1

Méric : quand un avorton cherche des poux à un balèze, il paye !

Bonjour tout le monde, c’est Marcel. Aujourd’hui je vais vous parler d’une histoire qui me touche quasiment personnellement, mais je ne vous dirai pas pourquoi! D’ailleurs vous vous en fichez, pourquoi, non? Je vous dis ça simplement car je vais être violent aujourd’hui. Venons en donc au fait!

Quand un avorton cherche des poux à un balèze, il déguste! Non non c’est pas du Audiard, c’est du Marcel! Cette règle de base n’avait pas été prise en compte par un minable nommée Clément Méric alors qu’il attaquait (par derrière, voyez le genre de larve!) deux baraqués qui faisaient leurs courses. Le résultat a été logique: la larve au tapis, et le balèze n’avait sans doute pas mesuré ni sa force ni le fait que l’adversaire était un avorton. Un mort à zéro, un gaucho-collabo en moins.

Oui mais ça c’est le raisonnement des braves gens comme vous et moi! Or en France il n’y a pas que ça, des braves gens! Il y en a même très peu aujourd’hui, et le résultat est que le balèze, prénommé Esteban, a été condamné très lourdement par, tenez-vous bien, un jury dit populaire! Populaire ça veut dire « du peuple », attention j’ai eu mon certificat d’études moi! Et on voit qu’un jury « populaire » a envoyé ce brave garçon qui ne faisait que se défendre, en prison pour 8 ans! Ce ramassis de salopards à qui je souhaite à leurs enfants de se faire agresser violer et égorger, étaient bien chauffés par une vaillant magistrat habillé de la robe rouge des procureurs qui réclamait 11 ans au nom de (je cite) l’ « idéologie mortifère » des 2 victimes (car oui, les 2 balèzes sont bien les véritables victimes!) ayant abouti à (je cite encore) « la mort absurde » de l’avorton.

Alors d’abord cette … de procureur déclare qu’il faut juger en fonction de l’idéologie des accusés, c’est exactement ce qu’il a dit ! Donc c’est pratique: Marcel pense que ce procureur est un commissaire politique, il faut donc le juger – et bien entendu le condamner à une lourde peine! Pol Pot aurait été ravi d’avoir des larbins de ce genre!

Mort absurde? Que non, les amis! Plutôt une mort programmée et pas si injuste! Programmée tout simplement car Méric, chétif fils à papa de parents bourgeois, jouait aux « antifas », prétendant aller « casser du facho » un peu partout! Oubliant qu’il n’avait pas la carrure et que l’intellect (à supposer qu’il en eut un…) ne remplace jamais des muscles dans de telles circonstances! Il était donc fatal qu’un jour ou l’autre il allait en prendre plein la tronche!

Et mort pas si injuste car enfin, de tels individus en liberté sont un vrai danger pour les honnêtes gens et on le voit tous les jours partout en France avec des agressions et meurtres plus violents les uns que les autres! Sauf que cette fois, contrairement à l’habitude, c’est une racaille gauchiste qui est restée par terre. Vous savez les ploucs disent « le principe de précaution ». Méric lui il a été étalé pour le compte non pas au nom de ce principe mais « sur le fait », en simple, logique et saine réaction en conséquence des ses actes!

Alors ça bien sur ça ne plait pas aux … de magistrats, qui depuis des années prennent systématiquement le parti de la vermine qui grouille chez nous! Le procureur, collabo de service, était donc parfaitement logique et droit dans ses bottes en se plaçant du côté de la petite frappe! Celui-là, comme tous ses potes les sbires de Dupond-Moretti, je leur souhaite de se faire agresser, comme ça, sans raison, dans la rue! Une bonne raclée comme en prennent hélas des braves gens chaque jour, chaque heure, partout chez nous! Qu’ils soient complètement méconnaissables, les membres brisés! Ad minima! Ehhh les amis j’ai même appris un peu de latin hein!

Une chose encore qui me rend furieux… et qui me fait plaisir quand même! C’est l’attitude de la famille Méric, qui soutenaient leur fils! Eh bien moi si j’avais un fils comme ça, c’est d’entrée hors de la maison, et s’il a des problèmes dus (je me répète) une fois encore uniquement à son attitude, il se démerde! Je pense même que si mon fils se faisait étendre alors qu’il agresse un brave gars, je dirai qu’il a eu ce qu’il mérite. Eh oui je vous choque peut-être mais voila, Marcel il est honnête. Avec les autres mais surtout avec soi-même!

Alors cette famille de bobo-gauchos universitaires de mes deux va sans doute continuer à pleurnicher des années, ça rapporte parfois d’aller sur les plateaux de télévision d’ailleurs! Pleurnicher en ne comprenant pas qu’elle est directement responsable de la situation: Responsable du nervis gauchiste qu’était devenu son fils et qui a entrainé logiquement sa mort. Bien dommage que personne n’ait eu les burnes d’aller les trouver au tribunal et de leur dire en pleine tronche! Qu’ils continuent donc à pleurer et je leur souhaite du fond du coeur qu’ils vivent encore longtemps. Pour pleurer longtemps!

Oui oui je sais je suis pas gentil hein! Mais y’en a marre, bon Dieu! En tout cas je vais vous dire très franchement que ce genre de trucs ça arrive dans les villes, mais pas dans les campagnes, et je pense que vous savez pourquoi… Nous les paysans on est des gens simples, on n’emmerde personne mais si quiconque vient nous chercher des poux, on lui fait comprendre qu’il n’a rien à faire chez nous. Et s’il insiste, il en prend pour son compte! Et on se débrouille pour que personne de la ville ne soit au courant, et ne puisse donc pas venir nous faire chier! Si cet avorton de Méric était venu faire son numéro au village, il aurait disparu. Simplement disparu! Et personne ne l’aurai jamais vu, parole de paysan!

Il n’y a que comme ça que peut-être on pourra s’en sortir! Si les petites frappes savaient qu’elles risquent gros elles se calmeraient vite! Alors qu’aujourd’hui elles savent que des pourritures de magistrats condamneront leurs victimes, et donc elles en profitent! Alors que faire? Eh bien puisque la « justice » est aux abonnés absents, on doit se débrouiller nous-mêmes! Vous comprenez hein!

Les 2 braves gars victimes de l’avorton Méric vont prochainement être libérés puisqu’attention, 8 ans de prison, on en fait 3 hein! Enfin j’espère que pour eux aussi. Je leur souhaite du courage car je suis sûr que les associations de défense de la vermine vont les harceler encore et encore. Et sans faire aucune apologie (ah ah c’est interdit par la loi, donc je l’écris!) je me réjouis de la mort d’un petit nervis gauchiste !

PS. Il est possible que ce texte soit partiellement censuré par Riposte Laïque dans le but d’éviter les poursuites de racailles déguisées en magistrats. N’oubliez pas que vous aurez toujours la version intégrale de mes articles sur mon blog!

Marcel Berrichon
Et n’oubliez pas mon blog
https://marcel.tvs24.ru