Merci à Selam Ben Ammar, Sakharov d’aujourd’hui

Mehdi Nemmouche, un terroriste "français". Pour les médias, tout est bon pour salir les Français
Mehdi Nemmouche, un terroriste « français ». Pour les médias, tout est bon pour salir les Français

A Salem Ben Ammar,

Merci au Sakharov d’aujourd’hui, qui fait face à la mort, à chaque fois qu’il dénonce les hypocrisies, et les crimes perpétrés au nom de la religion.

Merci au courage de risquer sa vie à chaque article, chaque apparition en public, ou simplement en sortant dans la rue.

Merci aussi d’avoir accepté cette vie de sièges, d’insécurité permanente au quotidien, cette tension extrême de la chasse à l’homme,  qui pèse sur la vie privée, la famille, la liberté de pensée et d’action, que nous avons pu constater sur les autres héros de l’humanisme, condamnés à mort, poour crime d’humanisme.

Tout est dit, dans cette dénonciation lucide de ces crimes contre l’humanité, illustrés sauvagement dans les faits divers quotidiens, partout dans le monde.

Espérons que les états de droit ne relâcheront pas leur vigilance de protection rapprochée de ces victimes désignées, par la barbarie de leurs congénères.

Danièle Kemp

image_pdfimage_print