Mieux vaut être étranger illégal en France, que Français en règle à Madagascar

Publié le 6 décembre 2013 - par - 3 229 vues
Share

J’ai mal à la France, tellement mal que j’en suis parti, écœuré comme tant d’autres par la descente inexorable de notre pays aspiré dans le gouffre de l’Europe et l’abandon de tout ce que l’on était.

Arrêtons de vouloir nous attendrir avec le sort des pauvres immigrés. Cela faisait plus de dix ans que je vivais à Madagascar avec bien sûr un visa longue durée de 10 ans fraichement renouvelé en bonne et due forme car là-bas pas question de s’installer sans déposer un dossier d’1cm d’épaisseur.

Un beau matin j’ai été convoqué par les services du ministère de l’intérieur me notifiant mon annulation de visa sans autre explication. Bien qu’en règle administrativement, en moins de 10 jours j’ai été expulsé, à mes frais, vers la Réunion après une garde à vue de 48 h dans les geôles pourries de la République Malgache. Parti sans rien d’autre qu’un sac avec un change de vêtement pour deux jours, mon passeport et ma carte bancaire, ce qui m’a sauvé car pour moi tout était resté sur place, voitures, meubles, argent, entreprise, … rêves et illusions !! Je me sentais un peu comme un Pied Noir sur les quais d’Alger en 62 avec sa petite valise pleine de souvenirs (à cette époque j’étais en AFN comme appelé à 19 ans, j’en ai toujours gardé un goût amer !)

De retour en France, je me suis occupé d’essayer de savoir, comprendre et éventuellement de pouvoir retourner là-bas pour récupérer au moins une partie de mes avoirs… si possible.

J’ai contacté par email et par courrier

–                 les sénateurs qui représentent les Français de l’étranger, les associations locales , des journaux locaux = PAS DE REPONSE

–                 le Président de la République Française = REPONSE très diplomatique nous renvoyant au Ministère de l’Intérieur, qui nous renvoie au Consulat d’Antananarivo, qui nous répond qu’ils ont fait le nécessaire pour son passeport (passeport volé entre-temps et remplacé par un temporaire).

–                 le Ministère des affaires étrangères  = REPONSE me renvoyant comme ci-dessus au Consulat d’Antananarivo en précisant toutefois que M/car est un pays.

–                 une Radio qui justement se targue de résoudre les problèmes particuliers = PAS DE REPONSE.

–                 bien sûr un émigré non journaleux, n’intéresse personne.

Je pense avoir fait à peu près tout ce qu’il fallait pour attirer l’attention, hormis peut-être me promener à poil avec une pancarte devant l’Elysée,… mais je ne suis pas sûr que cela aurait marché !!

Je ne suis pas un cas unique, je pourrais aussi vous citer  le cas d’un jésuite, 35 ans de présence, expulsé aussi, un directeur technique, 25 ans de présence, expulsé dans les mêmes conditions récemment et dépouillé pareillement.

Il semblerait que les soucis et problèmes des étrangers intéressent beaucoup plus nos dirigeants, organismes et médias dans la mesure où ils peuvent se faire « mousser » devant les caméras ou pour gagner des voix aux élections, obtenir des subventions et avantages mais par contre les citoyens de base ne sont intéressants que par la masse d’impôts récoltés (car, en tant que retraité, j’en paie comme tout le monde).

Par contre en France c’eut été un scandale ENORME que d’expulser un pauvre immigré délinquant ou non, avec ou sans documents en règles dans les mêmes conditions, n’est-ce pas ??

Il peut vivre à nos crochets pendant des années sans rien apporter de positif à la République qui l’accueille, c’est normal, de même que nos dirigeants trouvent normal que nos concitoyens se fassent dépouiller à l’étranger sans qu’aucun de nos représentants  n’intervienne ni ne lève le petit doigt !!

Alors maintenant soyons clairs et qu’on arrête de nous gonfler avec ces pauvres immigrés, que l’on cesse de laisser venir des gens complètement inutiles à l’économie de notre pays et de les attirer avec toute une panoplie d’aides financières.

Pour toute personne n’étant Citoyen français : – aucune prestation sociale,  – aucun avantage social, – aucune assistance médicale gratuite, – aucun logement social octroyé prioritairement – rien de ce qui peut faire un appel à l’immigration et en plus pour les demandeurs non munis d’un contrat de travail obtenu en bonne et due forme par le truchement du Consulat Français, un séjour surveillé dans un camp d’hébergement pendant l’étude de leur dossier. En fin de contrat, retour obligatoire dans leur pays sans indemnités de chômage.

