Migrants : que viendraient-ils faire à Callac ?

IMG_20220917_164211.jpg

La chronique de Philippe Randa

« Je ne suis pas là à condamner les gens qui vont venir là, pourquoi ils ne viendraient pas ? » a expliqué une habitante de Callac, petite ville des Côtes-d’Armor qui a défrayé la chronique politique après l’annonce du maire d’accueillir des familles de migrants… Une initiative qui tombe à propos, faisant écho à l’annonce du Président Macron : le dépôt d’un projet de loi sur l’asile et l’immigration afin de mieux répartir les étrangers qui arrivent sur notre territoire en particulier dans les campagnes.

Pourquoi ne viendraient-ils pas, c’est vrai… Mais, tout aussi vrai, pourquoi viendraient-ils ?

Est-on certain qu’ils aspirent tant que cela à venir, ces migrants ? En France, sans doute, ils y sont déjà… mais à Callac ?

Cette petite agglomération bretonne est charmante avec ses… 2 229 habitants !

2 229 habitants ! Sans doute un havre de paix et de bonheur provincial pour nostalgiques de cette « France d’avant », chère à Éric Zemmour et à ses partisans qui ont manifesté ce week-end (notre photo) contre leur venue, (1) mais pour des familles d’Afrique noire et d’Afrique du Nord, le charme est-il le même ?

Bien sûr, l’offre d’asile des Cohen, négociants voulant faire le bien après avoir fait fortune, qui veulent ainsi « repeupler Callac », avec leur fonds de dotation privé, n’est pas une proposition touristique : elle n’est pas à prendre et encore moins à laisser ; pourtant, a-t-on interrogé les intéressés sur leur désir réel de « repeupler Callac » ?

C’est que… ont-ils le choix ? pourraient s’interroger certains : que l’on sache, ces familles de migrants n’y seront nullement « contraintes », nullement « déportées » et encore moins assignées à résidence forcée… Une fois leur titre d’asile en poche, viendront-ils, puis surtout, resteront-ils alors que Callac, comme nombre de communes françaises, s’est dépeuplée ?

Dépeuplée, faute d’emplois, dit-on… quoique le maire indique avoir « identifié » (c’est son expression digne d’un Sherlock Holmes) « 75 emplois vacants dans les secteurs de la santé, du commerce, de l’artisanat et de l’agriculture », que le fonds de dotation des généreux Cohen s’engagerait « à accompagner durant dix ans » : sans doute s’agit-il là d’assurer la formation des nouveaux venus pour accéder à ces postes.

Désertification faute d’emplois, mais emplois tout de même, donc ! mais qu’aucune Callacoise, aucun Callacois, ayant préféré la poudre d’escampette, ne s’est empressé(e) de saisir… Un immigré fera-t-il moins la fine bouche ou revendiquera-t-il, comme nombre de nos compatriotes désormais, cet inénarrable « droit à la paresse » récemment revendiqué haut et fort par la si cocasse députée Sandrine Rousseau ?

Mais outre ce fichu marché de l’emploi, la désertification s’expliquant sans doute aussi et pour beaucoup par la désagrégation des services publics et l’absence de politique de désenclavement : qu’en penseront les postulants au « repeuplement » quand ils le réaliseront… si ce n’est déjà le cas avant même qu’ils y aient posé la babouche ?

Pire encore, savent-ils que la désertification de nos campagnes a surtout été causée faute de ces « lumières des grandes villes » qui ont tellement attiré les Français « de souche » ces dernières décennies ?

Les allocations et aides aussi diverses et variées (pour le moment) qui leur sont distribuées suffiront-elles au « bonheur dans le pré » de populations étrangères qui aspirent à profiter malgré tout, avant tout et surtout, de la société de consommation à outrance dont nous avons tellement abusé et qui reste la seule obsession pour beaucoup de ces nouveaux-presque-bientôt Français ?

