Pourquoi il faut interdire le voile islamique en France !

Publié le 1 avril 2011 - par - 4 887 vues
Share

Gageons que le grand absent du débat sur laïcité et islam du 5 avril sera pourtant l’élément qui devrait provoquer les réactions les plus vives au pays d’Olympe de Gouges, de Georges Sand, de Louise Michel ou de Simone de Beauvoir, le port du voile.

Je ne parle pas de la burka ou du nikab, on lui a déjà fait un sbrûlerort et il sera interdit dès le 11 avril prochain, après 6 mois de « pédagogie » dont je n’ai pas vu la trace, et dont je n’ai toujours pas compris l’utilité. Mais c’est l’arbre qui cache la forêt, ou, plus exactement, c’est l’interdiction alibi qui permet d’officialiser le port du voile, puisque ce qui n’est pas interdit est autorisé…

Or, quand je parle du voile, ou du foulard, je parle de ces marques d’infériorité que nous croisons chaque jour.

Je parle de cette tenue, symbole de l’uniforme de l’islam, que 59 % des Français condamnent, y compris dans l’espace public (sondage du Monde).

Je parle de cette marque d’infamie portée, dans le silence assourdissant de nos élites, par des femmes, qui, la tête enfoncée dans le cou, le regard baissé, n’ont pas le droit de se sentir libres et égales à tous et à toutes.

Je parle de ces jeunes femmes à qui l’on a fait comprendre que pour être acceptées, aimées, reconnues dans l’oumma, la « communauté musulmane » il fallait filer doux et cacher ses cheveux. Vous êtes les responsables de l’importance démesurée et croissante du communautarisme musulman, messieurs de l’UMP.

Je parle de ces femmes qui, bien que très âgées, continuent de se voiler, de cacher leurs cheveux blancs, sous l’emprise d’un reflexe tétanisant : la peur de déclencher le rut des hommes. Vous êtes les responsables de cet avilissement de la pensée et de l’esprit critique, messieurs de l’UMP.

Je vous entends d’ici, messieurs de l’UMP, protester en prétendant que le voile serait un symbole religieux.

O incultes, ô autruches, ô égoïstes et machistes cachés, ô apôtres de la langue de bois mise au secours de la takkya et donc de la charia !

N’avez-vous pas vu Hillary Clinton mettre un foulard sur sa tête quand elle est allée en Iran ? N’avez-vous pas vu l’infâme Laurence Ferrari voilée pour interviewer Ahmadinejad, trahissant la grande Oriana Falacci, qui avait refusé de se voiler pour interviewer l’ayatollah Khomeiny… et avait obtenu gain de cause ?

Ces deux femmes se sont-elles voilées parce qu’elles seraient devenues musulmanes l’espace d’une soirée ? Osez répondre que oui ! Ne savez-vous pas que ce n’est pas la musulmane qui doit être voilée mais la femme, TOUTES LES FEMMES ?

Et ne me dites surtout pas que certaines femmes se voilent librement, quand elles ne sont, le plus souvent que de véritables petites soldates de l’islam ! Ce n’est pas parce que ce sont les femmes qui perpétuent leur oppression, en excisant leurs propres filles, que cela en fait un acte acceptable.

Avez-vous entendu dire que les gardiens de la révolution interrogeaient les femmes qu’ils arrêtaient pour savoir si elles étaient musulmanes avant  de les fouetter parce qu’une mèche de cheveux dépassait de leur voile ?

Osez répondre que oui !

Vous ne le ferez pas.

Parce que vous savez bien qu’en islam on voile les femmes parce qu’elles sont femmes. Parce qu’elles doivent savoir dès leur jeune âge qu’elles sont à part, qu’elles doivent rester à leur place, inférieure et qu’elles ne peuvent appartenir qu’à un seul homme et musulman de surcroît.

Parce qu’il y a,  en France et dans le monde, des milliers de femmes prêtes à mourir pour ne pas porter le voile, comme Katia Bengama, cette jeune lycéenne algérienne de 16 ans, qui, en 1994, pour avoir refusé de porter le voile que les islamistes voulaient lui imposer, fut froidement assassinée en pleine rue.

