Mezri Haddad fait la leçon à Zemmour : takiya 5G musulmane

Je viens de lire une longue tribune dans Le Figaro du 5 octobre, signée Mezri Haddad, ancien ambassadeur de Tunisie auprès de l’UNESCO et maître de conférences en théologie catholique. Cette tribune est intitulée « L’islam vu par Éric Zemmour, une crainte compréhensible mais une thèse erronée ». Elle est résumée comme suit : « Soutenir que les islamistes sont les musulmans les plus conséquents avec eux-mêmes, comme le fait le quasi-candidat à l’Élysée, est un raisonnement faux et, par ailleurs, une erreur politique, estime le philosophe, ancien ambassadeur de Tunisie à l’Unesco ».

Comme le dit si bien François Jourdan, théologien chrétien et auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam, « Avec les musulmans, il y a toujours un ‘… mais, …’ ». Nous pouvons constater que tout au long de l’histoire, des musulmans progressistes, des philosophes, des essayistes, des hommes de lettres, soi-disant éclairés, comme feu Abdelwahab Meddeb, ne veulent jamais remettre en question, et encore moins en accusation l’islam=Coran+Mahomet. Et ils n’aiment pas, non plus, que d’autres le fassent. Pour Meddeb, « La maladie de l’islam », titre d’un de ses succès en librairie, c’était tout bêtement l’islamisme ; jamais cette maladie chronique dont les souches pathogènes sont le Coran et les faits d’armes du sanguinaire Mahomet.

A cette liste d’improbables philosophes et penseurs musulmans, nous pouvons ajouter Mezri Haddad, qui, sous les traits de quelqu’un qui comprendrait les inquiétudes de Zemmour, tente de sacrifier au rite bel et bien archaïque et foncièrement religieux en donnant en pâture des islamistes, des djihadistes entre autres boucs malodorants, pour racheter Mahomet et le Coran. Il est vrai que tout bon musulman se doit de sauver l’essentiel et l’essence de sa religion et qu’il ne doit reculer devant aucun sacrifice, y compris d’êtres humains faisant partie de ses coreligionnaires. Mais ce rite est tellement fatigué, usé jusqu’à la corde, qu’il a perdu de son efficacité tout en faisant couler plein de sang humain. Le sacrifice des boucs émissaires que pratique Mezri Haddad sous nos yeux ne trompe plus personne aujourd’hui. Surtout pas les Français dont la majorité ne croit même pas au sacrifice de soi que leur a proposé Jésus à la place des boucs émissaires ; pour sauver l’humanité qu’il y a en nous.

Mezri Haddad donne raison à l’horloge zemmourienne tant qu’elle sonnait régulièrement le tocsin. Il ne fait cela que pour mieux nous persuader qu’elle ne donne pas la bonne heure, au  moment où justement les Français commencent à émerger de leur torpeur. Mezri Haddad n’hésite pas à écrire que « On a bien compris que Zemmour courait derrière le sensationnel pour attraper le pouvoir, ce qui est concevable dans la logique machiavélienne des fins et des moyens ». Autrement dit, les fins justifieraient les moyens chez Zemmour.

L’auteur de cette tribune ne se limite pas à cette accusation sans preuve, il fait un procès  en ontologie, c’est-à-dire en incompétence à Eric Zemmour : « Pour lui, il n’y a aucune différence entre l’islam et l’islamisme. Objectivement parlant, cette position n’est pas nouvelle chez lui. Depuis Le Suicide français (2014), il a martelé sans cesse cette prétendue consubstantialité, qui relève plus de la similarité sémantique que de la contiguïté ontologique ». Les faits historiques, relatés par des musulmans et inscrits dans la géographie, nous disent que Mahomet a conquis toute l’Arabie, sabre en main, et qu’il est le fondateur de la Oumma (nation islamique) qui, grâce aux conquêtes de ses Khalifes (c’est-à-dire ses Successeurs) s’est taillé un vaste Empire. Plus islamiste que Mahomet et ses Successeurs, tu ne trouveras point !

Puis voilà Mezri Haddad qui fait dans la flatterie : Zemmour étant journaliste politique et chroniqueur, il en fait un homme d’étude, l’élevant à la dignité de Raymond Aron, pour mieux le cantonner à la réflexion sans action, à un cerveau  sans  bras : «On ne peut pas être en même temps homme d’action et homme d’études, sans porter atteinte à la dignité de l’un et de l’autre métier, sans manquer à la vocation de l’un et de l’autre».

Il en arrive enfin à jouer cartes sur table en endossant l’habit du professeur : « C’est pour dire que l’injonction selon laquelle l’islam, cette religion monothéiste et l’islamisme, cette ‘religion séculière’, seraient identiques, relève de la doxa et point de l’épistémè». Puis il en conclut que cela a des « implications directes comme ses dégâts collatéraux : condamner l’ensemble des musulmans à la réclusion identitaire à perpétuité, persuader les élites musulmanes qui combattent l’islamisme comme Zemmour et, en ce qui me concerne, bien avant lui, que leur combat est à la fois chimérique, inutile et perdu d’avance». Là, Mezri Haddad a bien compris les conséquences immédiates de l’équation islam=islamisme : le combat des soi-disant progressistes musulmans contre l’islamisme se révèle une mauvaise blague puisqu’on sait qu’ils n’ont jamais osé et qu’ils n’osent toujours pas toucher au cœur du réacteur, celui qui a toujours fournis les djihadistes en énergie : Mahomet.

Et pour rester sur la métaphore nucléaire, voici comment Mezri Haddad l’utilise : « Laisser entendre que la haine et la violence découlent indubitablement du Coran et que Mohamed est le précurseur du terrorisme qui nous afflige, c’est allumer la mèche de la poudrière qui ne demande qu’à exploser. On ne joue pas impunément avec le feu du sacré ; comme le nucléaire, il faut le manipuler avec une extrême prudence».

Nous voilà donc bien avertis !

Avant d’en arriver à cette ultime menace nucléaire qui pourrait en tétaniser plus d’un, Mezri Haddad tente de nous endormir : « Islamiser la France, tel n’est d’ailleurs pas le souhait de la majorité des musulmans qui vivent paisiblement dans ce pays et qui placent la loi au-dessus de la foi ». Les sondages auprès des jeunes musulmans lui donnent tort. Il voudrait aussi nous faire oublier que ce sont toujours des minorités et même des petites minorités volontaristes et agissantes qui changent le cours de l’Histoire. Ou alors a-t-il une autre lecture des sondages qui nous apprennent que la majorité des jeunes musulmans en France disent mettre la charia au-dessus des lois françaises. Il feint de ne pas savoir que la pratique la plus simple et quotidienne de l’islam formate des êtres pour qu’ils restent à tout jamais étrangers aux pratiques et aux mœurs sociales françaises et européennes.

Il est grand temps de redire à tous les musulmans : réveillez-vous ! N’inscrivez plus la soumission dans le corps, l’espace et le temps, face contre terre et derrière en l’air ! Secouez le joug que le Coran et Mahomet vous ont imposé depuis tant de siècles. Peuples musulmans, émancipez-vous et débarrassez-vous des souches de votre maladie multiséculaire. C’est pour votre bien et celui de toute l’humanité.

Musulmans français, je vous invite à voter Zemmour qui ose vous dire ce que tous les soi-disant progressistes vous taisent. Ils aiment tant que vous restiez confinés dans votre soumission.

Pascal Hilout, né Mohamed

image_pdf
0
0

42 Commentaires

  1. qui est ce trou du cul de musulman ? si l’islam est une menace nucléaire en occident !

  2. Pour moi le muzz lambda c celui qui tue sa femme, tire la femme des autres, tuent les hommes mécréants, fait des crimes d’honneur, décapite les mécréants, les muzzs pas assez muzzs, 80 millions d’indiens, est d’une susceptibilité délirante, on voit ce que font les talibans pas foutu de nourrir leur population, etc.

  3. Vu le Merdier qu’est devenu la Tunisie ; Pays qui ne survie que grâce aux subsistes de la France .Ferais bien mieux de fermer le clapet

  4. que de compétences et intelligences qui n’oeuvrent pas dans leur pays ! (rire)
    de l’ouvrier à l’ambassadeur ils s’estiment tous indignes de leur patrie et de leur religion

  5. Il n’y a qu’un seul Islam mais deux sortes de musulmans :les activistes et les passifs… les seconds approuvant les exactions des premiers tout en faisant semblant de s’en indigner.

  6. Un arabe philosophe, moi, ça me fait me tordre de rire. Surtout pour reprendre le thème éculé du.  » Pas d’àmalgame ».
    L’islam- c’est-pas-ca, et autres conneries du genre.

    • Comme philosophe islamique, on a des pointures chez nous ;tiens Débouzze par exemple.

  7. Tout le monde sait en France aujourd’hui ce que vaut l’islam, l’islamisme et les Musulmans qui s’en réfèrent!
    Il n’y a pas à tourner autour du pot sur cette question!

  8. Ce baratin de tunisien n’a absolument aucun intérêt pour un français !

  9. Il n’y a pas de différence entre un « islamiste » et un musulman ! Ce terme « islamiste » a été avancé pour dédouaner l’islam et ses adeptes de tous les crimes perpétrés depuis des lustres ! On veut parler de l’islam politique mais ce dernier a toujours fait partie de la charia musulmane depuis l’invention de l’islam au 7ème siècle ! Il faut arrêter de sacraliser ce dogme morbide né de l’esprit dérangé
    d’un bédouin inculte ! Le coran n’est qu’un brûlot de haine et d’interdits qui n’a ni commencement ni fin, ni queue ni tête, qui dit tout et son contraire et qui est à l’image de son imposteur !
    Pour savoir si un »islamiste » est différent d’un musulman lambda, il suffit de s’imaginer ce que ferait l’un ou l’autre si une guerre civile contre les muzz éclatait chez nous ! Vous avez la réponse…

    • Très juste! V. Poutine avait déjà trouvé la bonne réponse:
      des bombes pour les islamistes et des bombes modérées pour les islamistes modérés, ceux que leurs zélateurs nomment « musulmans ».

  10. L’appel de Pascal Hiloud aux musulmans à la fin de son article est remarquable. Quand donc les humains dépasseront-ils les religions qui leur font tant de mal avec la prétention de les élever au Ciel ? Combien il a raison de rappeler cette image du musulman en prière qui met sa tête soumise plus bas que son derrière !!! Est-ce cela la dignité de l’homme par rapport au dieu auquel il croit et qui l’a fait debout, la tête bien au-dessus de son cul ?

  11. Avertissement — Effondrement imminent de la chaîne d’approvisionnement mondiale: famine généralisée, pannes de réseau électrique et ruine économique sont les fléaux à notre porte

  12. Il a parfaitement raison ;les islamistes ne sont pas des musulmans pas plus que les SS n’étaient des nazis.

    • Et un jill reste un jill!
      C’est comme pour les morts.
      Un mort ne saura jamais qu’il est mort, c’est pour son entourage que c’est difficile.
      Pour un con, qui ne saura jamais qu’il est con… c’est pareil.

  13. Haddad ambassadeur ,normal il a appris à lire et à compter,ça suffit pour le poste .

  14. Le haddad n’a aucune lecon a faire a ZEMMOUR qu’il continue de philosopher.

  15. Convoquer la science et l’épistémologie (critique des sciences), pour appuyer un discours obscurantiste, c’est une forfaiture. D’un docteur en théologie d’un de ces innombrables « mono »-théïsmes, cela n’étonne pas.
    Les croyances en des dieux inventés, nés de cerveaux incultes, échappent à la raison et sont hors du champ de la science.
    Islamistes et musulmans ont le même chef de guerre illettré pour prophète, le même dieu fantasmé, les mêmes rituels. Quelle différence ?
    La haine religieuse inhumaine et mortifère de « l’autre » que l’islam familial, sociétal, leur inculque dès l’enfance vise en effet les non islamisés.
    Mais en Afghanistan aujourd’hui et dans toutes les dictatures théocratiques islamistes, les islamisés sont les premiers à souffrir de l’islam politique.
    Merci Pascal!

  16. plus faux cul qu’un tunisien il n’y a pas
    Cet individu devrait quand même savoir que le mot islamisme est un terme qui n’existe pas dans le coran et qui a été inventé par les marxistes pour dédouaner les musulmans des assassinats commis par leurs excités
    Il ne m’apparaît pas que les allemands aient bénéficié d’une telle mansuétude bien que tous ne furent pas Nazis, loin s’en faut

  17. Excellent, merci. Je vais lire l’article de Mezri Haddad pour me faire mon idée, mais je voterai surement Zemmour, car sa démarche est courageuse, admirable, et nécessaire depuis longtemps -pour peu qu’on essaie de la comprendre.

  18. L’arrivée de Zemmour dans le paysage politique Français doit en mettre plus d’un mal à l’aise…tant mieux!

  19. Interdire toutes les religions est nécessaire car, quand il y en a une qui disparaît, une autre reprend le dessus, on en fini jamais avec ce fléau, déjà on pourrait interdire l’entrée en religion des moins de 18 ans qui doivent subir cette soumission sans pouvoir s’y opposer étant mineur. Se servir, comme certains le pense, des catholiques contre l’islam est un leurre, car elles ont la même origine orientale et le même esprit de conquête, ce sera le retour de l’obscurantisme. Depuis Chateaubriand et sa  » renaissance du christianisme  » certains catholiques n’ont de cesse de reprendre le pouvoir et l’ascendance sur nos vies.

    • Ok, alors interdisons déjà la « religion de la République » qui est la laïcité maçonnique et dont vous vous faites le zélé enfant de chœur !
      Le « retour de l’obscurantisme » ? Parce que depuis que votre sainte laïcité règne en maitre, vous trouvez que c’est la clarté en ce moment ? Contraception, avortement, mariage homo, Genre, euthanasie, immigration de masse, analphabétisme, chômage, pauvreté, violence, insécurité, passeport sanitaire etc. c’est la Religion tout ça ???
      Ce qu’il serait surtout nécessaire d’interdire c’est de laisser publier des âneries comme les vôtres…

      • JJP, je fais une entorse à ne plus vous répondre pour préciser ceci: on vous laisse bien publier vos mensonges et billevesées depuis 2000 ans, c’est vous qui n’êtes pas à votre place sur un site laique!

      • La République et les religions ont fait bon ménage pendant près d’un siècle. C’est quand l’islam a commencé à se manifester que les problèmes ont surgi.

    • vous remplaceriez religion par idéologie marxiste ou islam vous pourriez utilement y trouver les conséquences que vous imputez à la chrétienté

      • Francois Blanc je parle d’interdire toutes les religions et la nuisance de toutes les religions, vous ne savez pas lire? Cessez de croire que seule la chrétienté est visée.

        • je pratique fort bien plusieurs langues et si j’ai noté votre insistance sur la chrétienté, et bien que vous citiez la république, je ne suis pas sûr de vos intentions pour le marxisme et son pendant musulman ?

  20. Le chantage à l’allumage de la mèche de la poudrière, c’est l’arme absolue pour islamiser toute la Terre : il n’est de pires islamistes que ceux qui l’utilisent. Dans le fond, il exprime lui-même que l’islam est pacifique tant que tu le laisses gagner du terrain sans broncher. C’est finalement exprimer on ne peut mieux combien il est belliqueux.

  21. Il faut traiter l’islam comme il le font au Japon.. Allez voir, il y a moins de mosquées dans tout le Japon que dans le Neuf-Trois en France , et la burka n’est pas de sortie non plus que les burknis dans les bains Japonais, pas d’horaires aménagés, pas de boucherie ni poissonnerie halal, pas de repas halal dans les cantines ni de sushis halal.. Quedalle !

    Ils ne savent pas qu’il perdent, ce faisant, la magnifique culture islamique, tellement réputée, de même que les nombreux prix Nobel (puisque c’est la période) qu’ils perdent en bloquant cette idéologie magnifique dans leur pays.

  22. les musulmans modérés !!!
    mahomet avait tout prévu :
    Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
    10:38 le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les monde

    39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité afin qu’ils deviennent pieux
    (il n’est donc pas possible d’interpréter le coran, on doit l’accepter au premier degré)

    15:92 nous enverrons le chatiment sur ceux qui diviseront le coran en morceaux

  23. J’ai comme l’impression qu’il ne faille surtout pas sous-estimer cette invasion musulmane de l’occident. C’est loin d’être fini, Zemmour ou pas Zemmour !

  24. Le Coran dit tout et son contraire ! Facile d’avoir des arguments pour tromper l’ennemi ! Cela permet d’opposer l’Islam à l’islamisme ! Mais ils ne font jamais mention des « bons » versets …. ceux qui fâchent !

  25. Tous les musulmans sont des islamistes en puissance peut-être endormis mais prêt à se mettre en mode attaque à tout moment, le coran est leur meynkampf vous savez le livre de Hitler, livre le plus vendu dans les pays arabes.

  26. Qu’il soit musulman de n’importe quelle manière, un envahisseur reste un colonisateur, et réciproquement.

  27. Évidemment que Zemmour a raison car il existe qu’un seul Coran où il y est bien stipulé un certain nombres de choses : – l’antisémitisme, – combattre les infidèles, – lutter contre l’homosexualité – la femme est inférieure – coloniser les terres pour y implanter l’islam etc

    Donc il faudrait que les musulmans pour vivre en France acceptent qu’une réécriture du Coran soit faite, adaptée à la France et à ses coutumes !
    De plus il faudrait que l’islam dissocie la religion de l’état !

    Ce qui est IMPOSSIBLE de fait l’islam est incompatible avec la France voir l’occident !

    Pas besoin de faire une thèse !

    Donc Zemmour dit : où ils vivent selon nos coutumes où ils retournent au bled !
    Croyez moi il tiendra toutes ses promesses !

    Zemmour Président ❤️🇫🇷

  28. Il faut un Vathikan 2 du Coran pour l’adapter au
    XXI ème siècle sinon on repousse la guerre !

    • Non @Haddock,

      Il faut un « vas fous l’camp » à l’islam. Ça suffit.

Les commentaires sont fermés.