Mila, Zineb et les César confirment l’imposture des féministes

Certaines féministes de France n’ont de féministes que le nom.

Ces sont des imposteuses qui n’ont pas la cohérence qu’imposerait un combat clair, honnête et sain.

Pour preuve ?

On ne les entend pas quand une jeune lycéenne se fait menacer de viol et d’égorgement par des dizaines de milliers de musulmans.

On ne les entend pas quand des Cécile Pina, Zineb el Razhoui ou Isabelle Surply se font menacer de tabassage et de viol par des musulmans gavés de haine envers les femmes qui ont l’esprit libre.

Toute l’année des femmes se font tabasser, violer, agresser, tuer par des Maghrébins, des Noirs, des musulmans, des allogènes albanais et nigérians qui mettent au trottoir des filles contre leur gré.

On ne les entend pas davantage, ces féministes.

Bizarrement on les entend, en proportion, beaucoup trop en comparaison des autres silences, que lorsque ce sont des Blancs qui sont soupçonnés de viol pour de vieilles affaires.

De très vieilles affaires.

Quand il s’agit d’un réalisateur juif polonais d’origine par exemple.

Bien entendu, je comprendrais leur émoi si leur colère envers un réalisateur blanc juif était égale à la colère qu’elles devraient exprimer envers les Noirs, les Maghrébins, les musulmans et autres allogènes coupables de faits identiques, voire pires puisqu’il y a souvent mort de femme.

Pour cette seule et simple incohérence discriminatoire, on serait fondé à crier à l’imposture, et devant une telle agitation sélective, à l’hystérie.

De toutes les agressions qui sont commises par une population mondialisée imposée à notre pays, il n’y aurait donc qu’un coupable, par exemple un réalisateur blanc juif.

Dit autrement, pour ces putatives féministes, les Maghrébins, les musulmans et les Noirs ont le droit de violer et de tuer les femmes, mais pas les Blancs, encore moins s’ils sont juifs et réalisateurs de cinéma.

C’est la seule conséquence à tirer de la totale absence de ces pseudo-féministes dans le débat public quand des milliers de femmes se font agresser par des musulmans par exemple, ou menacer d’égorgement, acte qui, dans la hiérarchie des crimes, est plus radical que l’agression sexuelle.

Curieusement, là, on ne les entend jamais.

Vu le foin qu’elles font pour un cinéaste juif, si elle n’ont rien à redire quand il s’agit de musulmans, c’est qu’elles approuvent donc.

Une féministe ne devrait pas s’arrêter par à la couleur de peau ou à la religion de l’agresseur, un crime est un crime, quelle que soit la nature de l’impétrant qui le commet.

Ces féministes-là, si.

Elles s’y arrêtent.

Certains ont le droit, d’autres pas.

On peut donc crier à l’imposture.

Je viens donc de prendre leurs gros doigts d’avatars féministes dans le pot de confiture de la discrimination : ces auto-proclamées suffragettes ne souffrent pas qu’un Juif blanc puisse mal agir avec une femme, mais leur silence vaut approbation quand des non-Blancs passent à l’acte délictueux.

Cette sélectivité surprenante mériterait d’être analysée, savoir à quoi répond cet ardent désir du viol par l’étranger de culture qu’elles entendent interdire par ailleurs à l’Occidental blanc de souche.

On peut avoir à l’esprit l’archétype de la vieille bourgeoise qui va s’encanailler dans des bars louches juste pour le frisson et la sensation d’exister : c’est « la fureur de vivre » en quelque sorte pour rester dans le milieu du cinéma, c’est de circonstance s’agissant d’un réalisateur.

Cela peut répondre aussi au besoin d’exotisme, ce serait le pendant féminin au tourisme sexuel masculin vers un pays réputé pour cette pratique, la Thaïlande.

Sauf que pour ces féministes, nul besoin de prendre l’avion, la mondialisation a paré aux pertes de temps en déplacements, l’obscur objet du désir buñuelien ayant été importé en masse dans notre pays depuis quelques années maintenant, il suffit qu’elles aillent traîner dans des quartiers de non-droit pour lever les pépites.

