MM. Macron-Philippe ! Sami Kab « déverse toute sa colère sur l’islam » (4)

Publié le 10 juin 2017 - par - 6 commentaires - 2 059 vues
Share

Messieurs le Président et le Premier ministre ! Dans l’intention de vous éclairer sur la vérité amère de l’islam, nous avons évoqué, à ce propos, dans trois messages précédents le cri d’alarme lancé par trois intellectuels musulmans.

 

Aujourd’hui et suite au carnage survenu à Londres, nous en ajoutons un quatrième, celui de l’écrivain palestinien Sami Kab que les lecteurs connaissent bien pour son franc-parler et sa critique acerbe de la religion désastreuse de Mahomet. Veuillez y trouver d’autres paramètres qui vous aideront encore à vous libérer de l’islam et de ses enseignements barbares et suicidaires. Le sang de nos compatriotes versé gratuitement doit vous interpeller.

 

Sami Kab considère dans un article précédent, « l’être animal musulman comme son véritable ennemi ».

http://ripostelaique.com/le-palestinien-sam-kab-mon-veritable-ennemi-cest-letre-animal-musulman.html

Puis, il stigmatise dans un autre, « la culture de l’islam de désastreuse ».

http://ripostelaique.com/un-musulman-palestinien-chantre-de-la-laicite-stigmatise-la-culture-desastreuse-de-la-mosquee.html

 

Aujourd’hui, Sami Kab enfonce davantage le clou dans un article récent publié sur son blog : facebook.com/religionsaremanmade/videos/479013294405. Il qualifie la secte de l’islam de matrice d’hypocrisie et de stupidité, d’école de terrorisme génératrice d’une décadence morale, sociale et humaine.

 

À propos des stupides et des hypocrites de l’islam, il dit : « Là où ils se trouvent, ces gens n’éprouvent aucun sentiment d’appartenance à leur société ni à leur pays d’origine ni à celui qui les accueille. Seul l’intérêt individuel les intéresse. Leur comportement est régi par leurs instincts primitifs, ce qui fait d’ailleurs de l’individu musulman un être agressif, autoritaire, égoïste, opportuniste, hypocrite, dénué de tout sens humain ou éthique. »

 

C’est pour cette raison que cet auteur ne voit dans la société arabo-musulmane qu’un conglomérat de stupides à cause de l’islam.

« Quiconque demande à un musulman d’appartenir à une société humaine et de s’y intégrer dans un cadre de citoyenneté, de partage, de solidarité, de respect réciproque, de fierté et d’honneur, c’est comme celui qui cherche l’impossible. »

 

L’analyse de ce phénomène lui permet de constater que « le musulman ne peut pas avoir des mœurs ni des comportements raffinés ou normaux, car le virus de l’islam a déjà infecté son cerveau et affecté, par conséquent, sa psyché ainsi que sa conduite sociale et morale. »

 

Puis il ajoute : « La stupidité dont pâtit le musulman, le rend intellectuellement stérile et détruit ses cellules nerveuses. Son traitement ou plutôt sa réhabilitation dépend uniquement de la disparition définitive de l’islam. À cet égard, il faut attendre au moins trois générations pour pouvoir assainir le terroir et élaborer une nouvelle thérapie appropriée à la nature de l’homme et à l’évolution de la vie. »

 

Le désordre dans le comportement individuel et collectif des jeunes musulmans conduit Sami Kab à dresser encore un constat plus angoissant.

 

« Malheureusement, c’est le cas de tous les jeunes musulmans. Ce sont des prototypes de terroristes, de mafiosi, de criminels… Ils se comportent avec agressivité et insolence. Ils propagent l’anarchie et la destruction. Ils font du mal de façon professionnelle, de telle sorte qu’on puisse voir dans leur comportement un plan bien ficelé destiné à imposer un climat de terreur et de chaos là où ils s’installent. »

 

L’on se demande ici, à juste titre : les organisations islamiques ne cherchent-elles pas à favoriser, voire à imposer, via la jeunesse et là où une communauté musulmane se trouve, « la gestion de la barbarie » ?

