Militant de gauche, anti-raciste, j'ai failli subir une agression raciste de jeunes racailles

Je tenais à vous transmettre tous mes encouragements pour votre site internet. Je me présente, je m’appelle Michel, j’ai 40 ans et je suis de longue date un militant syndical et politique de gauche, dans la Loire.
Surtout, depuis quelques temps aussi je me pose des questions sur tout l’engagement qui m’a conduit à lutter contre les partis racistes et autres agissements envers mes amis issus de parents immigrés.
Je pense que vous avez raison lorsque, vent debout, vous défendez notre beau et cher pays laique, contre toutes les intolérances. Oui, vous avez la lucidité d’admettre que ce sont bien ces gens qui majoritairement nous agresssent, nous insultent, là ou d’autres gens, dans la meme situation sociale, vivent leur vies tranquillement, dans des rapports sociaux appaisés.
Loin de faire des généralisations, je voulais vous dire que mon témoignage est encouragé par un événement vécu hier. J’ai de peu ecchappé à une agression par une bande de jeunes, une dizaine, qui m’ont coursé jusqu’au parking souterrain de mon supermarché habituel.
J’habite Saint-Etienne, ville de taille moyenne, sans trop de soucis lors des manifs…
Ces gens m’ont traité de « babtou » avant d’abandonner leur proie, alors que je bifurquai dans une autre direction, afin d’échapper à leurs méfaits.
« babtou » est le verlan de « toubab », c’est à dire l’insulte préférée des Africains envers les blancs qui visitent leur pays…
Vous voyez ces jeunes que je défends, que depuis toujours je repecte, par leur préjugé raciste sur ma couleur de peau, mon âge et ma façon classique de me vétir, m’ont pour le première fois de ma vie fait subir le racisme..
Dans leurs yeux l’assuarance de la vengeance…
C’est contre ces idées de vengeances venues de toutes parts que je lutterai desormais…
Non à tous les racismes.
Michel Lavoulle

image_pdf
0
0