Migrants dans le 16e : Brossat fait la promo de « Plus belle la vie »

©Francois Lafite/Wostok Press France, Paris 23/11/2013 Anne HIDALGO, candidate socialiste aux elections municipales a Paris, reunit l ensemble de ses tetes de liste et colistiers sur l esplanade de la Bibliotheque Nationale de France BNF, avec son porte parole communiste Ian BROSSAT. Anne HIDALGO, socialist candidate in Paris 2014 election, gathers her team at the France National Library, with her communist spokesman Ian BROSSAT.

Que fait l’inénarrable Ian Brossat, ci-devant adjoint chouchou de la maire Hidalgo, sur le coup de 10 heures, un 14 juillet ? Le préposé à l’ « enrichissement » des Parisiens via leur grand remplacement twitte. L’acharné du logement social « pour tous », c’est-à-dire pour les Autres, poste sur Facebook. Le préposé au confort des clandestins déverse avec ferveur son idéologie sur les réseaux sociaux et ce matin, c’est du nanan !

Ian Brossat facebook 28

Très fier que l’indigeste feuilleton « Plus belle la vie », déjà critiqué à plusieurs reprises dans RL, fasse la promotion de son futur, et très controversé, camp de « sans-abris » dans le 16ème arrondissement, Brossat n’hésite pas à publier cet extrait digne des heures les plus sombres de la propagande stalinienne où la caricature la plus crasse et le mépris le plus vil matraquent toute velléité de critique de l’idéologie dominante:

Lire cette vidéo sur YouTube.

https://www.youtube.com/watch?v=vqH3dMzXWYg

Ces jours derniers le sémillant adjoint de l’organisatrice du ramadan festif s’est déplacé en Vendée pour constater l’avancement de la construction par l’entreprise Benéteau des « chalets » luxueux qui prendront place en bordure du bois de Boulogne à l’automne prochain.

Ian Brossat facebook 31 Ian Brossat facebook 30

Le quotidien 20 Minutes narre avec enthousiasme l’oeuvre militante de l’ami de tous les damnés de la terre :

« Malgré une forte opposition à ce projet, la ville de Paris n’a pas reculé. Un centre d’hébergement d’urgence va bien voir le jour, en bordure du bois de Boulogne, dans le 16e arrondissement, fin octobre. C’est l’association Aurore, qui lutte contre l’exclusion sociale, qui assure le financement et la gestion de ce projet d’un coût global de 4,892 millions d’euros (800.000 euros pris en charge par le département de Paris). Dans ces cinq bâtiments modulaires en bois (117 modules), 200 personnes seront logées : 150 pourront s’installer dès fin octobre puis 50 autres fin novembre. »

« Malgré de nombreux obstacles, le projet va donc devenir une réalité dans les semaines à venir. Pour la plus grande joie de Ian Brossat, premier adjoint de la ville de Paris en charge du logement et de l’hébergement d’urgence. « Ce projet nous tient à cœur car le logement et l’hébergement d’urgence sont une priorité pour la ville de Paris. Il a fait beaucoup parler de lui donc je suis heureux de voir aujourd’hui que les choses avancent bien. »

« Tout n’a pas été simple pour mettre en œuvre ce projet, la ville de Paris a dû faire face à « une opposition politique du député-maire du 16e arrondissement [Claude Goasguen] qui a mené une campagne calomnieuse contre la création de ce centre d’hébergement et une mobilisation d’un certain nombre de riverains », toujours selon Ian Brossat. »

Quant au type de personnes qui y seront hébergées, le flou total est bien sûr de mise : « Le centre, qui sera occupé par une moitié de personnes isolées et par une autre moitié de familles démunies, déménagera dans trois ans, selon un engagement pris avec le ministère de l’environnement. »

http://www.20minutes.fr/nantes/1888127-20160712-paris-centre-hebergement-urgence-16e-ouvrira-fin-octobre

Migrants, réfugiés, clandestins majoritairement musulmans qui envahissent la capitale, cas sociaux divers, sdf de toutes origines, etc, faites vos jeux! En attendant les heureux élus de la « diversité » choisis par la Mairie de Paris, parions que grâce à Ian Brossat, pour les riverains du 16ème, ça ne sera pas tous les jours « Plus belle la vie »! A l’heure où j’en ai fini d’esquinter à nouveau l’insupportable Ian Brossat, l’horreur musulmane frappe à Nice grâce à la félonie et à l’impéritie de nos gouvernants, et voici ce que twitte l’amoureux des envahisseurs clandestins :

Ian Brossat attentat twitter

Brossat, cuistre malfaisant, moi aussi je rêve d’une gomme…

Danielle Moulins

Quelques liens supplémentaires :

https://ripostelaique.com/Propagande-comment-Plus-belle-la.html

https://ripostelaique.com/marseille-dans-plus-belle-la-vie-les-mechants-sont-forcement-les-chretiens.html

https://ripostelaique.com/propagande-plus-belle-la-vie-nous-explique-que-le-jihad-cest-dapprendre-ses-lecons.html

http://www.20minutes.fr/societe/1220161-20130909-20130909-ian-brossat-communiste-new-look-municipales-a-paris

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. Juste pour info : allez consulter la page Wikipedia Ian Brossât. Il a de valeureux ancêtres.

  2. Il n’y aurait pas deux trois parisiens sympas et dévoués pour lui claquer la gueule à cette petite pédale ???

    • Les Parisiens sympas et dévoués sont d’accord avec lui.
      Par contre, si vous passez par notre ville, n’hésitez pas à nous le dire qu’on vous fasse un petit comité d’accueil sympa.

  3. Il faut occuper les lieux, faire une ZAD pour la préservation de se cite merveilleux. Il faut classer le bois. Je ne peux plus voir la tête de moukère de cette collabo-islamo.

  4. les habitants du 16ème se foutent pas mal de la classe TRES moyenne ou ouvrière quand ils votent socialauds ou uèmepéteux.
    à chacun sa croix(et sa cr ….te).

  5. Pourquoi on épargnerait les résident du 16è a goûté aux joies du bien vivre ensemble;alors que c’est déjà une réalité pour l’ensemble de nos concitoyens.

    • Il ne s’agit pas d’épargner les habitants du 16° mais de préserver un endroit magnifique de Notre capitale. C’est toute la FRANCE qu’il faut préserver sans distinction. Il faut expulser tous les clandestins, chasser l’islam et les musulmans, rétablir nos frontières et arrêter cette idiotie de « droit » du sol. La FRANCE Française.

  6. J’avoue, j’ai déjà regardé cette daube appelée « Plus belle la vie », mais j’ai arrêté tant la propagande de ce feuilleton est lourdingue et prévisible : comme dans l’extrait ci-dessus, on croirait assister à une piètre réclame pro clandestins pour lobotomisés. En 2012, ils incitaient déjà à voter Hollande … c’est dire s’ils sont cons …

    • Non, ils ne sont pas « cons », les auteurs de cette sinistre série sont de bons petits soldats de la propagande immigrationniste et islamo-collaborationniste. Quant au Ian Brossat, prononcer son nom donne déjà de l’urticaire.

Les commentaires sont fermés.