Mohamed ne touchait pas assez d’aides sociales : il a donc égorgé Juan-Luis !

On ne vous dit pas tout !

Mohamed Regrag, âgé de 41 ans, est marocain et il estime que les services sociaux ne lui versent pas suffisamment d’aides (confirmé par le Marocain en personne !).

Mardi il a donc décidé d’assassiner un homme, comme ça, au hasard. Il est donc tombé sur Juan-Luis Fornicelès-Belmonte, un habitant de Figueres, en Catalogne (Espagne), âgé de 63 ans, assis tranquillement sur un banc de la Rambla, en plein centre-ville,  avec deux de ses amis.

Il lui a sectionné l’artère carotide avec son couteau, tout simplement, sans se poser de question, et sa victime est décédée peu après à l’hôpital.

Mohamed Regrag avait déjà, en 2006, tué le propriétaire du logement où il habitait et avait été condamné, deux ans plus tard, en 2008, à 14 années d’hospitalisation psychiatrique pour un diagnostique de « schizophrénie paranoïde ».

Il a bénéficié d’une sortie prématurée et cela a coûté la vie de ce malheureux Juan-Luis.

À  vous de conclure !

Marseille (13) – Un jeune homme de 21 ans a été la cible de tueurs alors qu’il se trouvait dans sa « Clio Renault », au niveau du 282 chemin de la Madrague, dans le 15e arrondissement, sur un terre- plein central.

Il était environ 14 h en ce premier mai et il faisait beau sur Marseille, mais ce ne sont pas des brins de muguet qui lui ont été offerts, mais des balles dans la gorge.

Maintenu en vie par les marins-pompiers, il a succombé à ses blessures dès son arrivée à l’hôpital.

C’est le cinquième décès comptabilisé officiellement depuis le début de 2019 à Marseille.

Quimper (29) – À l’autre bout de la France, c’est la responsable de l’accueil de la Caf (Caisse d’allocations familiales) qui a été blessée à la main d’un coup de couteau, ce lundi 29 avril vers 14 h par une femme, âgée de 46 ans,  qui avait auparavant pris à partie deux autres allocataires.

Plainte a été déposée mais cette allocataire très irascible, placée sous contrôle judiciaire, est repartie libre.

Toutes les caisses de Quimper, Brest et Morlaix resteront fermées jusqu’au 3 mai en signe de protestation devant une telle décision.

Aniche (Nord) – Mercredi soir, vers 22 h,  il avait 15 ans et était inconnu des services de police.

Il a été assassiné à son domicile d’un tir de fusil à canon scié, par trois individus cagoulés qui l’avaient suivi jusqu’à la porte du rez-de-chaussée de l’immeuble et pénétré derrière lui.

L’un d’eux à fait feu à bout portant et ils ont pris la fuite.

Une balle dans la tête a suffi et apparemment ses parents n’étaient pas visés.

Il s’agit du fils d’une famille guyanaise installée depuis plusieurs années dans cette ville de 10 000 habitants, située entre Douai et Valenciennes.

La police judiciaire de Lille a été saisie de l’enquête qui déterminera les motifs de ce meurtre !

Le Mans (Sarthe) – Samedi 27 avril vers 21 h 30, dans le garage de sa résidence « Le Sully », située 7 avenue de Montréal, dans le quartier Sainte-Croix, une femme, âgée de 60 ans est violemment agressée par un inconnu.

Elle appelle à l’aide, avant de succomber, frappée par une dizaine de coups de couteau sur la tête, le thorax et le visage.

Un voisin, alerté par les hurlements, se précipite à son secours. Il bloque l’agresseur qui le blesse à la main gauche.

Dès l’arrivée de la police, il leur déclare avoir été blessé par un individu « à la peau noire », qu’il connaît et qui avait auparavant assassiné la victime.

Appréhendé rapidement, car il habitait le même immeuble que sa malheureuse victime, les enquêteurs ont découvert dans son logement un pistolet automatique, deux couteaux et d’autres plantés dans le mur, et un pied de biche et trois étoiles de « Ninja ».

