L’étrange « Une » de Charlie : Merah loup solitaire, abattez le troupeau !

Publié le 7 octobre 2017 - par - 42 commentaires - 2 628 vues
Share

Dans un précédent article, je m’étais permis quelques critiques envers ceux qui, dans notre camp, sont prêts à applaudir toute personne tenant un langage vaguement islamophobe. Ainsi, des milliers de nationalistes avaient félicité Charlie Hebdo pour leur une moquant l’islam, « religion de paix éternelle ». Certains oublient en effet que les principales cibles de ce « journal » satirique sont les catholiques, l’estrême-droâte et la famille.

Malheureusement, rien n’a changé depuis. Notre camp fait preuve de la même servilité extatique dès qu’un personnage public (fût-ce un gauchiste patenté) médit sur l’islam. Les natios entrent en transe et font du pauvre bougre un Charles Martel 2.0, pour peu qu’il dénonce l’islam(isme), ce, même s’il est avant tout antifrançais et qu’il passe l’essentiel de son temps à nous conchier. La dernière une de Charlie n’a pas échappé à cette règle.

Publiée mercredi, cette une fait référence à l’ouverture du procès d’Abdelkader Merah, le frère du tueur de Toulouse. Présenté comme un « loup solitaire », il s’est par la suite avéré que Mohammed Merah avait eu une longue radicalisation et même plusieurs séjours dans des camps d’entraînement d’Al Qaïda. Charlie moque cette théorie du « loup solitaire » en figurant sur sa page toute une meute de loups ceinturés d’explosifs, et une légende en contrebas : « Abattez le troupeau! »…

Des milliers de réactions sur les réseaux sociaux. Si la plupart des musulmans et des gauchistes ont exprimé leur réprobation, la droite et les patriotes sont, quant à eux, aux anges. Fiers comme des paons après une parade nuptiale. Les « Je suis Charlie » et autres « Bravo pour votre courage, les gars » fleurissent sur les pages facebook et twitter de nombreux patriotes…

J’ai expliqué dans un précédent article pourquoi ce genre d’attitude me dérangeait à titre personnel. Quelqu’un qui dénonce une fois de temps en temps l’islam n’est pas pour autant notre allié, il peut même être un gauchiste patenté et un antifrançais zélé. Charlie Hebdo ou les FEMEN en sont des exemples probants.

Dans cette affaire, le plus drôle est que la une de Charlie n’est peut-être pas aussi anti-musulmane que certains natios ont pu le croire dans leur euphorie.

Il y a en effet une chose qui me chiffonne particulièrement et que peu de gens ont remarqué sur cette une… La lecture majoritairement retenue de cette affiche est la suivante : « Non, Merah n’était pas un loup solitaire, il y a beaucoup d’autres loups islamistes comme lui. C’est donc tout le troupeau de loups qu’il faut abattre ». C’est sans compter sur certaines incohérences qui pourraient bien changer radicalement le sens de l’interprétation…

« Abattez le troupeau », donc… On se souviendra qu’en 1994, le génocide rwandais a été déclenché par un signal diffusé par la Radio des Milles Collines : « Abattez les grands arbres ». Cela fait donc toujours froid dans le dos quand un journal (a fortiori humoristique) utilise des verbes comme tuer ou abattre à l’impératif, même quand il est question d’islamistes. D’ailleurs, est-on bien sûrs qu’il est ici question des islamistes qu’on demande à l’État d’abattre ? Charlie oserait donc franchir ce pas alors que même Minute et Rivarol rechignent à user d’un tel vocabulaire ? Ce serait bien courageux de leur part… A ceux qui penseraient cela et songeraient déjà à prendre leur abonnement chez Charlie Hebdo, nous rappellerons une citation de Charlie Sheen : « Si quelque chose te semble trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est« .

Le fait est, et n’importe quel zoologue le confirmera, que les loups ne vivent pas en troupeau mais en meute. Le terme « troupeau » renvoie plutôt aux ovins, aux bovins ou aux ruminants, bref, à des animaux domestiques ou fermiers. Le terme consacré pour désigner un groupe d’animaux sauvages est « harde », « groupe », « colonie » ou « meute », ce dernier mot est plus spécifiquement réservé aux canidés, dont les loups.

Dans le langage courant, le terme « troupeau » renvoie à un groupe organisé, voire servile et pacifique. Tandis que le terme « meute » figure plutôt un groupe agressif et pas toujours très organisé qui se déplace et qui impose un rapport de force agressif et dominant aux autres.

Les islamistes ressemblent davantage à une meute qu’à un troupeau. Ce qualificatif conviendrait plutôt à l’Occident, fragile et impuissant face aux attaques de la meute islamiste. Avec l’association aux ovins, le mot « troupeau » comporte aussi une dimension sacrificielle et innocente dans notre culture judéo-chrétienne. Ce qui n’est pas le cas de la meute, associée plutôt à un groupe sanguinaire de loups rêvant justement… d’abattre le troupeau. On notera également que dans la tradition islamique, les moutons sont tués par égorgement, comme le sont de plus en plus de chrétiens (or, les chrétiens ne font-ils pas partie du « troupeau du Christ » ?).

Peut-on croire sérieusement que les augustes journalistes de Charlie Hebdo ignorent le sens des mots qu’ils emploient, au point de confondre le troupeau de moutons avec la meute de loups ? A moins que…

Nicolas Kirkitadze

Print Friendly, PDF & Email
Share

42 réponses à “L’étrange « Une » de Charlie : Merah loup solitaire, abattez le troupeau !”

  1. madeleine dit :

    Permettez-moi de ne pas être du tout d’accord avec vous, Nicolas Kirkitadze. N’oublions pas que ces talentueux et malheureux journalistes ont été lâchement assassinés par des terroristes arabes, à cause de leur « une » se moquant d’un phophète arabe.

  2. Vent d\'Est, Vent d\'Ouest dit :

    Je n’avais pas perçu leur Une sous cet angle, sans pourtant applaudir. Merci Nicolas Kirkitadze de votre analyse. À méditer.

  3. Spipou dit :

    Je me permets de remettre ici, Monsieur Kirkitadze, le lien d’un article que j’ai donné dans un commentaire plus bas, car je trouve qu’il résume parfaitement, et en termes très simples, l’obsession pour « l’extrême-droite ». En espérant que vous le trouverez intéressant.

    http://www.nice-provence.info/blog/2017/09/28/fn-afd-extreme-droite/#sthash.0TlkYOtP.MkgdmP8w.dpbs

  4. Bribrilanarchistededroite dit :

    Peut être que Charlie Hebdo donne l’ordre par la bouche de Merah, à tous les loups solitaires « Abattez le troupeau »

  5. Obélix dit :

    J’aime beaucoup Nicolas, votre décodage de la Une de Charlie. Ce n’est pas forcément le même troupeau auquel ils pensent. Une meute de loups, s’attaque aux troupeaux. La Campagne Islam Assassin et Islam dehors, arrive à point nommé. Longue vie aux patriotes l’arme aux pieds.

  6. Bacquet dit :

    Cette UNE est vicieuse ! Ce dessin moque de manière cynique un troupeau d’ovins promis à l’abattage halal !

  7. denis dit :

    Donner le nom de « loup solitaire » à cette vermine est une insulte pour tous les loups

  8. dufaitrez dit :

    Analyse sémantique intéressante !
    Le Troupeau, c’est l’islam en général… Sans distinction…
    La Meute serait les islamistes radicaux, seuls… Précision…
    Du temps de la Vache folle, on abattait le Troupeau ! Souvenez vous !
    Alors ? Tirez vous conclusions !

  9. Chantal dit :

    Bravo Nicolas ! je rejoins TOTALEMENT votre brillante analyse, ces extrémistes de gauche détestent les patriotes .. et ne seront JAMAIS dans notre camp.
    le troupeau de brebis à abattre représente sans aucun doute les Français beaucoup trop dociles

    • Watto dit :

      Charlie Hebdo est dans le vrai, des arabes musulmans massacre de plus en plus de blancs/blanches avec des attentats de plus en plus meurtrier et personne (absolument personne) ne réagit. Ni dans le gouvernement, ni l’opignon publique, ni personne, juste des bougies, des fleurs et des pleures …

      L’Islam a de beaux jours devant lui !

  10. katastrov dit :

    Vous avez mille fois raison. Charlie hebdo qui combattrait l’islam ? Ils prennent les patriotes pour des crétins…

  11. le Franc dit :

    …………le troupeau ?-ce sont les Souchiens.

  12. patphil dit :

    abattez le troupeau …. de brebis me semble t-il

  13. Markosorix dit :

    C’est vrai on n’y pense pas tout de suite. Merci de lancer la réflexion. Vous avez comme d’habitude une grande force dans vos arguments. Vaudrait-il la peine de leur faire connaître votre perplexité sans attendre qu’ils vous lisent éventuellement sur ce site? Ce serait sympa de voir la réponse…

  14. Martine dit :

    A mon sens, il ne s’agit que de synonymes. Pour Merah, une autre formule avait été utilisée par des jeunes « c’est l’arbre qui cache la forêt ». Derrière lui, c’est une armada. L’actualité depuis ces dernières années a confirmé cette citation.

