Mme Schiappa, vous si prolixe sur Alexia, parlez-nous de Tariq !

Président, ministres, parlementaires, leaders et personnalités politiques, etc. ont-ils si peu confiance dans la justice française qu’ils s’estiment obligés d’intervenir, avant même qu’elle ne se prononce, qu’elle juge, qu’elle condamne ou non.

Dès qu’une affaire se présente, ils considèrent qu’ils doivent donner leur avis, interpeller la police, la gendarmerie, le procureur, la presse, et même les magistrats, tenter de les influencer, de les conseiller, de les diriger vers une direction qu’ils auraient omis de consulter, ou de les détourner de celle qui ne leur convient pas, d’interférer dans le déroulement de l’enquête.

En deux mots : de se mêler de ce qui ne les regarde pas ! Et, ce qui est bien plus grave, de ne tenir aucun compte de la présomption d’innocence, en l’absence de preuve.

La récente « Affaire Théo » ne leur a pas suffi ? Deux présidents de la République se sont rendus à son chevet, l’ont soutenu et ont partagé avec lui la souffrance de cette matraque qui lui fracturait l’anus. Des personnalités se sont prononcées, ont accusé, vilipendé les forces de l’ordre, pris position et ont profondément offensé la police en la jugeant coupable avant toute enquête. Aujourd’hui elles s’en lavent les mains et se terrent dans leurs errements.

Jonathann a tué sa femme, Alexia, c’est à présent une certitude. Dans quelles circonstances l’a-t-il assassinée ? L’enquête et le procès nous l’apprendront.

Mais de grâce, Madame la secrétaire d’état à l’égalité entre les femmes et les hommes, ne vous égarez pas, ne débloquez pas (bien que ce soit l’une de vos spécialités), de quel droit affirmez-vous « Ce n’est pas passionnel, ce n’est pas une dispute, ce n’est pas un drame passionnel, c’est un assassinat. Il faut arrêter de minimiser les violences conjugales, arrêter de trouver des excuses. Il n’y a rien qui justifie que l’on frappe sa femme ou sa compagne »

Y a-t-il quelque chose qui justifie que l’on frappe son mari ou son compagnon, Marlène Schiappa ?

« En disant qu’Alexia était une personnalité écrasante on légitime les « féminicides », on légitime le fait que tous les trois jours il y a une femme tuée par les coups de son conjoint. Et je trouve que c’est extrêmement dangereux de relayer cela. »

Connaissiez-vous Alexia, Mme Schiappa, pour savoir si elle avait « une personnalité écrasante » ou non ? Quelle autorité avez-vous pour affirmer qu’elle n’a pas été tuée pour cette raison ?

Pouvez-vous nous informer, Madame la secrétaire d’état à « l’égalité femmes et hommes » tous les combien de jours un homme est tué par les coups de sa conjointe ? Vous ne pouvez pas nier qu’il y en a, moins certes, mais tout de même !

« Il faut se rendre compte de ses responsabilités dans la manière de présenter les « féminicides » et les violences conjugales ». Ce que vous dîtes là s’applique-t-il à vos déclarations, Mme Schiappa ?

Si je peux me permettre un conseil, Madame, concentrez-vous sur votre tâche, l’égalité entre les femmes et les hommes, et abstenez-vous de tout commentaire qui ne peut que vous discréditer !

En revanche on aurait souhaité que vous vous exprimiez sur « l’affaire Tariq Ramadan », n’est-elle pas de vos compétences ?

Coupable présumé de viols avec violences. N’a-t-il pas une personnalité écrasante ? Une arrogance insultante envers les femmes ? Mais il est vrai que « sa religion » l’y autorise.

Cela explique-t-il votre silence ? Que devient l’égalité femmes/hommes que vous prônez, est-elle compatible avec la religion musulmane ? L’islam en France ou l’islam de France ?

Ou craignez-vous les réactions de tous ceux qui le soutiennent : l’UOIF, les Frères musulmans, son copain Edwyn Plenel et Médiapart et bien d’autres, peut-être même dans votre entourage et qui, discrètement, soupçonnent déjà pour sa défense, un complot sioniste organisé par Israël.

Ce qui, pour son image et ses talents d’orateur, tant appréciés par tous les pro-islamistes de France, lui conviendrait bien mieux qu’une vulgaire accusation du hashtag  #BalancetonPorc !

Manuel Gomez

image_pdf
1
0

33 Commentaires

  1. Cette femme ,madame Schiappa est en train de jeter le discrédit sur toutes les femmes .
    Elle n’en représente aucune ,et pourtant le réflexe qu’elle va provoquer c’est « ah c’est bien une femme ,il faut qu’elle la ramène sans arrêt et qu’elle foute sa m…partout »
    Le proverbe qui dit « mieux vaut un ennemi qu’un sot ami » s’applique à 1000% à elle .

  2. Si par malheur, j’avais dû me marier avec la grosse Schiappa, finalement, je crois que j’aurais divorcé presque aussitôt en justifiant ma décision par la déclaration « J’ai balancé ma truie ».

  3. Depuis l’ instauration du  » mariage pour tous  » , ou mariage homosexuel , je ne voudrais pas être à la place de Mme Schiappa pour élucider les différends au sein d’ un couple d’ hommes .
    C ‘est un tout petit exemple , mais comment faire pour distinguer la  » femme battue  » en cas de conflit ? Car , dans la religion du politiquement correct , c’ est TOUJOURS la femme qui est battue .
    Que de chausse-trapes en perspective !
    Avant , tout était simple . Il y avait les hommes et les femmes .
    Depuis que Magritte a dit  » ceci n’ est pas une pipe  » ( honni soit qui mal y pense ) Marlène est toute déboussolée et , comme ses amis gauchos , confond les hommes , les femmes , les femmes à barbe , les hommes battus , les gamins , les adultes , les trisomiques , les QI>150 , etc … etc ….

    • Macaron banquier raté, ministre des finances en ruines, a loupé aussi les ressources humaines à engager une pareille caricature !
      Ils ne sont pas bons à rien mais mauvais en tout .Pagnol

  4. Schiappa occupe au sein de ce gouvernement un poste plus important qu’ il n’ y paraît .
    Elle est l’ alibi libertaire et soixante-huitard de Macron .
    Je m’ explique .
    Le bobo qui a voté pour lui sera tenté de le refaire tant qu’ elle sera là car elle incarne des formules célèbres de Mai 68 comme  » jouissons sans entraves  » ou  » il est interdit d’ interdire  » .
    Par ailleurs elle est la garantie , pour les groupes de pression LGBT , que Macron imposera tôt ou tard sa politique visant à déconstruire la famille traditionnelle .
    Les bobo-déglingo-gauchos l’ aiment bien . Elle leur fait oublier que la  » gauche  » a trahi ses idéaux révolutionnaires et abandonné les prolétaires en se prosternant devant le Capital .
    Il leur reste au moins la possibilité de baiser sans entraves .

  5. Etre Ministre de l’égalité « Femmes/Hommes » nécessite une Féministe !
    Pas un Hoministe !! Evident !
    Ministre de la Guerre… des Sexes !
    Elle en connait un… morceau, avec tout ses écrits.
    Moi, « un type bien », j’ai du mal « à avaler » ses propos. (référence…)

  6.  » la fellation est la spécialité des rondes  » quel amalgame stigmatisant pour les minces ! 😉

  7. Elle se fera virer comme elle a fait virer Tex, c’est le boomerang, loi de cause à effet..

  8. y’en a eut des ministres pouffiasses, mais cette pouffiasse là ministre..ils ne font même plus semblant

  9. Tariq La Trique n’a plus la cote… J’aimerais bien voir cet agent d’influence de l’Islam salafiste durablement sous les verrous. Mais je rêve certainement…

  10. La seule et unique compétence de Schiappa tient dans cette question : est-ce qu’elle avale ou pas ? Tout ce qui peut la concerner par ailleurs n’a aucun intérêt.

  11. Que la schiappa s’occupe de fellation et de sexe, c’est ce qu’elle connaît le mieux ! Caser cette femme dans un ministère, quel qu’il soit, c’est bien de p’tit macron ! elle a ouvert sa grande gueule une fois de trop , même catagnette l’a recadrée ! quelle conne qui mélange et confond (comme les autres gourdasses féministes) l’égalité hommes-femmes avec leur complémentarité !

  12. Non, la fellation n’est pas la spécialité des rondes. J’en connais comme la SCHIAPPA qui avalent aussi, quoi qu’elle en dise !

  13. Il se trouve que RAMADAN est musulman, donc pas touche à l’islam, d’autant plus que le viol est un précepte contenu dans leur livre de merde, il n’a donc fait que mettre en pratique cette recommandation.

  14. Qu’elle aille monologuer avec son vagin,elle n’est bonne qu’à ça.

    • Bachelot et komri vont aussi s’y coller, comme quoi showbiz et people ont toujours de la ressource.
      Pour Schiappa, déjà une reconversion ?

  15. Comme Fillon qui aime l’argent, Schiappa aime le sexe, le brut, celui sans àme et sans amour. Je m’étonne qu’elle ait choisi la politique tant sa place était ailleurs.

    • Effectivement, je la verrais ailleurs, pour le plaisir des hommes. Lieu ou elle ne se priverait pas du plaisir incessant qu’elle désire, et dont elle est accroc. La politique n’est pas pour elle. Sa voie est ailleurs.

    • Fillon aime certainement l’argent comme tout le monde, c’est à dire vous et moi, mais pas plus que ses confrères députés puisqu’il n’a jamais dépensé un centime de plus et que son boulot a été fait

  16. Sur la photo en illustration de l’article, Marlène Schiappa arbore la bannière étoilée de rigueur sur le buste et la Corse en pendentif autour du cou :

    « Une Corse indépendante, serait intérieurement soumise à des clans parfois violents, et extérieurement aux intérêts anglo-saxons ; elle se transformerait en un immense porte-casino, un De Wallen monstrueux, un Ibiza puissance quatre, avec une économie aux mains de mafias bien peu locales et nettement moins folkloriques que celles à l’œuvre aujourd’hui. Le Cuba de Batista en quelque sorte, Big Brother en plus » (Gérard Couvert).

  17. Contrairement à vous, je souhaiterais qu’elle se taise et laisse la justice faire paisiblement son travail, que ce soit pour n’importe quelle affaire de violence conjugale !

  18. Elle et son vagin devraient être intéressés par le SIXIÈME PILIER de frère Tariq…

  19. Vous remarquerez qu’elle a gentiment fermé sa gueule sur le cas Darmanin également. Et je dois avouer que je prends un immense plaisir à voir tous ces faux-culs se prendre le boomerang de la pseudo-morale en pleine gueule après l’affaire Weistein (qui est TOUJOURS présumé innocent, au passage) et celles qui ont suivies, ou tous ces tenants de la morale lynchaient systématiquement tous ces hommes accusés, et déjà déclarés coupables par la vindicte médiatico-féminazie, parce qu’il est bien connu que les femmes disent toujours la vérité hein ! Comme les De Haas et Autain qui se sont inventées un viol pour se donner une crédibilité dans le milieux. Et là, oh ! Surprise ! C’est un type de leur camp qui se fait accuser ! Ah bah oui mais là c’est différent, il faut pas se soumettre aux rumeurs !

    • le mec qui aurait voulu violer Autain devait être aussi bourrée que Christine Bravo losqu elle aurait faillie être violée 3 fois .faut pas exagérer non plus Titine . Faudrait avoir faim ou sortir d’un bagne depuis 40 ans , a moins que ça ne soit des chances pour la France qui pour changer des chêvres , des chameaux ou des dromadaires qu il n y a pas ici aurait voulu se taper la grosse Titine . .Elle était selon ses dires partie au Mexique pour écrire un bouquin . elle était surtout partie parce que son mec l avait jeter comme une vieille serpillére . Y a bon Mexicain , basanés ….

      • Mais non, mais c’est très simple en vérité: faites le tour des assos féministes, et vous aurez droit à des tas de récits d’agressions, de harcèlements, et de viols et tentatives de viol; toutes ces histoires évidemment se ressembleront, et toutes (à quelques exceptions près) seront totalement imaginaires. Faites la même chose avec les antifa, et presque tous vous affirmeront les yeux dans les yeux qu’ils se sont fait « injustement » passer à tabac par la police, et encore une fois, ce sera un mensonge. Demandez à un arabe quelconque, et il vous affirmera qu’il a été victime de racisme de la part de X ou Y, etc etc.
        Ces gens là sont des menteurs en série, qui pour s’intégrer dans un milieu quasi-mafieux, s’inventent un historique pour paraître crédibles et s’acheter une légitimité de parole.

Les commentaires sont fermés.