1

Migrants et clandestins : une passion commune pour les couteaux !

Comme certains prétendent – à raison ! – que dans le cochon tout est bon, je ne suis pas loin de penser que, pour un nombre appréciable de musulmans, dans le couteau tout est beau !

Je m’explique : tandis que nous nous sommes focalisés – à juste titre – sur Daech, quelques-uns allant jusqu’à considérer, après tout, que les chiites étaient plus fréquentables que les sunnites en se rapprochant de l’Iran – oubliant le passé terroriste de la République islamique dont la France, entre autres, fit jadis les frais –, nous avons dans le même temps oublié que l’islam ce n’est PAS QUE LE CALIFAT de celui dont il ne faut pas dire de mal parce que les juges français n’aiment pas ça !

Ainsi, pour revenir à mes moutons, lesquels, en général, n’apprécient pas outre mesure les couteaux, deux pasdamalgames pas vraiment de chez nous en ont joué, du couteau, sur des femmes, ce qui tend à démontrer que le porc n’est pas toujours blanc !

Petit un : « Lundi soir, vers 23h40, une femme a été violée à Calais (Pas-de-Calais). D’après le récit de la victime, révélée par France Info, l’auteur du viol était un migrant. Selon une source proche du dossier, la jeune femme, qui travaille dans un hôtel, rentrait chez elle lorsqu’elle a été agressée par un homme avenue Charles-de-Gaulle. »

(https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/menacee-dun-couteau-une-jeune-femme-violee-par-un-migrant-90238)

Ledit auteur, fortement présumé, des faits s’est sauvé. Sans doute qu’il avait appris entretemps que les femmes, chez nous, ne sont pas des consommables ! La faute au pays d’accueil qui ne délivre pas les bonnes informations en temps et en heure, sûrement ! D’autres parleront de choc des cultures qu’il nous appartient, à nous autochtones, d’assimiler et apprécier avec béatitude !

Petit deux : « À Montpellier dans l’Hérault, mercredi 25 octobre, un clandestin marocain de 32 ans, en remarquant la voiture d’un ex-compagnon, a lacéré avec un couteau à pain le visage de sa femme pour la défigurer, persuadé qu’elle le trompait, rapporte France Bleu. »

(https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/un-clandestin-marocain-defigure-sa-femme-avec-un-couteau-montpellier-90243)

Je vous vois venir, lecteurs de Riposte laïque, avec votre esprit tordu : vous vous dites que c’est encore un clandestin du bled, comme à Marseille, que ça commence à bien faire, etc. Et si c’était tout simplement une vocation de boulanger contrariée ?! Si, plus simplement, le mari en question avait voulu, innocemment, imiter Michael Myers – fameux tueur de la série de films Halloween, ce qui collerait à l’actualité festive ! – et que ça avait mal tourné ?! Vous y avez pensé ? Non, évidemment ! Quand je vous dis que vous voyez le mal partout !

Bon, d’accord, le mari, qui a confondu le visage de sa femme avec une miche de pain, s’est finalement rendu, déclarant « qu’il s’est senti humilié, qu’il a perdu la tête mais qu’en même temps, ce qu’il a fait, c’est ce que chaque homme doit faire dans des cas comme celui-là »…!

Vous avez la haine ? C’est normal ! Mais faut pas le dire, c’est discriminant !

Charles Demassieux