1

Mgr Moutel, évêque dhimmi de Saint Brieuc, censure Poisson

L’évêque de Saint-Brieuc Mgr Moutel dans toute la splendeur du dhimmi : il a fait censurer sur la radio chrétienne RCF Côtes-d’Armor une interview de Jean-Frédéric Poisson. Celui-ci, président du parti chrétien démocrate PCD, était invité d’une émission sur son livre « L’islam à la conquête de l’Occident une stratégie dévoilée », dans lequel il explique comment 57 pays musulmans ont signé de concert un texte officiel visant à la conquête de l’Occident.

Cette émission, diffusée le 11 février, n’a pas été rediffusée comme c’est l’usage et on ne la trouve plus sur le site.

Cette interview n’a pas l’heur de plaire à Mgr Moutel qui estime que « l’entretien est complètement à charge » et a dit aussi  » Il ne faut pas être naïf et nier l’existence d’un islam politisé. Mais on ne peut pas réduire la foi des musulmans à cette seule lecture. Certains ont pu être choqués par une telle émission. ».

Pourtant ce qu’a dit Jean-Frédéric Poisson est tiré d’un document qui émane de l’Isesco, organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, dont le siège est à Rabat et qui prévoit une stratégie de conquête systématique, culturelle et politique, de l’Occident.

Jean-Frédéric Poisson se livre aussi dans cette interview à l’étude des stratégies de l’islam en France, par exemple la demande d’heures réservées aux femmes en piscine. Il estime que cela indique une défiance envers les hommes et les femmes et une volonté de contrôle des uns et des autres, qui est une logique d’apartheid totalement en opposition avec nos valeurs.

Plus globalement, Jean-Frédéric Poisson estime que l’islam est opposé à l’égalité hommes-femmes, à l’égalité croyants-non croyants, qu’il n’y a pas de fraternité en islam, pas de laïcité, pas de liberté puisque l’apostat risque la mort, et que pour toutes ces raisons l’islam est incompatible avec la France.

Alors évidemment cela choque les naïves oreilles de Mgr Moutel, qui estime qu’il n’y a pas de problème avec l’islam. Ah bon ?…

Naturellement ce haut fait de l’évêque qui n’a aucune responsabilité officielle dans cette radio, a suscité l’ire du président du conseil d’administration de RCF Côtes-d’Armor, qui a aussitôt démissionné pour montrer son mécontentement, suivi par quatre autres membres du conseil.

Mais du coup l’évêque est bien marri : le livre de Jean-Frédéric Poisson se vendra davantage que prévu, grâce à lui…

En 2017, Mgr Moutel avait pris position contre Marine Le Pen et twitté : « Affaiblir l’Europe et diviser les Français ? Non à Mme Le Pen. Je choisis plus que jamais l’espérance ».

De quoi se mêle-t-il ? Mais au fait, n’est-ce pas lui, l’évêque, qui divise en prenant ostensiblement le parti de l’islam et en s’introduisant dans une radio catholique sans qu’on le lui ait demandé et faisant ainsi fuir les responsables de cette radio ?

Plus largement Mgr Moutel vient compléter le tableau peu réjouissant et même tout à fait répugnant des petites et des grandes lâchetés de l’Église envers l’islam.

Cette Église-là faillit à sa vocation proclamée de pasteur. Un jour elle devra rendre des comptes.

Sophie Durand