Messieurs les bien-pensants, je vous fais une lettre…


Messieurs les bien-pensants j’écris cette missive
Aux paroles très vives, aux propos alarmants
Je ne peux accepter dans mon pays de France
D’ouïr que je suis rance parce que j’ai mes idées
Messieurs les bien-pensants
Vous n’êtes que des cancres et si je nai plus d’encre
J’écrirai de mon sang
Je ne peux supporter votre lâcheté crasse
Vos phrases de cons… trop basses
Pour dénoncer cela
Dans de nombreux quartiers qui deviennent des zones
Des filles amazones sont violées, égorgées
Pour un « mauvais regard » jugé comme insolence
Couvrant votre silence, j’entends Allah akbar
Moi, je suis un vieillard mais je sais que faiblesse
Qui vous tient tous en laisse nous amène au bûcher
Je vois que la « justice », chassant les patriotes
Manœuvre à votre botte pour mieux nous faire plier
Sur les réseaux sociaux on ne lit plus que haine
Monsieur de la Fontaine n’est plus jamais compris
Les menaces de mort sont devenues courantes
La liberté mourante ne reçoit que mépris
Je veux vous prévenir, je dispose d’une arme
Car je n’ai plus de larme face à votre charia
Et si j’apprends qu’un jour on s’en prend à mes anges
Cherchez-moi dans la fange puisque je m’y rendrai
Et que je tirerai
Et que je tirerai
Daniel Praeger

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. Magnifique Daniel.Texte à lire et à relire.Par contre êtes vous républicains. Je veus dire de droite.

  2. monsieur, un mot , Bravo
    j’admire vos propos
    même si a première vue
    vous vous êtes retenu !
    bien entendu , nous vous avons compris
    en espérant juste que vous n’en payez pas le prix
    il va de soit que tout ces bien pensants
    mettent en danger l’avenir de nos enfants

  3. Boris Vian , alias Sullivan avait écrit « J’irai cracher sur vos tombes » ! Des politiques ?
    Il chantait le Déserteur… Griveaux ?
    L’Ecume des jours ? La vie politique ?
    Sa Trompette ? Elle reste celle de la Renommée !

  4. Boriso Viana, et que sa maman l’ a appelé Boris parce qu’elle admirait le personnage de Goudounov..  » Qu’ils viennent avec leurs armes, que je serai sans arme et qu’ils peuvent tirer. » Du Boris et du Wolfgang, un par Siècle et par Continent. La parole perdue….

  5. La bien-pensance est en fait le summum le plus parlant de l’hypocrisie ; les bien-pensants donneurs de leçons devraient retourner à l’école primaire (où, à mon humble avis, ils ont dû pas mal roupillé), pour apprendre que la perfection n’étant pas de ce monde, personne ne peut se targuer d’être parfait et de dire aux autres ce qu’ils doivent penser. De plus, en matière de « pensée », les bien-pensants devraient arrêter de penser à leurs petits intérêts personnels et à leur sacro-saint compte en banque.

  6. Avez-vous observé la ressemblance frappante entre macron et Boris Vian ? Mais texte remarquable bravo au poète, la rime est respectée

  7. Joli coup de plume et méchants coups de canif à l’endroit de ceux qui trahissent leur pays.

  8. faut lire les prophéties de la faudrais tout sa arrive parce que l homme a renier dieu pour le remplacer par le pognon de satan faut pas s étonner que des hordes de sauvages nous envahissent pendant que nous cherchons le moyen de s enrichir
    liser marie julie jahenny et vous aurais la fin de l histoire le début es déjà la que faut il faire se préparer a la guerre terrible qui viens avoir des stock de nourriture et d eau etc et être prés pas pour tuer pour rester chez soit et attendre que le roi arrive envoyer par dieu
    ceux qui sont pas croyant ont encore un peux de temps pour trouver la vérité après il seras trop tard beaucoup de morts serons a déplorer beaucoup de francais vraiment beaucoup
    faut lire ces prophéties et les apparitions de dozulé faudras faire confiance en dieu et priez

  9. Trop bon ! Félicitations pour ce travail… Il fallait quand même le trouver ! Super – chouette. .. 😀

    • Merci pour votre commentaire qui me va droit au cœur de patriote… comme vous sans doute..
      Amicalement
      Daniel

    • Cher François,
      Je ne suis pas naïf au point de penser avoir provoqué la moindre peur à toutes les personnes qui sont toujours promptes à nous asséner leur « morale » mais je voulais juste rappeler, d’une façon un peu élégante que tous les « bisounours » qui trouvent toujours une excuse à des assassins, sont en fait des complices…
      Merci de m’avoir lu
      Cordialement
      Daniel

Les commentaires sont fermés.