Message de soutien de Robert Ménard à Riposte Laïque


A l’occasion de la conférence de presse organisée par le Collectif des Avocats Libres, présidé par Frédéric Pichon, ce mardi 14 février, à 19 heures, Robert Ménard, maire de Béziers, a tenu à faire parvenir aux organisateurs ce message de soutien à Riposte Laïque. Qu’il en soit remercié.

Riposte Laïque est menacée. Riposte Laïque est harcelée. Riposte Laïque est traquée. Et avec elle, c’est la liberté d’expression qui est dans le viseur. Oh non, pas la liberté de toutes les expressions. Mais la liberté de celles qui ne vont pas dans le sens de la doxa, de ce qu’il est convenu de penser et de dire.
Riposte Laïque rue dans les brancards, Riposte Laïque dérange, exaspère, scandalise – et pourquoi pas, on a le droit de ne pas partager ses opinions, ses affirmations – mais est-ce une raison pour la poursuivre avec une telle hargne ? Est-ce une raison pour l’ensevelir sous les procédures, sous les condamnations ?
Alors, qu’on partage ou non les combats et, disons même, les croisades de Riposte Laïque, les « honnêtes hommes » ne peuvent qu’être à ses côtés dans la guerre qu’on lui fait. C’est une affaire de principe et d’honneur.

Robert Ménard
Maire de Béziers
Fondateur de Reporters sans frontières et de Boulevard Voltaire

PS : Vidéo de la conférence de presse du 3 juin 2013, tenue avec Robert Ménard, Karim Ouchikh, Pierre Cassen et Christine Tasin

 

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Message très « voltairien » de Robert Ménard : clair, net et sans bavure ! Merci M. le Maire.

  2. Ménard est un grand homme! Dommage que Marine soit trop conne pour collaborer avec lui… Bon Califat!

    • Que voilà un chameau bien simpliste et destructeur de sa propre cause. Quel détournement de libido l’anime?

      • Sur ce coup là, Ménard est juste. Mais @ le chameau libéré, ne vous est il pas venu à l’idée que c’est lui qui trouvait Marine trop conne pour collaborer avec lui ! La Droite hors les murs de Ménard la considérait comme marche pied ! Et c’est un délice de constater que tous ces personnages n’ont accouché de rien même en se regroupant, juste brouiller.
        Pourtant, la différence (…) entre Ménard et vous c’est que lui dit encore qu’il votera pour Marine.

  3. « Une question de principe et d’honneur ». Voila bien longtemps que je n’avais pas entendu ces mots. Merci Monsieur Ménard.

  4. Notre seule chance de nous en tirer cette fois, est l’élection de Marine . Sinon ,la liberté d’expression, déjà sous cloche, sera définitivement étouffée,par les puissances médiatiques, dont les intérêts sont divergents de ceux du peuple. Tous derrière Marine ,sinon RL , RR, BV, croulant sous les décisions de justice, disparaitront.

  5. Robert MENARD = Valeur Républicaine!
    Si nous pouvions compter parmi nos sinistres élus une centaine d’hommes de cette honnêteté !

  6. Cet homme est magnifique de courage, le dernier chevalier de la Table Ronde. A comparer avec la veulerie d’un Onfray qui invite à se laisser dominer sans réagir, pour qui cette lâcheté est la marque de « l’élégance » suprême. Quand je vois sa figure joufflue et sa manière de parler de bouffi, j’ai l’impression d’écouter ses fesses.

  7. L’extrême-extrême-droite a toujours soutenu les délinquants contre les Lois de la République. Ce n’est pas nouveau.

    • Il n’y a pas une erreur ?
      Ne serait-ce pas l’extrême- extrême- extrême- droite extrême qui est dans ce cas ?

      • L’extrême gauche, autrement dit. La boucle est bouclée. De quels délinquants parle donc le pedoprêtre ? Pseudo très symbolique et racoleur à l’honneur chez les pesudo antifas qui sont les pires fascistes débiles depuis l’avènement d’Hitler et du petit père des peuples Staline. Ce n’est même plus l’inversion des genres dans son cas, c’est carrément l’inversion des voleurs. Les délinquants des no-go zones se font passés pour les victimes et les vrais victimes sont harcelées et traînées dans la boue par la fascho sphère politico gaucho médiatique. Ce sont des invertis des neurones, des décérébrés du ciboulot qui ne méritent que l’on tire la chasse d’eau sur leurs invectives.

    • Pedoprêtre et fier de l’être, et ça vient donner des leçons contre les délinquants. Faut vous faire soigner l’ami.

    • A ce Pédoprête qui crache dans la soupe.

      L’intolérance, c’et l’apanage pur de la gauche. De la gauche couille molle à la gauche qui chie dur, on ne rencontre qu’intolérance.

      Et les faits relatés par Robert Ménard sont prouvés par les actes de la clique du bouffon de l’Elysée ! Alors Pédoprêtre, vas donc te confesser… Vite !

Les commentaires sont fermés.