Merci à l’ineffable Jean Robin, qui fait à sa façon la promotion des Assises

Publié le 13 mars 2015 - par - 1 821 vues
Traduire la page en :

Ri7Robin

Nous ne pouvons que remercier l’ensemble des sites amis, qui, d’une façon ou d’une autre, par une interview, un article, une reprise, ont fait la promotion de nos Assises pour la Liberté d’expression. Nous pensons à TV-Libertés, Radio Courtoisie, Boulevard Voltaire, Nouvelles de France, Polemia, Synthèse nationale, Méridien Zero, et d’autres que nous remercions encore.

Par contre, nous avons eu droit à un autre type de publicité, de la part de l’inimitable Jean Robin, du site “Enquête et Débat” et des éditions Tatamis.

http://www.enquete-debat.fr/archives/les-participants-aux-assises-sur-la-liberte-dexpression-prevenus-43965

S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer, ce Jean Robin, car il provoque chez nombre d’entre nous des crises de fou rire incontrôlables. On aurait pu penser que sa conversion au christianisme, annoncée à grands renforts de publicité sur son site, aurait apaisé le personnage.

Hélas, le Seigneur a encore beaucoup à faire, car le dossier est lourd. Essayant d’exister, il continue de poursuivre Riposte Laïque et ses animateurs d’une haine pathologique, par ailleurs fort peu chrétienne. Il persiste, pour mieux se victimiser, à raconter une fable selon laquelle il aurait été menacé de mort, il y a deux ans, par Pierre et Christine, rien de moins. Même les juges, pourtant peu suspects de complaisance avec nos sites, n’ont pu instruire sa plainte, tant elle était ridicule et grotesque.

Elisseievna, qui ne fait pas partie de la rédaction de RL, avait commenté cette plainte, expliquant que c’était lui qui mettait délibérément en danger la vie de Laurent Obertone et de Christine Tasin par sa démarche.

https://ripostelaique.com/jean-robin-la-delation-et-la-menace-de-mort.html

Depuis, le personnage multiplie insultes et invectives à l’encontre de tous ceux qui osent entretenir des relations amicales avec Riposte Laïque. Il a chassé de ses contributeurs des personnes de qualité, sous le prétexte qu’ils écrivaient également chez nous ! Il a également harcelé Pascal Hilout, le sommant de nous quitter ! Intéressant pour un garçon qui, paraît-il, défend la liberté d’expression.

A présent, le voilà qui, à sa façon, fait de la promotion à nos Assises, en écrivant à tous les intervenants, leur expliquant, de manière ridicule, en y intervenant, ils se rendaient complices des menaces de mort qui le touchent, rien de moins.

“Cher monsieur / madame,

Vous êtes annoncé(e) comme participant(e) à la manifestation organisée par Riposte laïque
Je suis un journaliste français qui suis ouvertement menacé de mort depuis 2 ans par Riposte laïque pour avoir fait mon travail.
Je vous invite à prendre connaissance des faits : http://www.enquete-debat.fr/archives/riposte-laique-refuse-la-main-tendue-de-jean-robin-90715
Et si vous maintenez votre participation, d’en assumer les conséquences sur votre image.
Cordialement

Jean Robin”

Il se vante même d’avoir semé le trouble chez l’un des intervenants. Or, à ce jour, nul ne nous a contactés pour nous demander d’éventuelles explications.

Rappelons que, dans le même esprit, il avait également essayé de dissuader notre ami Oskar Freysinger de soutenir une autre initiative de RL et de RR.

Face à ce garçon qui a besoin d’être en guerre contre les sites patriotes pour exister, nous préférons l’humour, et lui dédier cette belle chanson de Serge Gainsbourg. Son titre : “Douze belles dans la peau”.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcw1x3_serge-gainsbourg-12-belles-dans-la_music[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xcw1x3_serge-gainsbourg-12-belles-dans-la_music

En attendant, rendez-vous, pour tous les gens sérieux, le 15 mars prochain, à Rungis, pour défendre la liberté d’expression, contre tous ses fossoyeurs.

Paul Le Poulpe

Affiche-15-mars

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi