Metz : le déséquilibré a juste voulu étrangler le policier…

Je ne me souviens plus qui a dit « Si tout les musulmans ne sont pas des terroristes, il est certain que tout les terroristes sont des musulmans ». Mais bon ce n’est pas de leur faute, ils sont déséquilibrés, ils ont tous des antécédents psy. Vous êtes mort mais ce n’est qu’un incident et la Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix (RATP selon la formule de Pierre Cassen) n’y est pour rien. Fôpaamalgamer, l’islam n’y est pour rien et on théorise la notion de « not in my name ». On est ici dans une classe de CM2 de banlieue ou un futur jihadiste se faisant prendre la main dans le sac s’exclame « C’est pas moi M’sieur c’est loui » et c’est Louis qui se prend deux heures de colle.

Prière en cellule à la maison d'arrêt d'Osny, dans le Val-d'Oise, en compagnie d'un aumônier musulman.
Après moult meurtres ou tentatives, en voici un nouveau à ajouter à la longue liste, je vous laisse lire, c’est consternant.

Jusque-là, il s’était montré calme et conciliant. Jusque-là, il n’y avait pas de problème avec ce jeune homme de 23 ans, placé en garde à vue dans les locaux de l’hôtel de police de Metz depuis hier matin, pour une simple histoire de vol à la tire commis dans le quartier de la gare.Le policier chargé des geôles n’avait aucune raison de se méfier particulièrement. Lorsque le gardé à vue lui a demandé à se désaltérer, en début d’après-midi, l’agent a ouvert la porte pour lui donner un verre d’eau. « Et il lui a sauté dessus », explique le commissaire Dominique Rodriguez, directeur départemental adjoint de la Sécurité publique de Moselle. En criant « Allahu Akbar » d’après une note transmise, hier soir, à la direction centrale de la police nationale.

Des antécédents psychiatriques

Le fonctionnaire a été surpris, l’homme a profité de la situation pour prendre le dessus. « L’agent s’est retrouvé sur le dos. Et l’individu s’est mis à l’étrangler à mains nues », décrit le commissaire. Dans la salle des geôles, un système de sécurité permet de sonner l’alerte en cas de problème. Mais le policier n’est pas parvenu à appuyer sur le bouton d’alarme. « Il y a aussi des images de vidéosurveillance transmises à deux endroits différents. C’est comme ça qu’un collègue a envoyé une équipe pour secourir la victime. » Il a fallu cinq hommes de la Section d’intervention pour maîtriser le forcené d’origine turque. Le policier agressé s’en sort avec des marques au cou. Et cinq jours d’ITT. « D’après le médecin, qui l’a vu, il s’en est fallu de quelques secondes », assure Michaël Philippart (SGP Police FO). Le parquet poursuit l’agresseur pour violences aggravées. En creusant son passé, les policiers ont découvert des antécédents psychiatriques. « Il a fait plusieurs séjours à Jury. Et visiblement, cela faisait une quinzaine de jours qu’il ne prenait plus de cachets », indique le commissaire. L’hôpital spécialisé de Jury, c’est là que le jeune homme a été placé dans la foulée. N’est-ce qu’un illuminé ? L’enquête judiciaire devra le dire, même si elle s’est arrêtée pour le moment en raison de la santé psychologique de l’auteur des faits.Des fonctionnaires se demandaient, hier, s’il était admissible qu’un seul agent se trouve à ce moment-là dans les geôles. « Il n’y avait que deux gardés à vue. Qui n’étaient pas virulents. Un policier suffisait », estime Dominique Rodriguez.
 

En résumé le type a perdu la tête et a cherché à prendre celle d’un policier pour remplacer la sienne. Banale opération chirurgicale appelée transplantation et le Allahu Akbar prononcé est pour se donner du courage et n’a aucun rapport avec une religion. Il est vrai que ce n’est pas un acte terroriste selon le site: http://www.ajib.fr/2011/01/islam-terrorisme-etude/ puisque qu’il apparaît que 99,6% des actes terroristes ne proviennent pas de musulmans mais sont issus de groupuscules nationalistes ou autre extrèeeeme droiaaaatiste. Ben voyons ! comme dirait Eric Zemmour jamais autant écouté que depuis qu’il a l’interdiction de parler. Les chiffres de ce site issus du site Europole sont formels: seuls 0,4% des actes terroristes sont liés à l’islam. Ah tiens donc ! Mais aucun chiffre n’est publié dans ce torchon. Enfumage en règle. Si vous voulez connaître les vrais chiffres d’Europole ils sont ici dans un article de Maxime Lépante: https://ripostelaique.com/europol-la-france-concentre-66-des-terroristes-musulmans-deurope.html
 
Ce trou du cul, ce pôvre gars, pas musulman pour un sou, doit être soigné au frais de la princesse et le flic qui a eu l’audace de lui donner un verre d’eau non hallal doit être révoqué sur le champ, il passera ses 5 jours d’ITT puis le reste de sa vie à faire la queue à Pôle Emploi. Quant aux 0,4% de terroristes musulmans on va les rééduquer à coup d’imams formés au Maroc. Il est vrai qu’en terme de formation le Maroc nous fournit déjà une ministre de l’éducation royale musulmane nationale, ils sont plus doués que nous pour faire apprendre le coran en CM1. Ils sont aussi doués pour la culture du cannabis mais ceci mérite un autre billet.
Reste un mystère, comment expliquer qu’il faille un gros paquet d’imams dans nos prisons alors qu’il n’y a que 0,4% de terroristes musulmans ? J’ai peut-être une réponse, les 59,6% qui manquent à l’appel ne sont pas des terroristes, ils sont juste un peu déséquilibrés, ils ont bêtement mis le feu à votre voiture ou violé votre fille, ce n’est pas grave tout cela. Faut bien des imams pour 60% de la population carcérale pour les remettre dans le droit chemin. Celui du Jihad à priori.
Philippe Legrand
 

image_pdf
0
0