Migration libre, dernier avatar du communisme ?

Publié le 8 décembre 2018 - par - 18 commentaires - 898 vues
Share

L’idéologie de la libre migration détruit la propriété des peuples occidentaux sur eux-mêmes.

Quelques articles  critiquant le Pacte sur les migrations ont paru dans le Figaro, il faut lui en rendre grâce. Malheureusement, une quinzaine de jours seulement avant sa signature… et disponibles aux seuls abonnés (Figaro Premium) ce qui en limite encore énormément la portée pour la population !

C’est celui  de monsieur Jean-Louis Harouel* qui nous occupe.

« L’idée qui inspire ce texte est que les migrations vont s’accélérer de manière inéluctable, qu’on doit faire en sorte qu’elles se déroulent le mieux possible, en abandonnant toute approche défensive », dit-il.

C’est en effet ce que la propagande de la presque totalité de nos médias, universités, politiciens nous assène comme une vérité indiscutable. Nous ne devons plus nous défendre de cette invasion, nous devons l’accepter, l’encadrer (pour faire le plus joli possible ?).

Des moyens de la décourager, comme la suppression du droit du sol, la suppression des soins gratuits, des cadeaux et avantages de toute sorte, l’obligation de trouver un travail pérenne à l’arrivée, le renvoi de tout qui se conduit mal, le renvoi des mineurs « isolés » chez leurs « parents », bien connus puisqu’au contraire la loi est de les faire venir ici pour chacun d’eux, avec leurs « frères et sœurs » maintenant (loi européenne votée par Macron juste avant les vacances), tout cela n’existe pas et est de caractère nazi.

« Il ne sera pas juridiquement contraignant pour les États. Ses recommandations vont cependant constituer un moyen de pression sur les politiques gouvernementales en matière d’immigration. Et il forme un socle pour l’élaboration ultérieure de normes contraignantes »

On voit d’ici tel migrant contestant une décision judiciaire, en appelant à la Cour européenne des droits de l’homme, celle-ci lui donnant raison au nom de la signature du pacte par ce pays, et le tribunal donnant raison au plaignant, créant une jurisprudence modifiant de fait la Loi, notre Loi.

« Le «pacte» préconise aux États de couper les subventions aux médias diffusant des discours jugés xénophobes et intolérants. Tout en prônant la liberté d’opinion et le libre débat sur la question, le Pacte engage à couper les aides et les financements aux critiques et récalcitrants ».

« Le «pacte» veut fermer la bouche à toute critique des migrations. Il est donc permis d’affirmer que, comme jadis en URSS, les mots changent de sens: «débat ouvert et libre» veut dire en fait militantisme en faveur de l’immigration. Il y a une dimension communiste dans l’idéologie de la libre migration. Celle-ci repose sur l’idée que le monde est chose commune, qu’il appartient à tous. » (Voir 1984 Orwell).

Vu l’énorme croissance démographique de l’Afrique, et la liberté sacralisée de la migration, il est pourtant si simple et évident que notre Europe sera submergée. Police, tribunaux, alimentation, chauffage, soins, médicaments, sécurité des personnes…  tout cela sera balayé, n’en voit-on pas dès maintenant les prémices ?!

« C’est l’effet régressif de l’égalitarisme, tout spécialement dans sa version communiste. Car, paradoxalement, il y a une dimension communiste dans l’idéologie de la libre migration. Celle-ci repose sur l’idée que le monde est chose commune, qu’il appartient à tous, que chacun peut légitimement aller prendre les situations avantageuses là où elles se trouvent. Or prendre ce qui appartient aux autres est conforme à la philosophie du communisme. L’idéologie de la libre migration détruit la propriété des peuples occidentaux sur eux-mêmes. La souveraineté d’un peuple a pour fondement la propriété de ce peuple sur lui-même, sur son destin, son identité, son sol, son patrimoine matériel et spirituel ».

« Or l’idéologie de la libre migration détruit cette propriété, détruit l’idée de patrimoine d’un groupe humain, le contraint à l’ouvrir à tous, à le mettre en commun avec tous sans liberté de choix ni conditions à respecter. Il n’est donc pas excessif de conclure que c’est bien une forme de communisme à l’échelle du monde.