  15. Andreas Hofer dit :

    Finement observé mais il s’agit d’humour et, en la matière, les approximations sont légion…

  16. CARLIN dit :

    A qui fait-on dire l’ordre car c’est un ordre « ABATTEZ LE TROUPEAU » et pour qui le dit-on? Là est la question.
    A mon avis, ordre est donné aux islamistes de nous abattre, nous mécréants, athée, chrétiens, nous qui sommes le troupeau.

  17. BALT dit :

    Je penche pour votre version.

  18. Colonel de Guerlasse dit :

    Bien vu

  19. Carter dit :

    « Peut-on croire sérieusement que les augustes journalistes de Charlie Hebdo ignorent le sens des mots qu’ils emploient, au point de confondre le troupeau de moutons avec la meute de loups ? » OUI. Ces individus sont, d’abord et avant tout, des crétins pitoyables. Je lis vos textes et ils ne vous arrivent certainement même pas à la cheville en terme de culture ou d’intelligence. Comme vous le dites, ce sont tout sauf des alliés. Mais le plus sombre idiot peut aussi avoir, de façon très épisodique, des éclairs de lucidité… Et puis, ces cuistres ne peuvent avoir oublié que ce qui leur est arrivé, ce n’est pas à cause des chrétiens ou des militants anti-IVG.

    • mickael dit :

      Je crois au contraire qu’il ne faut pas sous-estimer leur intelligence. Tout est savamment sous-pesé chez ces professionnels de la communication. Chaque mot, chaque trait, la composition, les couleurs : tout est étudié et choisi dans un but précis.

      • Fifi dit :

        Si on décrypte toute la page, en haut de la page, il est écrit : « Loi sécurité Fini de rire messieurs les radicalisés ! » On peut supposer que c’est de l’ironie. Ensuite : « Allemagne Les nazis de retour au Bundestag ». Quand il parle des nazis, il parle de l’AFD. CH compare donc tous les partis nationalistes/patriotiques en Europe, comme des partis nazis. L’idéologie de gauche n’admet pas le nationaliste/le patriotisme pour les peuples européens, donc qui veulent défendre leur pays, par contre, tout le monde (idéologues de gauche comprise) admet volontiers le nationalisme pour tous les autres pays du monde car la nation. La propagande du multiculturalisme qu’on a en Europe, sert à déculturer les populations pour justement qu’elles se laissent envahir sans broncher…

      • Fifi dit :

        (suite 1)
        Définition de « Nationalisme » :
        – Mouvement politique d’individus qui prennent conscience de former une communauté nationale en raison des liens (langue, culture) qui les unissent et qui peuvent vouloir se doter d’un État souverain.
        – Théorie politique qui affirme la prédominance de l’intérêt national par rapport aux intérêts des classes et des groupes qui constituent la nation ou par rapport aux autres nations de la communauté internationale.

        Ensuite, il est noté : « Après la Catalogne, l’Europe aux cents drapeaux ? » CH parle de l »Europe qui éclate.

        Ca, c’est juste pour le haut de la page. Pour le dessin, je rejoins ce que dit un peu plus en dessous Mickael. Car il y a ce loup au milieu dont c’est sûrement lui qui dit : « Abattez le troupeau ».

    • grougnach dit :

      « Un éclair de lucidité »… En effet laissons leur le doute..Et puis ils ont toujours la possibilité de s’expliquer…

  20. Victor hallidee dit :

    Très bien analysé ! Ce qui s’est exprimé sur cette Une de Charlie, c’est l’inconscient de son équipe de rédaction. Un lapsus qui en dit long sur l’ambivalence de leur désir, les contradictions de leur pensée…

    • Savonarole dit :

      Vous avez entièrement raison, il s’agit d’un lapsus, d’un terme à contre-emploi. Mais le sens est clair, il faut abattre ceux qui ont été autour de Merah. Rien à reprocher au message en tant que tel.

    • Fifi dit :

      Oui, ça prouve juste que Charlie hebdo ne sait pas où il va car, s’il était très clair, il ne pourrait pas d’un côté, parler de nazis pour un parti comme l’AFD qui lutte contre l’islamisme et l’invasion migratoire, et de l’autre, nous montrer ces loups qui sont les terroristes islamiques et qui ont donc comme idéologie : l’islamisme (qui est sous deux formes, la première est le djihadisme donc le terrorisme, et la seconde est la volonté de faire appliquer la charia en France). Et on n’élimine pas de potentiels loups en ne les expulsant pas (migrants et autres), en ne fermant aucune mosquée radicale, en laissant se propager l’islamisme, en ne luttant pas contre la récidive dans la délinquance…
      Pour moi, CH n’arrive pas à déterminer où se trouvent les loups et où se trouvent les moutons.

