

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.