1

Michel Onfray ? Un dhimmi de plus !

Je croyais que l’intelligence allait de pair avec le courage, mais à lire le dernier livre de Michel Onfray (1), j’ai dû me tromper.

Que dit ce livre ? Que notre civilisation judéo-chrétienne, vieille de deux mille ans, est en train de mourir, notamment sous la pression du « grand remplacement » (2).

Que notre civilisation soit mortelle, nous le savons depuis Valéry. Mais qu’elle puisse sombrer sous la pression de l’islam qui plus est « avec élégance » (3) NON, MERCI ! D’ailleurs quel naufrage aurait ce mérite ?

Nous avons le passé que nous avons, et nous aurons l’avenir que nous voudrons, car tout commence pour qui le veut, et tout finit aussi pour qui le veut. Notre bateau est à flot depuis mille deux cents ans, et il n’est pas près de couler.

Certes, la tempête qui s’annonce sera plus violente que les autres, mais elle sera vaincue comme les autres, car la France n’est pas seule à l’affronter : tous les pays occidentaux sont face aux mêmes vagues puisque l’ennemi a l’outrecuidance de s’en prendre au monde libre, et même à tout ce qui, dans le monde, est libre ! Or, cela ne signifie nullement que l’Europe soit à « prendre » ou à « vendre ». Le destin d’un pays peut changer radicalement par la seule vertu de son peuple.

Il faut se méfier des peuples qui donnent l’impression de dormir. Il est des rivières asséchées depuis des lustres au point que les hommes construisent sur la rive, jusqu’au jour où un ciel noir déchaîne des trombes d’eau et emporte tout.

Le seul fait que l’on puisse évoquer la fin de notre Histoire réveille l’Histoire. Personne, en France, ne tient à devenir musulman, et les musulmans vivant en France ont les libertés requises pour devenir français ! S’ils ne le veulent point, cinquante-sept pays musulmans les attendent ! La chance est donc de leur côté, mais sûrement pas du côté de je ne sais quelle conquête démographique ou guerrière !

Quant à Michel Onfray, qu’il sache que les Français ne sont point « nihilistes ». Au contraire : ils croient en la France parce qu’ils aiment la France, et c’est parce qu’ils aiment la France qu’ils veulent des intellectuels debout !

Maurice Vidal

(1) Décadence : de Jésus à Ben Laden, vie et mort de l’Occident (Flammarion).

(2) Le « grand remplacement » désigne le remplacement progressif d’une population par une autre (ici le remplacement des Occidentaux par des populations non occidentales, le plus souvent de culture islamique).

(3) Vu le contexte, cette expression est la plus inélégante qui soit !