Consommer à Callac, vaste sujet de réflexion à ne pas proposer à l’épreuve du baccalauréat ; assurément casse-gueule…

Qu’auront-elles finalement à faire, ces familles si généreusement accueillies aux frais des contribuables, d’une maison qu’ils devront entretenir à leurs frais plus tôt que tard, en zone rurale (« trou perdu » en langage plus familier), à l’heure de la criminalisation des automobilistes et où l’on « se les gèle » sept à huit mois sur douze, n’en déplaise aux Philipullus (prophète fou dans l’album de Tintin L’Étoile mystérieuse) du réchauffement climatique ?

Resteront-ils ou feront-ils à Callac, comme il est dit dans la chanson, simplement « trois petits tours »… avant de s’en aller grouiller dans ces favelas que sont devenues nos métropoles, hypnotisés par les si belles enseignes de ces si beaux magasins offrant tout ce qu’ils n’auront pas les moyens de s’offrir ?

Philippe Randa

(1) voir sur Synthèse nationale cliquez ici

Source EuroLibertés cliquez là

CHN 5 REEDITION ANNONCE 1 copie 5.jpg

Philippe Randa
image_pdfimage_print
10
2

36 Commentaires

  1. Quelle serait la motivation principale de ces jeunes hommes de préférer les grandes villes au campagnes ? Mais le sexe bien sûr, trouver une femme…. C’est d’ailleurs pour ça que les jeunes français partent eux aussi en ville…. Tout le monde fait comme si ces migrants étaient asexués, tout le monde fait comme si cela n’était pas grave de faire venir des centaines d’hommes pleins de testostérone, comme si cela n’allait pas entraîner des difficultés….

    • il s’agit parait il de familles et noon de célibataires, mais petit poisson deviendra grand pour les males quand aux femelles il y aura bien quelques cocos mélenchonistes pour les créoliser

  2. « Migrants : que viendraient-ils faire à Callac ? »….bin agresser les personnes agées et seules ,comme ils le font dans les grandes villes,en espérant qu’ils agressent ceux qui les ont soutenues,aprés pour les remercier la région avec l’argent des francais leur construiront une mosquée !!

    • @kabout les personnes agées, les femmes ou filles, les handicapés…les prédateurs s en prennent aux plus faibles, c est moins risqué Cambrioler mais aussi piller les recoltes des jardins, tuer les moutons, poulets…en espérant qu ils ne tueront pas les chats, chiens ni ne feront des rites vaudous sur les chevaux ni ne bruleront les eglises…

  3. Que viendraient ils y faire ? Ben…glander comme partout ailleurs et…faire fuir tout le monde. Voilà.

  4. Les habitants de Callac sont de braves gens ,mais le soir ils se retrouvent en famille à discuter de sujets qui les interessent ….je suis né dans un village de Vendée du littoral et j’ai vu un couple de parisiens retraités débarquer chez nous apres avoir vendu leur appart a Paris (de braves gens) leur ambition etait de créer un club d’echec pour les soirées d’hivers . Mon pere leur dit « avant de vendre votre appart vous auriez du louer une petite maison ici pour juger de ce que sont les mois de novembre a avril » ils lui on rit au nez . Il n’y a eu personne pour jouer aux échec ,le mari est tombé gravement malade ils vendirent la villa et retournerent a Paris en maudissant « ces ploucs » qui n’avaient pas les memes gouts qu’eux

    • ce que beaucoup de gens ne comprennent pas, lorsqu’ils arrivent dans un lieu nouveau, est que cela est à eux de s’adapter et d’aller vers la population y vivant

  5. on sera pas bien a CALLAC ! ON VEUT LA GRANDE VILLE avec carrefour , la caf et la secu .mes fils hirboristes feront le commerce en bas d la barre; que du natoural ! ils ont fait NORMAL STUP et STUP ECO .li pti nous donne 1000E pour courses de la semaine . li grand il enverra 300000 E par mois au maroc car y connait l immobilier . son pere et moi , on a deja deux immeubles chacun ; les ptits aussi ! mes fils sont tri gentils sauf quand la police gene leur travaille ; la ils les niquent . pareil pour li pompiers: quand ils les derangent , y lancent les boules de petanques ; ca leur fait du sport et cy bon pour le coeur ! et quand leurs parents sont pas malades , y chassent les doctors de la cite . et puis a CALLAC , pas assez de monde pour faire travailler l hirboristerie et pas de circuit moto ….

