1

Merci Poutine d’avoir « botté le cul » du cancre de l’Europe !

Entretien très chaleureux entre Poutine et Macron… Si, si, c’est LREM qui le dit, alors c’est bien la preuve !

Avant tout autre chose, j’aimerais adresser au Président Vladimir Poutine un immense merci pour avoir moralement « botté le cul » du freluquet Macron, déjà avec le « minimum syndical » au plan de l’accueil, puisque le maître du Kremlin ayant manifestement « piscine », Manu a dû se contenter d’être reçu par une petite poignée de personnes missionnées pour cela…

https://twitter.com/AstNottt/status/1490776950914400261

J’imagine, avec un bonheur quasi « sauvage », que l’immense  orgueil de l’infatué a dû en  prendre un sacré premier coup…

Bravo également Monsieur Poutine, pour avoir su rester de marbre face à celui qui est à l’opposé de vos valeurs, tant nationales que familiales… lesquelles sont identiques à celles de la France et des Français, odieusement étouffées depuis des décennies par les successifs idolâtres des idéologies gauchistes, rouges-roses-vertes, n’ayant plus rien à voir avec la réalité, et qui ont malheureusement réussi à dérober le pouvoir légitime au Peuple !

Voir le pire des ratés, bien que prétendant avoir tout bon partout, puisque tout réussit… isolé à quelques bons mètres de vous, comme un sale gosse puni, démontrait déjà en quelle piètre estime vous tenez ce personnage insipide et malfaisant, osant pourtant donner des leçons à tout le monde, y compris aux plus grands.

Derrière un visage impassible, vos yeux avaient néanmoins beaucoup de mal à ne pas trahir le mépris éprouvé pour le sinistre individu que, diplomatie oblige, vous étiez quasiment obligé de recevoir.

Réception qui, si vous étiez réellement le monstre que Macron et les mondialistes, manipulés par les Américains de Biden, décrivent aux peuples de la planète, aurait pu se solder par une expédition de l’arrogant, direction le  goulag…   « voir si vous y étiez »…

Pas sûr que l’outrecuidant en ait mesuré le risque ; pour autant, cela a dû être un terrible ouragan dans sa tête pleine de vide sidéral, en dehors de son immense ego, devant votre accueil glacial.

Pour beaucoup de citoyens français, et j’avoue bien volontiers en ce qui me concerne que malgré une jambe douloureuse qui me fait souffrir, cela a été « le pied » de voir l’arrivée du bonhomme, sans tapis rouge, sans fleurs ni musique… imaginant la tempête levée dans sa tête farcie de lui-même…

Il a déjà fait tant de mal à la France qu’il est difficile de lui accorder la moindre circonstance atténuante, pour tous les crimes dont il a indéniablement les mains ensanglantées.

Parce que, contrairement à ce que chantent ses ministres, députés, sénateurs (enfin ceux qui n’ont pas encore quitté le navire !), de même que toutes les officine grassement subventionnées pour chanter ses louanges sur tous les tons… la réalité est exactement inverse, quel que soit le domaine en question ;

Insécurité – délinquance :

D’après un sondage Fiducial-Odoxa pour Le Figaro publié le 6 février, les Français sont très majoritairement insatisfaits du bilan d’Emmanuel Macron en matière de sécurité intérieure. Premier enseignement : 74 % des sondés ne sont pas satisfaits de la lutte contre la délinquance et 64 % disent se sentir en   « insécurité » sur le territoire, une hausse de 10 points depuis l’automne. De plus, 62 % des personnes interrogées jugent « mauvais » le bilan de ce gouvernement en matière de lutte contre l’insécurité. Il s’agit d’un sérieux désaveu pour le Président qui s’était engagé dans une logique de « reconquête républicaine » des quartiers, avec des dispositifs comme la police de sécurité du quotidien.

Nous sommes loin ici du prétendu « sentiment d’insécurité » avancé par le mafieux qui nous tient lieu de ministre de la Justice, c’est dire la valeur des gens de Macron !

https://francais.rt.com/france/95569-selon-sondage-74-francais-sont-insatisfaits-action-macron-contre-delinquance

Économie – Commerce

Comment mesurer la puissance d’un pays ? Au poids de son armée, à la force de ses innovateurs, celle de sa monnaie ou de ses multinationales ? Un indicateur ne trompe pas : la couleur de son solde commercial. Le nôtre est cramoisi. Le déficit commercial gangrène doucement l’économie française. Un record a encore été atteint en 2021, avec un trou de 84,7 milliards d’euros.  

Certes, la flambée des prix de l’énergie explique une partie de la dégradation de l’état du patient. Mais même sans cela, le constat reste dramatique. Notre déficit manufacturier continue lui aussi de se creuser année après année, car notre tissu industriel est de moins en moins capable de répondre aux besoins de la demande intérieure et du marché mondial. Même dans les secteurs où, autrefois, nous étions les champions mondiaux – comme l’agriculture -, nos performances affichent une santé déclinante.  […]

https://www.fdesouche.com/2022/02/08/en-2020-la-france-a-connu-le-pire-deficit-commercial-jamais-enregistre-par-un-pays-europeen/

Rien sur la prétendue pandémie et l’usage qui en a été fait… ce serait néfaste pour mes nerfs, suffisamment éprouvés en ce moment.

En revanche,  je me plais à partager ce graphique résumant  tellement mieux que tous discours, de même que l’usage qui en est recommandé :

D’un côté la suffisance d’une équipe nullissime, pavoisant néanmoins derrière des chiffres de prétendues réussites, archi-faux…

De l’autre un peuple qui se réveille, lentement, mais prend de plus conscience, grâce aux discours sans langue de bois de l’unique candidat se souciant réellement du peuple, puisque n’ayant plus rien à prouver à titre personnel ni professionnel… et qui contrairement à ses concurrents, sait expliquer comment il pourra mettre en œuvre son programme, quand eux s’arrêtent aux éternelles promesses de lendemains qui chantent… air connu depuis des lustres, qui nous a menés aux chiffres évoqués plus haut.

Alors oui, je mets tout mon espoir en l’élection d’Éric Zemmour à la présidence de la République française, et si pour quelque raison que ce soit, cela ne se pouvait, ce serait la ruine définitive de la France ; et dans ce cas, c’est chez le Président Poutine que j’irai demander asile.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression