Mi-grants mi-clandestins mais 100% facturé pour les Français

Hier sur ce site, je publiais un billet relatif aux coûts liés à l’implantation des clandestins à Calais (1). Les chiffres étaient conséquents, rien que 300.000 Euros pour l’eau et ceci dans la fourchette basse de prix. Un lecteur m’a fait part de la remarque suivante:
« Il ne vide que la baignoire pour mieux remplir le lavabo ! Et tout cas en restant chez Jacob Delafond. Je m’explique il vide les camps en les installant ailleurs mais tous ça reste en France ! Donc rien de positif si ce n’est que du négatif ! Pourtant notre armée est plus que jamais coupée par des restrictions de budget ! Mais pour les migrants on prépare des conteneurs aménagés pour l’hiver avec douche, lit, table, et surtout avec chauffage ! Vraiment on va où ? Et pendant ce temps des anciens militaire, patriote, ayant donné leur vie pour leurs pays vivent sous les ponts ! Vraiment socialauds vous n’êtes que poussières ! Migrants vous avez fui sans combattre alors vous allez essayer de nous faire croire que la traversée était difficile ? » (sic).
Logique implacable, le problème est déplacé mais les coûts restent en France. C’est logique ! Et le pire c’est que les coûts augmentent. Il y a le déplacement, l’installation d’une structure (lit – toilettes – cantine) et parfois la location de chambres d’hôtel.
 calais4Toilettes propres, c’est encore plus propre à l’intérieur.
«A cette fin, un troisième départ à destination de centres d’accueil et d’orientation métropolitains sera organisé ce mardi 3 novembre», a ajouté la préfecture, précisant qu’il s’agissait de centres situés à Mondonville, Toulouse et Luchon (Haute-Garonne), Grand-Quevilly et Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), La Roche-sur-Yon (Vendée), Gétigné (Loire-Atlantique), Peyrat-le-Château (Haute-Vienne), Meymac (Corrèze), Guéret (Creuse), Taizé (Saône-et-Loire), Roanne, Boën-sur-Lignon et La Tour-en-Jarez (Loire) et Pessat-Villeneuve (Puy-de-Dôme).
Ce transfert loin de la «jungle» de Calais, où sont présents quelque 6.000 migrants dans des conditions précaires, doit leur permettre de jouir «d’un temps de répit, dans des conditions stables et rassurantes, au cours duquel ils pourront bénéficier d’un suivi sanitaire et social, prendre la mesure de leur situation et reconsidérer leur projet d’immigration au Royaume-Uni», estime la préfecture.
Bon, quand je disais hier que nous étions la nounou attendrie, j’avais oublié la dimension assistante sociale et infirmière. Et puis aussi psy avec ce « Jouir d’un temps de répit … ». C’est le coté bisou de l’affaire, mais qu’en pensent les communes concernées ? Bonne question et il semble qu’elles ne vont pas jouir d’un temps de répit, on écoute:
 La plupart des maires se sont vu imposer les migrants par l’État sans avoir leur mot à dire. Ainsi, à La Tour-en-Jarez, petite commune de 1200 habitants dans la Loire, les migrants seront accueillis par le centre d’accueil de l’association entraide Pierre-Valdo. La mairie n’a pas été consultée et dit ne pas être au courant des conditions d’accueil.
A Peyrat-le-Château, village de 900 habitants en Haute-Vienne, une trentaine de migrants venus de Calais arriveront dès ce mardi soir. Ils seront accueillis dans les locaux de colonies de vacances du CCAS, le comité d’entreprise d’EDF. «Ça part ce matin, ça arrive ce soir», commente, laconique, une employée de la mairie, sans donner plus de détails.
 A Boën-sur-Lignon (Loire), c’est dans l’ancien hôpital local, réquisitionné par l’État pour en faire un centre d’asile en 2013, que les migrants sont accueillis. Actuellement, la structure héberge 140 personnes, pour une capacité maximale de 150, rappelle le maire de la commune, Pierre-Jean Rochette (divers-droite). «Je n’accepterai pas une personne de plus que la capacité maximale», affirme-t-il, visiblement agacé de n’avoir pas été consulté. La mairie souhaite racheter l’hôpital à l’État pour en faire une maison de santé. «Je respecte la convention que nous avons signé avec l’État mais je ne veux pas, qu’à terme, le centre d’asile reste sur la commune. 150 réfugiés pour 3400 habitants, c’est beaucoup.  Quand on lui demande combien de temps les migrants vont rester, il éclate d’un rire jaune: «Je n’en ai aucune idée. Certains sont là depuis l’ouverture du centre, il y a deux ans et demi.»
Résumons: Tout ne se passe pas dans la joie et la bonne humeur visiblement. Le vocabulaire est « imposer » et « réquisitionner » et ça ne passe pas bien partout, comme tout passage en force. J’imagine aisément que les régionales seront l’occasion de s’affirmer contre cette dictature et a bien y réfléchir, le PS fait tout pour perdre son électorat en pratiquant la politique des dragonnades. Les dragonnades sont les persécutions dirigées sous Louis XIV contre les communautés protestantes de toutes les régions de France pour l’exercice de leur culte. Les dragons employés pour obtenir par la force ces conversions étaient, à l’origine, des compagnies régulières qui servaient, en temps ordinaire, à percevoir l’impôt, et spécialement celui de contribuables redevables d’arriérés qui devaient loger à leurs frais les soldats jusqu’au paiement effectif.
Hollande-roi-nu
Changez « communautés protestantes » par « Français » et nous y sommes. La conversion à l’islam est dans la suite logique.
J’en reviens au commentaire exposé ci-dessus: « pour les migrants on prépare des conteneurs aménagés pour l’hiver avec douche, lit, table, et surtout avec chauffage ! »
porte_conteneur
Les clandestins ne seront pas (encore) tous distribués sur le territoire mais c’est en cours (2), dans sa grande générosité et avec votre carnet de chèques, l’Etat a fait appel à une entreprise bretonne pour fournir des logements sur le site de Calais. Réalisés à partir de conteneurs neufs (c’est idiot, il y en a plein d’anciens à recycler), ils ont porte, fenêtres, chauffage etc … C’est ici (3) en vidéo et c’est plutôt le grand luxe avec sèche serviette et électricité histoire de recharger l’I-Phone 6+ pour appeler la famille restée au bled qui attend … le regroupement familial. Notez qu’en plus des 125 logements, il est prévu le même type de structure pour infirmerie et médiathèques tant qu’on y est.
Philippe Legrand
image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. Il me vient une réflexion, que chacun me réponde là-dessus :
    Je pense que la merkel, pour une raison que j’ignore et qui n’a, de toute façon, pas d’importance, a « pété les plombs, et même le tableau électrique complet » !!
    La déclaration et les appels d’air auraient du avoir lieu l’année prochaine, après les fêtes; et surtout, pour la France, après les élections de décembre…
    Ceci tombe très très mal pour les SOCIALAUDS, avouez-le tous…
    Le revers de ceci, est qu’une bavure, d’où qu’elle vienne, risque bien de faire DETONNER le baril d’explosifs appelé France !!!
    Et il se peut que, sous « raisons d’état », des tentatives de fermetures de sites comme le présent aient lieu…
    Ce qui me fait RAGER, est que le problème des SDF n’a JAMAIS été résolu, alors que le faux problème qu’est celui des « migrants », en réalité ENVAHISSEURS, ait trouvé un début de solution…très très rapidement…
    La seule bonne nouvelle est que les SOCIALAUD viennent de donner un très très grand coup d’accélérateur à la faillite de la France et à l’approche de la guerre éthno-religieuse qui arrive…
    Plus vite l’abcès, maintenant PURULENT,sera crevé – et dans tous les sens du terme – plus vite nous débarrasserons le pays de l’ensemble de ces PARASITES, NAZISLAMISTES & POLITIQUES en têtes !!!

    • « On » a intenté un procès à Mme Le Pen pour une phrase concernant les prières de rues.
      Or, lorsque je lis dans le texte ci-dessus (et partout dans d’autres sources du même genre, lorsque je lis, écrivais-je,  » réquisitionné par l’État »… cela me fait bien penser à d’ autres « réquisitions », par « une certaine autorité, à une certaine époque…
      Cela fait beaucoup de « certaines » mais ce qui est sur, c’est que lorsque une force semble assez puissante pour « réquisitionner » tel ou tel bâtiment, je suis désolée, mais il faut bien l’admettre, cela devient de la soumission…

    • sur le fond, nous les vieux + de 70 /80 ans souvent invalides bref que pouvons nous faire sinon voter MLP mais cela ne suffit pas, que font les jeunes de 16 à 50 ans comme nos jeunes de 1940 à 45 qui ont combattus le nazisme en France et ailleurs là rien de rien à part parler, rouspéter, vociférer personne dans les rue pour renverser ce GVT de soumis et vendus à l’islam avec cette invasion quasi permanente de clandés plus infames les uns que les autres et que voit on dans les rues tjrs pas un Français !!que faut il faire pour réveiller les Français??

  2. Depuis le temps que les Français étaient prévenus, qu’ils mettaient la tête dans le sable …
    La catastrophe tant annoncée arrive enfin, et si ça peut les réveiller + vite, c’est tant mieux !

  3. Une des grandes clefs de cette invasion migratoire organisée : la mutualisation de la prise en charge de ces parasites ( par nous, les Peuples)… mais la privatisation des gains (tout pour l’oligarchie mondialiste)…

  4. On arrivait pas à loger nos sans abri français!!!!??? Tout d’un coup des hôtels, logements ou abris sont rapidement mis à dispositions d’étrangers !!!??? C’est fou cette diligence spontanée alors que pendant des années nous avons eu droit aux marronnies d’hivers sur les sans abri. Qu’est ce qui les fait courir nos chères élites . Ou prennent-t’ ils si vite la ressource de nos compatriotes qui payent sans broncher alors que nous avons un déficit public et social abyssal. Ouf pour nos descendants qui en auront pour des décennies à s’en remettre. Français….2016….2017

  5. Ca y est …entre 20 et 30 migrants de Calais arrivent mardi 10 novembre dans un village en Savoie 73 accueillie dans une association au cœur du village surveillés par 3 femmes et un gardien 30 hommes jeunes en pleine forme pas des anges…les villageoises vont être contentes ????? Le maire n’est pas trop d’accord mais a baissé son pantalon devant le préfet et ce n’est pas fini….

      • Officiel 30 migrants de calais pour vendredi 13 ….pour Aiguebelle il va en avoir d autres dans les villages aux alentours Albertville en attend aussi….

  6. Un jour ils réquisitionneront nos salles à manger si on ne les arrête pas avant !

Les commentaires sont fermés.