Merci à Jean Ducluzeau d’avoir compris ceci : ils veulent notre peau

Publié le 25 mai 2014 - par - 1 362 vues

Guerre aux ChrétiensCher Monsieur,

Superbe votre réponse à Gérard Barettapiana dans RL 356. j ‘avoue n’avoir pas lu son texte mais quand même en avoir saisi le contenu en lisant votre réponse.

https://ripostelaique.com/sabriter-derriere-le-catholicisme-pour-banaliser-lislam-est-ce-vraiment-de-lhumanisme.html

Eh oui, le problème est bien là dans notre pauvre France (et autres pays de chrétienté), bien des chrétiens de souche méconnaissent totalement les textes fondateurs de leur religion ; mais n’ont ils pas pour religion qu’un étiquetage  religieux ? Et munis de ce bagage théologique insignifiant, ils se permettent pourtant de critiquer le Christianisme et de le rejeter violemment. Beaucoup, d’ailleurs, hurlent avec les loups sans savoir vraiment pourquoi et  ils jettent le bébé avec l’eau du bain sans avoir vu le bébé, mais seulement l’eau souillée. L’eau souillée représente les mauvais serviteurs et leurs actions mauvaises. Juger  le maître sur ses serviteurs, est-ce bien raisonnable, bien honnête ? …

Et vous avez bien raison :  Connaître  l’islam  est tellement plus facile, ses intentions, ses actions sont tellement visibles de nos jours. Quant à ses prescriptions : Pas de travail d’exégèse requis (mais tout au contraire proscrit !),  pas de sens caché à découvrir, pas de liberté d’adhésion ou de refus, pas de conscience propre : On décide à votre place. Je parle bien sûr pour ceux qui sont tombés dedans à la sortie du ventre de leur mère. Pour vous et moi qui observons de l’ extérieur, “y’ a pas photo” : C’est clair comme de l’eau de roche, impossible de se tromper, on a bien affaire à une idéologie totalitaire, violente, archaïque, barbare, meurtrière  et j’en passe ;  vous savez tout ça aussi bien que moi.

Vous avez raison d’évoquer l’ÉPOQUE pour ne pas excuser les violences et  les meurtres musulmans d’ aujourd’hui car la planète entière ne vit-elle pas, que certains l’admettent ou non,  sans décalage  dans  ce 21e siècle ? Et tout un chacun, présent en cet instant  est censé appréhender  le Monde dans sa globalité : Scientifique, technologique, philosophique, politique, économique, culturelle, médicale, sociale et… MORALE. Je ne vois pas pourquoi une grande partie de l’humanité (1,3 milliards d’hommes)  accepte une partie du  progrès (Avions qu’on peut balancer sur des tours,  voitures de luxe à tableau de bord incrustés de diamants, kalashnikov en place de cimeterres) et en refuse une autre (respect total de l’Humain et de sa liberté) . Et si cela est, c’est totalement indéfendable et de la mauvaise foi patente. Je ne parle pas bien sûr des masses populaires souvent incultes, voire illettrées et manipulées, mais de leurs guides, de leurs dirigeants qui ont étudié et très souvent dans nos universités occidentales; Tiens, un Tarik Ramadan par exemple. Inexcusable le bonhomme de préconiser la lapidation et autres délices de la charia  car le triste sire se réclame d’Oxford … où l’on enseigneMôssieur !  et de vivre,  matériellement parlant,  avec tous le confort et les avantages du modernisme occidental, et à nos frais, de surcroît !

Les pourfendeurs du christianisme et thuriféraires de l’islam (occidentaux tombés en dhimmitude !) nous gavent d’un islam des lumières “auquel nous devons tant !” qui aurait été  plus brillant à une époque que notre  Moyen Âge obscurantiste et rétrograde (quelles belles cathédrales pourtant et autrement plus travaillées et plus chargées de sens que l’Alhambra de Grenade ! )  . Mais alors, s’ils étaient si en avance sur nous, pourquoi n’ont-ils pas continué ? Ont-ils une excuse de s’être arrêtés en si bon chemin ? Et pourquoi nous, soi-disant ” arriérés” de jadis, après un blanc (bien sombre?) de plusieurs siècles, les avons nous finalement rattrapés  et Ô combien  dépassés ? !

