MM. les juges de Belfort, l’islam est bien une saloperie (1)

Ri7Jugement  RL

Votre condamnation d’une citoyenne ayant déclaré que l’islam est une saloperie révèle soit votre ignorance totale des enseignements islamiques soit votre collaboration soit votre implication dans la promotion de l’islam barbare qui menace actuellement le monde entier.

Je ne veux pas évoquer ici tous les enseignements relatifs à la violence et à la barbarie de l’islam, ni les crimes et les attentats terroristes effectués au nom de cette croyance et son prétendu dieu dit Allah.

Je vous présente seulement quelques échantillons quant à la conception que le coran donne de son dieu. J’espère que vous aurez l’audace de répondre à mes interrogations, d’en tirer les conclusions et d’en tenir compte dorénavant dans vos décisions au nom d’une République laïque et respectueuse de ses lois.

Le coran, ce prétendu livre saint de l’islam, attribue des attributs drôlement étranges, mais extrêmement odieux et immondes, à son dieu dit Allah, telles que « le manigancier » (الماكر), « l’orgueilleux » (المتكبر), « l’escroc » (المخادع), « le tentateur » (الغاوي), « le meurtrier » (المميت), « le vengeur » (المنتقم), « le nuisible » (المضرّ), etc. De tels qualificatifs conviennent-ils à un dieu ou à des salauds, comme aux grands dictateurs, bandits et criminels ?

Ce même livre attribue des actions similaires au duumvirat de l’islam : Allah et Satan. L’interférence dans l’action de l’un et de l’autre est frappante. Si vous ouvrez un peu vos esprits, vous verrez comment l’action de ce tandem n’est rien d’autre qu’une supercherie gravissime qui perdure depuis 1400 ans. Et pourtant, vous cherchez à l’ignorer ou à l’occulter par le biais de vos décisions.

Messieurs les juges de Belfort, jugez sur les faits si vous avez un brin de sérénité et de discernement ! Rien n’est inventé. Tout vient du prétendu livre saint de l’islam.

 

Le Coran atteste que le dieu Allah manigance et trompe. Il est comploteur

« Ils complotèrent et Allah complota aussi. Allah est le meilleur des comploteurs. » (3,54 ; 8,30) « Ceux qui les ont devancés, avaient eux aussi manigancé. Mais Allah maîtrise toutes les manigances. » (13,42) « Lorsque nous faisons goûter aux hommes notre miséricorde suite à un malheur qui les a frappés, ils manigancent pour dénigrer nos signes. Dis-leur : Allah est plus prompt à manigancer… » (10,21) « Se sentaient-ils à l’abri de la manigance d’Allah ? Seuls les perdants croient échapper à la manigance d’Allah. » (7,99)

Pourriez-vous nier que ces versets ne révèlent pas bel et bien que l’Allah de l’islam est le meilleur de ceux qui manigancent, le plus rapide à user de ses ruses, mais aussi le maître absolu de toute sorte de machination ? Les croyants doivent toujours craindre sa manigance, parce qu’il manipule des agents pervers dans les cités : « Ainsi avons-nous placé dans chaque cité de grands criminels pour y manigancer. Mais sans s’en rendre compte, ils ne manigancent qu’à eux-mêmes. » (6,122)

Donc, ce dieu Allah utilise n’importe où les grands criminels, comme les Frères musulmans, et leurs associés, les Taliban, les Soldats du Califat, les Daech, mais aussi leurs associations islamistes partout dans le monde, y compris en France, pour exercer leurs intrigues et leur perversion satanique.

« Les hypocrites croient pouvoir tromper Allah, alors que Allah fait toujours retourner leurs stratagèmes contre eux. » (4,142)

Ainsi se manifeste la tromperie réciproque entre les hypocrites et Allah.

Que dites-vous, messieurs les juges de Belfort, de ces enseignements ? Ce n’est pas de la saloperie ?

 

Allah est aussi orgueilleux que Satan, selon le Coran de l’islam

« (Allah) dit à (Satan) : Descends d’ici (du paradis) ! Il ne te sied pas de t’enorgueillir en ces lieux. Sors d’ici ! Tu fais partie des méprisables. » (7,13)

« Lorsque nous dîmes aux anges : ‘Prosternez-vous devant Adam !’ Ils s’exécutèrent tous à l’exception de Satan qui refusa avec orgueil. » (2,42)

« Tous les anges se sont prosternés à l’exception de Satan (Iblis) qui refusa par orgueil… » (38,71-74)

C’est à cause de son refus comme de son orgueil que le dieu Allah a expulsé Satan du paradis terrestre.

« C’est lui Allah, il n’y a pas de divinité en dehors de lui, c’est lui le souverain, le saint, le pacifique… l’irrésistible, l’orgueilleux. » (59,23)

Il ressort clairement que l’orgueil est une qualité que partagent à la fois Allah et son associé Satan. Or, ce qui est étrange c’est que : « Allah n’aime pas les orgueilleux » (ou les arrogants) (16,23). « Combien est lugubre la demeure des orgueilleux. » (16,29) « La géhenne n’est-elle pas l’asile des orgueilleux. » (39,60)

Que dites-vous, messieurs les juges de Belfort, de ces enseignements ? Ce n’est pas de la saloperie ?

