MM. les juges de Belfort, l’islam est bien une saloperie (3)

Publié le 16 octobre 2014 - par - 1 459 vues
Share

Ri7Juges lèchentDans les deux parties précédentes, nous avons exhumé du Coran des enseignements barbares sur l’islam, son prophète et son dieu Allah, lesquels sont inadmissibles au regard des exigences de la raison et de la logique.

Dans cette troisième partie, la recherche vous montre encore, Messieurs les juges de Belfort, que l’islam et ses sources regorgent d’autres incohérences et monstruosités ainsi que de propos indignes de l’homme, de tout homme, mais aussi indigne de cet Allah qu’on appelle un dieu.

Le dieu Allah et Satan ourdissent des stratagèmes

D’abord, le dieu Allah manifeste sa supériorité dans le domaine des stratagèmes. Il est catégorique et implacable :

« Ceci est certes, une parole décisive [qui tranche entre le vrai et le faux], et non point une plaisanterie frivole! Ils mettent en œuvre leurs stratagèmes, et moi (Allah) aussi je mets en œuvre les miens. Accorde (ô Prophète) donc un délai à ces impies ! Accorde-leur encore un court délai ! » (86,13-17)

« Certes, je leur accorde un répit, mais mon stratagème est implacable. » (68,45)

Il est manifestement clair que ce stratagème se révèle réciproque entre le dieu Allah et les mécréants, bien que celui de cette divinité soit impitoyable. Mais qu’en est-il de celui de Satan ? Il semble qu’il n’est pas du même acabit.

« Les croyants combattent dans le sentier d’Allah, et les mécréants combattent dans le sentier du Tagout. Combattez donc les suppôts de Satan ; en vérité, les stratagèmes de Satan sont faibles. » (4,76)

Qu’en dites-vous, messieurs les juges de Belfort, de ces enseignements ? Ce n’est pas de la saloperie ?

Le dieu Allah ordonne la débauche et la corruption et Satan la turpitude

D’abord, le dieu Allah a décidé que les enfants d’Israël plongent dans la corruption et infestent le monde. Il a même décidé d’anéantir leur ville car les nantis parmi ses habitants ne respectent pas ses ordres.

« Nous avions décrété pour les fils d’Israël, (et annoncé) dans le Livre : « Par deux fois vous sèmerez la corruption sur terre et vous allez transgresser d’une façon excessive ». » (17,4)

« Quand nous (le dieu Allah) décidons d’anéantir une cité, nous ordonnons à ses habitants opulents d’obéir [à nos prescriptions], mais (au contraire) ils se comportent en scélérats. Alors notre arrêt se trouve justifié, et nous la détruisons de fond en comble. » (17,16)

Quelle est la faute des pauvres, si les gens riches ne suivent pas les prescriptions de ce dieu ? Quelle est la nature de cette justice prétendue divine ? Quelle justification peut-on lui accorder ?

De son côté, Satan enfonce le clou et provoque la turpitude :

« Quiconque suit les pas de Satan, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. » (24,21)

« Satan vous fait craindre l’indigence et vous recommande des actions honteuses. » (2,268)

Que pensez-vous, messieurs les juges de Belfort, de ces enseignements ? Ce n’est pas de la saloperie ?

Le dieu Allah et Satan face à face

Le Coran relate un débat ou plutôt un dialogue à caractère étrangement houleux entre le dieu Allah et Satan :

« [Allah] dit à [Satan]: « Sors d’ici [du Paradis], car tu es lapidé! Et malédiction sur toi, jusqu’au jour du jugement dernier! »…

[Satan] proteste et lui répond :

« Ô mon Seigneur, parce que tu m’as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous, à l’exception des serviteurs que tu auras élus. »

Il semble que le dieu Allah accepte ce deal et lui dit:

« Voici précisément le chemin droit ». » (15,34-40)

Voilà ce pacte conclu entre le dieu Allah et Satan. Celui-ci ne fait qu’exécuter, en toute innocence, le droit chemin tracé par son seigneur.

Comment qualifiez-vous, messieurs les juges de Belfort, ces enseignements ? Ce n’est pas de la saloperie ?

Le dieu Allah fait alliance avec Satan contre l’homme

Le Coran évoque une sorte d’entente cordiale conclue entre le dieu Allah et Satan contre l’homme.

« N’as-tu pas vu que nous avons envoyé les démons à l’assaut des infidèles pour les inciter au mal ? » (19,83)

« Ce ne sont que des femelles qu’ils invoquent, en dehors de lui. Et ce n’est qu’un diable rebelle qu’ils invoquent. Allah l’a (le diable) maudit et celui-ci a dit: « Certainement, je saisirai parmi tes serviteurs, une partie bien déterminée (Laquelle ? Qui l’a choisie ?). Je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création d’Allah… Il leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et Satan ne leur fait que des promesses trompeuses. (4,117-120)

Effectivement, le dieu Allah déclare à deux reprises que l’homme est l’ennemi déclaré de Satan :

« Ô mon fils, dit-il, ne raconte pas ta vision à tes frères car ils monteraient un complot contre toi; Satan est certainement pour l’homme un ennemi déclaré. » (12,5)