http://ripostelaique.com/gestion-de-la-barbarie-le-mein-kampf-de-daech.html

 

« Ce qui est encore répugnant, écrit-il, c’est que chacun de ces jeunes [y compris en France, en Grande Bretagne], en dépit de sa stupidité, de sa marginalité et de son désintérêt pour la vie et la société, se comporte comme un agent de consommation, destructeur, anarchiste, négligeant, vaurien, intempestif, égocentrique, exhibitionniste. Il fait tout pour attirer l’attention des autres vers lui, réclamant affection, compassion, tendresse, protection, assistance morale et matérielle, sans jamais tenir compte de la spécificité de l’autre. Il ne se contente jamais de ce qu’on lui offre, ni de ce qu’il reçoit. Il se comporte comme un loup dans le désert. Il tue sa proie uniquement pour tuer et non pas pour manger à sa faim. »

 

Sami Kab n’épargne pas les parents de ces « enfants » ou de ces « jeunes ». Il les incrimine de complicité et de complaisance.

« Le pire, c’est que les parents approuvent le comportement de leurs enfants. Ils les qualifient de gentils, d’adorables, d’affectueux… Satisfaits de tout ce qu’ils font, ils ne voient que vertu dans leurs erreurs, vérité dans leur mensonge, politesse dans leur insolence, intelligence dans leur stupidité, évolution dans leur bassesse… Ils continuent à les dorloter sans jamais remarquer leur enlisement. »

 

Dans le diagnostic de ces dérives, Sami Kab reconnait que « le jeune musulman hérite tout cela avec le lait, le sang et les gênes, avant même que les parents, l’école, la société et toutes les institutions éducatives, culturelles et médiatiques le façonnent et le programment conformément à la culture islamique, à la sunna d’Allah, à la charia du prophète, aux normes coraniques. Ces ingrédients émergent impérativement dans sa conduite… Une fois le cerveau lessivé et bien programmé, le petit jeune deviendra automatiquement, en grandissant, un militant de Daech, des Frères musulmans ou d’autres groupes similaires. Il guettera la première occasion pour montrer ses crocs et attaquer ses proies, avec sang froid, sans foi ni loi. »

 

Quel musulman peut-il contredire ce diagnostic ? Les psychologues, les éducateurs, les pédagogues sont-ils en mesure de réfuter ou de contester cette analyse ? Par contre, les islamo-gauchistes, les lèche-babouches et les politiciens biberonnés par les pétrodollars et obnubilés par tous les cadeaux de luxe qu’ils reçoivent gratuitement, n’auront pas honte de fermer les yeux, ni de condamner ces propos, ni de hurler au scandale.

 

Sami Kab ne se contente pas de cet examen extrêmement grave. Il accuse même l’islam de tous les malheurs qui menacent les musulmans eux-mêmes ainsi que la stabilité du monde entier. L’islam, pour lui, c’est à la fois la pierre angulaire et la colonne vertébrale du terrorisme. D’où son verdict alarmant :

 

« Là où sévit le mal, il y a l’islam !

 

« Là où la vie est perturbée, il y a l’islam !

 

« Là où il y a dégoût, saleté, racaille, il y a l’islam !

 

« Là où se manifestent le terrorisme, la destruction, l’entrave à la vie, il y a l’islam !

 

« Là où se multiplient la corruption, la bringue, la trahison, l’hypocrisie, le mensonge, le pharisaïsme, la jalousie, il y a l’islam ! Et le chapelet peut s’allonger beaucoup encore.

 

« Vu que l’islam et tous ses doctes téléguident les évènements et dominent notre vie, notre pensée, notre éducation, notre économie et nos moyens de production avec des méthodes barbares, autoritaires, bestiales, arriérées, j’oriente mes flèches et je déverse toute ma colère sur l’islam et les musulmans. Je signe en toute conscience et je déclare : L’islam est une maladie virulente qui tue la vie, un produit chimique hautement toxique qui anéantit l’existence et pulvérise les civilisations.