J’ai du mal avec une autre hypothèse, mais on est là pour les examiner toutes : ces dames seraient tout simplement antisémites concernant notre réalisateur, pensez donc, un Juif polonais qui a réussi dans le milieu du cinéma !

Remarquez, puisqu’on en est aux suppositions, cet antisémitisme pourrait être inconscient, refoulé, relégué dans le ça, et demeurant inconnu du moi et du surmoi conscient, et en tous les cas impossible à assumer, sinon ce serait la destruction de leur personnalité, car en totale contradiction avec l’éthique qu’elles affichent avec ostentation pour se donner bonne conscience justement, mais qui n’est rien d’autre qu’un narcissisme exacerbé qui leur sert de boussole morale.

Ou alors tout simplement de la jalousie ?  Parce que ces dames auraient des difficultés avec la réussite personnelle d’autrui quand il est blanc ? Allez savoir avec la psyché…

Cette manière de ne s’acharner que sur un seul type d’homme blanc ne laisse pas de poser des questions, tout de même.

Cela relèverait-il de l’obsession, de l’hystérie ?

Nul doute que Charcot et Freud se seraient régalés à se pencher sur une telle pathologie monomaniaque centrée exclusivement sur le Blanc.

Freud aurait-il pu remonter à leur petite enfance pour trouver le trauma originel ?

Une de ses méthodes relevait de la substitution.

Le cinéaste blanc est-il un substitut à la personne du père ? Du frère ?

S’agit-il d’une prohibition de l’inceste originel imposée par la société qui s’est muée à l’âge adulte en une sorte de névrose compulsive qui trouve son exutoire dans une pulsion de haine envers le Blanc uniquement parce qu’elles n’ont pas été suffisamment aimées toutes jeunes ?

Ces féministes ne vivraient-elles pas alors une sorte de jalousie d’amour maladive de savoir que ce réalisateur, dans ses jeunesses, ait pu s’enticher d’autres filles qu’elles ?

Il faudrait une bonne cure analytique pour en avoir le cœur net sur la nature de leurs frustrations, bien sûr.

Quoi qu’il en soit, si j’étais ce réalisateur blanc juif, je consulterais quand même un avocat, voir s’il n’y aurait pas matière à action en justice pour harcèlement, antisémitisme et, surtout, discrimination.

Il ne s’agirait pas de nier une éventuelle culpabilité.

Mais puisque pour des faits identiques, ou même pires, perpétrés par des gens de couleur, des musulmans ou des exotiques en général, ces dames approuvent en silence, je réclamerais une égalité de traitement. Tout simplement.

Pour un même fait, on devrait être tous coupables ou tous innocents, non ?

Il est totalement anormal que de pauvres âmes perdues, que Charcot et Freud auraient possiblement classées dans la catégorie des hystériques, plébiscitent le viol et l’égorgement des femmes par les Noirs, les Maghrébins et les musulmans, et l’interdisent aux Blancs, juifs de surcroît.

Ça ne vous choque pas, vous ?

Comme le titrait Freud, n’y a-t-il pas, là, comme un « malaise dans la civilisation » ?

Ou plus simplement, quelque chose de pourri chez les féministes ?

Jean d’Acre

image_pdf
0
0

49 Commentaires

  1. Ce ne sont pas des féministes, mais des saloperies de collabos des islamistes.Les femmes qui les portent aux nues et qui les suivent sont des crétines incultes, qui n’ont jamais rien appris sinon à tortiller du derrière devant les hommes.

  2. Ces deux sa++pes sur la photo, complices des criminels musulmans, ne mériteront aucune pitié, à l’heure du règlement des comptes ! …

  3. c est vrais féministe dans le 7eme ou 16 eme, ou a Versaille , ca fait marrer mais ouvrir sa,gueule dans une citée ou dans le 20 eme la ce n est plus la même

  4. Et si on inventait un service militaire obligatoire pour ces pauvres filles ?
    « Elles se plaignent d’être battues ? Elles ne se sont jamais battues face à l’ennemi ! »
    Faites-vous tuer pour Nous, Mrs les Hommes !
    Une Femme, Ministre des Armées ? On rigole !
    Devant l’agression, ces pauvres Hommes n’ont plus qu’une parade !
    Se laisser pousser la barbe pour marquer leur différence !! MDR !