« Dis à mes serviteurs d’exprimer les meilleures paroles, car Satan sème la discorde parmi eux. Satan est certes, pour l’homme, un ennemi déclaré. » (17,53)

Puis, le dieu Allah charge Satan et l’incite à provoquer les infidèles et à les induire dans l’erreur :

« Et [Allah] dit à Satan: « Va-t-en! Quiconque d’entre eux te suivra… sa sanction sera l’Enfer, une ample rétribution. Excite, par ta voix, ceux d’entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses ». Or, Satan ne leur fait des promesses qu’en tromperie. » (17,63-64)

Qui est ce dieu qui conspire contre les infidèles, qui montre à Satan comment les égarer et les tromper ? Est-il le même dieu qu’on qualifie de « clément » et de « miséricordieux » ? Comment a-t-il prévu, dans ce Coran dont on lui attribue la révélation, qu’il y ait des infidèles et que Satan soit mobilisé avec ses légions de cavalerie et d’infanterie pour les égarer, afin de les sanctionner dans les feux de l’enfer ?

« Si nous voulions, nous apporterions à chaque âme sa guidée. Mais la parole venant de moi doit être réalisée : « J’emplirai l’enfer de djinns et d’hommes réunis. » (32,13)

Effectivement, le dieu Allah est capable de protéger toute âme qu’il a guidée, mais c’est lui qui a créé l’enfer. Ne voulant pas que ce précipice soit vide, il a même promis de le remplir. Mais est-ce qu’il sera rempli ?

« Le jour où nous (le dieu Allah) dirons à l’Enfer; « Es-tu rempli? » Il dira : « Y en a-t-il encore »? » (50,30)

Messieurs les juges de Belfort ! Comment jugez-vous tous ces enseignements ?

Lorsque le dieu Allah et Satan s’associent ensemble afin de provoquer le malheur et la corruption dans le monde, ce n’est pas de la saloperie ?

Lorsqu’ils rusent ensemble et créent la souillure pour induire les gens en erreur, ce n’est pas de la saloperie ?

Lorsqu’ils égarent qui ils veulent et guident qui ils veulent, ce n’est pas de la saloperie ?

Ces quelques éléments clairs et simples, tirés du Coran de l’islam, ne constituent qu’une goutte d’eau dans l’océan de la barbarie et des préceptes de cette idéologie dont regorge ce prétendu livre saint. En effet, il dénigre la confiance en soi, méprise la dignité humaine, détruit la liberté individuelle, appelle les musulmans à combattre les non musulmans, établit un statut esclavagiste de la femme, place Allah au-dessous de Mahomet, ordonne la flagellation mais aussi l’amputation de la main des voleurs, prescrit l’assassinat des prisonniers de guerre, la lapidation de la femme adultère, ainsi que d’autres atrocités, monstruosités et cruautés. Les égorgeurs amateurs et professionnels de l’État islamique qui commettent aujourd’hui des crimes abominables en Irak et en Syrie, ne font que mettre en application les enseignements de cet islam, imitent leur prophète et obéissent aux injonctions de leur dieu Allah.

Le bon arbre donne de bons fruits et le mauvais arbre de mauvais fruits. Ignorez-vous que les mouvements terroristes djihadistes sont les fruits de l’islam et se nourrissent de ses enseignements ? Ne cherchent-ils pas à mettre en application ses préceptes ? Lisez la charte des Frères musulmans dont s’inspirent ses multiples filiales : al-Qaeda, Taliban, Hamas, Aqmi, le Djihad islamique, le Fis, le Gia, Boko Haram, Daech, etc. ? Vous verrez alors que l’islam est le terreau fondamental du terrorisme, du djihadisme et des horreurs ? Comment qualifiez-vous cette pépinière du mal ? Ne soyez pas aveugles ni lâches ni ignares ni islamo-collabos ni myopes ni débiles, mais plutôt responsables, justes, cohérents et intègres dans vos décisions ! Ne soyez pas complices avec les hypocrites et les ennemis de la démocratie ! Ouvrez vos esprits au discernement ! Ne vous égarez pas ! Ayez le courage de fouiller dans la boîte à outils de l’islam pour découvrir ses barbaries ! Ne les défendez pas au détriment de nos citoyens qui, par honnêteté, osent dire la vérité, alors que vous vous cachez derrière des contre-vérités ! Ne soyez pas solidaires de l’islam qui transforme ses adeptes en bêtes sauvages !

Informez-vous ! Consultez des sources saines et fiables qui parlent vrai de l’islam. N’ayez pas peur de la vérité qui dérange et ne faites plus honte à la justice de votre pays !

Note : Pour approfondir votre connaissance de l’islam, nous vous conseillons les deux dernières publications de l’auteur parues aux éditions de Paris : L’islam, sacrée violence – Textes fondateurs et Allah, qui es-tu ?

Malek Sibali

http://ripostelaique.com/malek-sibali-auteur-de-lislam-sacree-violence-le-jihad-guide-la-vie-quotidienne-des-musulmans.html

http://ripostelaique.com/allah-qui-es-tu-de-malek-sibali-que-les-musulmans-se-revoltent-contre-le-coran.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.