  21. chalot dit :

    effectivement, moi aussi je suis gêné par la formulation et serais très étonné que ce soit une bourde involontaire…

  22. jean-Louis dit :

    Nicolas a mille fois raison.
    Ce titre est d’une ambiguïté crasse. Un rassemblement de loups est une meute.
    Jamais un rassemblement de loups n’a été nommé « troupeau ».
    Les prédateurs ne sont jamais nommés comme troupeau.
    Un troupeau de moutons, de vaches, de gazelles, d’éléphants, oui. Ces derniers ne sont pas des prédateurs, mais des victimes potentielles.
    Et les victimes potentielles sont les mécréants, donc vous et moi.
    Ne vous laissez pas enfumer par ces salopards de Charlie hebdo.

    • mickael dit :

      Il faut se demander qui parle, qui déclare « abattez le troupeau » et à qui le message s’adresse. Ce n’est probablement pas Charlie qui demande aux autorités d’éliminer la meute de terroristes, ce serait trop beau en effet !
      – « Abattez le troupeau » sonne comme un ordre donné par les chefs islamistes à leurs loups « solitaires ».
      – Sur ce dessin ils sont représentés menaçants, déterminés, par inquiétés le moins du monde par une quelconque menace d’abattage.
      – Le loup au premier plan est mis en avant, comme un leader. Cela donne un effet de mouvement qui ne cadre pas avec l’hypothèse que ce « troupeau » est passivement aligné et attend son exécution.
      – Ce loup semble donner lui-même l’ordre d’exécution, la nôtre.

  23. Venum dit :

    Nicolas Kirkitadze cherche la petite bête…Allons, soyez beau joueur. Ce dessin est un vria dessin de combat !

    • Spipou dit :

      Oui, je suis entièrement d’accord avec vous.

      Par contre, Charlie-Hebdo reste un peu schizophrène. Plutôt que de faire de la sémantique sur « meute » ou « troupeau », j’aurais fait remarquer les deux pleines pages du même numéro qui assimilent l’AfD au nazisme, avec un rappel en couverture « Les nazis de retour au Bundestag ».

      • Fifi dit :

        J’ai remarqué ça aussi. Ce qui prouve que Charlie Hebdo est dans une ambiguïté totale puisqu’il parle de nazis pour un parti (L’AFD) qui est contre l’islamisation de l’Allemagne et l’invasion migratoire, d’où le mot « troupeau » qui venait peut-être surtout atténuer le dessin très explicite sur ces nombreux loups puisque le mot « troupeau », effectivement, n’est pas adapté aux loups.
        Définition de « Troupeau » : Ensemble d’animaux d’une même espèce domestique ou de ruminants sauvages vivant ensemble.Ensemble d’animaux d’une espèce domestique présent sur une exploitation agricole.
        L’ambiguïté de CH, vient sûrement du fait que, s’il nomme qui sont les loups qui sont nombreux, il faut aussi qu’il nomme clairement qui sont les moutons qui se font égorger par ces loups. Et il ne sait pas où il va.

        • Spipou dit :

          Je ne pense pas qu’il faille s’attacher au mot « troupeau » plutôt que « meute », d’autant plus que le dessin est on ne peut plus clair.

          Par contre, oui, je trouve qu’il y a encore une certaine schizophrénie à Charlie-Hebdo, qui n’arrive pas à se détacher de son obsession pour « l’extrême-droite », qui n’existe pourtant pratiquement plus comme autrefois.

          Tiens, à ce propos, j’ai lu tout à l’heure un article fort intéressant :

          http://www.nice-provence.info/blog/2017/09/28/fn-afd-extreme-droite/#sthash.0TlkYOtP.H8ucC1FY.dpbs

        • Spipou dit :

          En bref, Fifi, j’approuve tout à fait votre phrase « CH n’a pas une vision claire d’où se trouvent les loups, et où se trouvent les moutons, il finit par dire tout est son contraire, d’où qu’il va une fois dans un sens, et une autre fois dans l’autre »

          Mais quand même, petit à petit, je trouve que la roue tourne…

      • Fifi dit :

        (suite) Ce que je veux dire, c’est que si CH n’a pas une vision claire d’où se trouvent les loups, et où se trouvent les moutons, il finit par dire tout est son contraire, d’où qu’il va une fois dans un sens, et une autre fois dans l’autre, et dans cette une, c’est ce qu’il fait.

  24. Asterix dit :

    D’accord avec vous, Nicolas, mais l’idée d’abattre le troupeau n’est pas mauvaise à mon avis.

    • Anne Lauwaert dit :

      Qui est « le troupeau » ? le troupeau est-ce les moutons?

      • Savonarole dit :

        Le troupeau qui est sur le dessin, puisqu’ils l’ont appelé ainsi. L’association à des moutons est coutumière, mais la formulation troupeau de loups n’est nullement antinomique. Mais c’est vrai que «meute» sonnerait mieux.