Ce n’est pas un hasard si la Gauche pousse à signer ce Pacte, elle qui chantait que « l’Internationale sera le GENRE humain ». Tous les moyens sont bons aux communistes pour amener le chaos qui les mettra au pouvoir, comme en 1917. Elle est puissamment aidée par les casseurs par exemple, comme tous ceux qui sont guidés par leur instinct de mort et de destruction et en jouissent.

Un Malien ou un Ghanéen, par exemple, viendra vous dire que vous avez trois chambres et n’en occupez qu’une, dès lors qu’il faudra déménager.

En espérant que vous aurez réservé à temps une place pour votre tente dans le parc…

Christian Baré

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
lafronde

Entièrement d’accord avec l’auteur. Si la Nation est la propriété indivise des citoyens, partager ce pays avec d’autres sans le consentement du Peuple, c’est bel et bien une spoliation des biens communs : un Communisme inter-ethnique international. Ce que dit notre ami belge Christian Baré, et qui a été mainte fois développé et argumenté par le Pr JL Harouel https://www.valeursactuelles.com/societe/jean-louis-harouel-droits-de-lhomme-droits-de-lautre-84529 Argumentant otre propriété indivise de la Nation, voici le texte de d’E. Renan, référence de la République française disponible dans une Université canadienne ! http://classiques.uqac.ca/classiques/renan_ernest/qu_est_ce_une_nation/renan_quest_ce_une_nation.pdf

Anne-Marie G

En effet, on peut dire que les mondialistes ont su utiliser la rhétorique de la gauche à leur profit en consacrant un droit pour les individus appartenant à des pays sous-développés à venir s’établir dans des pays développés, partant du principe que ces derniers sont indûment propriétaires de leur territoire et de tout ce qui s’y trouve dessus. Désormais c’est l’ONU qui devrait décider à la place des Etats – occidentaux parce que la Chine ou l’Inde ne sont pas encore prêts pour se dessaisir de leur patrimoine civilisationnel. En fait, les gros benêts occidentaux qui se battent la coulpe depuis des décennies vont se faire plumer et servir de repoussoir au reste de la planète. Il va y avoir un grand sauve qui peut dans quelques années, seuls resteront des gens comme les GJ !

DUFAITREZ

Ceux qui connaissent par coeur, dont je suis, ont la chance de lire la Réinformation.
Mes 3 garçons, plein d’amis, « au dur labeur », ont été informés par mes soins !
Les Médias, complices, se taisent, voire parfois ricanent ! (Apathie, Elkrief…).
Jamais vu ça ! Et pourtant !

Obi

Chacun doit pouvoir se faire une idée en réfléchissant PAR SOI-MÊME et en n’en parlant librement autour de lui. Des idées se construisent peu à peu, et à des rythmes différents pour chacun, c’est ça de forger une opinion, pas devoir avaler des nouvelles calibrées pour qu’on y croie la propagande. Bravo !

HARGOTT

un démographe qui conseille des gouvernements africains leur expliquait que leur croissance démographique était une catastrophe; ces « dirigeants » tombaient des nues: ils ne le savaient pas!
Si le pacte pourri est appliqué, à terme ce n’est plus 48,3% du PIB qui sera prélevé en France,et idem pour les autres pays européens, mais 80%. Le résultat sera que TOUS les riches et même les gens « aisés » fuiront la France, il n’y aura plus personne pour payer impôts, taxes et cotisations et ce sera la fin définitive.
Ceux qui approuvent le pacte, les cosmopolites mondialistes, tel BHL, diront: « moi, je ne peux pas habiter dans toutes mes maisons une semaine par an, j’en ai plus (dans le monde entier) qu’il n’y a de semaine dans l’année »
NB: déclaration exacte et réelle et non « rumeur » ou « fake. »

charles

Notre UE a été construite par les même individus, avec les mêmes idéologies que l’URSSS ! en plus « soft » ! car pour l’heure nous n’avons pas encore de goulags, mais ça peut venir ! il suffit de voir ce qui se passe en Allemagne ! Si Troski est mort, sa fourberie est bien vivante !