 

Allah associe Satan à son action, d’après le Coran de l’islam qui raconte :

« Lorsque le destin aura été accompli, Satan dira : ‘Allah vous a fait une juste promesse, et moi aussi je vous ai fait des promesses, mais c’était pour vous tromper. D’ailleurs, quelle autorité avais-je sur vous ? Il m’a suffi de vous appeler pour que vous me suiviez. Ne vous en preniez donc pas à moi ! Ne vous en preniez qu’à vous-mêmes ! Je ne puis vous être d’aucun secours, et vous n’êtes pour moi d’aucune utilité. Je vous renie de m’avoir jadis associé à Allah.’ Les tyrans auront un douloureux châtiment ! » (14,22)

« Satan dit à l’homme : ‘Renie ta foi’. Lorsque celui-ci devient impie, Satan lui redit : ‘Je te désavoue ! Car moi, je crains Allah, maître de l’univers’. » (59,16)

Voici encore comment Satan, le menteur, le trompeur, exprime sa crainte d’Allah. Il fait semblant de nier toute association, et prévoit des châtiments implacables pour les impies.

« Dis : Il m’a été révélé qu’un groupe de djinns prêtèrent l’oreille, puis dirent : ‘Nous avons certes entendu une lecture merveilleuse, qui met sur la voie de la droiture. Nous y avons cru, et nous n’associerons jamais personne à notre seigneur. Notre seigneur ne s’est donné ni compagne, ni enfant!… Il y a parmi nous des vertueux et [d’autre] qui le sont moins : nous étions divisés en différentes sectes… Et lorsque nous avons entendu la voix de la droiture, nous y avons cru, et quiconque croit en son seigneur ne craint alors ni diminution de récompense ni oppression.  Il y a parmi nous des musulmans, comme il y a aussi des prévaricateurs. Et ceux qui se sont convertis à l’Islam sont ceux qui ont cherché la droiture. Quant aux prévaricateurs, ils formeront le combustible de l’Enfer’. » (72,1-15)

Ce discours coranique qu’on attribue à Allah, c’est la parole du djinn. Elle est identique à celle de Satan. Donc, il n’y a aucune différence entre le djinn, Satan et Allah. En effet, le dieu du Coran réitère la parole du djinn et la récite à Mahomet. Le djinn et Satan étant identiques, comment peut-on alors se fier à leur mensonge comme à leur tromperie ? Il n’y a, en réalité, aucune preuve quant à l’existence d’un djinn croyant ni d’un Satan croyant qui craint Allah et n’associe à lui d’autres divinités ou idoles. Comment peut-on alors croire le discours de l’un et de l’autre et se fier à ce qu’ils annoncent ?

Que dites-vous, messieurs les juges, de ces enseignements ? Si ce n’est pas de la saloperie, c’est quoi alors ?

 

Allah et Satan incitent à la sédition

« Ô enfants d’Adam! Que Satan ne vous tente point, comme il a fait sortir du Paradis vos père et mère. » (7,27) « Afin de faire, de ce que jette Satan, une tentation pour ceux qui ont une maladie au cœur et ceux qui ont le cœur dur. (22,53) « Toute âme doit goûter la mort. Nous vous éprouverons par le mal et par le bien [à titre] de tentation. Et c’est à nous que vous vous retournez. » (21,35) « (Toi Moïse), tu tuas une âme. Nous te sauvâmes des craintes qui t’oppressaient; et nous t’imposâmes plusieurs séditions. » (20,40) « Allah dit : « Nous avons imposé une sédition à ton peuple après toi ». » (20,85) « Quant à la vision que nous t’avons montrée, nous ne l’avons faite que pour éprouver les gens, tout comme l’arbre maudit. » (17,60)

Il ressort de ce qui précède que Satan séduit les gens et les tente et que le dieu Allah les met en garde contre la sédition de Satan. Même Allah les séduit tantôt par le bien, tantôt par le mal, tantôt par les visions, comme celle que Mahomet prétend avoir vu dans son voyage nocturne pour séduire les gens.

Cependant, le plus grave se trouve dans les versets suivants :

« Et nous n’avons envoyé avant toi que des messagers qui mangeaient de la nourriture et circulaient dans les marchés. Nous avons fait les uns une sédition pour les autres. » (25,20) « Si Allah avait voulu, certes il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais il veut vous éprouver en ce qu’il vous donne. Rivalisez donc d’efforts. » (5,48)

Nous constatons clairement qu’Allah a envoyé ses messagers comme sédition, afin d’éprouver les gens.

Que dites-vous, messieurs les juges de Belfort, de ces enseignements ? Ce n’est pas de la saloperie ?

Malek Sibali

(Suit une deuxième partie)

image_pdfimage_print