  5. Inversion des valeurs ! Notre société en est malade !

  6. Ladj Ly désigne par des affairistes réalisateur des
    Misérables a Été condamné à 3 ans de prison dont 1 avec sursis pour des faits abjects ;mais silence dans les rangs, il est noir.

  7. si ces furies hystericoislamophiles se font defoncer l anus dans une poubelle parce qu elles sortent en minijupes ,elles nous diront : meme pas mal ; vous n aurez pas ma haine ! … et nous , on n aura meme pas de peine .

  8. Les féministes, si promptes pour enfoncer Harvey Weinstein et Roman Polanski, s’avèrent étonnamment muettes quand il s’agit de dénoncer Tarik Ramadan ou de soutenir la pauvre Mila traitée de « pute » et « sale Française ». Vous avez dit bizarre?

  9. Ce ne sont pas quelques féministes qui sont des imposteuses, c’est le féminisme qui est une imposture.

    Le problème n’est pas qu’ « une féministe ne devrait pas s’arrêter à la couleur de la peau, etc. », faire ceci ou cela. Une féministe devrait juste fermer sa gueule.

    Il ne faut plus de féminisme ni de féministes.

    Le féminisme est issu en droite ligne de la pensée de gauche, il est en avatar parmi d’autres (comme l’écologie, le pacifisme, etc.) et à ce titre ne doit plus avoir droit de cité en France. Point barre.

    • Les femmes peuvent elles quand même voter, travailler, ouvrir un compte en banque sans l’autorisation de leurs maris ?

    • Non c’est le zaroffisme qui est une imposture et une calamité pour l’humanité. Vous êtes du genre à jeter le bébé avec l’eau du bain et votre esprit (sic) est tellement confus et grotesque que de lire votre commentaire c’est presque de la gourmandise.

    • Parfaitement. D’ailleurs, c’est dit dans la Bible des chrétiens : les femmes doivent être soumises à leur mari et fermer leur gueule dans les assemblées (1 Corinthiens 14:34)

  10. Tout ce qui est excessif est malsain. C’est le cas du « féminisme » tel qu’il se présente actuellement. C’est du n’importe quoi qui s’étale au grand jour et qui leur nuit grandement. L’imposture est flagrante c’est le moins que l’on puisse dire.

  11. pour moi la cause est entendue
    ces féministes n’ont rien de féminin….
    et leur posture est aussi incongrue que grotesque
    la féminité , c’est tout de même autre chose….

  12. De même qu’on entend jamais ces pseudos féministes s’élever contre les mariages forcés et l’excision, coutumes importés des pays de pue-des-pieds par des analphabètes qu’on nous impose comme « compatriotes » !

  13. elles puent, ces mégères que personne parmi les hommes sensés ne voudraient!!!!

  14. Cher Jean d’Acre, vous évoquez une jalousie possible vis à vis de la réussite personnelle de l’homme blanc. Je pense que vous visez juste! Elles ont un complexe d’infériorité, et sont très mal à l’aise avec l’identité féminine. Pourquoi leur animosité ne vise-t-elle que les hommes blancs? Parce qu’elles voient l’homme blanc comme supérieur … et le corollaire, c’est qu’elles considèrent les autres comme inférieurs, même si elles ne vont jamais se l’avouer, et du coup, elles excusent des comportements qu’elles critiquent chez l’homme blanc. C’est bien un homme de gauche (j’ai oublié qui) qui avait dit pour justifier la colonisation, que les races supérieures avaient le devoir de civiliser les races inférieures. Aujourd’hui, ces paroles sont considérées comme racistes.

    • Léon Blum. Le héro de la gauche de 36, que la gôche finira par effacer de l’Histoire parce trop blanc et juif.. Et ce sera risible… D’ailleurs Mélanchon a déjà commencé.

      • Jules Ferry quarante ans plus tôt.
        L’antisémitisme de la gauche est antérieur à l’affaire Dreyfus. Quoique, si on classe le P »C »F à gauche, vers 1940 il parlait de « Blum la guerre, hanté par le sang innocent de ses victimes qui tâche à jamais ses mains aux doigts longs et crochus ».
        Le racisme antiblanc (qu’elle n’a certainement pas trouvé chez Marx) concerne surtout l’ultragauche et est récent.

        • C’est vrai pour Jules Ferry. Mais également pour Blum qui en 1925 à la chambre des députés a dit  » … nous admettons le droit et le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues… etc,etc…. » J’ai cité L.Blum car j’ai trouvé cela « drôle » … Le Mal devient le Bien qui devient le Mal… Et je crois que l’on a tord de se référer à la 2nd guerre mondiale en permanence pour y voir clair aujourd’hui…

  15. Le néo-féminisme actuel est aux mains de lesbiennes dhimmis qui ont la haine des hommes blancs. Elles sont suivies par des décérébrées. Elles ne protègent en RIEN les femmes. Elles sont là pour semer la haine entre hommes et femmes et faire naître des enfants orphelins de père. Ces femmes sont absolument nuisibles.

    • Bravo Carole.Vous faites un parfait résumé de la situation en quelques lignes sans rien oublier.

  16. Il faut savoir arrêter le délire. Les féministes n’ont jamais fait allusion aux origines de Polanski qui est athée et d’autant moins juif que sa mère était catholique.

    • Caroline Fourest a condamné le tweet du « salafiste humanitaire ». Il ne faut pas désespérer.

  17. Vous évoquez Freud. En effet c’est bien dans l’inconscient qu’il faut commencer à lire ce qui les anime : la haine, tout simplement : amour et haine sont indispensables pour se démarquer de l’autre, et donc comme tout le monde elles sont sujettes à ce que Lacan a appelé  » hainamoration « . Ces pulsions de haine et d’amour sont ensuite « habillées » par des signifiants choisis dans l’environnement culturel : pour ces féministes là, les « mâles blancs occidentaux » incarnent la haine ; « les musulmans » incarnent l’objet d’amour. Rien à voir avec la raison ces histoires là. Mais que de dégâts !

  18. Et surtout ces mêmes féministes ont applaudit et sauté de joie pour le césar du réalisateur des « Misérables » alors qu’il sort de prison pour avoir kidnappé et tabassé une femme!

    • Clémentine Autain, Caroline de Haas et toutes les autres « féministes » savent très bien que si elles critiquent le film « les Misérables », elles vont recevoir la visite de Ladj Ly ou de ses potes qui vont leur demander une petite explication avec une bonne tarte dans leurs gueules et s’il faut une 2éme tarte, il y en aura une 2éme et 3 et 4 et ainsi de suite… Qu’elles fassent bien attention à ce qu’elles disent sinon elles vont comprendre (et à mon avis, elles ont déjà compris ; ce qui expliquerait leur comportement.)

  19. Le jour où nous comprendront que les féministes nous reprochent de n’être pas assez violents envers elles, tout rentrera dans l’ordre. Plus elles refusent, plus elles veulent : c’est inscrit dans leurs gènes. J’ai compris çà en étudiant la sexualité des animaux ; (dont nous sommes)

    • Excellent. Au fond, elles se plaignent d’être trop respectées.

  20. Surtout que ces connes n’ont pas manifesté contre Ladj Ly (violenteur et sequestreur de femme) alors qu’il a eu 4 Cesar je crois!!

  21. Quelque chose de pourri chez les Féministes? Non, ce sont elles qui sont pourries et, comme les poissons, de la tête d’abord.

  22. elles ont démontré leur parti pris, les masques tombent partout
    les gaulois iront ils voter?

