Migrant, ce n’est pas un métier… 

Publié le 19 mars 2021 - par - 13 commentaires - 974 vues
Traduire la page en :

« Migrant, ce n’est pas un métier… !! »

Non, migrant ce n’est pas un métier, ni une profession, ni un état, ni une carrière, ni une vocation, ni un apostolat, ni une occupation, ni une position sociale, ni une chose acquise et encore moins une chose durable.

Migrant, c’est une situation humaine transitoire et temporaire.
Un « migrant » désigne en fait un être humain en migration, en voyage, donc qui est en déplacement pour se rendre d’un point A à un point B vers où il a choisi de se diriger pour des raisons qui sont les siennes.
On utilise aussi le terme « émigré » par rapport au lieu d’origine et le terme « immigré » par rapport au lieu de destination.

La migration saisonnière est une chose fréquente dans le règne animal, comme la migration de certains oiseaux dits migrateurs (qui ne peuvent se gratter que la moitié du corps !), ou encore des saumons ou des anguilles qui font un long voyage, parfois très compliqué, entre le lieu où ils vivent et celui où ils vont se reproduire.
* (Notez qu’on retrouve cette donnée migratoire de reproduction chez certains migrants mâles humains qui se traduit par des relations sexuelles avec des partenaires autochtones pas toujours et même rarement consentantes…)

Bref, on parle très souvent de populations migrantes lorsque ces populations se trouvent soudain piégées dans leur propre pays passé en état de révolution, de guerre, de persécution ou de génocide et que la fuite vers un autre pays voisin plus stable est la seule façon d’échapper à la mort, dans la mesure où ce pays accepte les réfugiés.

La migration n’est le plus souvent pas une chose drôle du tout, mais une situation dramatique et éprouvante pour les populations concernées.

Mais il y aussi des situations où la migration est volontaire et a pour but de se rendre dans un autre pays ou une autre région du monde pour y trouver une nouvelle vie différente, un nouvel espoir, du travail, la paix et la sécurité et un nouveau monde où on pourra réussir sa vie et faire souche (fonder une famille).

Un nouveau monde (qui a inspiré Anton Dvorjak dans sa « Symphonie du Nouveau Monde »), par exemple, comme l’Amérique du Nord où beaucoup de Français et d’Européens sont partis dans les siècles passés pour y construire leur vie. Ce monde quasiment vierge dans lequel tout était à faire et à construire ; ce qu’ils ont fait, les uns et les autres, petit à petit, au fil des siècles, pour bâtir ces immenses et belles nations que sont les USA, le Canada ou le Mexique.

Tous ces immigrés dans cette terre étaient des hommes et des femmes courageux qui apportaient avec eux leur culture européenne ou asiatique, leur métier, leurs connaissances, leur savoir-faire, leur foi chrétienne et la force de leur volonté et de leurs muscles pour faire naître cette nouvelle nation.
Ils ont travaillé dur, ils ont souffert, beaucoup sont morts très tôt, très vite. Mais ils ont créé ce monde et l’ont développé. Ils apportaient leurs métiers, bûcherons, menuisiers, ébénistes, fondeurs, maréchaux-ferrants, architectes, maçons, potiers, fermiers, tisserands, tailleurs, modistes, médecins et chirurgiens, commerçants, écrivains publics, notaires, coiffeurs, cuisiniers, restaurateurs, brasseurs, barmen, croupiers de jeux, etc.

Mais ils ont aussi dû se battre contre la nature, les tempêtes et les ouragans, les bêtes sauvages (ours, pumas, serpents venimeux…) ; mais aussi, hélas, contre les populations d’origine, les Amérindiens qui les voyaient voler leurs terres.
Il y a eu des batailles, des guerres, toute l’épopée de la conquête de l’Amérique et de l’Ouest, avec aussi les guerres de territoires contre le Mexique espagnol, la Californie et la célèbre bataille d’Alamo dont on a fait un très beau film historique romancé.

Il y a eu aussi l’esclavage des Noirs africains, pas très glorieux. Ces hommes et femmes étaient eux-mêmes vendus aux négriers par d’autres Noirs, leurs frères, qui se remplissaient les poches. Les esclaves étaient achetés par les propriétaires de grands domaines qui pratiquaient essentiellement la culture du coton.

Il y eut aussi la guerre de Sécession (qui a cessé, ça c’est sûr !) qui a opposé le Nord au Sud, l’industrialisation contre la culture.

Une jeune femme américaine, Laura Ingalls, a écrit une série de livres pour enfants dans laquelle elle racontait sa propre enfance de descendante de colons américains à la fin du XIXe siècle.
Cette série était intitulée « La petite maison dans la prairie » et elle rapportait assez fidèlement la vraie vie de ces nouveaux Américains.
Hollywood en a fait une très belle série télévisée très agréable à voir et bien documentée, sous le même titre.

Bref, ces colons ont créé un pays, une grande nation, et ne se sont jamais tourné les pouces. On peut dire que ce fut une immigration réussie. Tous les Américains sont des descendants d’immigrés venus du monde entier.

Il y a eu d’autres façons de coloniser des terres sauvages et d’y émigrer pour leur apporter la civilisation, comme ce fut le cas de l’Algérie, pour la France. Mais aussi pour de nombreux pays d’Afrique ou du Moyen-Orient par d’autres pays européens.

L’Algérie était alors une terre sauvage sans aucune civilisation, un repaire de brigands, de barbares et de pirates sanguinaires qui écumaient les côtes grecques, italiennes, françaises et espagnoles pour les piller et enlever des femmes et des hommes pour revendre les femmes comme prostituées et les hommes comme esclaves.

La vie des populations côtières était un vrai cauchemar.
Cela ne pouvait pas durer et la France a décidé de réagir.
En bref, sous Charles X, en 1830, la France envahit et conquiert ce territoire alors sans nom.
La France nomme ce pays Algérie.
L’étymologie d’Algérie reprend le nom de la ville qui en est la capitale « Al-Djaza’ir » (الجزائر), qui signifierait en arabe, « les îles », soit un ensemble d’îlots proches…
« Le nom d’Alger est une déformation française du catalan. L’appellation Algérie provient du nom de la ville d’Alger. Étendu pour désigner l’ensemble du pays conquis depuis Alger, le nom Algérie, utilisé pour la première fois en 1686 par Fontenelle dans Entretiens sur la pluralité des mondes, est officiellement adopté le 14 octobre 1839 par Antoine Virgile Schneider, ministre de la Guerre. »
https://amazigh24.com/origine-date-nom-algerie

On met un terme au règne et aux activités des pirates.
La France colonise l’Algérie et en fait un pays moderne et civilisé.
La France a tout donné à l’Algérie et à son peuple.
En contrepartie, l’Algérie ne rapportait pas grand-chose à la France et elle lui coûtait même plus qu’elle ne rapportait.

Malheureusement pour les Algériens (la plupart étaient satisfaits de la présence française sans laquelle l’Algérie ne serait restée qu’une terre de violence sans aucune civilisation ni tout ce que la France a pu lui apporter), comme toujours, certains ont voulu le pouvoir pour eux et ont conduit le pays à l’anarchie dans le but de chasser la France.
En 1962, la France est partie, chassée de cette terre.
En gros, les communistes ont très vite pris le pouvoir et commencé à détruire le pays. Plus tard, ils ont été chassés par les musulmans qui ont aussitôt pris le pouvoir et imposé l’islam comme dans n’importe quel fruit pourri.
Aujourd’hui, l’Algérie ne vaut guère mieux qu’un tas de semi-ruines.

Je dirai : “tant pis pour l’Algérie et les Algériens qui n’ont eu que ce qu’ils voulaient”.

Le problème, c’est que dans les années 50 et 60, la France a eu besoin d’ouvriers et de main-d’œuvre pour construire nos autoroutes et des Algériens sont venus en masse pour faire ces travaux.
L’autre problème, c’est que – selon toute logique – on aurait dû restreindre leur présence en France à la durée de leur contrat de travail en mettant un terme à leur présence sur le sol français.
Donc, expulsion manu militari.
L’autre problème 2, c’est qu’en restant ils ont exigé que leur famille les rejoigne en France pour y rester.

C’est là que nos crétins de gouvernementaux ont voté pour le principe de rapprochement familial.

Les premiers Algériens qui ont travaillé sur les autoroutes n’étaient pas très méchants et voulaient juste vivre en paix en France et à la française, car ils avaient connu la vie à la française en Algérie.
Et ils n’étaient pas endoctrinés à mort par l’islam.

