La pression athmosphérique des voiles, mesurée à l'échelle de Mohamed Pascal

Le terme français « VOILE » n’est pas assez précis.
Voici donc une échelle qui pourrait être utilisée pour mieux mesurer ce phénomène vestimentaire, nullement naturel.
A l’instar de la couche nuageuse, les voiles sont plus ou moins dégagés. Cette trame de lecture distingue donc le beau du mauvais temps ; ce qui réjouit les coeurs de ce qui nous rend d’humeur excécrable.

——-
– Degré zéro : la nudité dans toute sa beauté divine .

—————–
– 1er Degré : les strings d’Eve et Adam constitués d’une feuille de vigne

—————–
– 2ème Degré : le bikini et le slip de bain pour homme

—————–
– 3ème Degré : le maillot de bain une pièce et le short pour homme

—————–
– 4ème Degré : Mini jupe et bermuda

—————–
– 5ème Degré : la robe et costume

—————–
A partir de ce degré, tout se gatte
– 6ème Degré : foulard noué sous le menton laissant voir des mèches

—————–
– 7ème Degré : les cottes de mailles

—————–
– 8ème Degré : le tchador iranien et le voile saoudien.

—————–
– 9ème Degré : le tchador borgne

—————–
– 10ème Degré : la burqa afghane

—————–
Hors classe : les cloîtres enfermant les femmes à tout regard extérieur

image_pdf
0
0