Mérôme Jardin : un homo maso qui passe d’Act up au CCIF !

Publié le 22 mai 2020 - par - 20 commentaires - 1 751 vues

 

 

Mérôme Jardin tient un blog sur le site de Mediapart ; site ouvertement islamophile et dont est en droit de se demander pourquoi il n’a pas son siège à l’université d’al-Azhar, au Caire, plutôt qu’à Paris. Ce serait en effet plus raccord, comme on dit aujourd’hui…

Mais revenons à Mérôme Jardin, dont le pedigree est le suivant : « Ancien militant à Act Up-Paris (1998-2013), adhérent au CCIF, au Cercle des Enseignant-es laïques et aux Irrécupérables » (source : Mediapart). Passer d’Act Up au CCIF, ça laisse songeur…

Mérôme Jardin, qui s’appelle en réalité Jérôme Martin – notons à propos de son pseudonyme que ce n’est pas l’imagination qui l’étouffe et on lui préférera celles d’Henri Beyle ou Aurore Dupin, respectivement Stendhal et George Sand –, s’est récemment illustré en publiant un billet sur Mediapart où il s’interrogeait après avoir lu une tribune de Mehdi Aifa, ce dernier jadis chassé sans ménagement par sa mère ayant découvert qu’il était homosexuel : « Peut-on sans risque poser la question de l’instrumentalisation des luttes contre l’homophobie et la transphobie par l’extrême-droite ? »

Billet idéologique à souhait que l’intéressé a depuis retiré du site en proposant l’explication suivante : « Je ne veux pas exposer Mediapart aux actions judiciaires éventuelles du président de l’Amicale des Jeunes du Refuge, Mehdi Aifa, qui, avant de menacer de poursuites le média qui m’en a averti, m’a souhaité de mourir et s’en est pris à mon fils, qualifié de “joujou exotique”. »

Corrigeons au passage le sens de la désinformation du sieur Mérôme car Mehdi Aifa ne lui a pas souhaité de mourir mais écrit dans tweet : « Le cerveau de ce quinquagénaire en fin de vie est tellement pourri qu’on a juste à attendre quelques années pour en être débarrassé, la nature s’en chargera naturellement avec le temps. » C’est là une sorte de memento mori brutal, rien de plus…

https://blogs.mediapart.fr/merome-jardin/blog/200520/extreme-droite-islamophobie-transphobie-et-censure

La tribune en question de Mehdi Aifa, rédigée pour l’hebdomadaire Valeurs Actuelles au début du ramadan, était interprétée par Mérôme Jardin comme « un symptôme de la rhétorique anti-musulman. J’en relève les ressorts islamophobes. Je rappelle que le statut de son auteur, gay et racisé, peut surprendre quand on connaît la ligne politique du magazine, mais que l’instrumentalisation par l’extrême-droite des minorités est courante ».

Toute la litanie gauchiste est là, faite d’insinuations et de mensonges destinés à effrayer le lecteur « égaré ». Seule sa « vérité » est bonne à boire et ce, jusqu’à la lie ! Et dire que Mérôme Jardin est enseignant à l’Éducation nationale ; on imagine le « bien » qu’il peut faire sur des cerveaux de gamins…

Nonobstant les éructations de son détracteur, la tribune incriminée de Mehdi Aifa énonçait cependant des vérités vérifiables pour qui sait observer avec honnêteté et rigueur la situation. Vérités contenues dès le titre : « Sexe, drogue et goinfrerie : la face cachée du ramadan ».


Pour Mehdi Aifa le ramadan est en effet un bal des hypocrites où l’on « festoie comme des rois, on se gave à en vomir, on dépense sans compter, quitte à s’endetter pour avoir tous les soirs une tablée bien garnie quitte à oublier l’essentiel, la modération ». C’est aussi un mois de dépravations particulières : « La frustration sexuelle qui accompagne ce mois de privation est telle qu’en Égypte, à la nuit tombée, les activités liées à la prostitution augmentent de plus de 200 %. […] En France, le trafic de drogues provenant des banlieues islamisées ne s’arrête pas pendant le ramadan. Il tourne au contraire à plein régime. »

Il y a aussi l’injonction communautariste : « Celui qui s’éloignerait d’une tradition cultuelle et culturelle pendant ce mois est mis sur le banc des accusés, ostracisé et dénoncé à sa famille, à son entourage et à son entière communauté avec toutes les conséquences que cela suppose. »

Mehdi Aifa concluait ainsi : « Vivre ce mois dans une cité quand on ne partage ni la culture ni la religion islamique, c’est vivre un mois d’enfer. Barbecues sauvages, rodéos, musique islamique et arabe à fond jusque tard dans la nuit, attroupements et nuisances sonores… Ce mois de tous les excès est aussi le mois de tous les emmerdements pour cette “majorité” devenue au fil des ans minoritaire. »

https://www.valeursactuelles.com/societe/sexe-drogue-et-goinfrerie-la-face-cachee-du-ramadan-118573

Toujours à Valeurs actuelles, dans sa réponse au billet jugé à raison diffamatoire de Mérôme Jardin, Mehdi Aifa, après avoir brillamment démontré le déni de son accusateur, a rappelé entre autres que : « M. Martin collabore avec la chaîne de propagande AJ+ du Qatar qui, on le sait, condamne à la peine de mort les personnes homosexuelles et dont cette chaîne de l’islam politique invisibilise volontairement l’homophobie d’État de cette péninsule qatarienne. » Et d’ajouter que « pour ce fonctionnaire de l’État et ami de l’islam politique, tout ce qui n’est pas de gauche ou d’extrême gauche est d’extrême droite ».

https://www.valeursactuelles.com/societe/ramadan-et-diffamation-droit-de-reponse-jerome-martin-et-mediapart-119614

Pour ma part, tout hétéro et catho que je suis, et sans être un homophobe patenté, je félicite monsieur Mehdi Aifa pour son courage. Quant à Mérôme, qui de l’islam se fait le chantre, il prouve combien la gauche est prête à tout pour détruire la civilisation chrétienne, aboyant et mordant désormais avec le collier de l’islam autour du cou…

S’agissant du ramadan, relisons Maupassant : « Et ceux-là des Arabes qu’on croyait civilisés, qui se montrent en temps ordinaire disposés à accepter nos mœurs, à partager nos idées, à seconder notre action, redeviennent tout à coup, dès que le ramadan commence, sauvagement fanatiques et stupidement fervents. Il est facile de comprendre quelle furieuse exaltation résulte, pour ces cerveaux bornés et obstinés, de cette dure pratique religieuse. »

Charles Demassieux

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Anton Bruckner

Il faut immédiatement censurer et interdire définitivement cette ordure de Guy de Maupassant. J’envoie à l’instant un courrier de dénonciation à Cheeta avia.

POLYEUCTE

Aucun intérêt ! Vous avez fait mieux !

Pierre-Louis Garnier

Il y a la possibilité de tenir un discours homosexuel “d’extrême droite” en s’inspirant des écrits de l’auteur américain Jack Donovan. Il s’agirait de se mettre dans le sillage de la pédérastie antique ce que Guillaume Faye, auteur de ‘sexe et dévoiement’ et pourtant ex collaborateur de Gaie France, n’avait pas voulu accepter. Mais alors il faut un discours compliqué, érudit avec des temporisations. ça marcherait plutôt dans un système aristocratique. J’avais fait une page Facebook sur le sujet. Elle a été censurée. L’idée est que face aux ultra féministes qui veulent déconstruire la masculinité il faut, pour la reconstruire, une dose d’homosexualité. Et quand on regarde le passé avec des lunettes infra rouges même les plus réacs homophobes sont obligés de l’admettre.

Forceetjustice

Je ne comprends pas votre ligne…n’y a-t-il pas sujet plus serieux que de donner à cet étron, autant d’importance ! Aidez le plutôt à crever qu’à le faire connaître ! Putain parfois je me demande si vous avez toute votre tête !

Denys

Mehdi : Tribune dans valeurs actuelles bien, tweets à chier qui le décrédibilisent.
Mérôme : C’est le contraire, il se tient mais logiciel a l’évidence vérolé à debugger d’urgence. Où est passé le DSI ? En revanche il a raison sur l’extrême-droite : l’homophobie y est surreprésentée.
Trans : pas sûr que l’intersectionnalité des luttes LGBTWXYZ (ca commence à sentir sérieusement le ridicule le plus achevé) ait du sens. On a déjà connu des trans homophobes après leur transition. Et les homos et les lesbiennes trans phobes ca doit exister n’en doutons pas, comme des homos lesbophobes ou des lesbiennes homophobes. D’ailleurs changer de sexe pose question et en faire la enieme couche d’une idéologie post moderniste est sans aucun doute une aberration. Un humain reste un humain néanmoins.

malein

Mérôme Jardin a vraiment une âme de kamikaze… c’est sans doute pour ça que le CCIF l’a accepté dans ses rangs

Hagdik

L’avantage, c’est que quand ils lui bourreront des explosifs dans le fion, le passage est déjà ouvert …

Eric des Monteils

Une merde de plus sur laquelle il n’y a pas lieu de s’étendre.

patphil

deux pages pour un insignifiant c’est y pas un peu trop ?

Spipou

Nos sociétés ont encore des anticorps à fabriquer. L’exposition aux antigènes n’a-t-elle pas assez duré ? Il y a encore des gens pour croire que la civilisation européenne est la seule à pouvoir produire des idéologies criminelles.

Quand on regarde l’histoire du monde, on se dit que c’est une plaisanterie ! Les européens ont eu pendant un moment une supériorité technologique sur le reste du monde, c’est tout. Et aussi, la chance de remporter des victoires en 721 et en 732…

Sans compter que même sans supériorité technologique, la comptabilité macabre entre Hitler et Staline d’une part, et Gengis Khan et les descendants de Mahomet d’autre part, n’a pas encore été établie avec certitude, mais il semblerait bien que nous ne soyons pas les champions dans ce domaine.

Spipou

J’exclus Shaka Zoulou, il jouait vraiment petit bras à côté des personnages cités plus haut.

malein

Il y a pas mal de temps déjà, j’ai lu une Histoire de la Chine dont un passage parlait d”une période de l’antiquité chinoise appelée : “les Années de Fer”. Les atrocités auxquelles se livraient certains empereurs de cette période sur leurs ennemis mais aussi sur leurs proches sont tout simplement inimaginables…. un empereur dont je me souviens plus le nom avait pour habitude de faire servir une de ses concubines rôtie à la broche lors de banquets destinés à des hôtes importants qui savaient ce qu’ils mangeaient et n’en étaient pas du tout affectés. Les bien-pensants-donneurs-de-leçons seraient-ils vraiment choqués de telles pratiques?… On en arrive vraiment à se poser la question.

Fomalo

Oui? Certains hôtes importants mangent bien des greffiers et pas seulement tibétains avec chauves-souris en garniture.. Je vous suggère pour les “Années de fer” un livre (Jacques Bourgois??) illustré de photos sur l’histoire des tortures en Chine, paru au milieu des années soixante que le fils de Boris, Patrick Vian, nous permettait de lire aux entre-cours à la fac de Nantes.Une photo “d’horripilation” (un homme découpé vivant) qui nous a fait comprendre à quoi correspondait l’expression “les cheveux se dressent sur la tête”.L’imagination humaine est inépuisable y compris pour la délicieuse cuisine orientale. Si vous êtes à Paris, vous aurez le choix: https://www.tripadvisor.fr/Restaurants-g187147-c11-Paris_Ile_de_France.html .

malein

Ce supplice s’appelle lingchi. Pour ceux que ça intéresserait, cherchez à torture sur wikipédia, il y a une photo d’un homme découper vivant prise en 1904.

Denys

Tu as raison. L’impérialisme n’est pas le lot des européens. Ils dominent encore aujourd’hui sur tous les plans. On sent néanmoins des signes avant coureurs de déclin. Alors nouveau cycle nouvelle donne avec les chinois champions du monde de l’intelligence artificielle ? Le C19 donne par ailleurs un sacré coup de pouce. Merci aux chauve souris, réservoir inépuisable de bienfaits pour l’humanité.

Spipou

Je ne connaissais pas cette phrase de Maupassant.

Avec le recul, on se dit qu’il est bien dommage que ces avertissements visionnaires de quelques écrivains de l’époque, ou bien du Père de Foucauld ou de Churchill, aient été ignorés par la masse des européens, pour qui l’Algérie ou l’Egypte étaient des pays lointains et exotiques… (Je m’inclus dans le lot, vu ma date de naissance.)

Je me souviens que je n’ai commencé à me poser quelques questions que lors de la guerre civile en Algérie, c’est à dire il y a 30 ans… Je me souviens de l’avion sur l’aéroport de Marseille… J’ai connu par la suite un rescapé de cet avion, qui allait d’hôpital psychiatrique en hôpital psychiatrique…

Chapeau, en tout cas, à ce monsieur Mehdi Aifa !

marcoterix

Il est coincé dans un cul-de-sac ideologique fatal, je ne voudrais pas être à sa place. Quelle tristesse. Pour répondre à l’attaque ringarde à la droite, il suffit de lui rappeler la prise de position de très nombreux homosexuels contre la vacherie civilisationnelle du “mariage pour tous”, qui ont même manifesté le jour de la manif pour tous. C’est tout.

Vauban

Pratique « dure » pour ce qui est de faire chier le monde! Le seul jeune dont on sort plus gros qu’à l’entrée. Mort de rire! Comme on dit. Et foutaise.

Fournier

Josephine

Jodapha

Très chers il faut impérativement lire “voyages en Algérie ”
Récits d’écrivains, personnages connus etc de 1830 à 1930
Édifiants.
Tout s’éclairera dans votre esprit
Bonne lecture

Lire Aussi