    • Oui mais shit orange ou shit citron ce n’est pas le genre de produit que les autochtones du cru consomment, faudra exporter le truc vers les grandes villes, à mon avis ce ne sera pas pratique du tout et contre productif!

  6. ben on le sait: avoir un poste de vigile au nouveau bureau de la caf installé à callag, des postes d’aides assistantes sociales dans les nouveaux bureaux installés , des répartiteurs de subventions , des adsem dans la nouvelle école rénovée, des gardiens de la paix pour surveiller les bouseux locaux etc.

  7. Que vont-ils faire là-bas ? Une piste : Avec un lopin de terre comme le proposait je ne sais plus quel élu ou ancien élu gauchiasse, de faire comme les Mongs, montagnards originaires du Laos persécutés par les kmers rouges, à savoir cultiver d’arrache-pied une terre inculte pour laquelle aucun Guyanais n’a voulu faire l’effort de travailler, en la rendant en surfaces cultivables et fertiles au point qu’ils en vivent eux-mêmes des produits en les consommant et en les vendant ? Pour l’anecdote, les responsables de ce bout de France la leur ont donné, à charge pour les Mong de se débrouiller. Par ailleurs, faut-il le souligner, le brave curé de ce coin perdu leur est venu en aide et les a soutenus en tout genre jusqu’à qu’ils soient devenus entièrement autonomes. J’avoue ne pas connaître un seul religieux autre que Chrétien s’occuper d’autrui sans rien demander en retour.

  8. Pourquoi ces migrants auraient fuit leur brousse ou leur bled en prenant des risques pour finir dans la « cambrouze  » française ?

    • Gonzague, Pour faire plein de gosses et vivre sur leur dos des milliers € d’allocs touchés tt les mois. Arriver à faire tt ce qu’ils n’arrivent pas à faire chez eux sans être arrêté immédiatement et foutu en prison. Sans oublier tt le reste comme faire venir toute leur famille !

  9. Nous avions déjà le bonheur est dans le pré, maintenant nous allons avoir revitalisons la campagne!
    Oui mais, si nombre de prétendantes autochtones ont jeté l’éponge pour le bonheur est dans le pré, ne risque t’on pas de voir les allogènes partir en courant une fois éteints les lampions de la fête dédiée à leur arrivée?

  10. Il y a pourtant un proverbe Arabe qui dit: « avant de t’installer quelque part et de choisir ta maison, choisi tes voisins »

  11. Macron cherche avant tt à disperser, MAINTENIR les sujets de préoccupations des f. afin qu’il arrive à ses fins. La mise en place de LA PEUR, LA TERREUR dans tt les domaines. PEUR maintenue journellement avec la guerre en Ukraine qui permet l’inflation et la spéculation et PEUR de ne plus pouvoir faire ses courses. PEUR de voir répartir les musulmans / africains qui vont crouler sous les allocs sous le nez des locaux miséreux jusque dans le plus pt trou du cul du monde ultra pauvre et SANS travail. LA PEUR de toujours plus d’importations, invasions qui finira par le remplacement de la race blanche. LA PEUR pour cet hiver entre choisir, se nourrir, se chauffer ou remplir le réservoir de sa voiture. LA PEUR des coupures d’électricité qui permet à Macron d’aller en grande pompe inaugurer 80 éoliennes tt en narguant ceux qui se sont battus pour qu’elles ne soient pas une nouvelle pollution terrestre, visuelle et auditive. sans oublier tt le reste sorti d’un cerveau malade

  12. Se mettre à la place de colons qui n’auront rien à faire qu’à pondre des gosses pour vivre des allocs-braguettes, c’est trop demander à la poule aux oeufs d’or !
    Considérer que ces gens ne sont attirés que par « les lumières de la ville » me paraît en effet d’une grande naïveté.
    Se voir offrir un logement sans avoir dû travailler dur avant, sans parler de tous les autres avantages qui ne s’acquierent généralement que par le travail, pour des familles forcément très modestes, et même en l’occurrence, ne parlant pas le français, revient à tirer le gros lot sans aucune mise préalable.
    En outre, ces familles seront en pays connu puisqu’elles constitueront une petite communauté dont les liens seront d’autant plus étroits face au monde hostiles des « français racistes ».