André Léo

Il faut cesser les inepties à propos du communisme, « responsable » de l’immigration sauvage. Souvenez-vous du couplet de Marchais à propos de l’islamisation de Vitry/seine. La droite UMP et la gauche ps et islamo-gauchiste l’avaient alors copieusement insulté.
Et que l’on sache, les communistes, réduits à être supplétifs de Mélanchon et des islamo-écolos, ils ne sont pour rien dans le traité de Marakech… qui sera signé par Macron et sa caste de mondialistes. Un peu de rationnel !
Quant à l’Internationale, écrite après le massacre de la Commune de Paris par la crapule Thiers, elle reste, comme la Marseillais pour NOTRE Patrie, un hymne officiel historique, donc non amendable, à la gloire des Révolutionnaires qui ont construit cette République en voie de destruction par la mondialisation

Yves ESSYLU

Le socialo-communiste André Léo récidive. Il fait l’apologie de l’internationale, le chant des casseurs cégétistes en gilets jaunes !

André Léo

Ne dénigrez pas sans savoir!
Nous avons tous été « comunistes »: un an , un jour, une heure, comme beaucoup d’intellectuels et de scientifiques Français. Et puis cette idéologie généreuse a été broyée par les pouvoirs personnels, sous couvert de démocratie participative. Résultat, le courage formidable de l’armée rouge qui a vaincu le fascime nazi n’a pas suffi à nous convaincre de rester.

Le patriotisme a été la dominante des communistes de1920 jusqu’à l’après guerre. Leur abandon du rationnel scientifique pour l’obscurantisme religieux a conduit à la disparition de cette idéologie.
Nous continuons le combat pour le retour à la Souveraineté nationale et la Lïcité républicaine sans les cocos, et souvent contre-eux.

Obi

Le communisme ne peut exister et durer qu’à l’état de parti unique.
Ce qui conduit très très vite à une dictature. Réfléchissez bien …

André Léo

« L’objectif » irréaliste du communisme selon les statuts du PCF, c’est « de chacun selon ses moyens à chacun selon ses besoins ». Ainsi, ce serait l’anarchie caritative autoentretenue…. le contraire du parti unique en somme, n’était l’ambition, le besoin d’appropriation et l’égoïsme démesuré d’Homo qui pourrit tout..

Marnie

Une belle analyse, Merci Monsieur Barré.
Toutefois, ce que l’on appelle à tort la droite est dans la même mouvance d’idées. Au final tout semble fichu si la raison et le bon sens ne l’emportent pas.

Pilaf

L’immigration massive n’a rien de communiste, c’est du mondialisme qu’on ne voit que depuis quelques décennies dans certains pays européens où les dirigeants politiques sont des mondialistes, corrompus, serviles aux financiers. Quant à la qualification d’idées « extrêmes » (l’extrême-droite par exemple n’a rien d' »extrême »), elle est employée aujourd’hui, pour toutes idées contraires au mondialisme. On voit aussi qu’il y a une idéologie qui sert pour communautariser les gens et les « rééduquer ». On a tous remarqué l’emploi insupportable (pour certains) et terriblement long de « celles et ceux » par les politiciens au pouvoir dans chaque phrase, entre autres, comme pour l’imprégner dans la tête des gens, pour espérer qu’un jour ils l’emploient par mimétisme alors que c’est très lourd.

Obi

Le communisme c’est la suppression de la propriété privée. L’immigrationnisme y conduit, quelque que soit le nom qu’on lui donne.

Paskal

D’autant que le communisme c’est la fusion de toutes les langues et de toutes les nations.

Hoplite

Le capitalisme est l’exploitation de l’homme par l’homme. Le communisme c’est le contraire…

Obi

Tous les communismes ont abouti au malheur, c’est l’Histoire.
La Démocratie c’est le pire des systèmes à l’exclusion de tous les autres (Churchill et bien d’autres avant lui).