Mohannad Sabbah face à la bombe islamique et ses virus

Publié le 7 mars 2020 - par - 11 commentaires - 805 vues

Cet écrivain irakien s’intéresse depuis longtemps à la politique et à la critique de l’islam dont il est issu. La rationalité est son credo. Seules la raison, la logique et les évidences scientifiques guident sa pensée et ses écrits. Face à la situation tragique qui secoue son pays et le déchire, il accuse l’islam et tous les mouvements politiques qui agissent sous son parapluie de contribuer à sa destruction. Nous présentons ici une synthèse de son article intitulé La bombe islamique et ses virus, déjà publié en arabe le 1.6.2019 sur el-sada.net. Cette analyse très subtile est un témoignage frappant d’un véritable connaisseur venant de l’intérieur même de l’islam. Il s’en est libéré et ne souhaite qu’aider ses coreligionnaires à s’en affranchir et sensibiliser le monde entier au péril de cette bombe.

Le virus religieux est une des épidémies les plus dangereuses qui affectent la société contemporaine. Il provoque des ravages néfastes dans nos sociétés arabo-musulmanes. Le seul traitement efficace qui lui convient c’est le recours à la Raison critique, à l’esprit logique et à la prise de conscience individuelle et collective. Or, ce traitement fait malheureusement défaut dans ces sociétés.

Pour détruire un pays, il suffit de lancer contre lui une bombe qui ne soit ni nucléaire, ni atomique, mais religieuse. Celle-ci est capable de l’écraser et de l’anéantir complètement.

La bombe islamique se distingue des autres, c’est qu’elle est imprégnée d’une multitude de virus très dangereux, comme l’interdiction, l’obligation, le halal (le licite), le haram (l’illicite), le paradis, le feu, mais aussi le djihad, la fornication, l’esclavagisme sexuel, l’esclavagisme humain, le sectarisme, la discrimination, le mensonge, la dissimulation, l’hypocrisie, l’intimidation, le meurtre, les houris, les fatwas, etc.

Ces virus provoquent l’émergence de germes et de bactéries étranges appelés « hommes de religion, muftis, prédicateurs, imams, chouyoukh, oulémas, mollahs, ayatollahs, etc. ». Ils ont une silhouette spécifique et sont d’habitude dotés d’une barbe courte ou longue, parfois multi-colorée. Ils portent souvent un chapelet, un cure-dents, un turban blanc ou noir et des bagues aux doigts.

Il faut bien noter que pour identifier ces germes, l’observateur externe ou le technicien dans un laboratoire n’a nul besoin d’un microscope ni d’une sonde. Leur taille est suffisamment grande. Ils sont visibles à l’œil nu. Par conséquent, ils sont extrêmement nocifs pour la santé mentale. Ils perturbent le cerveau de la population contaminée et l’empêchent de fonctionner normalement.

L’observateur bien éclairé identifie plusieurs symptômes visibles de ces germes. Ainsi observe-t-il le délire permanent des groupes impactés. Ils se délectent de fables légendaires et de récits mythiques archaïques que les agents accrédités de cette secte ne cessent de leur radoter.

Il constate comment ces groupes se transforment en troupeaux, comme les moutons, et se laissent lessiver les cerveaux pour apprendre à écouter et à obéir seulement à ces « gourous enturbannés » qui ont recours à tous les moyens pour les infecter, en vue de les contrôler et de les dominer.

Il aperçoit leur ébullition fanatique qui les exhorte à sanctifier des êtres humains ordinaires, à les idolâtrer, à se sacrifier pour eux, et à les considérer comme des lignes rouges intouchables ou des têtes couronnées indéboulonnables.

Il remarque facilement comment ces groupes contaminés par l’islam se laissent aveuglement se transformer en outils d’exécution ou en bombes humaines.

Une fois ce niveau d’endoctrinement et de programmation mentale se trouve atteint, le chemin devient facile pour la multiplication et la propagation de ces germes. C’est ainsi qu’on contribue à constituer un monde, une référence, à créer un leadership ou à introniser un gourou à la tête d’un troupeau d’ignares, de retardés mentaux, de psychopathes ou de déséquilibrés sociaux.

La différence entre la bombe nucléaire et la bombe religieuse islamique est très simple. La première détruit une génération mais la seconde plusieurs.

Lancée il y a presque 1 440 ans, la bombe islamique a subi des modifications et des améliorations avant d’entrer officiellement en service au XXIe siècle. Elle est fabriquée dans les meilleures usines du patrimoine islamique, celles de l’obscurantisme, du mensonge, de l’hypocrisie et de l’obstruction des faits.

Autoproclamés « savantissimes », les plus grands spécialistes dans l’oblitération des esprits humains contribuent au perfectionnement de cette bombe comme à son entretien.

Une notice importante s’y trouve affichée : « Cette bombe islamique ne vise pas les bâtiments ni les sites militaires, mais elle est spécialement conçue pour attaquer et détruire les esprits humains. ». Hélas, les faits quotidiens confirment qu’elle cible bien et atteint ses objectifs.

Si certains lecteurs ignorent l’origine géographique de sa fabrication, il convient de leur rappeler qu’elle se trouve quelque part dans la région du Moyen-Orient et de la Péninsule arabique. Aujourd’hui, sa mutation n’a plus de frontières.

[Que les non musulmans, notamment les Occidentaux, prennent au sérieux et réfléchissent à ce que des musulmans désemparés et des ex-musulmans éclairés et courageux disent publiquement de leur islam ! À bon entendant.]

Maurice Saliba

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Galice

ce que dit ce monsieur c’est aussi valable pour le christianisme et le judaïsme , le christianisme est directement inspiré des mythes babyloniens notamment le déluge , l’islam est une copie de la bible un peu modifié pour les bédouins du 7e siècles, Mahomet voulait juste s’enrichir et posséder le plus de femmes possibles ses successeurs ont inventé le Coran en y fourrant toute les conneries bibliques.

numa

NUANCE : Le Coran contient le plagiat de nombreux passages de la Bible et de la Torah, mais sans en conserver le sens, comme une série de copiés-collés, recueillis par un mauvais élève sans que la MORALE des emprunts soit comprise. Ces emprunts sont destinés à faire accroire que l’islam est le parachèvement des religions qui l’ont précédé et qu’il en corrige définitivement les erreurs. Si l’on regarde le reste, ce ne sont que MENACES d’Allah contre ceux qui refusent de se prosterner devant lui et surtout de COMBATTRE pour asseoir sa puissance sur l’univers entier. Quoi d’autres ? Quelques promesses de récompenser les plus soumis et les plus sanguinaires “dans le sentier d’Allah”, des aperçus criants d’ignorance sur la nature, des règles de vie effroyables : la charia. Le tout INTANGIBLE.

POLYEUCTE

Les muzz ont enfanté l’islamovirus, mais, prudents, ils ont inventé la Burqa !
Protection intégrale… pour les Femmes !
Là, je ne comprends plus !!

Urbain

Tant que nos autorités n’auront pas lu elles-mêmes, “sans filtre” le texte du coran, elles continueront à dire des âneries. Âneries concoctées par la doctrine des droits l’homme, concept qui n’a aucun sens dans l’islam.
Les Nicolas Domenach et autres Plenel, dans des styles très différents sont nuisibles et nocifs.
Et pourtant la grille de lecture et de compréhension de la stratégie d’invasion est facile:
1) dar al shahada (maison du temoignage)n: on sinfiltre, on fait le canard, on prépare le terrain. C’est la 5ème colonne.
2)dar al harb (maison de la guerre): lorsque le nombre est favorable, ainsi que la décomposition morale du pays, passage à l’acte
3) dar al Islam (maison de l’islam): il n’y a plus qu’à se la couler douce en taxant les dhimmis, et pour la plus grande gloire d’Allah.

karine Remars

JE CONSEIL ce livre… “l’islam mis à nu par les siens”..
Comme il est constitué de textes contre l’islam de musulmans ou d’anciens musulmans, c’est une mine d’or d’arguments venant de gens qui connaissent très bien le sujet. Et pour cause…

quiditvrai

Article extraordinaire avec cette analogie du virus.
Bravo !!

patphil

d’après le guide suprême iranien le coronavirus c’est la faute aux juifs et qu’il n’y a qu’à prier pour s’en défaire !
je ricane

Kancau11

Il y a aussi l’ urine de chameau, remède miracle des musulmans qui soigne tout, sauf la connerie (https://www.youtube.com/watch?v=FrBPJBHuzv0)

Medhat

Ce prétendu guide suprême de la révolution est le grand responsable de la propagation du coronavirus dans toutes les régions de son pays comme dans tous les pays limitrophes. C’est un pays habitué à exporter du pétrole et de la révolution et du terrorisme islamique, excelle maintenant dans l’exportation du coronavirus. Sommes-nous à la veille de la chute de ce régime terroriste?

sitting bull

le seul moyen que je connaisse c est la résistance , ils faut former des groupes de résistants dans chaque ville , s armer , les empêcher de progresser par tous les moyens notamment en faisant sauter les mosquées avec des bombes , saboter leur travail , faire des opérations de diversion et frapper la ou sa fait mal , avoir des liens avec chaque réseau de résistance pour coordonner nos attaques et seulement ainsi nous chasseront de nos terres ces envahisseurs indésirables , sans oubliez abattre tous les collabos , détruirent les ONG , infiltrer l UE et placer les charges explosives et faire sauter l UE dans son ensemble , les droits de l homme , l ONU etc..

Neffie

Chouette programme.

Lire Aussi