Moi aussi, j’ai fait un rêve, celui d’une France un peu différente…

Publié le 2 juillet 2019 - par - 18 commentaires - 1 061 vues
Share

Ami gaulois, tel un Martin Luther King blanc, cisgenre, carnivore et amoureux de ma race et de mon peuple, j’ai fait un rêve…
J’ai rêvé d’une France un peu différente…

D’une France où nos femmes, nos mères, nos filles, nos sœurs, nos amies, pourraient se promener partout et dans la tenue de leur choix, sans remarques désobligeantes ni regards ou gestes agressifs.
D’une France où les services de secours, pompiers, ambulanciers et policiers se sentiraient les bienvenus partout et ne craindraient d’intervenir nulle part.
D’une France où tous les Français de souche trouveraient sans problème un logement social et les aides auxquelles ils peuvent prétendre.
D’une France où aucun Français ne fuirait les logements à loyers modérés pour préserver la tranquillité de sa famille et la sécurité de ses maigres biens.
D’une France où les services d’urgence des hôpitaux ne seraient pas débordés par des étrangers revendicatifs et agressifs.
D’une France où le personnel soignant ne serait pas débordé par une nuée de patients exigeants et odieux et pourrait à nouveau traiter les malades avec humanité au lieu d’être obligés de ne faire que du « médical » en le bâclant.
D’une France où les églises et les lieux de culte seraient respectés sans qu’une protection leur soit indispensable.
D’une France où les écoliers, tous élevés dans la même langue de nos aïeux, puissent apprendre et travailler sereinement.
D’une France où les mariages sont des fêtes familiales et pas des fantasias donnant lieu à des rodéos dangereux.
D’une France où des barbus agressifs n’exigeraient pas une femme médecin pour leur épouse malade ou enceinte tout en interdisant dans même temps aux jeunes filles de faire des études.
D’une France où les enfants se tiennent bien et sont fiers de leurs bons résultats scolaires.
D’une France où le faible est aidé et soutenu et pas terrorisé et racketté.
D’une France où les cloches des églises rythment harmonieusement les heures de la journée.
D’une France où les jeunes sont fiers de leur drapeau et de ce qu’ont accompli leurs ancêtres.
D’une France où les adolescents portent les sacs de courses des vielles dames au lieu d’arracher leur sac à main.
D’une France où de jeunes sauvageons ne profitent pas de la moindre vague de chaleur pour transformer les rues en pataugeoires en ouvrant les bornes à incendie.
D’une France où les piscines et parcs publics sont des lieux de convivialité et pas des zones de non-droit laissées à la disposition de raclures asociales et bestiales.
D’une France où le bien commun est respecté car utile à tous et payé par tous.
D’une France où les transports en commun ne sont pas des lieux de stress pour les jeunes femmes et les plus faibles.
D’une France où les haineux et les revendicatifs ne sont pas plus dorlotés que les travailleurs tranquilles par des édiles lâches et corrompues.
D’une France où le premier couillon de 15 ans dépourvu de toute éducation ne vient pas te parler de respect dès qu’il se fait un peu botter le cul.
D’une France où la compassion va vers les victimes et non vers les bourreaux sous prétexte qu’ils ne connaissent pas les « codes culturels ».
D’une France qui utilise l’argent des cotisations pour son peuple et pas pour soigner la misère d’un monde qui la déteste et ne lui est d’aucune reconnaissance.
D’une France où des petites filles de 13 ans ne sont pas envoyées en vacances au bled pour être excisées ou mariées de force.
D’une France où la jeunesse est fière et reconnaissante de ce que l’État lui a offert depuis sa naissance et pas haineuse ou revendicative aux noms d’événements historiques qu’elle n’a pas vécus et dont elle ne sait rien de plus que ce que des « pédagogues » imbéciles lui ont mis dans la tête.
D’une France où le savoir, le travail et le mérite ont plus de valeur que la force violente et l’argent malhonnêtement gagné.
D’une France où personne n’essaye d’imposer dans le paysage public des tenues, des mœurs et des coutumes d’un autre âge et d’autres contrées.
D’une France où les prisons restent des lieux d’accueil humains et respectueux faute d’être engorgées par 80 % de gens qui n’ont rien à foutre dans mon pays.
D’une France où les valeurs d’accueil et de partage sont respectées et remerciées par ceux qui sont accueillis.
Bref je rêve d’une Franche humaine, généreuse et belle comme nos anciens l’ont construite et nous l’ont transmise.

Je hais ce que nous l’avons laissé devenir et je te pose une question et une seule… Que faudrait-il lui enlever pour que tous les maux que je viens de te citer disparaissent naturellement aussi vite qu’ils sont arrivés ?
Je suis sûr que tu as la réponse ! Puisque tu connais le mal, tu connais la solution…

Alors camarade, puisque tu as la réponse, combien de temps encore vas-tu laisser le mal qui nous ronge t’empêcher de retrouver la France qui fut si belle ?

François Galvaire

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Laurent Droit

Le mal c’est la gauche, c’est l’islam et c’est Macron avec ses mondialistes et son immigration forcée.

Laurent Droit

Plus beaucoup d’espoir, pourtant.
Je suis patriote et attaché à nos valeurs.
Mais je crois que tout est fichu.

POLYEUCTE

Vous avez quel âge ?
Moi, près de 80… J’ai connu tout ça ! Bossé, éduqué mes enfants, dans la ligne !
Que de temps perdu pour voir le résultat !
OUI ! « C’était mieux avant ».
Pauvre ringard que je suis ! Fier d’être méprisé…

Natou

François Galvaire très bel article .
Je fais le même rêve tous les jours .
Pour qu’il se réalise deux choses simples : Remigration ou Guerre Civile .
La France va devenir un nouveau Liban ou Kosovo ….

Parlervrai

Vous ne militez pas, vous êtes seulement nostalgique.

Dominique

Faire un constat éclairé de ce qui ne va plus avant la bataille…. c’est déjà très bien.

François Galvaire

Je ne milite pas… Tu sembles me connaître rudement bien ! :D :D :D

Pierre ESCLAFIT

Rêve donc.

zéphyrin

on fait tous ce rêve éveillé, mais le cauchemar croit et embellit justement pendant que nous dormons, absorbés par nos tâches, nos factures, la bagarre pour l’emploi, nos familles, la pub dévoyée, les infos corsetées.
Combien faudra-t-il de temps pour que ces images (un peu magnifiées c’est vrai), fasse rire ceux qui n’auront pas connu un peuple homogène et libre.

Charlie732

Oui c est exact c est un réve car quand vous allez vous reveiller mon pauvre vous serez dans une mosquée a ciel ouvert.

pauledesbaux

j’en ai bien peur si les PATRIOTES FRANCAIS NE SE REVEILLAIENT PAS A TEMPS CELUI CI NOUS EST COMPTE, comme le dit un de mes AMIS lanceur d’alerte si en fut UN : le general PIQUEMAL un lanceur d’alerte si en fut UN non seulement n’a pas été écouté mais encore a reçu des menaces sur tous les membres de sa famille!
s’il ne c’était agit que de LUI il aurait continué son combat mais quand les LACHES s’en prennent à la famille il a quelques fois abandonné je dis bien quelques fois car le combat lui est chevillé au corps et son mouvement patriote ne fait que s’élargir car son discours sur NOTRE FRANCE est convaincant : IL FAUT S UNIR LA OU IL Y A UNE VOLONTE IL Y A UN CHEMIN!
allons-nous laisser notre PATRIE à des hordes de barbares qui vont l’anéantir comme ils ont anéanti la leur ?

calaisien

Bon , ben c’est clair : Sur RL, il est interdit de faire de la peine à Mme pauledesbaux et à son ex-général préféré .
J’en tiendrai compte à l’avenir .

Fraçois BLANC

Alors, camarade, commençons par éradiquer le formatage des esprits par l’éducation marxiste de la république

CHRIS

Tres bon article . Je suis entierement d accord . Nous devons reagir , nous revolter et arreter de subir .

Daniel

Merci pour cet article tout à fait réaliste.

patphil

quel réactionnaire, vous ne voyez donc pas le progrès que nous imposent les bobos… moi non plus à vrai dire!

pauledesbaux

Il fut un temps où en 1789 la réaction se fit très vive ils n’ont pas attendus que les cailles leur tombent dans leur bouche…ils se sont servis de tous les outils qui leur faisaient cultiver notre pays pour sortir ceux qui ne voyaient que leurs interêts QU ATTEND LE PEUPLE FRANCAIS POUR FOUTRE DEHORS CEUX QUI NOUS NUISENT ACTUELLEMENT MAIS CELA DEPUIS PLUS DE QUARANTE ANS ,?
 » à force de tt voir, l’on finit par tt supporter »
« à force de tt supporter, l’on finit par tt tolérer
« à force de tout tolérer, l’on finit par tt accepter
« à force de tt accepter l’on finit par tt approuver! »
Ainsi écrivait SAINT AUGUSTIN
d’origine BERBERE il savait de quoi il parlait….

Amphigouric

Même les cousines moches qui ramènent un beau Malien bien poli souriant de toutes ses dents et inexorablement sa se termine par ben tu vois y’en a des biens