Le procureur de la République, Fabrice Bélargent, a déclaré que le meurtrier avait agi avec une extrême violence. Il est âgé de 22 ans, inconnu des services de police, ouvrier d’usine, « il entendait des voix qui l’incitait à tuer ».

Nous avions signalé, en début de semaine, l’assassinat dimanche soir à Avignon (Vaucluse) d’un jeune homme de 17 ans, frappé de 21 coups de couteau au cours d’une bagarre qui avait opposé une vingtaine de personnes sur « La Rocade ».

Cet adolescent se nommait Pierre Fernandez et il s’agirait d’une rixe suite à une histoire entre filles.

Ce n’est plus pour son festival que la cité des papes est désormais d’actualité mais parce qu’elle connaît depuis plusieurs années une violence non maîtrisée dans ses quartiers chauds !

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

30 Commentaires

  1. Euh, vous avez les sources de ce que vous avancez ? il n’existe aucun fait divers parlant de ce soi-disant assassinat par un certain mohammed regrag. Vous êtes les seuls sur tout Google à en parler, il faut cesser d’inventer des fausses informations. Bravo RL, pris en flagrant délit de fake news.

  2. CHERCHEZ L’ERREUR ! RIEN QUE DES « GAULOIS RACINE » !…. CONTINUONS, LE BAL EST OUVERT !…

  3. Et c’est idiots d’espagnols, envahis par la peste et le choléra musulman, ont voté massivement pour les socialopes … Qu’ils crèvent tous !!

    • surement le syndrome d’al andalous se profilant derrière cette tragédie.oci et onu tous a pendre.car ils sont tous les boucs émissaires ou janissaires de ses meurtres.pacte de marrakech qui nous mets une couche sur l’orientation de notre dérive humaniste.chose horrible, car substitution de peuple.n’oubliant pas que la ripoublique scatologique est universelle.les droits de l’homme, ce perçoivent comme les droits du toit du monde.l’univers nous appartient, car nous sommes les maitres du bétail humain.ainsi donc,il nous considère, toutes ses crapules ayant ce même tribu, a diriger de main de maitre leurs tyrannies et pouvoirs malfaisants. marre de cette crasse, fusse t’elle la conscience de sa libération du joug de ses montres sanguinaires, assoiffés de sangs et d’horreurs.a la poubelle.

  4. Quand Macron les encourage a vous malmener alors c’est normal qu’ils obéissent au Président LGBT de la Raie Publique vous avez élu !

  5. et nos zélites toujours la tête dans le sable refusant de voir ou d’entendre…. jusqu’à ce qu’un de leurs proches soit victime?

  6. Merveilleuse société que la nôtre !
    Et je confirme que ça déboule TOUJOURS et pas du bon ……
    Je suis bien placé pour le savoir , domaine bancaire , ça dégringole le fric public .

  7. et oui Manuel, et pourtant, à chaque fois, personne ne bouge autour, personne ne réagi, et aucun de ces braves citoyens francais ne sort armé….par peur de la police surement….pays de merde !!!!
    on a ce qu’on merite !!!!

  8. Ah ! Si un Blanc assassinait un arabe ou un Juif !!
    Ah ! Si une mosquée ou une synagogue brûlait !!
    Vous nous récitez du banal… Continuez !

  9. Rappelons que les Catalans sont majoritairement pour l’accueil de « réfugiés ».

    « Migrantes Si » « Espana No » vu sur des photos de manifestations indépendantistes.

  10. Aucune mention de cet assassinat dans les journaux papier ni sur Google. Vous êtes les seuls, RL, à en parler. Bref, flagrant délit de fake new.

  11. Pour info, Avignon est connue depuis les années 80 pour ces quartiers difficiles et sa délinquance. J’ai grandi à 10 mètres de l’endroit où a été assassiné le jeune Pierre et je connais cette ville et ces cités par cœur, j’ai visité beaucoup de villes en France et j’ai rarement ressenti l’insécurité que l’on ressent dans cette ville. Vraiment malheureux car cette ville est magnifique.

Les commentaires sont fermés.