La réponse est dans ce choix : Observance ou détournement  des textes (ou mythes) fondateurs. C’ est quand l’islam, sous l’impulsion de certains califes (éblouis par Byzance et à qui on ne la faisait  pas !)  ,  s’est peu ou prou affranchi de ses textes qu’il a été un peu plus brillant pendant un court moment.  Inversement,  quand l’Occident, lui,  s’est écarté du sens vrai de ses textes chrétiens ou plus exactement que ces derniers ont été mal compris quand ce n’était pas interdits de lecture ou détournés  par les puissants et à leur profit (monarques, princes, nobliaux, papes, princes-évêques et autres clercs et ordres…) que l’Occident a plongé dans l’intolérance et la violence religieuse mais certainement pas dans la régression totale (Cf Aristote au Mont St Michel) .

Les Évangiles ont été trahis par ceux qui étaient censés  les servir. Mais voilà, c’était sans compter sur l’Esprit Saint, – composante essentielle pour le Monde –  de la Sainte Trinité. Il fait toujours son boulot l’Esprit Saint mais , hélas parfois, prend un peu trop son temps, à moins que ce soient les hommes qu’il est censé susciter qui prennent leur temps pour réagir? C’est comme vous dites mais d’une autre manière :   “l’Histoire fait toujours son bonhomme de chemin”  et elle prend son temps . Forcément puisqu’elle s’inscrit dans le temps auquel rien n’échappe si ce n’est Dieu et l’Éternité. Et encore, va savoir avec la courbure de l’espace-temps dans la théorie de la relativité…

Et comme les clercs, traîtres aux Évangiles défaillaient à leur mission l’Esprit Saint s’ est alors adressé à des laïcs plus ou moins  athées pour confier  la mission de balayer ce fatras de superstitions et de contraintes qui entravaient la maturation du Monde ou l’avènement du Royaume, si l’on préfère. Les hommes des Lumières et tous les scientifiques ont bien plus servi les Évangiles que les papes Borgias.

Rendre à César ne concerne pas seulement l’ impôt mais suggère tout le temporel auquel nul ne peut échapper tant qu’il habite son corps, ce Monde. Quant au spirituel, c’est un  choix personnel irrécusable, c’est le domaine de la foi, ce qu’il est convenu de rendre à Dieu.  À Dieu qui n’exige rien mais laisse à chacun son libre arbitre. C’est ça le Christianisme.   Et pourtant, à bien y réfléchir,  Temporel et spirituel ne sont pas forcément dissociables puisqu’il est des actes bien concrets, bien matériels qui sont aussi de vraies actions de grâce. Là, je pense plutôt à Mère Thérésa et à Soeur Emmanuelle qu’à Tarik Ramadan ou à Ben Laden bien plus, eux,  sous influence du diable que du Saint Esprit..

C’est bien aimable à vous de vouloir empêcher les musulmans de s’entre-tuer. Moi, je vois plutôt cela d’un oeil favorable. Pendant ce temps c’est autant de menaces en moins pour nous et pour notre avenir car ne vous faites pas d’illusions, si l’islam était réformable, amendable en bien, ça se saurait.  Or, vous connaissez ses textes et la détermination de ceux qui s’y soumettent : Ils veulent notre peau. Alors qu’ils s’entre-tuent me laisse de marbre. C’est toujours ça de gagné pour nous. Le malheur c’est que les chrétiens et autres non musulmans minoritaires en terre d’islam paient aussi un lourd tribut et ça, oui, je ne peux l’accepter avec indifférence.

Martin Veron

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi