Mes mésaventures avec la CAF

« N’ajoutons  pas à la démence du réel, la niaiserie d’une explication » 

Jean Rostand

A l’automne 2014 le propriétaire de mon ancien logement  recevait un courrier de la CAF de l’Ardèche qui m’était  destiné.

Il renvoie alors le courrier signalant que je n’habite plus à l’adresse indiquée depuis peu.

L’administration étant réputée pour son efficacité, il en recevra  ainsi une douzaine qu’il renverra régulièrement avec la mention « n’habite plus à l’adresse indiquée ».

Qu’à cela ne tienne, la CAF  se tournera alors vers mes parents  en 2015…

A leur tour, ils signaleront que je n’habite plus l’Ardèche depuis… 2003 !

Détail insignifiant vraisemblablement  puisqu’ils auront en 2016 la visite d’un huissier  émanant de la CAF  de l’Ardèche (du moins c’est ce qu’il prétendra  puisqu’à aucun moment il ne présentera sa carte ni aucun papier officiel d’ailleurs !).

En effet la dite CAF me réclame de l’argent.

Après m’avoir expliqué toute l’affaire par téléphone, je contacte alors la CAF d’Annonay  par téléphone en… mai 2017 (!) pour signaler que cette affaire avait peut-être assez duré et qu’il serait convenable d’y mettre un terme…

Madame Laura S. reconnaît alors l’erreur, « ça doit être  une erreur de la CAF des Yvelines… ».

En effet, entre-temps j’avais  reçu  à ma nouvelle adresse  (eh oui la CAF avait soudainement découvert que je n’habitais plus l’Ardèche ni mon ancien logement dans les Yvelines depuis 3 ans environ…) d’autres  courriers  de plus en plus comminatoires, me réclamant de l’argent trop perçu  de plus de  600 euros  en 2012…

Date à laquelle j’avais déjà quitté l’Ardèche depuis plus de 9 ans , fait maintes fois signalé …..

Finalement en juillet 2017 la CAF de l’Ardèche  « transmet » le dossier à la CAF des Yvelines.

Cette dernière  m’informe alors  qu’elle me ponctionnera désormais 48 euros  tous les mois, étant bénéficiaire du RSA  pour rembourser la créance due à la CAF… de l’Ardèche  pour un trop perçu de plus de 700 euros en 2013 !

S’ensuivront d’autres courriels de la CAF des Yvelines me  réclamant ensuite  un chèque de plus de 100 euros, cette fois ci  pour une créance dont la date n’est pas précisée ce qui évite bien des erreurs, vous en conviendrez !

A ce jour, après de multiples  courriels envoyés à la  CAF de l’Ardèche, des Yvelines  et des courriers recommandés avec AR que l’on ne réceptionne pas ou auxquels on ne me répond pas, l’affaire court toujours et je suis ponctionnée de 48 euros par mois   depuis le mois d’août  pour une somme que je n’ai jamais perçue !

Mais c’est normal, étant bénéficiaire du RSA  et  avec la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé pour des problèmes  de santé chronique, il faut bien prendre l’argent là ou il se trouve !

Salauds de pauvres !

Lucie Martin

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Oui ! Mais la CAF est plus généreuse avec les arabes à 8 enfants !
    Ils poursuivent les honnêtes gens et ignorent les fraudeurs…

  2. La CAF fait ce qu’elle veut quite à maître des gens dans la misère moi cela fait 11mois que j’ai le minimum vieillesse 750€ je règle la moitié en loyer j’ai demandé que l’APL soit revaloriser par courrier par courriel et recommandé rien ni fait la CAF à mieux plein de gens dans la précarité je vous souhaite bon courage

  3. N’accablons pas trop nos organismes sociaux que beaucoup nous envient quand d’autres en abusent.. Si quelques fois ils sont retords, ça à l’air d’être votre cas, ils démontrent qu’ils sont très souvent d’une efficacité redoutable sur le recouvrement des indus. La quasi totalité des indus sont générés par des fraudes. La saisie de la commission de recours à l’amiable permet souvent de régler le litige. Mais vue le record de la longueur de la problématique tout à du être effectué

  4. Lucie pour vous défendre vous pouvez consulter le service juridique gratuit de la mairie de votre ville
    Il vous conseillera sûrement de contester devant le tribunal administratif comme le suggère Evelyne
    Puis si vous n’êtes pas à l’aise pour écrire le courrier, vous pouvez avoir recours à un écrivain public
    De nombreuses mairies ont un écrivain public gratuit. Un écrivain public est formé aux démarches administratives et juridiques

  5. Ecrivez donc un livre de souvenirs, ça devrait vous ouvrir les portes de l’ Académie Fançaise, c’est déjà arrivé…drôle de pays, comme disait Ronsard « Tu es marastre aux tiens et mere aux estrangers, »…( Prenez un pseudo ! lol)

  6. il faut s’adresser au tribunal administratif pour contester la créance.

    • Peut être auriez vous intérêt à changer de numéro de compte, Lucie
      De quel droit la CAF se sert-elle sur votre compte sans explication ni justificatif ?

  7. Cette administration d’essence stalinienne socialo communiste me semble immonde au vu de ce récit. Quand la proie est une oie blanche cette admistration ne lâche rien et poursuit inlassablement ses recours et requête. Mais Si la proie était d’origine migrante alors l’affaire serait classée immédiatement. Deux poids,deux mesures comme dab.

  8. Quelle idée d’être Française de souche, blanche de surcroît, et de s’appeler Lucie Martin…. Vous le faites exprès ou quoi…. ?

  9. et dire que ces employés auront certainement une promotion ,car en France se sont les incapables qui sont promus très souvent

  10. et oui il faut prendre aux pauvres Français le peu d argent qu ils possèdent pour le donner aux migrants qui eux se paient des portable à 800 euros et Macron n a pas de honte cette grosse ordure .et oui pour lui nous sommes ,DES GENS QUI NE SONT RIEN ,mes les migrants sont des gens bien honte à vous MACRONMACHINE

  11. On a tous eu des déboires avec la Caf. Le votre semble quand même assez pénible et durable.
    Nous faisons partie des « gens qui ne sont rien » selon le chef de l’état. Il serait quand même intéressant de savoir ce que pensent ces multimillionnaires macron et mélanchon. Sur un malentendu ils peuvent décider de ne pas payer un smart phone dernière génération à un clandestin pour vous restituer cet argent qu’ils vous ont eux même volé.

  12. Ouh la la, l’administration, la CAF… là, c’est du lourd, bonne chance à vous.

Les commentaires sont fermés.