  13. Un commentaire passé, sur ce sujet laissait entendre une explication, qui n’est pas si saugrenue que cela, à savoir que Paris se préparant à accueillir les J.O. en 2024, nos « z’élites » du gouvernement et de la mairie de Paris, ont du gamberger en catimini sur la nécessité de vider la ville d’une bonne partie de ses migrants illégaux, dont peut être les toxicomanes et SDF indésirables, pour donner une bonne image de la France et de Paris à tous les « visiteurs » et participants aux jeux, tout au moins durant cette période.

    • @breer. Il me semble en effet avoir posté cette hypothèse il y quelques jours, mais je ne suis certainement pas le seul. Il me semble évident que nettoyer Paris avant les JO est impératif pour nos élites, mais ils n’y arriveront pas, trop de m.. à déplacer.

      • Hoplite, j’ai publié un commentaire dans ce genre au sujet d’un autre article. Que va faire Macron de tt ces déchets camés lorsque lui ce prétentieux imbu de lui même va recevoir les étrangers venus du monde entier pour les J O 24 ? Qu’elle image cela va donner de lui et ce qu’il a fait à la France ? Paris était classée l’une des plus belle ville du monde, il en reste quoi sous Macron et Dingo ? Des milliers de déchets camés sous des tentes qui urinent et défèquent dans les rues, des milliers de rats, les odeurs, les immondices partout, les camés et les dealers qui les approvisionnent à quelques pas de la police, les agresseurs de civiles et policiers, les voleurs à l’arraché, les violeurs. Macron va tt faire pour en faire disparaître une partie, peut lui importe la façon de le faire ou qui le fera pour lui et pour eux aussi ne l’oublions pas car c’est la peur qui les fait les évacuer loin de chez eux !

    • Vous avez raison tout est calcule d’avance avec la salope de maire et le con de macron 2 salopats ensemblent IL RESTERA LES RATS QUI COURENT LES RUES 2 PAR HABITANTS CA FAIT DU MONDE

  14. Qu’est qu’ils viennent y faire ? Foute la m…., implanter le trafique de drogue, l’insécurité, les dégradations, s’entre tuer vivre comme des nababs des allocs sous le nez des locaux à qui on ne donne rien, prendre le seul emploi ou logement qui existera parce qu’ils seront pas PRIORITAIRES sur les habitants, mettre en place le harcèlement scolaire sur les gosses blancs, cambrioler et passer à tabac les anciens pour leur voler leur sac, torturer les animaux, faire ce qu’ils font partout en France depuis que Hollande et Macron puissance 10 les impotent !

  15. macron veut répartir les migrants dans toute la France NON nous ce qu’on veut c’est les faire REPARTIR dans leur pays .

  16. Avec le petit lopin de terre proposé par Périco Légasse ils pourraient cultiver du shit, on gagnerait sur les coûts de transport et c’est bon pour la planète. Du coup on changerait aussi le nom du patelin pour Callacnikov.

  17. Pourquoi viendraient- ils ? Des résidences secondaires, des champs de pavots, euh! de choux-fleurs, d’ adorables Bretonnes. On en reparlera dans un an.

    Ils sont des bretonnants
    Vive la Bretagne
    Ils sont des bretonnants
    Vive les migrants!

  18. Ne vous inquiétez pas pour eux. Les généreux richissimes bienfaiteurs feront en sorte que le pauvre contribuable du village qui arrive a peine a boucler les 2 bouts, leur construise une méga-mosquée, un méga-centre commercial juste a la sortie de Callac, et un terrain de foot sur les champs qui sont encore un peu fertiles pour occuper les gosses entre 2 larcins. De leur coté, les armées d’assistants sociaux/ animateurs/ éducateurs/ assocs/ avocats « gratuits » financés par le meme pauvre (con)tribuable, s’occuperont du reste.

Les commentaires sont fermés.