 

« Je ne dénonce pas l’islam par fanatisme ni par haine ni par hostilité à l’encontre de quiconque, car, à l’origine, j’étais musulman, et certains membres de ma famille et de mes proches le sont encore.

 

« En grandissant, je me suis documenté sur l’islam et toute son histoire. Les découvertes abjectes, immondes, invraisemblables, perturbantes, contradictoires m’ont permis de renoncer immédiatement à cette croyance, à ses mensonges, à son hypocrisie, à sa duplicité. C’est alors à la laïcité et à la liberté de pensée que je me suis converti et j’en suis extrêmement fier et très heureux. »

 

Messieurs le Président et le Premier ministre ! Écoutez la vérité de l’islam, notamment celle qui sort de la bouche de ceux qui en pâtissent et non pas celle des imposteurs qui vous chatouillent, vous séduisent, vous manipulent, vous dupent, vous hypnotisent, vous mentent en tournant autour de vous ! Séduire, mentir, terroriser… sont les outils de vos amis les Frères musulmans. Ils les utilisent avec beaucoup de raffinement pour conquérir les nations mécréantes et les soumettre à la loi islamique. C’est là que réside le véritable danger qui perturbe l’Europe et finira par la détruire durant les prochaines décades : l’expansion de l’islam et de sa barbarie, l’infiltration sournoise de ses hordes dans les organismes de l’État et leur détermination à bousiller progressivement la société, la culture et les valeurs occidentales ? De grâce, ne soyez pas aveugles ni complices !

 

A bon entendeur, salut !

 

Malek Sibali

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
champoiseau

Un grand merci, Mr. Malek Sibali., ce document me permettra d’éclairer les ignorants « volontaires » ,bien souvent, c’est fatigant de se remettre en question. L’occident a perdu tout jugement et ne cherche que les jouissances de la vie. Le vide dans se déverse cette ignominie qu’est l’islam.

Carole

Je félicite M. Sami Kab d’avoir réussi, par son intelligence et sa liberté d’esprit, à échapper à ce formatage désastreux, l’exact opposé de toute éducation citoyenne normale. En ce qui me concerne, ma réprobation s’adresse avant tout à ceux qui n’ont pas d’excuse, les occidentaux lèche-babouches qui eux ont eu droit à une bonne éducation, connaissent la morale, les droits de l’homme, les bienfaits de la laïcité mais qui par lâcheté et soif de pouvoir se rendent complices, fermant les yeux sur des faits inacceptables, n’hésitant pas à nier leur nuisance, à mentir et même à collaborer à ce qu’ils… lire la suite

RAVRY Paul

Quels sont nos moyens pour contrer nos dirigent corrompus ,Car on le voit bien les élections ne servent à rien, tout est trafiquer !!

Pivoine

« l’être animal musulman »
Cette comparaison est dégueulasse ! C’est une insulte pour l’animal !
Et on ne dit pas décades (période de 10 jours), mais décennies.

Lesfinx

D’accord à 100% avec Mr Sami Kab ,il faudrait un de Gaule en urgence pour sauver la France ,frappé un grand coup en urgence 2 millions de musulmans et des sans-papiers les aidés financièrement à retourné dans leurs pays d’origines pour les autres pratiqués la laïcité dans tout les domaines cantines interdictions des viandes halals arrêt des mosquées ,des églises et synagogues dans des pays musulmans, des cotats pour les chretiens et les juifs dans les pays arabes soit ils acceptent la voix de la France soit la valise ou le cercueil

pauledesbaux

il a peut être sauvé la France mais il a vendu l’ALGERIE FRANCAISE AU FLN il faut lire l’HISTOIRE DE HAUT EN BAS EN DIAGONALE ET DE BAS EN HAUT s’il avait été capable de sauver l’ALGERIE ce pourquoi les pieds noirs l’avaient appelé nous ne serions pas envahis par les muzz, nous pourrions profiter du pétrole que la FRANCE a découvert et nous pourrions envoyer les pays du moyen orient aller se faire voir ailleurs
arretez de sauter comme un cabris (c’est une de ces conneries) degaulle, degaulle degaulleCA SUFFIT