Pour les étrangers pris au cours d’un contrôle sans titre de séjour, expulsion immédiate sans délai, avec saisie de ses biens afin de financer son rapatriement ; en cas de refus de fournir l’origine de son pays pour le rapatriement, parquage dans un camp spécialement aménagé dans le centre de la France, avec condition de vie à minima, jusqu’à ce qu’il se décide (comme on fait en Afrique) – idem pour les délinquants illégaux, appliquons les peines pénales prévues à cet effet sans remise et expulsion par la suite.

En fait appliquons les mêmes mesures que leurs pays appliqueraient eux-mêmes à des ressortissants étrangers dans leurs propres pays, NI PLUS, NI MOINS !!

Suppression des subventions financières et dissolution dans certains cas d’associations d’aide aux immigrés, nos fonctionnaires municipaux sont à même de fournir les renseignements nécessaires. Une sérieuse économie qui nous éviterait aussi des coups de poignard dans le dos.

Restons humains mais cessons d’être gentils et faisons bien comprendre que c’est à nous de décider qui doit rester et qui doit partir.

Maintenant si certains veulent en découdre parce qu’il n’acceptent pas les conditions de la République Française  eh bien il me semble que nous avons suffisamment de forces de l’ordre pour faire appliquer les lois : renseignements généraux, police, CRS, gendarmerie, armée et s’il faut créer des milices de volontaires en plus… pourquoi pas !! Les zones de non droit n’existent que parce les gouvernements successifs ont laissé faire. Relisez l’histoire contemporaine et la bataille d’Alger entre autres, la Casbah était une zone de non-droit, elle a été investie et purgée parce que des militaires en avaient eu la volonté et de plus, contre celle des autorités civiles et politiques !!

Qui vous fait croire que les cités périphériques des grandes villes alentours ne peuvent pas rentrer dans le giron des lois ? Toujours les mêmes, les dirigeants qui ne veulent pas se mouiller, des politicards frileux, trouillards qui ne pensent qu’à leurs petits et gros avantages assortis par les réélections. Peur de prendre des coups, des blessés, peut-être des morts,… oui, et alors, la reprise en main sera à ce prix, faut pas rêver !!

De toute façon des coups, des blessés et des morts on en a déjà, alors un peu plus, un peu moins, ce sera pour la bonne cause cette fois. Et puis accordons à nos forces de l’ordre la présomption de légitime défense et le bénéfice du doute systématique en cas d’accident sur un « jeune » (traduisez beurre noir) armé jusqu’aux dents et multirécidiviste.

Bien que j’apprécie l’action de Riposte Laïque et Républicaine, je note quand même au passage que la figure de proue, Mme la Présidente Christine Tasin est membre du corps enseignant, issue du socialisme et fait partie de ceux qui tout comme nos grands penseurs, artistes, intelligentia, etc. tels qu’Yves Montant, Simone Signoret, JP Sartre, etc., etc., ont encensé et fait la promo en leur temps d’un parti communiste qui a quand même les mains rouges du sang d’une centaine de millions de morts à leur actif de par le monde et avec la gauche au pouvoir sous Mitterrand ont renforcé cet état de chose. Facile de dire « ..je ne savais pas, … je ne me rendais pas compte, … si j’avais su,… etc. ». Faire amende honorable ne suffit plus quand il est trop tard !!

On remarquera, que d’un côté il y a un gouvernement incapable qui cherche à détourner notre attention des vrais problèmes avec un mot clé : RACISME et de l’autre une association soi-disant laïque dont le fonds de commerce n’est que l’ANTI ISLAMISME. Or ni l’un ni l’autre ne sont ni la cause ni la solution de nos maux actuels. Que n’aviez-vous constitué votre association sous le règne Mitterandien ?? Le problème migratoire et l’islam étaient déjà posés depuis bien longtemps déjà avec le regroupement familial du tandem Chirac / Destaing, c’est à dire dans les sixties.

1 – Un gouvernement existe pour gouverner le peuple qui l’a élu pour défendre les intérêts supérieurs de la nation, son territoire et ses citoyens, rien d’autre !!

2 – Notre République foisonne de lois, (dont certaines complètement idiotes soit dit en passant), Il est très simple de faire appliquer les dites lois pour protéger notre territoire, notre intégrité et nos habitants.

3 – Maintenant quiconque profite d’un mandat d’élu pour détourner ou falsifier l’objet de ce pour quoi il a été élu devra être considéré comme traitre à la patrie et puni en conséquence.

Les solutions sont plus simples qu’il n’y paraît, il suffit d’en avoir la volonté… et autres choses ailleurs !

Gérard Bauchet

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.