Mais, par la suite, ça a été différent.
L’islam s’est installé et s’est développé en France et les enfants et petits-enfants de ces premiers ouvriers ont été pris en main par les imams et ont appris à haïr la France et les Français et à vouloir leur mort.

Ensuite, dans les années 90, 2000 et jusqu’à maintenant, les choses ont empiré et nous ont conduits à la situation actuelle.

La situation actuelle, ce sont 12 à 15 millions d’Arabes et Africains musulmans qui font des gosses à tire-larigot, nourris et élevés avec notre argent pour former de futurs soldats dont la seule mission sera d’égorger un maximum de Français de souche, de Blancs, de juifs et de chrétiens et de détruire nos églises, nos lieux de culture et notre nation.

Avec la mondialisation voulue à outrance par Macron, les puissances mondialistes, l’Union européenne, la gauche, l’islam et tous les tarés du pays, le pouvoir ouvre les portes à l’islam pour nous exterminer.

Nos frontières extérieures, pour des raisons que j’ignore, et en contradiction absurde avec les lois internationales, sont non pas ouvertes à toute immigration, mais inexistantes.
Avec le Pacte de Marrakech, il est devenu obligatoire d’accepter l’immigration massive d’au moins 500 000 Arabes et Africains, tous musulmans, dans notre pays pour atteindre les quotas d’une armée de malades mentaux qui vont nous exterminer.
Et les Français dorment profondément.

Selon la page jointe (28 janvier 2021), l’UE n’accepte, en dehors des pays de l’Union, que les ressortissants des 6 pays suivants :
– Australie ;
– Nouvelle-Zélande ;
– Rwanda ;
– Singapour ;
– Corée du Sud ;
– Thaïlande.

À aucun moment il n’est question des pays arabes, du Maghreb ou d’Afrique… !

https://www.consilium.europa.eu/fr/press/press-releases/2021/01/28/travel-restrictions-council-reviews-the-list-of-third-countries-for-which-member-states-should-gradually-lift-restrictions-on-non-essential-travel/?

Alors, pourquoi toutes les frontières extérieures de l’UE sont-elles des passoires ?
Parce que l’UE est complice des migrations illégales et mortifères de ces peuples sauvages et barbares.

Et c’est là que j’en arrive aux flux migratoires qu’on nous impose et qui défigurent notre pays.
Des migrants bien nourris, en bonne santé, qui ne fuient rien du tout !!, aidés financièrement par des organisations criminelles qui vont les chercher, les accompagnent, leur donnent des téléphones et de l’argent et les lâchent dans la nature, une fois en France.
Des migrants qui ne cherchent pas la paix ni la sécurité, ni du travail, mais à parasiter pour la vie un pays.
Des paresseux professionnels, des incapables de faire quoi que ce soit de leur tête ou de leurs mains, mais des musulmans endoctrinés et formés à voler, à violer et à tuer et à préparer la guerre contre les non musulmans.

Ces migrants-là ne sont pas là pour faire leur vie, pour travailler dur, pour créer quoi que ce soit. Ils n’ont aucun projet autre que de vivre comme des parasites dans un pays où la vraie population de souche, d’origine et légitime, travaille dur, elle, pour s’en sortir, mais ne peut pas y arriver parce que nos impôts et nos charges sociales sont destinés à nourrir, à gaver et à maintenir tranquilles ces migrants sauvages, barbares et sanguinaires qui attendent juste le TOP du signal de la curée et du génocide programmé.

En fait, ces millions d’immigrés qui vivent partout en France sous des tentes, dans des camps ou dans des squats mis à leur disposition par des traîtres et des salopards, pensent vraiment qu’ils méritent le salaire royal qu’on leur octroie chaque mois pour se tenir tranquille et éviter de faire des vagues en attendant la curée.
Certains sont nationalisés, d’autres pas. Mais les clandestins sont tout autant protégés que les nationalisés.
La plupart ne parlent pas et ne parleront jamais français.
Ils sont incultes, ignares et ne savent ni lire écrire.
Ils sont convaincus que de glander toute la journée est un métier, puisqu’on les paie pour ça.
Donc, pour eux, migrant c’est un métier.

