1

Millière et BHL même combat, au service de l’Etat profond américain?

GuyMilliereTrump.jpg
On serait tenté de le croire à lire un Millière dont la prose uniquement à charge aurait pu être signée par BHL et peut-être même Botul qui sait?… Millière l’a sans doute lu lui aussi car sa cécité ne peut s’expliquer autrement. Et pourtant, il lui aurait suffi lui l’anglophone d’aller sur des sites comme The DuranScott Ritter, ou encore celui d’un  Pierre-Antoine Plaquevent, pour, au moins, avoir un autre son de cloche. Mais que nenni, Millière aime bien catégoriser et son aveuglement décide pour lui (ainsi Xavier Moreau serait poutiniste puisqu’il habite Moscou…)

Misère de la philosophie politique qui prétend quitter la stratosphère des utopies glacées pour prétendre dire le réel alors qu’elle ne fait que le travestir. Comment par exemple Millière peut-il prétendre qu’à Boutcha les massacres soient liées à l’armée russe qui y était partie trois jours auparavant et alors que le maire s’en vantait le soir de son départ sans faire mention d’aucune boucherie (qui aurait été opérée non plus en représailles par les milices d’Azov à l’encontre de pro-russes abattus (brassard blanc au bras) mais par les mercenaires Wagner aux dernières nouvelles de la propagande unilatérale) ? Comment se fait-il que Millière n’observe pas que les trois quarts de l’armée du régime de Kiev étaient déjà dans le Donbass avant le 24 février en vue d’une attaque (comme il est admis maintenant) et que la marche vers Kiev était en fait une diversion tactique, ce qui ne veut pas dire que l’effondrement de ce régime manipulé par la famille Biden en particulier, l’Etat profond US (qui a eu la peau de Trump) la Secte globaliste en général, ne soit pas désiré par Poutine et ceux qui le soutiennent.

Mai si Poutine était uniquement l’assassin prétendu pourquoi ne pas raser l’Ukraine comme l’explique Scott Ritter (ci-dessus) ? Israël a le même problème stratégique : il pourrait raser Gaza, détruire toutes les infrastructures palestinistes, déplacer la mosquée en haut du Mont du Temple, il ne le fait pas alors que naguère l’on ne prenait pas autant de gants : brûler Carthage, effacer Dresde, lancer du napalm sur les forêts vietnamiennes, tuer des centaines de milliers de juifs sous…l’empire romain…

On dirait à lire Millière qu’il n’est pas au courant des laboratoires de guerre bactériologique installés en Ukraine, des magouilles de la famille Biden là-bas depuis des années, de la volonté occidentale de prolonger la guerre, l’action de forces spéciales UK et US à Marioupol, la présence de sous-marins et des parachutistes dans quelques actions inexpliquées (attaques sur le terrain russe, frappe contre un navire de guerre russe en mer d’Odessa) et, plus largement, toutes ces tentatives idéocratiques majeures opérées par la Secte scientiste hygiéniste affairiste (S.H.A) en un mot globaliste pour mettre au pas les peuples à commencer par le peuple américain via la disparition des frontières la destruction économique de la classe moyenne “en tant que classe” la décadence exacerbée qui obligea Rome à se convertir au christianisme comme d’aucuns parmi la Secte veulent se convertir à un islam soufi en apparence laissant cependant la part belle à l’islam djihadiste en sous-main ; les autres membres de la Secte s’abandonnant aux délices croient-ils du 666, vendant ainsi leur âme au diable, la “Bête de l’évènement” aurait dit un certain Macron (il faudrait d’ailleurs réécrire une nouvelle version de Faust et de Dorian Gray).

BHL, non, bien sûr, mais Millière, n’a-t-il pas vu tout cela lorsqu’il a écrit par exemple son livre défendant Trump ?… Hélas, l’aveuglement idéologique est la pire des cécités qui tord de belle manière la perception, un Millière qui a toujours défendu l’entrée de la Turquie d’Erdogan au sein de l’U.E, qui continue à différencier islam et islamisme le tout dans le droit fil du relativisme culturel anglosaxon et donc du communautarisme exacerbé à la seule différence que l’islam n’étant pas une culture et une religion comme les autres, il veut être le seul mâle de la horde et non pas seulement exister en folklore; ce qui implique une lutte territoriale sans merci façon Darwin, à commencer par les territoires mentaux laissés à l’abandon, après avoir été détruits, à l’Ouest, alors qu’à l’Est et au Sud ces territoires ne sont pas encore réduits à l’état de friches, même s’ils sont hélas encore imprégnés des faux élixirs marxiste-léniniste et islamiques incapables de les sortir de la corruption et de la lutte entre clans qui les rendent alors de plus en plus vermoulus devant les coups de boutoir djihadistes, la prégnance maoïste, tout en étant défendus par les mercenaires de Wagner cette armée dite secrète de Poutine….

Or, si l’on faisait notre Cyrano (de Bergerac…) il pourrait être pourtant concédé que la binarité globaliste versus patriote n’est pas aussi simple et qu’en effet par exemple en Chine sous régime post maoïste l’acharnement pseudo-thérapeutique du “zéro Covid” n’est pas sans rappeler ce qui s’est passé en Nouvelle Zélande et en Australie : la démesure hygiéniste alors que l’injection expérimentale a en réalité fabriqué plus de “cas” et plus de morts; ce qui renvoie au fait qu’au sein même de cette binarité d’autres courants internes à chaque champ s’affrontent pour en avoir l’hégémonie (comme l’explique très bien Plaquevent (ci-dessus) et, aussi, pour tenter même d’asseoir une domination au-dessus des deux camps telle par exemple cette cohabitation étrange au sein de l’OMS entre les maoïstes et Bill Gates…

Mais alors… Ne s’agirait-il au fond qu’une lutte entre “oligarques” comme le pense Paul Rhoads dans un dernier entretien (à partir de 25:11) ? Mais même les “oligarques” peuvent avoir une pensée divergente, ainsi Musk voulant acheter Twitter, Gates s’acharnant à contrôler la santé du monde avec ses quarante milliards octroyés à l’OMS, sans oublier Pfizer affilié à Mc Kinsey (ou l’inverse?…) Soros et ses incroyables donations pour accélérer la “créolisation” chère à cet oligarque français nommé Mélenchon…

Pourquoi dans ces conditions Poutine n’aurait-il pas lui aussi quelques ambitions de cette nature, lui, qui, pourtant avait proposé que la Russie entre dans l’OTAN en 2000 ? Était-ce une ruse, une fourberie de plus ?… Facile…

Millière est-il devenu un inconditionnel de l’État profond américain ? Sans doute pas, vu la manière dont il aura défendu Trump (celui-ci ayant fait cependant moultes compromis avec la Secte, en particulier via le “vaccin”, mais sans retour sur investissement…). Il semble pourtant rouler pour lui désormais voyant la paille dans l’œil de l’ours russe, refusant de voir la poutre dans celui de la pieuvre otanesque au service de la Secte S.H.A.

Lucien Samir Oulahbib