Merci à Riposte Laïque d’autoriser le débat, c’est tellement rare…

Publié le 18 avril 2013 - par - 902 vues
Share

Très chers toutes et tous,

C’est avec plaisir que je vous écris une fois de plus un petit courrier. Et avant toutes choses, recevez bien tous mes encouragements et toutes mes meilleures pensées dans les différents combats que vous menez.

Je réponds ici brièvement à Thomas Ricard concernant son article où il affirme ne pas être pour l’interdiction de l’Islam et du coran en France. Dans les grands axes, j’approuve cet article. La différence est que je n’ai pas pu lire les arguments posés allant en faveur de l’interdiction du coran et de l’islam. Mais la simple idée d’interdire quelque chose ne me plait pas beaucoup. Cependant, je prendrais le temps de revoir les différentes argumentations et de lire « Reconquista ou Mort de l’Europe » pour faire évoluer mon point de vue en fonction de ce que j’estime être le plus juste.

En attendant, j’approuve monsieur Ricard qui exprime son objection, comme il le dit, au nom de la liberté. Tout comme j’approuve l’idée que « Mein Kampf » soit disponible (au  moins à la commande) dans nos librairies, ne serait-ce que pour ceux qui veulent s’instruire et comprendre comment l’horreur peut arriver, ne serait-ce que pour un devoir de mémoire. Je n’envisage pas une seconde que ce livre n’en arrive à se vendre autant en France qu’il ne se vend dans les pays islamisés tel que le Quatar ou l’Indonésie par exemple, mais j’estime que l’accès au savoir et à la connaissance passe par la publication autorisée de tous les livres, absolument tous. Pour le moment donc, je ne peux pas affirmer qu’il faille interdire le coran ou même l’Islam. Je proposerais plutôt d’exiger des musulmans qu’ils révolutionnent leur régime politico-religieux-ultra-totalitaire en une « simple religion ». C’est-à-dire, comme une religion qui n’impose aucune de ses lois dans le domaine public et politique. En tout cas, la France étant un pays laïque, que les musulmans de France aient la sagesse, la volonté et la force de modifier les textes de leur religion afin que celle-ci soit le plus adaptée à notre pays car, faut-il le rappeler, c’est à l’invité de se plier aux règles et aux coutumes de l’invitant, et non l’inverse.

Bien que je m’inquiète beaucoup du comportement de nombreux musulmans en France et des conséquences que cela engendre pour nous et pour notre avenir, je garde espoir et je préfère préjuger d’une possible remise en question non pas des adorateurs de Mahomet (les islamistes profonds, par qui les avancées ne sont guère possibles), mais de ceux qui croient en Allah sans en avoir vraiment le choix et qui préfèreraient parfois ne pas avoir à y croire (les musulmans étant forcés par leurs naissances certains n’en auraient finalement pas voulu). Je pense à certaines femmes, je pense aux premiers musulmans maltraités par leurs coreligionnaires pour ne pas avoir respecté à la lettre les versets du coran, les hadiths, la sunna… En pensant à eux, j’ose croire en une révolution musulmane. Mais peut-être même, est-il impossible d’exiger cette révolution de la part de ces musulmans-là. De la part de la quelques-uns d’entre eux que je connais, je sais que cela n’est même pas envisageable, mais peut-être qu’un petit nombre de musulmans décidés à faire changer les choses pourrait suffire.

Ainsi, je pense qu’avant d’interdire complètement tout ce qui se rapproche de près ou de loin à Mahomet, il est important d’envisager toute sortie pacifique possible, toute transformation envisageable. Quitte à ce que nous prenions nous-mêmes la main sur le coran et en proposions une version qui soit en adéquation avec notre république laïque. J’estime que ce n’est pas à nous de le faire, mais aux musulmans eux-mêmes. Mais si ceux-ci en sont incapables, alors tentons-le à notre tour. Cela a-t-il été déjà essayé ? Peut-être que oui, mais n’en ai-je pas été pas informé ? Et si malgré ça, aucun progrès n’est possible, si malgré ça, aucune porte ne veut et ne peut s’ouvrir, alors la seule solution pour endiguer le mal qui sévit et qui sévira alors à coup sûr, sera bel et bien d’interdire l’Islam purement et simplement. Peut-être que je ne me rends pas parfaitement compte de l’étendue de la situation ? Peut-être aussi ai-je manqué une étape dans un dialogue avec des représentants musulmans ? Peut-être bien que l’islamo-révolution est réellement impossible comme elle l’a toujours été depuis des siècles ? Il n’empêche que je préfère y croire, tout comme je préfère d’habitude croire au meilleur avant d’envisager le pire. Mais c’est l’avenir lui seul qui donnera bientôt son verdict. Nous saurons alors à quoi nous en tenir concernant ce qu’on nous a toujours présenté comme étant LA religion d’amour de tolérance et de paix mais qui ne se présente finalement pas si aimante envers les non-musulmans, ni si tolérante, ni si pacifique que ça. La volonté des musulmans de changer les choses nous dictera quelle conduite tenir face à ce qui est pour le moment le nouveau totalitarisme religieux prenant place en France et en Europe. Bien qu’en regardant le passé et le présent des civilisations qui se sont islamisées, l’avenir de la civilisation française et européenne n’a plus beaucoup de secret.

En attendant et parce que j’apprécie toujours à leur juste valeur les différents articles que vous publiez et que j’ai le temps de lire, je remercie toute l’équipe de Riposte laïque. Il y a certaines propositions ou idées qui sont exposées ici auxquelles j’adhère parfaitement et d’autres pas du tout. Mais j’apprécie particulièrement le respect qui est fait de la démocratie et de la possibilité de s’exprimer réellement librement. En vous remerciant pour cela car la chose devient (trop ?) rare.

Bon courage à toutes et à tous.

Solidairement.

Thiery Ogannon

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.