Pauvre France…

Pour protéger notre pays, je ne vois pas trop de candidatures fiables.
Néanmoins, je serais tenté de faire confiance à un militaire et j’ai une certaine estime pour le général Antoine Martinez, même si, je pense, il doit améliorer et renforcer sa communication, être plus présent sur les médias et apprendre à se battre contre ses ennemis politiques qui seront nombreux.
Reste le fameux compte des 500 signatures d’élus !!!
Mais je lui souhaite bonne chance.

« La France d’abord, le projet présidentiel du général Antoine Martinez »
https://www.minurne.org/billets/26438
Là, je ne sais pas ce que ça pourrait donner :
« Qu’est-ce qui retient le général Martinez de rejoindre Philippot ? »
https://ripostelaique.com/quest-ce-qui-retient-le-general-martinez-de-rejoindre-philippot.html

https://lobservateur.info/france-les-generaux-se-revoltent/
http://www.profession-gendarme.com/interview-du-general-martinez-candidat-aux-elections-presidentielles/
https://volontaires-france.fr/le-general-martinez-candidat-aux-elections-presidentielles/


Laurent Droit
Egalement sur : https://laurent.tvs24.ru/

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Mimi

Très belle article qui retrace l’histoire, merci Mr Laurent Droit, a faire un copier-coller et a transmettre a tous vos contacts patriotes, c’est a Philippot de lui tendre la main et l,inviter, ainsi le Général pourra de même faire entendre sa voix par haut-parleur car jamais il sera invité sur nos plateaux médias menteurs, faites comme tout bon patriotes transmettez si on veut sauver notre peau.

Laurent Droit

Merci Mimi et vous avez parfaitement raison, il faut soutenir le général !

petit

Un migrant est par définition un être mobile, quand il se sédentarise ça devient une sangsue, et à qui pompe t-il le sang ?

astrid

Certains considèrent que c’est un métier à plein temps. Les “jeunes mineurs” noirs bien entendu sont payés à ne rien foutre et à faire du football à Rennes. Une gentille association rennaise, subventionnée par la mairie (fonds publics) les occupe en leur payant un entraineur. Elle est pas belle leur vie?
Ils font métier de ne rien faire, de se faire entretenir et de réclamer des DROITS.
Sans cela, ça casse et ça insulte !!!!!
Elle est où la maire PS de Renne ??????

Pivoine

“Mais ils ont aussi dû se battre contre la nature, les tempêtes et les ouragans, les bêtes sauvages (ours, pumas, serpents venimeux…) ; mais aussi, hélas, contre les populations d’origine, les Amérindiens qui les voyaient voler leurs terres.”
Et vous trouvez ça normal ?
Les Amérindiens ne faisaient que se défendre contre ces envahisseurs, qui les ont en grande partie exterminés, ainsi que tous ces animaux, dépossédés eux aussi de leur territoire !
Les autochtones respectaient les animaux, et avaient appris à cohabiter avec eux.
Selon vous, certains peuples peuvent donc envahir les terres des autres, détruire la faune et la flore… en clair, tout se permettre !

Laurent Droit

C’était une autre époque, pour tout.
Aujourd’hui c’est bien mieux, on tue au nom d’une fausse religion.

Mimi

Et si les français ne bougent pas, ne se révoltent pas, on finira comme les indiens d’Amazonie, mon fils a eu l’occasion de vivre 2 mois avec eux dans le Mato-Grosso, oui ils protègent le bébé d’un animal qu’ils tuent et l’élève comme un de leurs enfants.

BERNARD

Un général étant nommé en conseil des ministres, il faut bien lécher les babouches (pour rester poli) du pouvoir pour accéder au grade.. Un peu comme si un préfet voulait se présenter… Il est co-responsable de la dégradation de nos forces armées depuis 30 ans.
Ce qui disqualifie tout général pour la pestilence de la raie pourrie.

patphil

exact !
c’est en plus un droit et même un devoir !
le grand remplacement en marche avant toute

Monique

Comme vous avez pillé leurs pays en réparation ,il est tout à fait de leur droit de bénéficiers des aides sociales .Genre d argument entendu des noirs africains pour justifier leur paresse .

Laure

Relisez l’histoire.

flippe

et vous relisez sont post.

Mimi

Pauvre Monique, avez-vous eu l’occacasion de vivre au Sénégal ou ailleurs avant de dire n’importe quoi, relisez des livres pour vous instruire.

Lire Aussi