1

« Place d’Armes » : si le peuple descend dans la rue, l’armée l’épaulera !

La « marche de la Fierté », samedi, a été une réussite absolue ! Et elle a remarquablement porté son nom.

C’était le premier défilé de ce genre depuis la lettre des généraux qui a fait couler tant d’encre et mis Macron dans une colère noire il y a un an.

https://www.place-armes.fr/post/lettre-ouverte-a-nos-gouvernants

Environ 2000 personnes ont suivi le cortège avec en tête d’anciens militaires, notamment pas mal de généraux dont un certain nombre ont pris la parole à côte du Lion de Belfort, formidable emblème de la Résistance à l’ennemi.

 

Et l’ennemi, tout le monde a compris que c’était Macron.

Que des orateurs magnifiques, que des argumentations exceptionnelles.

Et on a bien compris qu’il ne fallait pas attendre un coup d’État de nos généraux, ils nous ont rassurés : nous pouvons compter sur eux ; si le peuple se soulevait contre un dictateur, un fossoyeur de la France, les anciens militaires, vraisemblablement suivis par nombre d’actifs seraient à nos côtés.

Il fallait que ce fût dit. Et cela le fut. Textuellement. Confirmant mes dires, à chaque fois que l’un de nos commentateurs hurlait « mais que fait l’armée ?  » Je disais « jamais l’armée ne fera un coup d’État, car elle doit obéissance à ceux que le peuple a élus, sauf si le peuple dans la rue prend le pouvoir ».

On a donc compris qu’en cas de « guerre civile » l’armée se sentirait obligée de nous aider, de nous soutenir et nul doute que cela va rassurer nombre de nos compatriotes qui, face à l’augmentation de l’immigration de gens pas toujours amoureux de la France et à celle des antifas et autres black blocs copains des Insoumis voient venir cette guerre civile avec appréhension mais aussi avec le sentiment qu’elle est inéluctable.

Inéluctable, sauf si Zemmour est élu, évidemment. C’est moi qui l’ajoute, pas les généraux, bien entendu !

Ils sont restés neutres politiquement mais la teneur des discours et leurs demandes aux différents candidats correspondent majoritairement aux propositions de Zemmour. Et le constat est implacable, oui, il y a bien délitement de la France, oui il y a urgence !

Ils ont rendu hommage aux morts pour la France de ces dernières années, essentiellement au Mali (et pour quoi sont-ils morts, ces valeureux soldats du Liban ? Quel désastre, quel scandale ! Oui, Macron Assassin !) mais en évoquant tous les opex morts ou blessés à l’étranger, en Afghanistan, au Liban, au Tchad…

Et, évidemment, on a chanté plusieurs fois une vibrante Marseillaise.

En complément, le reportage des toujours remarquables journalistes indépendants de LCNews, qui ne vivent que de financement participatif.

Pour en savoir plus sur les différentes interventions, voir le résumé d’Hector Poupon sur Riposte laïque.

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/03/29/militaires-de-place-darme-si-le-peuple-descend-dans-la-rue-larmee-lepaulera/