Parce que le voile dit clairement ce que nos petites filles vivent dans nos écoles dès la maternelle quand leurs petits camarades refusent de leur donner la main parce qu’elles sont filles. Vous êtes complices d’un apartheid sexuel instauré à votre barbe en France, messieurs de l’UMP !

Parce que le voile dit clairement ce que nos adolescentes vivent dans des quartiers de plus en plus nombreux : l’interdiction de la jupe, du décolleté et de la sortie sans être accompagnées d’un mâle. Vous êtes complices, messieurs de l’UMP, des corrections que les récalcitrantes prennent. Corrections, mesures d’intimidation, mariages forcés, enfermement, quand il ne s’agit pas de périr brûlée vive comme Sohane à Vitry sur Seine en 2002 ou de mourir lapidée comme Ghofrane à Marseille en 2004, voilà le résultat de la lâcheté des élus de l’UMP et du PS et de leurs compromissions inacceptables avec les musulmans, pour des raisons électoralistes, depuis des lustres.

Où étiez-vous, messieurs de l’UMP,  quand votre chef François Fillon inaugurait une mosquée aux côtés d’une fillette voilée ? Qui d’entre vous a-t-on entendu protester ? Qui a demandé la démission de François Fillon ? Ni Raoult, ni Hortefeux, ni Copé, ni Alliot-Marie, ni Juppé (et pour cause !)… Qui a démissionné d’un parti au gouvernement qui trahissait à ce point la République , la laïcité, la France et la cause des femmes ? QUI ?

Croyez-vous, messieurs de l’UMP, que l’os que vous nous lancez le 5 avril suffira à apaiser notre faim d’un véritable débat sur l’islam (et non la laïcité) et répondra à notre demande de voir les politiques prendre toute la mesure de l’offensive de l’islam contre nos valeurs, contre nos femmes, contre nos filles, contre la liberté religieuse, sexuelle ou d’opinion ?

Faut-il vous rappeler que Bourguiba, en 1956, et Ataturk, fondateur de la Turquie laïque, ont pris des mesures draconiennes pour interdire, dans leur pays, le voile islamique, contribuant ainsi à libérer les femmes de l’oppression du patriarcat et de l’islam ?

Vous sous-estimez, messieurs de l’UMP, le bras de fer qui est en train de s’instaurer en France entre deux catégories de population totalement et définitivement opposées dans un conflit de civilisation que vous avez créé et que vous persistez à encourager. D’un côté les fascistes verts soutenus par les tenants des accommodements déraisonnables que vous êtes, uniquement préoccupés de savoir comment contourner la loi de 1905 qui interdit le financement des mosquées et interdit de répondre favorablement aux demandes des musulmans de ne pas manger haram dans les cantines, scolaires, entre autres ; de l’autre côté, les vrais laïques que sont la majorité des Français, exaspérés devant la prolifération des voiles, qui sont une insulte à la joie de vivre et à la liberté, une insulte à la femme et un encouragement à la maintenir en état de mineure à vie.

Vous êtes impardonnables de continuer à tolérer le voile, dans notre pays, la France, messieurs de l’UMP. Les citoyens de culture arabo-musulmane, qui ont davantage encore que nous besoin de la République et de la laïcité pour échapper au repli religieux communautariste dans lequel veulent les enfermer les imams, attendent de vous un acte fort, montrant que la République laïque et féministe est plus forte que l’islam séparatiste et sexiste.

En 2004, vous avez su, malgré une loi imparfaite, arrêter l’offensive du voile dans les écoles. Mais les voiles se sont multipliés dans la rue. Vous allez interdire le voile intégral, sept ans plus tard. Mais l’offensive du voile, et plus largement de l’islam, ne peut plus se satisfaire de mesurettes. Vous devez avoir des réponses qui correspondent à l’ampleur de l’agression islamiste, et de l’inquiétude légitime des Français.

Christine Tasin

http://www.resistancerepublicaine.eu/

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.