Metz : débuts tonitruants de Khalifé Khalifé à la tête de la mairie

Il est des individus rendus célèbres grâce à une belle phrase devenue au fil du temps citation. Khalifé Khalifé a conquis une brusque notoriété nationale grâce à une réflexion d’une intolérable vulgarité.

Il présidait le conseil municipal à la place du maire de Metz, François Grosdidier, victime d’un récent AVC. Le premier adjoint LR, ancien chef du pôle cardiologie du CHR Metz-Thionville, s’est fait remarquer alors que les élus discutaient du sixième point de l’ordre du jour, à savoir le « contrat de sécurité intégrée », prévoyant notamment l’augmentation des effectifs de police sur la circonscription de Metz. Charlotte Picard a osé rire en entendant le premier adjoint appeler les élus à ne pas transformer un sujet de sécurité en enjeu politique au sein du conseil.

Ce rire a tellement agacé le premier adjoint qu’il y a répliqué par une formule inadmissible qui devrait terminer dans les annales, tant elle est révélatrice de la stupidité et de la totale inconvenance de ce malotrus.

« Madame Picard, vous n’allez pas faire pipi dans votre culotte, là, devant tout le monde. Vous m’inquiétez, là ! », a soudain ironisé, goguenard, Khalifé Khalifé. « Votre expression est tout à fait irrespectueuse » a répliqué l’élue PS,       « Vous n’avez pas besoin de parler de mon corps et de mon urologie au sein du conseil municipal », a-t-elle ajouté.
« Vous m’excusez, mais elle tombait tellement bien », persiste-t-il. « Ah non, elle tombait tellement mal », répond Charlotte Picard. Face à cette impasse, une élue écolo prend la parole, Marina Verronneau.

« C’est infantilisant et c’est rabaissant » a-t-elle rappelé à l’adjoint. Et vous avez le culot de renchérir sur le fait que cette expression est tombée à point nommé ! Reconnaissez, s’il vous plaît, que vous avez fait une erreur. (…) Je suis choquée ! » La réponse de l’intéressé ne va pas apaiser la tension : « Écoutez, ça se soigne », rétorque-t-il.

Face à l’impasse, Marina Verronneau se tourne alors vers son groupe d’élus : « On se lève et on se casse, c’est inadmissible ». « C’est parfait, on finira plus tôt », répond l’adjoint au maire. Le conseil municipal s’est poursuivi ensuite. « Une fois sortis, nous avons dû lui arracher des excuses pour revenir au sein du conseil », a précisé la conseillère écologiste sur Twitter.

Dans un communiqué, la fédération de la Moselle du Parti Socialiste a apporté son soutien à Charlotte Picard : « En politique ou ailleurs, comme toutes les formes de discrimination, les propos sexistes n’ont pas leur place. Si notre camarade Charlotte s’était prénommée Charles, jamais elle n’aurait subi de tels commentaires. »

Et c’est ainsi que Khalifé Khalifé va passer à la postérité.

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=lzxSCCeyEDA

image_pdfimage_print
11

19 Commentaires

  1. Cardiologue réputé d’origine libanaise chretienne unanimement respecté dans la région , novice en politique , à été énervé par un gros boudin qui pratique l’obstruction systématique …

  2. C.est effectivement le cas. Le concours de vulgarité bête et méchante est désormais ouvert à gauche entre féministes et socialos beaufs échappés d.un album de cabu.pas très fort pour un médecin,sauf à relever l.outrecuidance habituelledu médicastre peu habitué à subir la contradiction et bénéficiant au surplus de l’immunite naturelleattachée à ses origines.

  3. bah c’est probablement ce qu’il aurait fait lui-même, sinon d’où lui viendrait une idée pareille ?

  4. Cela arrive quelques fois, mais je suis très déçu par les commentaires !!! à croire que même la marge conservatrice fait ses repas avec les bienpensantes de l’extrême gauche ! Il y a sûrement, dans le tas de ces noms féminins, pas mal de « trolleuses » qui auraient préféré que Khalifé bis, dise :  » tu vas pas pisser au froc pétasse ? » Où, « tu vas pas mouiller ton string machine ? ». « Faire pipi dans sa culotte ! » une expression que l’on dit même aux enfants !! On peut rire des propos du représentant du maire, républicain, dans la mairie, et ce n’est pas une intolérable vulgarité ? Par contre, répliquer à une idiote irrespectueuse, par une expression appropriée de la langue française c’est une intolérable vulgarité ! Laissez-moi rire !

  5. ce vieillard libidineux qui ne doit avoir que la culotte dans la tête aurait mérité des réponses choc, telle : « et vous vous frétillez dans votre slip quand vous faites des annonces aussi absurdes ?

  6. On comprend mieux pourquoi Metz a été la capitale des mauvais soins pendant le Covid avec le record de mortalité !

  7. Encore un muzz qui a réussi à s’introduire dans la gestion d’une ville très chrétienne. La satanisme est partout voulu et l’islam est un de ses vecteurs. Quelle honte pour la pays de Jeanne d’Arc. Fille aînée de l’Église qu’a tu fait…

  8. La France va mourir de sa bien-pensance. Voir le livre de J. Attali : « L’avenir de la vie ».

  9. Ce type là s’appelle vraiment « Khalifé Khalifé » ? Pas possible ! D’où ça sort un nom et un prénom pareils… avec accent exotique par dessus le marché ? Et c’est un si grossier personnage qui se trouve maire par intérim de Metz, une capitale de la Lorraine, l’un des trois évêchés d’une si grande importance dans l’histoire de France !

    • Ben sans doute que les patronymes n’existaient pas dans sa tribu d’origine avant l’époque de la colonisation ! Il a fallu leur trouver des noms, les noms étant souvent celui de leur tribu comme : belkacem, diallo etc.

  10. on dirait une crise dans une surboum des années 60 en pleine puberté alors qu’on est en 2022 et que les femmes ont obtenu l’égalité complète de traitement avec les hommes ; à la moindre bricole elles font marche arrière en faisant intervenir leur privilège féminin, au nom de quoi ? l’une dirait la même à un type ce dernier ricanerait et ça n’irait pas plus loin.

  11. Rien de bien méchant, juste un propos idiot et déplacé de la part d’un gros imbécile…

    Passons à autre chose !

    • Lee and Colbert, ça a le « mérite » de montrer comme ce genre de tocard « voit » la femme …

      ll dit ça à ma femme, c’est moi qui vient le « soigner » ensuite, et direct !!! et pour lui, la médecine ne pourra rien faire, crois-moi sur parole :-)))

    • Il y a bien dans ce propos une intention maligne de rabaisser, la preuve étant qu’il a refusé de reconnaitre « son erreur » ainsi que l’y invitait l’une des conseillères.
      Mais comme ces conseillères sont des bien-pensantes pro-diversité, qu’elles se le coltinent et se fassent rabattre le caquet.
      C’est pas pire que se faire violer par 3 Soudanais, mais en l’occurrence, je suis sûre que leur réaction serait semblable à celle de la violée de Nantes !
      Ces saintes femmes, prêtes à se sacrifier sur l’autel de la diversité !
      Avec Khalife Khalife, elles vont pouvoir mériter leur médaille de la tolérance !

    • Je n’aime ni les écolos dits verts, ni les socialos ni même les LR, mais je pense que ce malotru au nom bien mosellan n’a aucune éducation et aucune classe.

Les commentaires sont fermés.