  23. il suffit de s’arranger pour que ces pauvres tarées se retrouvent une semaine dans un lieu d’abattage a faire 50 passes par jour, sans oublier les coups qui vont avec, et après on verra leur réaction!!!

    • Je pense qu´elles recherchent le viol. Ca leur plait de se faire baiser par
      trois noirs. C´est ce qui se passe en Suède où ces femmes mûres
      plus de 50 ans qui aident les migrants ont toutes pris un ou plusieurs
      amants parmi leurs protégés. Le phénomène est apparu au grand jour
      quand une d´elle s´est fait égorgé par son amant du jour (afghan) pour
      avoir pris un autre amant afghan plus jeune.

      • Absolument. Elles sont désolées d’être prises au sérieux par des mâles trop gentils. Elles ne savent plus quoi inventer pour se faire dominer. Voilà pourquoi elles sont si pressées d’islamiser nos pays.

  24. Ces choses ne sont que des catins qui trahissent non seulement la moitié du ciel mais aussi l’autre moitié. Ce qui est frappant c’est leur haine et leur racisme à faire pâlir un national socialiste hitlérien. Qu’elles dégagent dans un des 57 pays musulmans où elles serviront de vide pots et d’esclaves à leurs chéris extra européens.

  25. Ces féministes là n’ont de féminin que leur physique (et encore), pour le reste elles se conduisent comme des bêtes, raisonnent comme des ânes et sont d’une laideur d’âme incommensurable. Elles n’inspirent que le dégoût et renvoient l’image de truies se faisant prendre en gémissant de plaisir par une file ininterrompue de migrants tous plus crasseux et libidineux les uns que les autres jusqu’à ce qu’elles éclatent comme des outres remplies à outrance.
    Des vomissoirs.

    • Oh, vous savez, elles n’ont pas besoin d’aller à Outrance pour se faire remplir ! La Porte de la Chapelle est bien plus accessible.

    • à Cran. : « Leur physique ( et encore )……..»
      Désolé, mais Clémentine Autin est une vraie beauté !
      Quoi que l’on puisse penser de ses mœurs de gouine ( ??? ) et de sa mentalité sectaire de mélenchoniste et de féministe .
      Vraiment dommage ! …

  26. Cécile Pina, Zineb el Razhoui ou Isabelle Surply, on vous soutient vaille que vaille… Vous pouvez faire appel aux hoministes que nos sommes.

  27. Quelque chose de pourri chez les féministes probablement ! Quelle lâcheté dans leurs indignations ciblées !

  28. Ces féministes de pacotille c’est insupportable !!!! Asia Bibi la chrétienne condamnée à mort pour délit de blasphème au Pakistan ( République Islamique ) n’a reçu aucun soutien de leur part hein ? Seule une journaliste grand reporter s’est battue pour cette femme hein ? Asia Bibi était en France où étaient les féministes ? Hein mes dames les féministes? Ou étiez vous ? Car Asia Bibi est toujours menacée de mort !!!!! Tellement plus facile de lyncher un homme blanc !!!! Ce sont des connasses !!!!

    • on a tendance a oublier au haut fonction de l etat a une certaine epoque un detournement d un mineur de la part d une femme de 39 ans … toutes ces petasses feministes a la tele au cinema et en polique en quete de notoriete feraient mieux de consulter un psy le tribunal des rues ras le bol quant a cette tele minable qui nous presente tout ce genre de spectable poubelle zapper moi tout ca et tous les cretins qui regardent ce genre de programme .. merci pour ce tres beau film j accuse

      • Bien d’accord avec vous Claude . La momie s’est tapée un gamin mais on trouve l’histoire romantique !!!!!!!! Deux poids deux mesures !

    • Le site féministe « Sans compromis » a soutenu Asia Bibi.

    • @natou

      « Ce sont des connasses !!!! » Dixit

      Appreciation venant d une femme, c est encore mieux ! Eh oui, des povres connasses nous sommes bien d accord… ( cela dure depuis des lustres…1984 sos racismes )

Les commentaires sont fermés.